dix-commandements-monument-brisé

Etats-Unis – Un homme a été arrêté après avoir détruit un monument dédié au Décalogue et situé près de l’entrée du Capitole, en Oklahoma.

Le suspect a été emmené dans un centre psychiatrique du comté d’Oklahoma.

Selon David Allison, agent des services secrets américains, cet homme a reconnu avoir brisé le monument et a déclaré avoir agi sur ordre de Satan, se présentant lui-même comme un sataniste.

Ce monument rappelant les Dix Commandements avait été érigé en 2012, avec l’approbation de l’Assemblée législative de l’Oklahoma.

L’Oklahoma est depuis plus d’un an un lieu d’action privilégié par les satanistes. La secte The Satanic Temple avait voulu installer son propre monument sataniste. Et une messe noire avait été annoncée au Civic Center d’Oklahoma City, provoquant un tollé et une importante mobilisation des catholiques américains.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. « Ce monument rappelant les Dix Commandements avait été érigé en 2012, avec l’approbation de l’Assemblée législative de l’Oklahoma. »

    Ce monument aurait dû être érigé après avoir obtenu l’approbation de la majorité des habitants de l’Oklahoma. Cette Assemblée législative est une assemblée d’oligarques qui aurait très bien pu s’opposer à la construction de ce monument. La démocratie est directe ou elle n’est pas.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com