Moukatchevo

Trois personnes ont été tuées et plusieurs blessées samedi 11 juillet 2015, dans une fusillade dans l’ouest de l’Ukraine (Ukraine pro-européenne) entre des nationalistes bandéristes lourdement armés du groupe paramilitaire Pravy Sektor (Secteur droit) et les forces de l’ordre. Du côté des forces de l’ordre, il y a eu 10 blessés et de lourds dégâts matériels. 

Cette fusillade est survenue dans la ville de Moukatchevé, à moins de 50 kilomètres des frontières hongroise et slovaque, en pleine zone pro-européenne. Les insurgés de Nouvelle Russie n’ont donc rien à y voir.

Dans un communiqué, Pravy Sektor a fait état de la mort de deux de ses combattants. [Ils en reconnaissent un troisième désormais]. Le groupe paramilitaire affirme avoir été attaqué par des bandits affiliés à un député « trafiquant de drogue ». Le groupe accuse les policiers d’être à la solde de Mikhail Lanyo, le député, mafieux selon eux.

Extrait du communiqué que Pravy sektor a fait paraître sur sa page facebook:

« A Moukatchevo, une ville de l’oblast de Transcarpatie, des centaines de bandits de Mikhail Lanyo, devenus fous à force d’impunité, ont essayé d’anéantir physiquement les combattants du Pravy Sektor. Après une bataille acharnée, deux combattants de Pravy Sektor ont été tués, et quatre ont été blessés,  l’un d’entre eux grièvement. Après avoir ramassé les tués et les blessés, le détachement s’est enfui à vive allure de la zone de combat et s’est caché dans la montagne ».

Pravy Sektor affirme encore que lors de ce combat, « les gens portant les épaulettes de la milice ont pris le partie de Mikhaïl Lanyo », député à la Rada suprême (Parlement du pays).

Au sein des forces de l’ordre on affirme que l’incident a débuté lors d’une rencontre dans un café de Moukatchevé entre des militants du Pravy Sektor avec des gangsters locaux qui cherchaient à se partager leurs sphères d’influence.

Le ton a monté, suivi d’un échange de tirs, précise le Parquet de l’oblast dans un communiqué. Arrivée sur les lieux, la police a, à son tour été prise dans des tirs de lance-grenade et d’armes de guerre de différents calibres.

Le photographe d’une agence de presse témoigne avoir vu trois véhicules de police calcinés sur les lieux.

Les forces spéciales de la Garde nationale (milice) ont été envoyées sur place pour tenter de désarmer les gangsters.

Une centaine de membres de Pravyi Sektor ont manifesté dans la soirée devant le siège de la présidence à Kiev, exigeant l’arrêt des opérations visant leurs camarades dans l’Ouest… Le communiqué précise que les forces spéciales de la milice ont été mobilisées afin de « tuer leurs frères ». Le chef de la section du Pravy Sektor de Transcarpatie, Alexandre Satchko, a confirmé l’implication de ses unités dans un conflit avec les policiers, selon lui, la police a ouvert le feu la première.

La guerre des oligarques 

Pravy sektor devenu encombrant avec ses idées bandéristes, et surtout devenu inutile, serait-il tombé dans un guet apens fomenté par Kiev ? Cela semble être la suite du bras de fer qui a opposé il y a quelques semaines, l’oligarque du chocolat, Porochenko, avec l’oligarque de Dniepropetrovsk, Igor Kolomoïsky, l’un des principaux artisans du coup d’Etat, et soutien financier de Pravyi Sektor. A l’issue de ce bras de fer, Kolomoïsky avait donné sa démission de gouverneur de Dniepopetrovsk, démission exigée par le président Prochenko. 

Pravyi sector

Cette tuerie ne serait donc qu’un des soubresauts de la guerre des oligarques que Porochenko mène sous la conduite des USA… Maintenant que les ultra-nationalistes ont bien servi la mise sous tutelle américaine, il s’agit de les dégager, -d’autant plus qu’ils ont un vieux fond récalcitrant-, afin de rendre l’Ukraine nouvelle présentable aux yeux de l’Union européenne. 

Mais en dehors de cet aspect doctrinal de la question, les unités combattantes de volontaires, bien armées et politisées, sont peu disciplinées et méfiantes vis-à-vis de Porochenko. Les Américains ont manifesté leur volonté de prendre en main leur formation et leur entretien, pour en faire leurs unités d’élite en Ukraine, dans la guerre contre la Novorossiya. Mais peut-être que les choses ne marchent pas aussi rondement qu’ils le souhaiteraient. Énormément d’armes illégales circulent dans le pays, et le trafic d’armes, lui aussi, va bon train et peut être source de conflits d’influence.

Totalement inconnu il y a deux ans, Pravy Sektor avait gagné sa popularité sur la place Maïdan à Kiev durant la seconde et dernière Révolution Orange. Très violents contre les forces de l’ordre, sur lesquelles il faisait retomber sa propre violence, ce groupe, habilement manœuvré par l’étranger, a su transformer la contestation de la corruption en contestation pro-occidentale. Au bout de trois mois, un bain de sang instrumentalisé par des snipers aux ordres de l’étranger, a entraîné la chute du gouvernement légitime de Viktor Ianoukovitch en février 2014. Pravyi Sektor, dont deux responsables ont été élus au Parlement en octobre dernier, et dont les membres arboraient volontiers des insignes nazis il y a quelques mois encore, est, de plus, ouvertement homophobe, ce qui est rédhibitoire pour la pensée unique occidentale,

Aujourd’hui dimanche,  Dmitri Iaroch le chef national du Secteur droit, s’est rendu à Moukatchevo.

.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Oligarques contre nationalistes! Hier « Emilie Defresne » traitait ces nationalistes de nazis alliés des ricains. Aujourd’hui elle semble découvrir une incompatibilité entre eux. Du journalisme à deux balles comme d’habitude chez MPI.

    • Patrick_UK says:

      Et un commentaire à moins de deux balles…

    • Tchetnik says:

      Simplement une guerre entre deux clans oligarques, tchado.

      Toujours aucune incompatibilité.

    • « Maintenant que les ultra-nationalistes ont bien servi la mise sous tutelle américaine, il s’agit de les dégager, » c’est une citation de l’article.

      Maintenant qu’ils ont bien servi la mise sous tutelle américaine, les américains les dégagent, c’est dans la logique!

      Les nationalistes ont servi un oligarque, un autre les dégage avec les encouragements des yankees.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com