onu-lgbt-MPI

Comme chaque année à l’ONU, le lobby homosexuel tente de faire reconnaître les couples de même sexe comme étant une forme naturelle de la vie en société. Ce principe a été reconnu « au nom des droits sexuels » dans un certain nombre de pays comme la France ou l’Amérique. Or de nombreux pays ne participent pas à cette manière de voir, même si conjointement ils sont matraqués par les organisations internationales faisant la promotion du gender. Pour les contrer, les pays opposés à la promotion de l’homosexualité contre-attaquent en faisant voter des motions défendant la famille traditionnelle auprès du Conseil des Droits de l’homme de l’ONU. Ainsi en 2014, une motion visant à la protéger avait été votée par 26 voix contre 14, six abstentions et un membre absent. Cette année le 10 juillet, les destructeurs de la famille en ont pris un sérieux coup pour leur grade. Les défenseurs de la famille ont fait voter leur résolution par 29 voix contre 14 et quatre abstentions. Les 14 voix irréductibles : ce sont celles des pays occidentaux décadents ; en gros l’Europe et l’Amérique du Nord. Dépité, l’an dernier, le lobby LGBT, dans sa déception, avait argué grosso modo qu’il n’appartenait pas à une « majorité accidentelle » de statuer sur cette affaire.

La résolution qui a été votée la semaine dernière, demande à l’ONU de reconnaître que l’unité familiale traditionnelle se voit « incroyablement vulnérabilisée ». Elle demande que les organisations internationales lui accordent la place qu’elle mérite dans l’ordre du jour concernant le « développement global ». Elle rappelle que la famille est l’environnement naturel du développement de l’enfant et qu’elle est « la première à avoir la responsabilité l’éducation et la protection » de celui-ci.

Les tenants des « droits sexuels » estiment bien sûr que la définition de la famille ne saurait être exclusive aux couples formés d’une femme et d’un homme. Elle devrait concerner aussi ceux de même sexe ou uni-parentaux.

Sans entrer dans les détails des positions respectives, il est possible de dire que la résolution votée est une réponse directe à l’Amérique qui vient de reconnaître le droit aux homosexuels de se marier.

Dans cette affaire, un pays est monté au créneau avec énergie. Le Nigéria a fait un véritable réquisitoire contre l’ONU en l’accusant de forfaiture ; ceci dans la mesure où cet organisme avait pondu il y a un mois, un rapport expédié d’autorité à tous les pays stigmatisant « la discrimination basée sur l’orientation sexuelle et l’orientation du genre ». Il critiquait les lois protégeant les enfants de la propagande LGBT et condamnait les traitements réparateurs aidant les personnes souhaitant se débarrasser de leur homosexualité. Il demandait bien sûr aussi de légaliser le mariage homo.

Le délégué du Nigéria a estimé qu’un tel texte passant par-dessus les gouvernements respectifs était un véritable déni de démocratie. Il enfreint la liberté religieuse et les normes culturelles contribuant à fortifier les familles « roc ferme sur lequel reposent les valeurs morales de la personne ». De plus ce texte est une « véritable atteinte aux Droits de l’Homme ». A été dénoncé par le délégué nigérian les blablas habituels que nous connaissons par cœur en France vue l’overdose qui nous est imposée par les médias et le gouvernement sur le sujet. Objectif : destruction de la famille naturelle. La législation matrimoniale du Nigéria « prétend exalter et renforcer les valeurs morales » La propagande LGBT doit être rejetée sans réserve. Et…pan sur le bec de l’ONU. Le délégué nigérian se livra à une superbe apologie des valeurs familiales traditionnelles.

Cela tombe mal pour l’ONU qui ratiocine sur la nécessité de neutraliser l’Etat Islamique mais qui ne fait rien. De plus il est empêtré dans un scandale concernant certains de ses soldats ayant violé des petits Africains. En outre, des soupçons de corruption planent sur certains employés ; ceux-ci auraient été un peu trop « accueillants » à des fonctionnaires gouvernementaux cherchant à influencer les décisions au sein du bureau de l’ONU.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

325 commentaires

  1. Lire sur erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de l^che rien de rien et à personne « Compilation:les fanatiques de l’homicide « -l’un, américain bien sûr,veut tuier 90% de la population « pour préserver son bien-être(pauvre chou et hillary clinton applaudit) et « La déréliction féministe-ses causes,ses effets,la déréliction due au retour dévastateur du refoulé,son remède,la Vierge Marie,Turris eburnea,Château scellé!

    • Avant d’arrêter définitivement cette polémique,je plaide coupable sur deux point: 1 le réalisateur des « damnés » est bien sûr,Viçconti et pas Antonioni;2 J’ai eu tort,et les autres avec,me semble-t-il, de répondre car nous n’avons que contribuer encore à enfermer cet homme dans sa déviance,le contraignant à prendre sa défense.Tel est un nouveau défaut de cette « révolution numérique »,comme de toutes les révolutions:on tire d’abord et on ne réfléchit aux conséquences qu’après;or celles-ci peuvent être catastrophiques.Quant à vouloir élever le débat,l’entreprise est vaine car il n’y a qu’à répéter des évidences ou alors ,se dégageant d’un « dialogue  » dangereux,de reprendre la question mais dans un autre domaine et avec d’autres moyens.Je m’engage à la faire sur mon site un jour.En attendant,motus et bouche cousue!

    • C’est sympa. A lire l’article et les commentaires il se passe ce que je craignais. Le Nigeria (Un pays bien connu comme modèle de société ayant donné lieu à civilisation…) se lève vent debout contre l’homosexualisme cette décadence sociétale. Posture qui ravit tous les lecteurs homophobes de ce blog comme l’auteur de l’article semblerait-il.
      Dans nos sociétés occidentales, le lobby LGTB, soutenu par les associations féministes, a gangrené l’ONU comme moult institutions internationales sous la houlette occidentale. Faire la promotion de l’homosexualité est une hérésie au même titre que la stigmatiser ou vouloir la « soigner ».
      D’ailleurs ce serait une grave erreur JP Dickès, comment feriez-vous pour vous sentir normal… ?
      Quelles que soient les sociétés – Patriarcales, Matriarcales ou autres systèmes – il y a grosso modo le même nombre de garçons ou de filles dont l’orientation sexuelle ne correspond pas à la norme majoritaire.
      Lorsque je lis que les homos n’ont jamais été inquiétés, je suppose que les camps de concentration, de rééducation (pour lesquels Fidel Castro s’est excusé), étaient des camps de vacances comme l’étoile rose était une sorte de décoration….
      Ce qu’il y a de certain, c’est que les lesbiennes ne l’ont jamais été en proportion de ce qu’a subi le masculin.
      Je regrette que Technik continue de mettre son incroyable culture au service de son homophobie lui faisant remarquer que non seulement il n’y a pas « un seul type de famille » mais des :
      Famille anomique, communautaire, communautaire asymétrique, communautaire endogame, matrilinéaire, monoparentale, recomposée, souche, nucléaire absolue (libérale et inégalitaire), nucléaire égalitaire (libérale et égalitaire), élargie, punaluenne ect…
      Je rappelle qu’historiquement Sodome et Gomorrhe est un rappel plus que symbolique de ce que ce pauvre Adam a subi pour s’être fait enfiler par EVE.
      Les hommes qui continuent de ne pas vouloir comprendre que ce à quoi nous assistons depuis la nuit des temps n’est rien d’autre qu’une guerre des sexes qui tourne au vinaigre pour le masculin sont à mon avis gravement autistes. Or Dickès, si les chercheurs semblent avoir isolé un certains nombres de gènes qui seraient à l’origine de cette « anormalité  naturelle », des sociologues démontrent dans le même temps les incroyables capacités dont ces « malades » disposent (Rain man)
      Plutôt que de se satisfaire de cette « victoire » du Nigeria à l’ONU sur un lobby LGTB, certes gangrenant, il me semble qu’il faudrait plutôt combattre un féminisme castrateur qui impose aux pères d’être des mères bis comme aux hommes de troquer leur tondeuse à gazon contre l’aspirateur. Je l’ai toujours dit messieurs, il ne fallait pas filer la clef de la cabane à outil de votre pavillon, elles ont trouvé le sécateur.

      • Fort bien mais je n’ai strictement rien compris à votre texte ni où vous vouliez en venir!

        • Simplement à ceci brndenburg : Les zomos, comme dit Technik, ne sont que des boucs émissaires nous évitant de nous interroger sur notre propre faiblesse.
          L’homophobie a été créée de toute pièce par une institution se femmelisant, l’église, dans un seul but : Mettre l’homme au service de la famille, donc de la femme. Intention louable au demeurant mais qui a oublié de tenir compte de la nature du féminin. Nature totalitariste et physiologiquement gynocentrée, ce que les féministes qui nous gouvernent aujourd’hui démontrent au quotidien.
          Puisque l’article de Dickès porte sur la résistance qu’effectuent bon nombre de nations au diktat de la promotion d’une nouvelle norme sexuelle occidentale, en effet discutable en tant que norme, je me contente de rappeler qu’à défaut d’avoir « fait l’homme », ce à quoi je n’ai jamais cru une seule seconde, la femme l’a utilisé pour répondre à ses besoins pendant des millénaires et maintenant qu’elle a de moins en moins besoin de lui (tertiaire) elle le jette comme un kleenex usagé ou cherche à le « fiottiser à son image ».Or, qui est en pointe du combat visant à établir cette norme si ce n’est les associations féministes soutenant ce lobby. Peut-être, à ce stade, faut-il préciser que fiotte est la contraction de filliotte voulant dire fillette.
          Qui s’exprime et initie ce combat : Les zomos/masculins de Technik ou les fémino-lesbiennes envahissant nos ondes comme nos écrans – Femen, femme à barbe, osez le féminisme ect – qui ont vérolé nos centres de décision gouvernementaux, font les lois venant d’imposer la ceinture de chasteté à des hétéros-soumis qui pensent que le combat à mener consiste à pourchasser les zomos… Ça fait sûrement d’eux des hommes…à moins de les ranger dans une nouvelle catégorie, celle des hétérosfiottes. Ce néologisme ne devrait pas les déranger puisqu’ils s’en sont abondamment servi pour stigmatiser les zomos qui ne sauraient être des hommes pour n’être que des femmes. Des sous-hommes en fait…
          Pour ce qui est de ma gynéphobie, cette variante de la gynophobie, elle est en effet bien réelle et je prends, de fait, moins de précaution que le pape actuel, ce représentant de cette église que vous révérez, demandant à l’Europe de ne pas se comporter comme une vieille femme. Pas comme un vieil homme Technik ! Il y a des associations de chrétiens « gaytapettes » comme vous dites avec élégance comme « David et Jonathan » qui ne demandent qu’a faire partie du troupeau. Vous connaissez beaucoup d’assocs animées par des lesbiennes qui militent dans ce sens ?
          Alors non seulement je suis « mèrogyne » pour tout ce qui est de cette toute puissance maternelle aussi gluante que castratrice que nous subissons en occident, en particulier en Europe, mais en plus misoconne pour ce qui est du féminisme autoritaire à l’Américaine. Attribuez ces deux fonctions à un genre : Le féminin, et vous comprendrez sens aucun souci ma position.
          Suis-je plus clair ?
          Technik, une dernière chose, je suis désolé de ne pas avoir été clair, mais lorsque je parlais de sociologues établissant les « incroyables capacités » c’est des autistes dont je parlais.

          • Jean-Pierre Dickès says:

            Pour Alline 3/07/2015

            Chère Alline,
            je crois que vous êtes un peu dure avec vos congénères féminines. Et peut être trop indulgente pour les hommes. Mais votre raisonnement à du bon.
            Mais d’abord, comme l’a dit et redit Brndenburg, dont l’érudition est colossale,les sociétés homosexuelles sont vouées à mourir en raison de leur décadence. Cause ou conséquence, je ne sais.
            Mais je me place sur le plan scientifique. Les homosexuels et les transgenre n’ont aucune référence ni génétique, ni hormonale qui justifie leur orientation nouvelle. Alors d’où vient cet état qui semble les emporter sans qu’ils puissent réagir ? IL n’y a pas le choix : c’est la forme d’éducation.C’est ce qui est appelé le phénotype.Or à ce niveau il est toujours possible d’intervenir.
            J’ai une amie dont la fille était lesbienne pure et dure. Un jour, elle a rencontré un garçon ; elle s’est mariée et a eu trois enfant. Un beau jeune couple. Cela signifie qu’une marche arrière – si l’on peut dire- est toujours possible.

            • Je crois qu’il faut distinguer radicalement deux types d’homosexualité,l’une naturelle même si l’on en ignore les causes et stable-environ 1% chez les hommes,0,5 % chez les femmes-de l’autre,phénotypique ou autre,peu importe le terme,qui se présente comme un raz-de-marée semblant devoir tout emporter sur son passage et dans des circonstances historiques proches-fin d’une civilisation ou culture-Athènnes au V° avjc,Rome au I° avjc et de nos jours-puis qui reflue comme elle est venue-Aristote au IV° siècle à Athènes n’en dit mot,Plutarque dans ses « vies parallèles des hommes illustres » guère plus alors que Suétone dans ses « douze Césars » y fait encore beaucoup référence.Dans ce dernier cas la cause du reflux est claire,ce que Paul Veynes appelle dans un de ses deniers livres « le tsunami du christianisme ».Dans l’autre cas,les choses sont plus obscures saur la prolifération des religions à Mystères-appoliniens,orphiques,eleusiens,néo-pythagoriciens et bien d’autres, qui consolent des âmes assoiffées et que le christiannime balaiera aussi plus tard,bref,la religion,montrant que les thèses de Fustel de Coulanges dans sa « cité antique » selon lesquelles celle-ci a des fondements religieux est vraie et que quand ceux-ci s’écroulent ,quels qu’ils soient,la cité s’écroule.
              Ainsi la haine de toutes les religions des homosexuels « passagers » s’explique fort bien car ils savent qu’en cas du retour du religieux,ils disparaîtront sans même avoir besoin d’être éliminés-ce qui n’est que très rarement arrivé- ou discriminés sauf de façon raisonnable et justifiée pour protéger l’enfance et la jeunesse.
              Voila ce que l’on peut dire avec certitude ;quant à savoir le quand et le comment,c’est une autre affaire,sauf qu’avec eux refluera aussi la culture de mort.En attendant,il ne faut rien lâcher,même si cela fait des dégâts hélas inévitables quand avant on a tout lâché et même favorisé!Lire sur erlande.wordpres.com,le site,avec d’autres,PRO-VIE tous azimuts-spiritualité,politique,économie-car tout se tient-e quii nne lâche rien de rien,par exemple « les fanatiques de l’homicide », »la déréliction féministe », »quand la démocratie fait des femmes des hyènes hurlant à la mort des pauvres qui les ont élues »-hillary clinton.

              • La culture de la mort brndenburg c’est la mort du désir. Et vous avez un magnifique exemple on ne peut plus parlant avec le Japon où plus de 85% des garçons Japonais de 18/34 ans ne désirent plus les femmes. On les appelle les herbivores. Elles, les carnivores = démographie catastrophique faisant supposer une population diminuant des 3/4 pour les années 2050. Les projections les plus pessimistes supposent qu’ils ne seront plus qu’entre 30 et 50 millions au lieu des 150 (environ) aujourd’hui.
                Il n’y est pas question d’homosexualité mais bien de MATER-ialisme. Société de la mère, de la femme, de l’hédonisme et du consumérisme. De la décadence donc du déclin.
                Civilisation qui fut brillante brillante où les Samouraïs n’avaient pas franchement de problème avec une homosexualité qu’ils pratiquaient sans problème avec leurs éphèbes comme jadis Grecs et Romains le firent ce qui n’a pas franchement nuit à leurs civilisations.
                Plus de désir du masculin = mort programmée.

                • Catherine says:

                  Cher Alline,
                  j’ai cherché la racine latine du mot matérialisme, qui pourrait éventuellement avoir un rapport avec la mère, je ne l’ai pas trouvée. La racine de matérialisme est « matérial » (mot anglais).
                  La décadence du monde vient d’abord de ce que les hommes ont abandonné leur rôle de chef. Puis ils ont voulu faire croire aux femmes qu’elles pouvaient fort bien les remplacer en abandonnant elles-même leur rôle de mères. Or le rôle de la Femme est d’être le cœur du chef, là où le chef puisera sa Force de gouverner.
                  De ce bouleversement découle toutes les dérives de la non-éducation des enfants, entre autres l’homosexualité.
                  Car si quelques cas d’homosexuels sont du domaine de la génétique, et donc plus proche de l’hermaphrodisme, la plupart des homosexuels sont le résultat de l’absence d’éducation dans l’enfance.
                  Concrètement: les garçons, entre 13-14 ans et 16-17 ans, couchent avec toutes les filles du collège, incapables de se faire respecter, les trouvent trop faciles et méprisables, et se retrouvent, vers 17-18 ans, à faire la fête entre garçons, se bourrant la g…. et s’amusant grossièrement sans même être capables de se rappeler le lendemain avec qui ils ont fait quoi. Mais les habitudes sont là et la fausse amitié fait le reste.
                  Même tralala pour les filles qui après avoir été usées et abusées des garçons, se retrouvent entre elles car dégoûtées de la gente masculine.
                  Les parents tiendraient leur rôle d’éducateurs en apprenant à leurs filles le respect de leur corps et aux garçons le respect de la femme et ils seraient là encore pour superviser les camaraderies qui pourraient dégénérer, ils n’y aurait pas tant de dégénérés.

                  • Chère Madame,dans l’article  » l déréliction féministe »,je donne en premier comme cause de celle-ci la promiscuité dès l’enfance et pendant toute la jeunesse,la mixité scolaire qui a été mise en place,à l’époque,nn pour des raisons idéologiques mais purement économique pour faire face au moindre coût,d’une part,à laa croissane déde la natalité à partir de 1941,et,d’autre part,à l’allongement des études,notamment che les jeune filles.Le succès a été en apparence au rendez-vous,ces dernières réussissant mieux que les jeunes gens mais au prix de leur féminité et d »une façon plus générale,pour les deux sexes d’une perte de l’identité sexuelle.Que le raz-de-marée de l’homosexualité commence une fois cette mixité parfaitement réalisée,rien d’étonnant donc,le privé catholique faisant sauf exception,réussie d’ailleurs,la même chose.mais le mouvement commence à s’inverser et les catholiques dits traditionalistes ouvrent chaque jour ou presque des écoles non mixtes,pleines à craquer malgré leurs coûts supérieurs.
                    De cette économie à courte vue et qui se termine par l’inverse,un surcoût pour faire face aux innombrables problèmes créés par cette mixité trop précoce découlent comme de la boîte de Pandore tous les maux dont ceux que vous citez.Les parents et notamment les pères démissionnent et chaque sexe exactement contrairement aux prévisions se replie sur lui-même d’où entre autres fléaux l’homosexualité et aussi ce que dit Alline,l’indifférence sexuelle et l’écroulement de la natalité aidée par la pilule hautement cancèrigène et l’avortement à tout-va traumatisant à vie.Conséquence curieuse mais inévitable,par exemple le fait que les maris américains préfèrent pour la moitié d’entre eux leur smartphone à leur femme selon un sondage récent.
                    Donc,comme toute « révolution »,la révolution de la mixité aboutit aux résultats inverses des objectifs proclamés -voir « la révolution trouvée ».Si l’on ajoute la chute de la natalité et la disparition des familles nombreuses où,sous le contrôle parental,enfants et jeunes gens,frères et soeeurs apprenaient joyeusement etavec un peu de bagarres bienvenus à se connaître et apprécier leurs différences comme leur « semblabilité » selon mon néologisme,tout est alors joué et le prophétie de Vigny selon la quelle « un jour viendra où hommes et femmes se lanceront des regards de haine » réalisée.Que celle-ci ait été faite en plein romantisme et sa « révolution-une de plus-du mariage d’amour »-dixit Luc Ferry -qui aboutit à l’explosion du nombre de divorces ,quoi d’étonnant encore?
                    Voici la fin de l’article « homme et femme,tirée des dernières répliques d’une des dernières pièces féériques du vieux Shakespeare,un testamant en quelque sorte:Elle,faussement soupçonnée par son mari d’infidélité et au bord d’un précipice: »Je vous fais un collier de mes bras.Allez-vous repousser votre femme?-lui « Pends,mon âme,pends comme un fruit mûr jusqu’à ce que l’arbre meurt ».
                    Toute la révolution s’achève cette fois très bien,par,non seulement un retour mais un développement de l’indissolubilité du mariage encore plus spiritualisée dans la catéchèse très claire se Saint Jean Paul II,malgré la faiblesse de sa « théologie du corps » puis par celle ,confuse comme toujours avec lui, du Pape François!
                    Il faut et il suffit donc de ne rien lâcher de rien et à personne mais aussi de développer la « semblabilité » et les différences entre hommes et femmes dans le mariage tardif indissoluble-vers 23-25 ans pour les jeunes filles,25-27 pour les jeunes gens toujours un peu à la traîne avec le roc de la virginité féminine qui de plus,comme c’était le cas au Moyen Age hors haute Noblesse,assure une régulation naturelle des naissances et la quasi-disparition des grosses trop précoces et des drames divers qu’elles entraînent pour la mère comme pour l’enfant.
                    En conclusion:quand tout va mal comme en période de révolution en tous genres,tout va de plus en plus mal,quand le renouveau -et non la renaissance d’un passé mythifié et neo-païen-apparaît en tenant fermement les deux bouts de la chaîne ,les »nova » et les « vetera » dont le Christ nous parle en comparant son Père à « un roi qui tire de ses trésors,des choses nouvelles et des choses anciennes »,tout se renouvelle aussi après les rigueurs de l’hiver et « le développement de l’Eglise »-Bienheureux John Henry Newman-peut reprendre et donc celui du genre humain vers sa perfection et sa fin qui était aussi son origine,Dieu,un et trine avec le Christ engendré et non crée par le père-l’alpha et l’omega-et tous deux spirant le Saint Esprit.
                    Fin de l’Electre de Giraudoux:elle: »comment cela s’appelle-t-il? »-Lui: »cela porte un très beau nom,femme Narsès,cela s’appelle l’aurore ».
                    erlande.wordpress.com.

                    • Catherine says:

                      Ces écoles non mixtes sont encore bien présentes dans notre monde catholique, avec l’expansion toujours plus grande des écoles des Dominicaines de Fanjeaux, Brignoles, Pontcalec pour les filles et les écoles de la Fraternité saint Pie X pour les garçons. Écoles d’une part non mixtes, mais d’autres part tenues par des religieux. Et si certaines sont mixtes pour les raisons que vous évoquez ci-dessus, les récréations et les repas sont non-mixtes et certains cours sont non mixtes aussi.
                      La déchéance du père engendrée à la Renaissance, et le régicide de 1793 fomenté pendant le siècle des Lumières, furent le point de départ de la décadence du monde.
                      « La catéchèse très claire se Saint Jean Paul II,malgré la faiblesse de sa « théologie du corps » « : C’est pourquoi je doute de la sainteté de Jean Paul II.

                    • Chère Madame,je comprends mieux votre position grâce à ce message mais nous ne sommes pas de la même génération!Pour nous,après la fin d’un pontificat plutôt désastreux de Paul VI,l’arrivée de Jean Paul II fut une bouffée d’air frais que vous devez avoir du mal à imaginer!Quant à sa position sur le Concile,sa prière d’Assise et autres choses,je comprends qu’elle ait pu choquer mais il faut ausi regarder le passé avec les yeux du passé.La crise de l’Eglise a été masquée par un réel retour à la foi pendant et après la guerre puis est implacablement réapparue sous des formes assez semblables,voire pire avec la marxisation d’une partie de l’Eglise de France dont Jean Paul II a quand même rèussi à nous débarrasser ce qui,croyez-moi,n’était pas une mince affaire!Aujourd’hui,des « progressistes »,il ne reste qu’une poignée de vieux croulants et puis cette génération intermédiaire dont vous faites partie mais exception aussi,incertaine,confuse,peureuse,lâche mais aussi si mal ou pas du tout éduquée par qui que ce soit:je le vois chez mes douze neveux qui de droite ou de gauche,ayant plus ou moins bien réussi,ont tous sans exception quitté l’Eglise et ne veulent même pas en entendre parler alors qu’ils n’en connaissent strictement rien,le seul aspect encourageant chez eux et qu’aucun sauf deux exceptions presqu’inévitables ne se sont séparés de leur conjoint après une longue errance.Que deviendront leurs propres enfants car tous en ont?Je crois qu’il y aura quelques surprises et j’en vois une plus que pointer au grand désarroi de mon neveu et filleul!Bref,rien n’est jamais joué d’avance et si je ne crois guère aux « surprises » chères au Pape François qui risquent fort d’être mauvaises tant il nage dans la confusion intellectuelle,de tout autres peuvent arriver:ne lâchons donc rien comme ces nouveaux « barbares » africains,le Cardinal Sarah et d’autres!Pour nos Evêques,nous avons aussi Mgrs Rey,Aillet,de Kerimel,Vanneste et d’autres sans doute demain: »le combat spirituel est plus dur que la lutte d’hommes » disait déja celui que Claudel,un peu naïf sans doute,appelait « un mystique à l’état sauvage »,Arthur Rimbaud et étant marseillais,mon père médecin à l’hôpital de la Conception où Rimbaurd est venu mourir dans les bras de sa soeur Isabelle restée catholique,je connais ses dernières paroles:à celle-ci qui lui demandant pourquoi il avait mis brutalement fin à sa vie errante: »parce que c’était mal » et il mourut!

                • Vous êtes la première à me le faire remarquer. A vrai dire j’y vois plutôt une connotation philosophique. Le Mater-ialisme cette idéologie du partage donnant le communisme. A ce détail près qu’il s’est agit de partager le fruit du travail des autres sans contrepartie d’où l’échec de ce système.
                  Dans la cellule de base de la société qu’est la famille, il y avait un retour sous forme de partage du pouvoir et du respect du rôle de chacun.
                  La mère partageait entre les membres de sa famille, dans sa Domus le fruit du travail du Pater familias.
                  La vie de la cité au Pater. La vie de la Domus à la mère. Là ou je ne suis pas du tout d’accord avec vous, Catherine, c’est sur cette culpabilité que vous attribuez à l’homme, au père donc, pour ce qui est d’avoir démissionné de sa fonction. Il s’est fait virer ce qui n’est pas la même chose. 4 décennies de stigmatisation et de culpabilisation de son genre, d’abord au motif d’un patriarcat oppresseur ancestral et maintenant d’un masculin dont la sexualité serait inappropriée (relisez votre commentaire, c’est un acte d’accusation contre le masculin). C’est un véritable matraquage que le masculin, dans son immense majorité, ne saurait comprendre pour ne pas être concerné.
                  Excusez-moi de vous le faire remarquer, mais votre raisonnement est un chouia gynocentré. Les hommes n’ont jamais voulu faire croire aux femmes qu’elles pourraient les remplacer, ce sont les femmes (Conditionnement au culte Marial + Œdipe) qui se sont mises en tête qu’elles pouvaient se passer d’eux, voire que c’était même souhaitable. L’amour est le sentiment de la seconde moitié du 20ème siècle et de ce début 21ème dont la promotion est faite au détriment de la raison = 8 divorces sur 10 à la demande des femmes = 8 à 9 sur 10 d’entre elles qui obtiennent la garde de l’enfant et la rémunération qui va avec… laissant d’innombrables pères désemparés, nombreux à être tenus de payer sans jamais voir leurs enfants (Je ne fais pas d’angélisme à rebours, je sais que nombreux sont les pères les abandonnant carrément ce qui ne se faisait pas ou peu du temps du patriarcat, c’eut été indigne)
                  Pour ce qui est des dérives comportementales, un récent documentaire sur les filles de 18/24 ans a fait état de leurs « fantasmes ». Le héros de la majorité d’entre elles est un acteur porno qui les frappe. La faute aux garçons ?
                  Les filles fument et boivent autant, plus jeunes pour ce qui est de cette seconde dérive, et dans les pays du nord ou le fémino-maternalisme triomphe, les filles boivent désormais plus que les garçons. Toujours leur faute ?

                  • Madame,lisez donc donc su erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien et à personne et surtout pas aux féministes, une série de trois articles très liés:au centre « la déréliction féministe »,auparavant « les fanatiques de l’homicide » et,en conséquence implacable, « quand la démocratie fait des femmes des hyènes hurlant à la mort des pauvres qui les ont élues »-un bon symbole de tout cela étant la très bafouée hillary clinton.
                    A vous de juger!
                    Pour ma part: 1 je ne partage en rien-pardon d’être brutal-votre délire marial-freud; 2 la quasi totalité des créatrices des mouvements féministes étaient lesbiennes comme Kate Millet et Betty Friedman aux états désunis-NOW-,Anette Fouque et consoeurs en France-MLF,etc!.

              • Catherine says:

                Cher Brndenburg,
                Je voudrais vous demander une faveur et je pense qu’Alline sera d’accord avec moi.
                Pourriez vous, s’il vous plaît, dans vos commentaires sur ce site, comme dans vos post sur votre site, aérer vos textes, en utilisant une ponctuation structurée, des guillemets (ce que vous faites déjà) pour les citations et des parenthèses leur auteur, des alinéas,voire des sauts de lignes.
                Et dans la mesure du possible, pourriez-vous vous relire pour corriger fautes de frappe (le correcteur vous y aide), et pour la gloire de notre belle langue, les fautes d’orthographe (même si elles ne sont pas indispensables à la compréhension du texte)
                Vos textes, condensés mais intéressants, seront plus facilement compréhensibles.
                Je sais que cela rallonge d’autant la durée de la rédaction mais peut-être qu’en réduisant un tant soit peu la quantité vous y gagneriez en qualité.
                Cette petite remarque en toute amitié et avec tout le respect que je vous dois, en espérant que vous ne m’en tiendrez pas rigueur et que je pourrai, de fait, comprendre encore mieux vos excellents textes.
                (dans ce seul commentaire, j’ai dû me corriger sur 3 fautes de frappe: lettres oubliées, inversement de lettres, et 2 fautes d’orthographe: aérer vos texte?, vous m’en tiendrAI)

                • Chère Madame,vos remarques sont justifiée pour les fautes d’orthographe:je suis totalement aveugle d’un oeil,l’autre très faiblard d’où des fautes monstrueuses qui m’échappent même à la relecture,toujours un peu hâtive-voir l’heure de ce message.
                  Pour l’aération et autres,d’abord,je commence seulement à savoir manipuler les touches nécessaires,n’étant pas dactylographe mais patron en un temps autre que celui du tout clavier-qui en plus m’ennuie à mourir!Ensuite,je ne vous cache pas qu’ennuyer et embêter un peu mes éventuels lecteurs ne me déplaît pas, »seul l’ennui est prolifique » et « on n’est pas sur terre pour rigoler »-de Gaulle à sa fille Elisabeth en lui prenant la main ou,quand je me sens pousser des ailes « Le Christ est en agonie jusqu’à la fin du monde;il ne faut pas dormir pendant ce temps-là » -et de fait pour des raisons de santé que je vous épargne,je dors peu mais ma vigilance n’est plus celle de ma maturité et cela a peu de chances de s’améliorer, »le naufrage de la vieillesse »-toujours de Gaulle -au dessus de ma tête me poussant à trop me hâter parfois et à me dire « au diable la lettre qui tue »et, »vive l’esprit qui vivifie »-Saint Paul.
                  Mais,promis-je ne tiendrai sans doute pas vraiment comme le dit Don Rodrigue de Manacor à sa fille dans le « Soulier de satin » de Claudel-je vais faire un effort!

                  • Catherine says:

                    Merci cher Monsieur. Et cela permet aussi de trier les pourceaux à qui on ne peut pas jeter de perles. Car je le reconnais, il faut un certain degré d’instruction pour vous lire, et cela élimine d’office ceux qui se vantent de ne pas avoir d’instruction.
                    Et bravo pour votre travail dans les conditions citées ci-dessus

            • JP Dickès, juste pour info, ne pratiquant pas le pseudo ALLINE est mon nom de famille… et je peux vous assurer n’avoir subi aucune intervention telle que suggérée par le gouvernement Norvégien ce fantasme d’un devenir du masculin de la Belkacem.

            • JP : Je vous confirme comprendre que l’approche de brndenburg n’est pas dépouvue d’intelligence. Je crois que je vais le relire deux trois fois pour comprendre…
              Pour ce qui est de cette jeune fille lesbienne, le pur et dur… (Sans E), je ne suis absolument pas convaincu

            • convaincu par ce type d’affirmation qu’induirait une préférence momontanée. Le sexe est désir et plaisir. Accessoirement reproduction. Avoir inversé cet ordre est une décision intellectuelle contre nature. Décision culturelle volontaire en réalité et nous le savons. Aujourd’hui, changement de paradigme, désir et plaisir ont repris le pas à l’initiative d’un féminin faisant abstraction de la raison de cet animus masculin cher à Jung.
              C’est, de mon vue point de vu, ce qu’il faut réhabiliter comme restaurer et là, le masculin doit se ressaisir… sans avoir besoin de boucs émissaires sans vouloir me répéter outrageusement.

              • Désir de quoi?Désir pour quoi?Plaisir de quoi?Plaisir pour quoi?Réponse,en langage savant « onanisme » eu langage courant « masturbation »!Dans la bouche d’un « adepte » et entendu de mes oreilles entendu par un « adepte » il y a trente ans: »les femmes?Des urnes à foutre! »-et bien « urnes » soit aussi nécrophilie-et raz-de-marée de la culture de mort!Mais Dieu a bien fait les choses en donnant à la femme l’hymen qui fait d’elle une « turris eburnea », »un château scellé »,le pire crime étant le viol d’une vierge car déchirement par la violence de cette barrière de sainteté!Mais la Vierge Marie,vierge ante partum et post partum a pardonné « dans le principe sinon dans l’acte même » ces viols-sauf ceux commis pour profaner volontairement car alors c’est le crime contre le Saint Esprit,impardonnable d’où ce « mystère d’iniquité »,le sacrifice du Christ et de sa mère étant inutiles.Sue erlande.worspress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien l’article-très imparfait et à reprendre de fond en comble mais une simple esquisse très maladroite: »mystère d’iniquité et évidence naturelle ».

                • Désir en communion.
                  Désir sans lequel rien n’existerait.
                  Désir à contrôler d’ou cultures.
                  Plaisir des sens en récompense.
                  Non ?

                  • Catherine says:

                    « Le sexe est désir et plaisir. Accessoirement reproduction ». Voilà la véritable inversion.
                    Le sexe n’est pas accessoirement reproduction et d’abord désir et plaisir. Mais le contraire.
                    Votre affirmation, c’est l’inversion des fins du mariage dont les conséquences sont désastreuses.
                    Dieu nous a commandé de nous reproduire puis il nous a donné le plaisir inhérent afin que notre devoir ne soit pas trop astreignant.
                    l’acte sexuel fermé à la vie, quel que soit le moyen utilisé, est une abomination. Dieu, dans son Intelligence a prévu les périodes de fertilité et de stérilité. Encore faut-il ne pas tout saccager par nos désordres.

                    • Chère Madame,vous avez parfaitement raison mais quelle femme « évoluée » et bardée de diplômes sait encore que le simple allaitement rend la femme infécondable et la raison,entre autres,pour laquelle des femmes « attardées » comme le africaines pauvres allaitent très longtemps leurs enfants,souvent plus de deux ans ce qui leur permet d’espacer les naissance de façon naturelle et sans aucun risque!En revanche,leur mariage trop précoce va dans le mauvais sens à la fois du point du vue de la santé physique comme de la santé intellectuelle et morale mais,en général,dès qu’elles sont chrétiennes et surtout catholiques,elles retardent leu âge au mariage,parfois trop d’ailleurs,les femmes musulmanes procréant en moyenne beaucoup plus d’enfants d’où bien des problèmes!Une fois de plus,la bonne solution est la plus difficile à trouver et la facilité et la laisser-aller pallié par la chimie ou l’assassinat la pire des ennemis de tous!

                    • Ce n’est pas mon affirmation Catherine, c’est ce que Déesse nature a voulu. Dieu est culture et son église a procédé à l’inversion.
                      J’ignore si les mammifères dans leur ensemble ont une réflexion très poussée sur l’existence du tout puissant, mais s’il n’éprouvait pas de désir, il y a fort à parier que je ne pourrais plus manger du lapin à la moutarde ou une côte de bœuf…

                  • Non! »Le désir est de ce qui est,l’illusion de ce qui n’est pas;le désir, à travers l’illusion, est de ce qui est à travers ce qui n’es pas »-Claudel.Allons enfin à l’être,nos illusions nous ont coûté trop cher!sur erlande.wordprees.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien et surtout pas aux illusionnistes: »metaphysique »-celle de l’être -Aristote,Saint Thomas d’Aquin et non celle de « l’idée » ou illusion,Platon,Descarts,Kant,Hegel,Marx;de catastrophes en catastrophes!

                    • Catherine says:

                      Cher Alline
                      Vous confondez « désir » et « instinct ».
                      L’instinct, inscrit dans les gênes des animaux comme de l’homme, animal raisonnable, est tourné vers la procréation, même si ça ne « marche » pas à tous les coups.
                      le désir est un mouvement volontaire et libre de l’esprit. C’est donc à lui de commander à l’instinct.
                      Mais il y a dérèglement si le désir ne recherche que le plaisir sans la procréation.
                      Ce qui ne veut pas dire que les hommes doivent se reproduire comme les lapins, mais qu’au contraire ils soient capables,par leur volonté et leur liberté, de discipliner leur sexualité.
                      Et ceci s’apprend dès l’âge du pot.

                    • Chère Madame,ne soyez pas trop cruelle vis-à-vis de ces pauvres lapins.Dépourvus défenses naturelles,même pas la rapidité de la course comme leurs cousins les lièvres,Dieu qui aime toutes ses créatures leur a donné,comme aux souris,la faculté de beaucoup se reproduire pour préserver l’espèce et ils l’ont gardée-pas comme les poules qui ne savent plus couver- même domestiqués ce qui permet aux pauvres d’avoir de la viande pas cher car pour se nourrir il leur suffit de manger des carottes,du foin et de l’herbe!Et puis ils sont charmants avec leur grandes oreilles pleines de poils et les enfants les aiment beaucoup!Alors!Le Pape François aurait mieux fait de se taire-comme souvent-quand il a reproché à cette pauvre phillippinne très croyante et déja mère de cinq enfants d’en attendre un sixième « d’avoir des enfants comme les lapins » à quoi elle lui a répondu du tac-au-tac « mais c’est pour l’amour de Dieu »!Le lendemain,comprenant sa gaffe et devant des parents de famille nombreuse,il en a fait un éloge dithyrambique!

                    • Chers Catherine et Brandeburg,
                      Ce formatage est vraiment pénible. J’aimerais continuer de dialoguer avec vous, d’autant que ces notions de désir, plaisir, et d’éducatif m’intéresse au plus haut point mais cela devient illisible.

                    • Catherine says:

                      Cher Alline,
                      Je vous avais posté un commentaire tout en bas de cette page pour justement plus de visibilité. je vous y donne rendez vous.
                      Cher brdenburg, j’ai trouvé un moyen de vous contacter pour des post plus religieux.

                    • Cher amis, je reprends.
                      Catherine, s’il ne fait aucun doute que les deux genres sont responsables mais je rejoins absolument Brandeburg sur la propagande désastreuse et criminelle des fémino-lesbiennes (les homos/masculins aiment les femmes mais ne les désirent pas, les lesbiennes ne les aiment pas plus qu’elles ne les désirent) qui ont sapé l’estime de soi du masculin au motif d’un patriarcat oppresseur et bourreau. Une absurdité que ne partage pas de nombreuses femmes comme E.Badinter qui nous dit dans « Fausse route » : « Pourquoi les hommes se taisent ».
                      Brandeburg, pour ce qui est du culte marial qui a donné lieu au concile de 1963 à une sérieuse prise de bec entre cardinaux, il est bon de se rappeler que mère l’église s’est mise au service de la femme et a milité de tout temps pour en faire une bonne mère (Je vous laisse l’aspect théologique). Les relevailles qu’elle a imposé avaient bien pour but de protéger la femme/mère qui mourrait trop souvent couche. Ne peut-on envisager l’amour « humain » de Marie pour Jésus comme un rappel fait aux mères d’aimer leurs enfants. En 1780, le lieutenant général de police de Paris chargé de la population écrivait : 20 000 enfants sont nés cette année, 19 000 seront confiés à des nourrices mercenaires, la plupart d’entre eux mourront sans jamais croiser le regard de leur mère. (E. Leroy Ladurie).
                      Quand à Freud et son oedipe, c’est une construction qui relève bien plus de la théorie de l’attachement que d’un amour inné pour sa mère que tout garçon connaîtrait autour de ses 5 ans. L’électre étant le pendant de la fille pour son père. Vous en entendez souvent parler ?

                      En parlant de famille, Brandeburg vous félite pour votre famille, j’en fais de même et cela me fait penser à ce que notre et notre mère qui auraient aujourd’hui 110 descendants directs avec leurs collatéraux ont construit. Les sensibilités y sont nombreuses et variées. De la fraternité St Pie X aux cathos progressistes ou agnostiques et athées. Politiquement idem ; de Marine à Hollande en passant par Sarko ou Juppé et Bayrou ect… Officiers supérieurs, curés, bonnes-sœurs et évêque ; Chirurgiens, avocats, enseignantes, dont prof d’université, chefs d’entreprise, artistes, plombier…et fonctionnaires ect.. Hétéros, homos et lesbiennes….
                      Notre père et leur grand-père n’a jamais prononcé une seule fois le mot « homosexuel » en revanche il a toujours milité pour que sa descendance se prenne en main, fasse des études et soit respectable pour être respectée. Chez nous, c’est le plein emploi !
                      Nous sommes tous très fiers de ce qu’il fut et a fait retenant sa leçon de vie consistant à ne pas juger autrui sur ce qu’il était mais sur ce qu’il faisait s’interdisant la moindre réflexion quant à la sexualité de tous comme de chacun.
                      Le fait est ce que de la famille élargie à l’échelon de mes grands parents, nous sommes passés à tous types de famille dont la fameuse monoparentale à l’image de la société.
                      C’est bien à lui en tant qu’homme et à ma mère que nous devons ce résultat et pour aller plus loin au patriarcat en fait.
                      Mais le fonctionnement d’une société peut-il ou doit-il être immuable, confirmant cependant sans réserve que je suis farouchement hostile à la théorie du gendre en ça, en particulier qu’elle détruit sciemment le masculin, donc ce qui fait l’essence même comme le sel de nos sociétés humain : l’altérité dans le respect de nos différences.

                    • 1 Leroy-Ladurie quand il écrivait cela était marxiste-sans doute pour « compenser  » son père,un penseur d’extrême- droite d’entre les deux guerres;il s’est repenti sur le tard; 2 donner ses chiffres-faux-sans donner l’explication n’a pas de sens;or celle-ci est complexe et la composition de la population parisienne à cette époque est une des causes de la révolution-ce qui n’est pas rien!Je pourrais vous en donner les grandes lignes mais cela ne servirait à rien car « vous pensez par-vous même  » soit par un amalgame de lieux-communs,d’approximations,d’opinions,de faits incontestables,de mythes contradictoires!Bref ,les bons pères ne vous ont fait ni une tête bien pleine-ou alors vous ronfliez – ni bien faite-ou alors vous pensiez trop aux filles!Désolé d’être brutal mais la confusion à ce point est insupportable!

                  • Tchetnik says:

                    Le désir n’a jamais été condamné par l’Eglise. Il suffit de lire le Cantique des Cantiques ou l’homélie de Saint Jean Chrysostome sur les 2phésiens pour s’en rendre compte.

                    L’Eglie prône simplement la réorientation du désir vers la réconciliation avec Dieu afin de lui donner sens et dignité.

                    Ainsi le mariage est considéré comme une incarnation de la Trinité, le couple comme une églie domestique, l’amour humain comme un tremplin vers l’amour céleste, la dévotion au sexe opposé une dévotion à l’image divine qu’il abrite, le mariage comme une voie de sagesse et de sainteté. Le d&sir joue un rôle puissant d’harmonie, de complicité, de connivence, de fusion, mais ne peut jouer ce rôle que s’il est sorti de son aspect purement instinctif pour être additionné de sens plus transcendant.

                    C’est en gros, la différence entre amour et sexe seul. L’amour contient du sexe, ce qui est normal et béni de Dieu, mais pas uniquement de ça.

                    • Catherine says:

                      Notre amour humain découlant de l’Amour divin, transcende tout, rendant parfait le Bien, transformant le mal en Bien, élevant les choses de la terre vers le ciel, attirant à Dieu les âmes froides. Une fois que l’on a compris ce qu’est aimer, mais du véritable Amour, on peut dire comme saint Augustin « aime et fais ce que tu veux ».
                      C’est pourquoi Jésus a dit à la Samaritaine au puits de Jacob: « Si tu savais le don de Dieu ». Oui, si les hommes savaient le don de Dieu…

                    • Puisque vous avez de bonnes références orientales,je pense que vous avez lu de Vladimir Soloviev;,un philosophe russe passé d l’orthodoxie au catholicisme,ce qui est très rare, »le sens de l’amour » qui va tout-à-fait dans votre sens en le développant bien sûr puisqu’il s’agit de tout un livre et non d’un simple commentaire.Cette référence peut intéresser aussi Catherine!

                    • Tchetnik says:

                      Il y aurait aussi « Sacrement de l’Amour » de Paul Evdokimov, intéressant en dépit de deux-trois trucs genre « Ecole de Paris ».

                    • Il y a un peu plus chez Edmokimov que « quelques trucs de l’école Paris »!Il est pour le divorce avec l’argument massue et éculé selon lequel quand il n’y a plus d’amour,il n’y a plus de mariage.C’est ainsi qu’après avoir accepté un divorce,les orthodoxes en acceptent deux,trois,etc.Pour ma part ,je lui préfère Olivier Clément,un converti que je n’approuve pas sur ce point mais dont la hauteur et la grandeur de vue m’ont impressionné!

                    • Tchetnik says:

                      Il s’agit en fait d’un contresens que font beaucoup d’Orthodoxes du reste.

                      L’Eglise Orthodoxe n' »accepte » pas le divorce. Elle peut, par économie (à savoir intelligence bienveillante des situations et discernement), le comprendre et le pardonner et, selon le mot de Saint Jean Chrysostome, autoriser un second, voire, cas exceptionnel, un troisième mariage (mais en principe pas plus, à moins de s’appeler Cristina Onassis et d’être blindée de thunes, chose à laquelle les Grecs, en particulier les Phanariotes, ont toujours été sensibles), selon le degré de faute du conjoint. Mais une telle mesure n’est absolument pas automatique. Elle n’est qu’une condescendance de l’Eglise à la fragilité humaine et à la complexité de la vie.

                      Mais en aucun cas il ne s’agit d’une « acceptation » du divorce. L’enseignement de l’Eglise Orthodoxe demeure sur ce point identique à celui de l’Eglise catholique avec simplement en sus, un principe d’économie, de cas par cas pour appliquer la mesure l plus spirituellement positive pour tous. Economie peut impliquer assouplissement mais aussi durcissement, c’est selon ce qui se présente.

                    • Loin de moi la pensée de nier les trésors de la religion orthodoxe-les icônes en étant la plus prodigieuse illustration comme celles d’Andrei Roubliev-mais pourquoi cet arrêt depuis le schisme d’orient,du,j’en conviens, à beaucoup d’incompréhensions mutuelles?Certes, il y a eu encore de grands saints mais peu canonisés,peu de conciles,pas de missions et surtout pas de nouveaux dogmes,alors qu’en ces temps si difficiles,il faut aussi savoir aller de l’avant?
                      Pour ma part,je souhaiterais comme Saint Jean Paul II que « l’Europe respire par ses deux poumons » et,pour une fois,je suis plutôt optimiste,le Patriarche de Russie Kyrill me semblant être un homme de grande taille et ayant oublié les querelles et blessures du passé et la persécution des chrétiens d’orient,toutes tendances confondues,paradoxalement, peut favoriser ce rapprochement qui serait si utile pour faire face aux ravages de la culture de mort!Espérons donc mais avançons aussi, pas n’importe où certes,mais n’oublions jamais que le christianisme est jeune-2 000 ans,finalement,ce n’est pas grand-chose- et tant de merveilles sont encore possibles!

                    • Tchetnik says:

                      Je vous réponds plus bas, parce que ces commentaires filiformes commencent à être chiants.

            • J-P, tu as de nouveau tout faux et je vais t’expliquer pourquoi :

              – énormément de monde sur cette terre aime le chocolat. Certains ne l’aiment pas. En quoi est-ce un problème, pour commencer ? Et a-t-on trouvé une origine génétique pour la préférence ou non du chocolat ? Le même raisonnement s’applique à la sexualité – d’ailleurs, a-t-on trouvé une origine génétique pour l’hétérosexualité ? NON, pas plus que pour l’homosexualité ! Ces choses-là se basent sur la psyché humaine qui est très complexe. T’a-t-on appris à aimer le chocolat ? Non, donc tu ne peux pas te forcer à le détester (ou vice-versa).

              – « J’ai une amie dont la fille était lesbienne pure et dure. Un jour, elle a rencontré un garçon ; elle s’est mariée et a eu trois enfant. Un beau jeune couple. Cela signifie qu’une marche arrière – si l’on peut dire- est toujours possible. »

              Cette histoire ne prouve strictement rien, sinon une chose : cette fille « lesbienne » recevrait plutôt le nom d’hémisexuelle, c’est-à-dire a priori lesbienne mais que rien n’empêche de tomber amoureuse d’un homme dont la mentalité correspond en tout point à celle qu’elle apprécie chez une PERSONNE, qu’elle soit homme ou femme, à tel point que sa préférence pour un physique féminin devient insignifiant en face de la connection spirituelle qu’elle a noué avec cet homme.

              Quant à moi, j’en ai une autre du même type à te raconter : j’ai connu un mec marié à une femme, qui pendant des années a refoulé ses sentiments pour les mecs par peur et pression sociale, alors qu’il les regardait déjà AVANT de la rencontrer. Au moment de la rencontre, ça a été le coup de foudre, et aujourd’hui encore il en est amoureux parce qu’elle a absolument tout pour lui plaire. Mais au fil des ans, ses préférences ORIGINELLES sont revenues à la charge et le rongent de l’intérieur, prenant même le pas sur ses sentiments pour elle. Je ne serais pas étonné qu’il arrive la même chose à ta petite femme qui, après tout, sait mieux que toi ce qu’elle ressent au plus profond d’elle et que tu ne sais peut-être pas, à savoir qu’elle s’est rendue compte qu’elle préférait toujours les femmes. J’hallucine une fois de plus sur ta malhonnêteté bourrée de sophisme qui consiste à prendre le cas de cette pauvre fille refoulé pour une généralité fausse.

              Donc j’exige que tu ARRÊTES cet énorme mensonge comme quoi l’orientation sexuelle peut être changée – d’ailleurs, le phénomène inverse peut se produire, un hétéro qui tombe amoureux d’une personne de même sexe. Les témoignages sur internet sont légions. Mais ça, je suppose, dans ton monde de malhonnêteté pseudo-scientifique, que ça ne compte pas ! Et accessoirement, que tu CESSES de prétendre que des civilisations ont plongé à cause de l’homosexualité alors qu’elles ont plutôt décliné à cause de gens comme toi.

          • Je comprends mieux une partie de votre réflexion qui dans sa première mouture était un peu elliptique et qui au moins le mérite d’$être originle!Nénmoins, il me semble que vous ne tenez qu’un bout de la chaîne-la femme-et réduisez l’autre-l’homme,outre à son état de lopette actuel,vision que je partage,à un dominé, ou en passe toujours de l’être, perpétuel,renversement curieux mais qui me semble excessif et surtout que vous oubliez la chaîne elle-même,le genre « homo »-en latin,svp-cher à Saint Jean Paul II.Qu’est-ce à dire?L’homme ,comme tout être naturel, est un triple composé:d’existence et d’essence,d’essence et d’accidents,de forme en acte-pour les êtres vivants,âmes-végétative,animale,rationnelle et pour l’homme,les trois-et de matière en puissance.Or,l’homme et la femme sont semblables-et pas égaux-par l’existence ,l’essence,la forme en acte et la matière en puissance et différents par les accidents:Etienne Gilson: »le maximum de différences DANS le maximum d’identité ou « semblablilité  » si le mot existait.
            Il me semble qu’ainsi tout est dit-si l’on développe un peu et même beaucoup!Ensuite ,nous sommes dans les accidents du temps-histoire et de l’espace-la géographie-avec leurs milles couleurs mais à nouveau une triplicité ou,pourquoi pas ,trinité, composante,l’homme en relation avec la nature d’où il tire tous ses biens et services pour vivre-l’économie-,en relation avec ses semblables-la politique-et ses relations avec Dieu-la théologie ou spiritualité qui en fait l’unité comme l’âme fait l’unité du composé humain,l’Eglise catholique en ayant les clés:Arthur Rimbaud: »la charité est cette clé ».
            Pour les compliqués de la cervelle,des milliers de livres,pour les pauvres en esprit,le Rosaire.
            erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien et qui est un peu des deux!

      • Tchetnik says:

        « , je suppose que les camps de concentration, de rééducation (pour lesquels Fidel Castro s’est excusé), étaient des camps de vacances comme l’étoile rose était une sorte de décoration…. »

        -Je suppose aussi que le fait qu’il y ait eu dans ces camps 100 fois plus de Chrétiens que de zomos ne « prouve rien » aux yeux de lobbies avides de gros sousous.

        En 2000 ans de civilisation Chrétienne, aucune persécution systématique, en effet. on n’a pas à nous excuser pour ce qu’ont fait des systèmes non seulement non-Chrétiens mais de plus largement plus antichrétiens qu’antizomos. En revanche, les persécutions antichrétiennes elles, sont un fait dont le caractère systématique est largement documenté.

        « des sociologues démontrent dans le même temps les incroyables capacités dont ces « malades » disposent (Rain man) »

        -Il est vrai que, comme on l’a rappélé, exemples à l’appui, la civilisation a été construite parles zomos, au nom de l’homosexualité et que les zétéros ne sont que des grosses brutes épaisses…vaivaivai, on croirait entendre une certaine communauté qui, su la base de quelques cas particuliers, cherche à faire croire qu’elle a le monopole Et de la souffrance Et de l’intelligence.

        « Je rappelle qu’historiquement Sodome et Gomorrhe est un rappel plus que symbolique de ce que ce pauvre Adam a subi pour s’être fait enfiler par EVE. »

        -Non, historiquement, le rappel de la faute d’Adam se trouve dans l’ensemble de la déchéance humaine. Sodome et Gomohre (dont les archéologues ont retrouvé les traces du reste) ne sont qu’un aspect de cette déchéance.

        « lui faisant remarquer que non seulement il n’y a pas « un seul type de famille » mais des :
        Famille anomique, communautaire, communautaire asymétrique, communautaire endogame, matrilinéaire, monoparentale, recomposée, souche, nucléaire absolue (libérale et inégalitaire), nucléaire égalitaire (libérale et égalitaire), élargie, punaluenne ect… »

        -Types de « familles » toujours ultraminoritaires, stériles et considérées comme mrginales. Ce qui existe n’est pas nécessairement légitime.

        « continue de mettre son incroyable culture au service de son homophobie  »

        -En revanche, vous continuez à metter vos interprétations partuelles et fantasmées d la Bible et de l’enseignement de l’Eglise que vous ne connaissez que par petits bouts au service de votre gynéphobie aussi ridicule et artificielle que ne le sont homosexualité et féminisme (deux lobbies d’idiots utiles qui marchent d’ailleurs main dans la main et l’autre main dans celle de Rotschild).

        • Je relis votre post auquel j’ai rapidement répondu ci-dessus et je ne comprends pas en quoi les inacceptables persécutions subies par les chrétiens justifieraient celles subies par les homosexuels.

          • Tchetnik says:

            Il serait de bon goût de reconnaître qui a fait les vraies persécutions et contre qui et de ne pas accuser la Chrétienté à tort et à travers, surtout. Et de temps à autres, de ne pas faire de sélectivité dans l’indignation, face à des faits pourtant bien plus systématiques.

            • L’idée, lorsqu’un journaliste évoque un sujet c’est de répondre sur le thème(reconnaissant souvent déborder à titre personnel…)
              Si JP Dickès fait un article sur les persécutions subies par les chrétiens, vous pouvez être certain que je prendrais partie pour eux.

    • pi31416 says:

      Je vous fiche mon billet que ce qui va se passer c’est ceci: pour avoir le droit d’épouser ou de se mettre en ménage, ou de faire la bête deux dos avec une personne du sexe opposé il faudra d’abord prouver qu’on a essayé avec une du même sexe.

      –Vous avez essayé? Non. Alors comment pouvez-vous savoir que vous n’aimerez pas? Essayez d’abord, on en parlera après.

      Vous croyez que ça n’arrivera pas?

      Vous croyiez que « le camp des saints » était de la fiction qui n’arriverait pas? Vous êtes servis!

  2. « traitements réparateurs aidant les personnes souhaitant se débarrasser de leur homosexualité »

    On pourrait leur faire une saignée, ou poser des sangsues. Ou un sacrifice animalier avec invocations, tiens, ça reste dans le même ton de médecine approximative.

    Ce serait si difficile que ça de concilier la reconnaissance e tous les types de famille et de tous les défendre ensemble, plutôt que de toujours vouloir les instrumentaliser les uns contre les autres ?

    • Tchetnik says:

      Il n’y a pas « plusieurs » types de famille mais un seul. Depuis le début de l’Humanité, du reste, comme les sources culturelles et historiques le prouvent amplement.

      Quand les gaystappettes cesseront de vouloir jouer les parasites, elles s’apercevront qu’on les laisse en général largement en paix.

      Pour se débarasser de leur homosexualité, aucun besoin de sacrifice d’animal (on préfère laisser ça aux vôtres qui se baladent déguisés en pitbull), simplement de la lucidité et du travail sur soi.

      • Ah ! oui, au fait. Toute la lucidité et le travail sur soi du monde ne suffiraient pas à pouvoir changer d’orientation sexuelle. Elle ne peut être changée et n’a aucune raison de l’être. Désolé si ça contrecarre tes fantasmes d’une civilisation faite de clones à ton image… parce que j’ai sérieusement l’impression que tu fantasmes vraiment là-dessus.

        • Jean-Pierre Dickès says:

          A Lucas
          Mon Bon Zami
          L’orientation sexuelle doit pouvoir être changée. IL n’a jamais été déterminé une origine génétique à l’homosexualité. Elle est donc acquise et peut être changée. A ce jour on ne peut pas changer les gènes. Le jour où on trouvera les gènes de l’homosexualité, à ce moment là je dirai « qu’on est né comme ça » et qu’on ne peut pas la changer.

          • « L’orientation sexuelle doit pouvoir être changée. »

            Non, elle ne peut être changée. Tu devrais mieux le savoir que personne, toi le médecin. Tu déshonores ce titre.

            « IL n’a jamais été déterminé une origine génétique à l’homosexualité. »

            Non seulement l’absence d’origine génétique n’a pas non plus été démontré, mais il a été observé une plus grande proportion d’homosexuel chez un jumeau si l’autre l’est, qu’entre deux frères ou soeurs non jumeaux. Et ce n’est pas parce que ça n’a jamais été déterminé (selon toi) que ça règle la question. Tu devrais savoir mieux que personne également que la recherche doit se poursuivre ?

            Enfin, que ce soit génétique ou pas, je ne vois pas en quoi ça a quelque chose à voir avec le fait que ça puisse être changé ou non.

            « Elle est donc acquise et peut être changée. »

            Raisonnement fallacieux à la conclusion nulle. Mais comment tu as fait pour être pris comme médecin ?

            • Jean-Pierre Dickès says:

              Apparemment on peut naître naturellement intelligent et devenir bête ; ce qui semble être ton cas. Mais avec un peu de chance tu peux redevenir intelligent (et poli). C’est toute la différence entre l’inné génétique (appelé aussi génotype) et l’acquis appelé aussi phénotype.
              On peut être héréditairement gros et ne pas le devenir en faisant régine.
              L’histoire des jumeaux est obscure. IL aufrait simplement savoir si ce sont des vrais ou des faux jumeaux. Si ce sont des faux jumeaux, ils ne peuvent pas avoir exactement le même profil génétique.

              • Apparemment, on peut aussi naître sale gosse ignorant et le rester en grandissant. J’en sais 100 fois plus que toi sur l’homosexualité sans être médecin. Je ne m’adonne pas aux sophismes insultants et grossiers comme tu le fais. Il faut le faire quand même.

                L’homosexualité ne peut PAS être changée. POINT BARRE.

              • Je rappelle à tous les religieux intégristes haineux qui se servent de la littérature et de contes pour adultes, sortis d’un bouquin poussiéreux où les serpents parlent et où se faire couper les cheveux est un crime mortel, pour justifier leur homophobie fangeuse, qu’il n’y a pas l’ombre d’une preuve SCIENTIFIQUE qu’Adam et Eve aient existé, pas plus que l’on n’a retrouvé de vestiges de ces deux cités que vous appelez Sodome et Gomorrhe.

                • Jean-Pierre Dickès says:

                  Inexact. Je suis allé en Israël. Notre guide nommé Toledano en descendant de la forteresse de Massada d’où on voit la Mer morte. I nous a expliqué que Sodome et Gomorrhe se situait entre le bas de la montagne et la mer.

                  • « Inexact. Je suis allé en Israël. Notre guide nommé Toledano en descendant de la forteresse de Massada d’où on voit la Mer morte. I nous a expliqué que Sodome et Gomorrhe se situait entre le bas de la montagne et la mer. »

                    Wow, je suis épaté. Alors parce qu’un guide a dit UN truc – et personne n’ignore combien sont les escrocs qui se font passer pour eux -, toi, pauvre enfant naïf, tu le crois.

                    Où sont les rapports archéologiques, les experts ayant prouvé que ces cités correspondent en tout point à celles de la Bible ? Comment ont-ils expliqué que du feu ait pu pleuvoir du ciel quand cela défie toute la physique et la météorologie ? Où est la preuve du consensus scienfitique admettant la véracité de ces fouilles ?

                    Et ce qui est encore plus marrant, c’est que je suis tombé sur un autre fanatique comme toi qui me soutenait, lien à l’appui lui au moins (et pas la parole d’un homme qui a clairement trop sniffé la poussière de sa Torah/Coran/Bible), que les restes de ces deux villes se trouvaient… en plein désert. Deux « preuves » de leur existence à deux endroits différents = preuves s’autoannulant par définition. Ou alors, la Bible se trompe – et ce serait donc un tollé interplanétaire !

                    Tellement facile de bousculer le monde de fantasmes d’un fanatique avec un peu de bon sens et de rigueur scientifique.

                    • Tchetnik says:

                      Négatif, camarade.

                      D’abord parce qu’un « gars » qui prend quelques cas ultramarginaux chez les bouroundouks de Sibérie ou les lézards verts de Tasmanie pour en tirer une généralité idéologique, ne peut guère se prévaloir d’une quelconque « rigueur scientifique », ensuite parce que l’Eglise n’a jamais considéré la Bible comme scientifiquement exact. Spirituellement, historiquement (avec les emphases propres à l’époque, oui), mais jamais scientifiquement.

                      Toutes les découvertes archéologiques confirment les évènements Bibliques, qui du reste, sont mentionnés dans d’autres chroniques d’autres civilisations. La liste est longue, on peut commencer par la piscine des Sept Portiques dont tout le monde faisait des gorges chaudes, jusqu’à ce que les recherches prouvent qu’elle existait vraiment…

                  • Secouez comme moi la poussière de vos sandales:cet homme est obsédé-et probablement désespéré-pat sa déviance et,pour le moment,l’on n’y peut rien!Alors,il faut partir ailleurs où sûrement des personnes ont besoin de nous si indignes soyons-nous mais on ne donne pas de perles à des pourceaux!

                • « Tout es faux chez lui,il faut tout jeter ».

                  • Mmmmh, et sinon, pour changer des citations puériles parce que tu n’as clairement rien à dire, tu peux apporter quelque chose d’utile au débat ?

                    • Je vous ai tendu la main et vous n’en avez pas voulu,préférant continuer à débiter,impavide,des erreurs historiques,intellectuelles et morales.Alors,je secoue la poussière de mes sandales et je pars ailleurs mais je suis toujours prêt à revenir sans accepter toujours néanmoins que vous me tutoyez:vous n’êtes ni mon frère,ni un cousin,ni un camarade classe ou d’enfance,seules personnes que je tutoie,vouvoyant par exemple parents,oncles,tantes,belles-soeurs mais pas beaux-frères que je tutoie.Quant à mes amis d’adultes,je les vouvoie.Je vous informe que les paysans d’un coin d’Auvergne vouvoyaient leurs enfants,comme les nobles car chez les catholiques nous sommes tous grands et misérables.Alors nous nous respectons et en français le signe du rsspect est le vouvoiement.Si vous ne respectez rien que les vôtres,,non pas libre à vous mais honte à vous!

                    • « sans accepter toujours néanmoins que vous me tutoyez:vous n’êtes ni mon frère,ni un cousin,ni un camarade classe ou d’enfance »

                      Ah ça c’est spur, tu n’es ni mon frère, ni un cousin et encore moins un camarade de classe ou un ami, et c’est tant mieux. Tu es un pseudo, désincarné, et qui plus est cachant un personnage odieux qui me traite de tous les noms simplement parce que je suis homo, en m’accusant de maux de manière infondée.

                      « seules personnes que je tutoie,vouvoyant par exemple parents,oncles,tantes,belles-soeurs »

                      Cette psychorigidité familiale en dit long sur ta psychorigidité tout court.

                      « Je vous informe que les paysans d’un coin d’Auvergne vouvoyaient leurs enfants,comme les nobles car chez les catholiques nous sommes tous grands et misérables. »

                      Super, je n’en ai pas plus quelque chose à foutre que certains vivent encore au 19ème siècle dans le trou du cul du monde, que de toi qui as choisi de rester dans le 15ème.

                      « Alors nous nous respectons et en français le signe du rsspect est le vouvoiement.Si vous ne respectez rien que les vôtres,,non pas libre à vous mais honte à vous! »

                      Le vouvoiement est une invention idiote de la société à laquelle tu te plies même là où elle n’a aucune raison d’être. Le vrai respect, qui t’en vaudrait en retour, ce serait déjà de t’excuser de m’avoir insulté comme tu l’as fait, de criminaliser l’homosexualité puis de m’y résumer. Si ça ne te passe pas par la tête, ne t’attends pas à ce que je prenne gentiment, silencieusement et avec le sourire, tout ton poison à la figure. Résumons :

                      – tu m’as comparé à un pédophile, zoophile, nécrophile et à violeur, ajoutant que je suis un « accident »
                      – tu m’accuses de ravages et d’être la cause d’une prétendue décadence précédant un déclin.
                      – tu me refuses tout « terrain » dont tu penses être propriétaire du simple fait de ton hétérosexualité
                      – tu me demandes de me cacher comme si ce que je suis est honteux et dérangeant
                      – tu me traites d’obsédé
                      – tu m’accuses de propager le SIDA

                      Sans compter toutes les affreuses idioties rassemblant entre autres Adam et Eve que tu dégaines comme un poing à tout bout de champ. Dire que pour tout ça, tu es un vieux con aigri et violent, dangereux pour la société, ce n’est pas une insulte, c’est un fait. A l’image de tes commentaires, en plus extrêmement mal écrits et torturants à lire.

      • « Il n’y a pas « plusieurs » types de famille mais un seul. Depuis le début de l’Humanité, du reste, comme les sources culturelles et historiques le prouvent amplement. »

        Sincérement Tchetnik, je vous aime bien. On voit que vosu faites de votre mieux, sauf que ca ne marche pas.

        Ce que les sources culturelels et hsitrotiques prouvent, c’est exactement l’inverse de ce que vous affirmez. Le concept meme de famille, voire de mariage ou de sexualité, est aussi variable et pluriel que les civilisations elles-mêmes. Même aujourd’hui, il n’est guère difficile de trouver des cultures alternatives au modèle global, qu’il s’agisse de sociétés autochtones ou de courants excentriques au sein de nos sociétés.

        Même nos « familles traditionnelles », cad nucléaires, sont un fait récent, qui a succédé aux « familles élargies ». Jadis les « bâtards » étaient source et cible d’infamie, de nos jours plus personne n’y accorde d’importance. De nos jours les catholiques royalistes s’acharnent sur les homosexuels et su l’adultère, alors que les très catholiques rois de Rance et d’ailleurs avaient aussi bien des mignons que des courtisanes, et avaient élevé l’adultère au rang de culture à part. Le mariage est considéré chez nous comme de base permanent et hétérosexuel, alors que certaines traditions comme en afrique le limitent à la durée de la relation affective entre les partenaires, et permettent le mariage entre femmes. La sexualité devrait s’y exercer uniquement entre époux, cependant certaines sociétés antiques dissociaient le mariage et la sexualité, car tout deux n’étaient qu’un outil pour légitimer les enfants et transmettre l’héritage, qui n’empechaient nullement d’aller voir ailleurs, surtout pour les hommes, avec concubines ou étrangers au groupe social.

        On en revient donc au constat de la véritable et authentique réalité : celle qui se passe fort bien d’un modèle unique, et qui n’existe que dans la diversité.

        Certes, la famille hétéroparentale, à descendance naturelle et (encore souvent) mariée au moins civilement, ou au moins civilement enregistrée et reconnue par l’état, forme le modèle dominant. Mais cela n’a jamais empêché, ni n’empêchera jamais l’homoparentalité, l’adoption, la recomposition, le divorce, les mariages entre personnes de catégorie sociale, ethnique ou physique différentes, les communautés panfamiliales, les clans consanguins, les rares cas de matriarcat, les mariages d’amour rebelles ou forcés par le conservatisme, l’absence de désir d’enfant, l’adultère consenti et recherché ou tabou et tragique, la polygamie…

        • otre énumération n’est qu’un inventaire à la Prévert ou une compilation désordonnée tendant à justifier le désordre actuel par leur propre désordre actuel,un peu comme si vous entassiez toutes les délinquances possibles et imaginables pour justifier la délinquance actuelle sans jamais rien placer dans son contexte historique ni aller plus loin que cet entassement hétéroclite!Ce procédé est vieux comme le monde et indigne d’un être pensant qui doit discerner,classer,dater,développer,expliquer juger, tirer des lois générales et juger.Bref,pour vous tout est dans tout et inversement,l’exceptionnel comme le général,les cas particuliers comme la norme,le bien et le mal,etc!La confusion est donc encore plus dans votre esprit que dans la réalité:un exemple parmi d’autres:les ethnologues ont évalué à environ 75 % les sociétés polygames,25 % les monogames en relevant que le degré de violence dans les premières était beaucoup plus élevé que dans les secondes;les historiens nous ont montré les sociétés qui végétaient,étaient éphémères et celles qui duraient et fleurissaient en en donnant les raisons,les polemologues les périodes sanglantes et celles plus calmes,etc ,mais de tout cela vous vous foutez royalement avec un esprit supérieur qui sait tout,qui est sans préjugés et ne comprend rien!

    • Je suppose « Rem 15 juillet 2015 à 18 h 32 min » que vous trouveriez normal qu’une personne affectée d’un bec de lièvre et souhaitant s’en débarrasser ne voit pas sa volonté contrecarrée.
      De même, quelqu’un qui a le sida ou la tuberculose doit-il être dissuadé de se faire soigner?
      Alors pourquoi ne serait-il pas également normal que « les personnes souhaitant se débarrasser de leur homosexualité » ne se voient pas interdire d’avoir accès à des « traitements réparateurs ».
      Que deux personnes, quel que soit leur choix de pratique sexuelle, puissent vivre ensemble, on ne voit pas très bien (à part peut–être dans les pays islamistes) au nom de quoi s’y opposer, dans la mesure où cela reste de l’ordre de la vie privée, comme la couleur du pyjama (ou son absence d’ailleurs).
      En revanche, il n’y a aucune raison de leur offrir des privilèges (en particulier fiscaux) par rapport aux autres.
      Huit pays européens ont inscrit dans leur constitution la signification du mot « famille », à savoir la vie commune entre un homme et une femme, garante de stabilité pour les éventuels enfants à naître. Tous les pays du monde devraient en faire de même.

      • Chère Carte Bancaire,

        Peux-tu me dire en quoi il est pertinent de comparer un bec-de-lièvre à un homosexuel ? Ou tout autre malformation ou maladie ? L’homosexualité n’est ni l’une, ni l’autre.

        Une personne voulant changer d’orientation sexuelle commet un acte vain. Parce qu’il est impossible d’en changer. Toutes les tentatives ont montré que non seulement ça ne changeait rien, mais ils en ressortaient diminués, avec une basse estime d’eux-mêmes, et avec plus de risques de tentatives de suicide ou d’autres comportements à risques. Sans compter qu’elle entretient ainsi un mensonge encourageant les jeunes LGBT à se forger l’espoir destructeur de devenir « normaux ».

        « En revanche, il n’y a aucune raison de leur offrir des privilèges (en particulier fiscaux) par rapport aux autres. »

        Se marier et adopter sont des privilèges pour toi ? C’en serait si les hétéros n’y avaient pas droit mais ce n’est pas le cas.

        « Huit pays européens ont inscrit dans leur constitution la signification du mot « famille », à savoir la vie commune entre un homme et une femme, garante de stabilité pour les éventuels enfants à naître. »

        Ces 8 pays ont fait une grosse erreur parce qu’ils excluent de facto et de jure les familles homoparentales sans même chercher à savoir si elles sont stables. Cette « stabilité » de l’enfant est inventée de toute pièce par des sociétés hétérocentristes que tu contribues à renforcer par ton commentaire intolérant et irrespectueux. Il n’y a pas l’ombre d’une preuve qu’un papa et une maman soit mieux pour un enfant. Ce qui compte, c’est l’amour avec lequel il est élevé.

        « Tous les pays du monde devraient en faire de même. »

        Non, certainement pas, parce qu’élever des enfants est une affaire privée et chacun aborde la parentalité de la manière qu’il entend tant que ça reste légal et JUSTE. En l’occurrence, discriminer les couples homos est une totale injustice.

    • « On pourrait leur faire une saignée »

      En effet, style « sourire kabyle », d’une oreille à l’autre…

  3. Toujours à défendre les homophobes on dirait.
    Des homosexuels sont insultés, battus, condamnés voir tués dans certains pays, et vous défendez ça.
    Les homosexuels ne sont pas une espèce à part, ce sont des êtres humains. Regardez bien dans votre famille, vos amis, vos collègues, les gens que vous croisez au quotidiens; dans ces gens là, il y a des personnes homosexuelles. La vérité est simple, les homos sont aussi humains que les hétéros, donc ils devraient avoir la même considération, rien de plus et rien de moins.

  4. Tchetnik says:

    « Des homosexuels sont insultés, battus, condamnés voir tués dans certains pays, et vous défendez ça. »

    On défend surtout le fait que cete ultraminorité n’a aucun droit à s’imposer dans les espaces publics qu’elle n’a pas construits.

    Pour le reste, il y a 105 000 Chrétiens assassinés chaque année à cause de leur foi. Ca vaut largement les quelques ratonades de gués.

    « Les homosexuels ne sont pas une espèce à part, ce sont des êtres humains »

    -Adolf H aussi était un être humain, ce qui ne signifie pas que ce qu’il faisait était juste. Les mayas sacrificateurs de vierges aussi étaient des êtres humains.

    « Regardez bien dans votre famille, vos amis, vos collègues, les gens que vous croisez au quotidiens; dans ces gens là, il y a des personnes homosexuelles. »

    -On le sait bien et ça ne change rien au problème.

    « La vérité est simple, les homos sont aussi humains que les hétéros, donc ils devraient avoir la même considération, rien de plus et rien de moins. »

    -Leur personne oui, leur comportement, non.

    • Jean-Pierre Dickès says:

      Mon bon ami,
      Vous avez dit le mot exact. « Ni plus ni moins ». Quand je vois qu’un lobby qui représente dans notre pays 3 % de la population passe son temps à matraquer l’opinion publique, oui effectivement on devient homophobe.Ces gens en font trop en voulant imposer leurs moeurs à toute la population. ILs en exigent toujours plus.
      Ce sont eux qui secrètent l’homophobie par leurs attitudes provocantes. Regardez l’image que donne certains participants à la Gay Pride. Comme cela n’entraînerait-il pas un rejet ? Les mecs àpoil bardés de chaînes ou de ceintures de cuir. Cela ne leur donne certes pas une belle opinion des idées qu’ils défendent. Pour le reste, leur sexualité leur appartient et elle ne me casse pas les dents.

      • Merci de montrer encore une fois la fragilité de ton masque cachant une homophobie exacerbée.

        « Quand je vois qu’un lobby qui représente dans notre pays 3 % de la population passe son temps à matraquer l’opinion publique, oui effectivement on devient homophobe. »

        Alors dès qu’une minorité essaye d’obtenir les MÊMES droits – et pas des droits supérieurs -, c’est un lobby ? Oh qu’elle est bonne celle-là !

        « Ces gens en font trop en voulant imposer leurs moeurs à toute la population. ILs en exigent toujours plus. »

        Non, justement, ils n’exigent pas plus que l’égalité pure et simple. Ce n’est quand même pas sorcier à comprendre ? C’est aussi simple que d’accorder les mêmes droits aux Noirs qu’aux Blancs ! J’ajoute que les homos n’ont pas de moeurs différentes. Tu es hétérocentriste. Personne n’est obligé de faire comme toi simplement parce que tu as l’orientation sexuelle « majoritaire ».

        « Ce sont eux qui secrètent l’homophobie par leurs attitudes provocantes. »

        C’est hallucinant de tenir des propos aussi monstrueux. Tu n’es pas différent du violeur qui cherche des excuses en avançant que la fille qu’il a violée n’avait qu’à pas s’habiller de façon provocante. Tes propos sont scandaleux et inadmissibles.

        « Regardez l’image que donne certains participants à la Gay Pride. »

        Et justement, pourquoi généraliser à tous les homos ??

        • Vos condamnations sont pires que celles de votre interlocuteur qui sont fondées sur des réalités,les vôtres ne l’étant que sur des « droits » tirés de l’égalité!Pourquoi ne pas donner ces droits aux pédophiles,zoophiles,necrophiles,coprophiles,incestueux,violeurs,etc, puisque c’est leur choix ou leur nature ou autres justifications toujours imaginables car imaginaires? »Génération maudite et adultère »-tel vous êtes comme le dit le Chrit aujourd’hui dans l’Evangile du jour car au pêché contre la chair ,pardonnable,vous ajoutez le pêché contre l’Esprit,impardonnable!Vous me traiterez d’homophobe?Je m’en moque puisque je le suis,l’étant au vrai sens du terme,soit ayant peur des homosexuels car connaissant les ravages que dans l’histoire les raz-de-marée de l’homosexualité ont causé,de la mort d’Athènes à celle de la Rome républicaine,puis ,très proche,celle du national-socialisme, Roehme,chef des SA,premier bras armé d’Hitler l’étant;Dernier rappels historiques:le premier homme homme qui s’est marié-deux fois-àun autre homme est Néron qui par ailleurs donnait les chrétiens à manger aux lions sous les vivats de la canaille;Heliogabale qui se prenait pour le Dieu-Soleil et massacrait tout le monde.Donc j’ai peur de vous et je suis homophobe mais je ne vous céderai jamais un pouce de terrain!Rentrez dans l’ombre,soyez discriminés et tout ira moins mal!erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts qui ne lâche rien de rien et à personne et surtout pas aux invertis!

          • « Pourquoi ne pas donner ces droits aux pédophiles,zoophiles,necrophiles,coprophiles,incestueux,violeurs,etc, puisque c’est leur choix ou leur nature ou autres justifications toujours imaginables car imaginaires? »

            Parce que, cher brndenburg, un pédophile n’aime pas un enfant mais le harcèle, abuse de lui, le viole. Parce que la pédophilie dévaste un enfant physiquement et mentalement et que nous, en tant qu’humains doués de conscience et de raison, sommes bien évidemment capable de concevoir ces dommages faits à l’enfant. J’aurais pensé qu’en tant qu’humain doué de conscience et de raison, tu aurais pu faire la différence seul entre l’amour que peuvent se porter deux personnes majeures et consentantes de même sexe l’une à l’autre, et la pédophilie.

            Le même raisonnement s’applique aux zoophiles (animal sans défense), violeurs et nécrophiles (viol d’un cadavre, plus grande douleur encore de la part de la famille du défunt).

            « Je m’en moque puisque je le suis,l’étant au vrai sens du terme,soit ayant peur des homosexuels car connaissant les ravages que dans l’histoire les raz-de-marée de l’homosexualité ont causé,de la mort d’Athènes à celle de la Rome républicaine,puis ,très proche,celle du national-socialisme »

            Ta phobie est navrante, mais puisque tu reconnais être phobique, tu devrais savoir qu’elle fonctionne comme toute autre phobie : la peur irrationnelle d’un danger inexistant. En l’occurrence, tu sais très bien, d’une manière ou d’une autre, qu’aucune civilisation n’est jamais tombée à cause de l’homosexualité, aucun livre d’Histoire ne te le diras. Ce serait plutôt à cause de multiples raisons, dont l’obscurantisme religieux (le même que tu m’as sorti plus haut), qu’Athènes est tombée.

            « Donc j’ai peur de vous et je suis homophobe mais je ne vous céderai jamais un pouce de terrain! »

            Malheureusement, cher interlocuteur, tu n’as aucun pouvoir de me dicter ce à quoi j’ai droit, encore moins sur un terrain qui n’a jamais été ta propriété.

            « Rentrez dans l’ombre,soyez discriminés et tout ira moins mal! »

            Navré une fois de plus, mais la réponse est non. Ce sera un moindre mal pour toi : être mis en face de la réalité t’ouvrira peut-être enfin les yeux.

          • Jean-Pierre Dickès says:

            Là vous nous faites un bon concerto. je me penche sur cette question ayant dirigé les trois Cahiers Saint Raphaël sur la question du gender et des mariages homos. Vous m’en bouchez un coin. Néron et Héliogabale, je ne connaissais pas. Bravo pour votre culture et votre érudition.
            Personellement, je pense que l’homosexualité a été une des grandes causes de la décadences de l’Empire romain et de la Grèce. Les moeurs efféminées ne conviennent guère pour défendre un pays contre ses ennemis. La Grèce rongée par l’esprit démocratique faisant chaque cité et chaque citoyen détenteur de la vérité à croulé face aux légions rommaines. Mais Rome a connu le même sort face aux barbares.
            Nous sommes actuellement en train de connaître le même sort face au terrorisme de l’Etat Islamique. Il ne faut pas compter sur les réaction de l’islam modéré. Ce sont toujours les minorités actives qui ont remporté face à des ventres mous comme celui de nos politiciens actuels.

            • « Personellement, je pense que l’homosexualité a été une des grandes causes de la décadences de l’Empire romain et de la Grèce. »

              Et contrairement à ce que tu penses, cette « décadence » est le fruit de plusieurs raisons : corruption et invasions barbares entre autres, mais SURTOUT la progression de la religion catholique qui a contribué à criminaliser les moeurs de ces Empires. Tu ne liras jamais dans un livre d’Histoire qu’un Empire a chuté parce qu’il était tolérant envers les homosexuels – terme qui n’existait même pas à l’époque.

              « Les moeurs efféminées ne conviennent guère pour défendre un pays contre ses ennemis. »

              Vraiment ? Parce que je repense à une certaine armée dont les soldats couchaient entre eux pour renforcer les liens et se protéger davantage les uns les autres au cours de batailles. Tes clichés haineux et ignorants t’empêchent peut-être de voir qu’homosexuel n’est pas synonyme d’efféminé, mais moi je le sais.

              • Si vous étiez moins ignare crasse-et surtout obsédé et esclave de vos moeurs dépravés-vous auriez pu au moins reprendre la thèse de Gibbons sue la chute de l’Empire romaim qu’il attribue lui-aussi,en bob protestant anti-papiste, au christianisme romain et latin en général-la division n’ayant pas encore eu lieu-mais pour des raisons un peu plus profondes quoique tout aussi fausses que vos sempiternelles jérémiades homosexualistes auto-centrées et dont vous êtes incapable de sortit pour « prendre le large »o ou »de la hauteur »;
                Je vous conseille donc au lieu de polluer ce site honnête de lire les ouvrages de HenriIrénée Marrou sur ce qu’il appelle « Antiquité tardive »,le passage entre les deux civilisations ayant été plus longs et plus complexes qu’un vain peuple ne peut le penser.
                Mais comme l’avait déja amèrement constaté Sophocle il y a environ 2400 ans et dans des circonstances proches des nôtre « la puissance de l’opinion est plus forte que la vérité »-ce quu les manipulateurs en tout domaine, des lessiviers à Hitler en passant par obama,savent depuis toujours avec cette formule gagnante à tout coup fort bien formulée par feu Hitler »plus c’est gros,plus ça passe » mais vola,un jour la vérité se venge et « la demeure construite sur du sable » s’effondre sur ces habitants toujours surpris tant ils sont devenus crétins!Et voila ce qui arrivera aux homosexuels épargnés à grands frais par la pandémie du sida qui en a quand même détruit une génération presqu’entière CAR APRES LA PESTE VIENT TOUJOURS LE CHOLERA POUR ACHEVER LA TACHE!
                Ne croyez pas que je m’en réjouisse car comme toujours « le massacre des innocents »-hier les transfusés- se produira:ce Christ que vous haïssez -et pour cause: »il est nécessaire que le scandale arrive mais malheur à celui par qui le scandale arrive ».Alors,ne serait-ce que par pitié pour vous-même ,ne soyez pas de ceux par lesquels le scandale arrive ,triomphe puis s’écroule dans la fange sur ses auteurs ou leurs héritiers!
                Enfin,faites l’effort de distinguer en vous cet « accident » déplorable qu’est votre homosexualité de votre essence de personne humaine semblable et non égale aux autres comme ont su le faire un Julien Green,Francis Poulenc,Max Jacob et tant d’autres ,connus ou inconnus,en rejoignant la Maison commune qu’est l’Eglise catholique qui ne fait pas acception des personnes mais ne tolère pas non plus que l’on veuille la souiller car elle n’est pas manchotte mais a deux mains,la charité et la vérité et l’une ne peut durer sans l’autre et sont unies par la Crosse des Evêques,les bons pasteurs de toutes les brebis même égarées!Lisez donc sur mon site erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien et à personne « la Vierge Marie,matrice du genre humain » car comme une mère charnelle vous a formé malgré bien des glaives dans son coeur,une Mère,au Ciel,vous formera et vous empêchera de vous déformer encore davantage au risque d’arriver un jour « là où aujourd’hui encore vous auriez horreur d’aller »-mais vous y irez malgré vous si vous ne retrouvez pas votre statut de personne humaine et non d’infirme volontaire:écoutez-donc pour cela les oeuvres que Francis Poulenc,homosexuel discret et converti par la Vierge Marie en son sanctuaire de Rocamadour,a composées à sa louange, »Stabat mater dolorosa », »Salve Regin »,etc!
                PS vos quelques mots sur ces « soldats qui copulent pour renforcer les liens » m’a fait frémir ,moi qui n’ai plus peur de grand-chose car elle me rappelle irrésistiblement les premières images-superbes-du film « les damnés « de l’homosexuel Antonioni qui,arès une marche de blindés dans la nuit ,tout phares allumés se termine dans un camp d’entrainement de SS copulant dans une atmosphère terrifiante , infernale et de fin du monde-je pèse mes mots et ceux qui ont vu avec de vrais yeux ce vieux film ne pourront que dire la même chose!

                • Tu es quand même gonflé de parler de « polluer ce site honnête » (c’te blague. Deux articles de ce J-P, deux gros mensonges éhontés et haineux envers les homosexuels) : tes messages sont ignobles tant sur le fond que sur la forme, tu ne sais qu’insulter et tout ça sans savoir utiliser la ponctuation ni les paragraphes.

                  Et pouvais-tu tenir des propos encore plus irresponsables ? Non seulement le SIDA, comme déjà expliqué, est surtout le fruit des hétéros, mais en plus à t’entendre tu désires presque que la pandémie perdure pour t’accrocher à ce prétexte d’haïr les homos encore et encore. Tes paroles inutiles ne font qu’empirer les choses alors que la pandémie vient d’être endiguée, après de longues années de recherche et d’effort. Chacun de tes commentaires est une insulte à tous les gens qui ont travaillé dur et que tu contribues à détruire virtuellement.

                  « Enfin,faites l’effort de distinguer en vous cet « accident » déplorable qu’est votre homosexualité de votre essence de personne humaine »

                  Ce n’est pas l’homosexualité qui est un « accident déplorable », c’est l’homophobie. L’homosexualité est courante dans le monde animale et a été prouvée à maintes reprises comme faisant partie intégrante de la sexualité. Mais une seule présente des comportements homophobes. Devine laquelle ? Ce qui fait de toi un sous-être inférieur à tout animal.

                  Et continue donc à fantasmer sur ta publicité de ton site. Comme si j’allais perdre mon temps à te rendre une visite.

                  « mais vous y irez malgré vous si vous ne retrouvez pas votre statut de personne humaine et non d’infirme volontaire »

                  Où qu’ils aillent, en quoi ça te regarde ? De quoi tu te mêles ? Tu es un horrible déchet humain, c’est TOI qui devrais essayer de retrouver tes facultés mentales parce que plus je te lis, plus j’ai l’impression d’avoir affaire avec un dégénéré totalement psychotique.

                  • Tchetnik says:

                    « L’homosexualité est courante dans le monde animale et a été prouvée à maintes reprises comme faisant partie intégrante de la sexualité.  »

                    -Ca n’a jamais été prouvé, par aucune étude.

                    Il a en revanche été prouvé que dans le monde animal (on a décidément les référentiels qu’on peut), les comportements homosexuels sont aussi stériles et ultramarginaux que chez l’Homme.

                    • Une précision:il existe quelques rares espèces animales où non pas l’homosexualité mais l’hermaphrodititisme est relativement courant comme les escargots mais qui oserait prétendre que l’homme descend de l’escargot-à part,certes ,quelques crétins,hélas de plus en plus nombreux,dont la cervelle est d’une lenteur impatientante!

                    • Un nombre incalculable de cas d’homosexualité a été observé chez des centaines d’espèces, que vous le vouliez OU NON, ce qui atteste de son caractère non seulement naturel mais également UTILE, car la nature supprime tout ce qui ne sert à rien par le procédé de l’évolution.

                      Il a même été prouvé que pour certaines espèces animales, l’homosexualité aidait l’espèce à survivre. Je pense par exemple à cette espèce de lézard dont la plupart des mâles ont disparu ; les femelles se sont mises à procréer toutes seules et en s’aidant les unes les autres PAR COPULATION. Je pense aussi à une espèce de moucherons dont les individus homosexuels ont montré à chaque fois une certaine panoplie génétique qui, si elle était transmise par copulation « accidentelle » avec une femelle, produisait des femelles beaucoup plus fertiles, faisant que l’homosexualité aide à la perpétuation de l’espèce sur le long terme.

                      Mais je vous entends d’ici : nous ne sommes ni des lézards ni des mouches et gnagnagna… Certes. Mais première chose, n’osez plus prétendre dorénavant que l’homosexualité est stérile, des actes « homosexuels » (comme un doigt baladeur) pouvant décupler le plaisir, l’orgasme, l’éjaculation et donc les chances de procréer ; elle n’est pas non plus ultramarginale, puisque d’autres espèces animales présentent des proportions de bi ou homosexualité bien supérieures à celle de l’homme (50 % de bisexualité chez le singe bonobo) ; sachez ensuite que si cela a pu arriver à une espèce animale aujourd’hui, qui sait ce que l’évolution pourrait donner chez l’homme demain. Enfin, pour l’homme comme pour d’autres espèces animales, le sexe a cessé d’être un comportement uniquement mécanique et procréatif, c’est devenu un comportement érotique, dont le but est le plaisir. Si des animaux sont faits pour également prendre plaisir pendant un coït, alors nous aussi.

                      Et ce ne sont que quelques exemples, mais je doute que vous les compreniez. En attendant, un commentaire aussi puéril et de mauvaise foi que « ça n’a jamais été prouvé » n’aura aucune valeur fac aux faits. Ces remarques sont surtout pour vous montrer qu’il n’y a pas de règles absolues et que donc toutes vos tentatives d’hétéronormaliser le monde est aussi débile que vaine. Vous ne savez ni voir ni apprécier la beauté dans l’extraordinaire complexité de la nature qui comprend aussi la sexualité humaine. Vous ne savez voir que ce qui vous arrange et qui est une approximation très grossière.

                      Je ne mentionnerai même pas combien certains sont gonflés de qualifier les autres de crétins en sortant l’hermaphrodisme qui n’a strictement rien à voir avec l’homosexualité et qui existe, bien que rare, chez l’être humain.

                    • Tchetnik says:

                      @Brandenburg

                      …Ou la parthénogénèse, qui existe aussi chez certaines espèces animales particulièrement rares et isolées, même chez certains lézards Australiens.

                      Mais ça reste l’exception qui confirme la règle en effet.

                    • Je découvre cette captivante discussion .

                      Je ne pensais qu’un être humain puisse se targuer d’avoir des comportements bestiaux tels que ceux des lézards ou des araignées…

                      Ça montre le niveau d’évolution… Pas étonnant qu’il soit guidé par la queue.

                      Ceci dit les quelques homosexuels que je connais sont horrifiés encore plus que moi de l’invention du mariage gay. Ils ont bien conscience, parce qu’ils ne sont pas tombés au niveau des lézards ou des moucherons, que leur comportement n’est pas normal et ils le déplorent.

                      Et ils sont scandalisés que cette « maladie » le mot est d’eux, se propage dans la société pa

                  • « Tout ce qui est excessif est insignifiant »-Talleyraand.Ceci étant,je maintiens tout mais basta,vous êtes pour le moment irrécupérable-et désespéré!

              • Jean-Pierre Dickès says:

                Personellement tous les homosexuels que je connais sont efféminés notamment par les attitudes et la voix. Effectivement il y a une petite minorité qui joue les durs en se méttant des poigents de force ou des harnais de gladiateurs.

                • Encore une fois, tu montres à quel point tu es un faux scientifique malhônnete. Tu déduis d’une poignée d’homos, une généralité erronée. Aucun homosexuel de mon entourage n’est effeminé.

                  Petite mention pour ton autre message : si pour toi défendre les homosexuels de tes énormités que tu es capable de balancer en un seul commentaire, c’est de la grossièreté, alors je suis enchanté que tu me vois comme tel. Mais aucune grossièreté n’égalera jamais la tienne. Tu laisses des préjugés, une forte ignorance et une haine obscure guider ton jugement. Si tu avais un peu de dignité, tu démissionerais de l’ordre des médecins.

                • les zomos qui jouent les « durs » déguisés en officiers SS ou en clébards sont aussi une « merveille » du genre… (comme cibles pour moi pas de problèmes…)

            • Merci,Monsieur ,pour votre commentaire élogieux et surtout éclairé!Puisqe nous sommes entre gens sérieux qui n’ont pas peur de la vérité,une remarque historique non dénuée d’importance:ce ne sont pas les romains qui mettent à bas la civilisation grecque dont le centre es t Athènes mais le génial Philippe II,Roi de Macédoine,un barbare donc pour les grecs d’où les celèbres-et vaines-Philippiques de Démosthène.Son arme de la victoire est double:1 l’organisation de l’armée et donc de la stratégie, avec la Phalange qui balaie les pilastres et hoplites grecs;2 sa vision que la Grèce,déchiré par ses guerres et par l’impérialisme ultra-violent de la démocratie athénienne et de son dictateur en sous mains Périclès,bi-sexuel notoire et débauché-est un fruit mûr à cueillir, ce qu’il fait en peu de temps mais son fils est le megalomane Alexandre le Grand qui se disait fils d’Apollon et donc Dieu du Dieu soleil.Grâce à l’armée conçue par son père et l’afflux de mercenaires venus de partout et sans emploi possible autre que la guerre,il va faire s’écrouler en peu de temps des empires millénaires comme l’Egypte et la Perse voulant même aller jusqu’à détruire l’empire hindou mais il recule devant le refus de ses soldats d’aller plus loin puis meurt ensuite à 30 ans,bêtement,dans un combat mineur.A noter que son père,vraiment génial ;lui,et raisonnable lui avait donné comme précepteur Aristote!A sa mort ,cet empire factice s’effondre et ses lieurenants se déchirent puis parviennent à un compromis en se partageant l’Empire,les fameux Diadoques mais on est passé à une nouvelle civilisation dite héllénistique qui,fragile,durera peu et cèdera devant les solides romains organisés en Légion-relire les vers de Péguy sur cette Légion.
              Mais le vers grec est dans le fruit et la débauche notamment homosexuelle reprend le dessus dont le meilleur symbole est César,bi-sexuel et que ses contemporains appelait « le mari de toutes les femmes et la femme de tous les maris » et ainsi,malgré la lucidité du très jeune Octave-20 ans-qui ose franchir le pas,déchoit la république et instaure l’Empire,celui’-ci,malgré sa formidable puissance,ne sera qu’une tyrannie avec quelques exemples gratinés de Néron à Commode,grands massacreurs de chrétiens mais adulés par ne plèbe-on dirait de nos jours des chômeurs- oisive et avide de pain,de jeux , de sang et de sexe-les Lupercales.
              Dans ce monde qui pue,l’éloge de la pureté chrétienne-aidée par de solides barbares et surtout nos francs,engendrera un véritable tsunami chrétien-grands fonctionnaires du Prétoire comme pauvres hères-, selon l’expression de mon ancien assistant de thème latin,devenu historien-philosophe de cette époque,Paul Veyne dans un de ces derniers ouvrages,le vrai génie du christianisme,sous sa forme catholique et donc universelle,étant de faire des misérables des grands et des grands des misérables-voir Pascal mais jamais des médiocres,autrement dit des bourgeois,ce groupe social intermédiaire,flottant,hésitant,médiocre,voulant ,selon l’expression de de Gaulle « se ruer vers la servitude ».Je m’arrête là de peur de paraître pédant mais que les éventuels visiteurs de mon site erlande.wordpress.com,PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien et à personne sachent que derrière des affirmations catégoriques et parfois scandaleuses- « Scandale de la vérité » de Bernanos_il y a un demi-siècle d’efforts-isolés!

              • Jean-Pierre Dickès says:

                Je suis époustoublé par votre érudition. J’ai eu une instruction normale qui m’a permis de travailler l’histoire et même d’ecrire une paire d’ouvrages. Mais l’histoire de l’Antiquité ne m’a quasiment ps été appris ; sinon que par l’étude du latin où d’ailleurs j’excellais ; je l’avais pris au bac en option dans le cadre de la philo.
                C’est l’histoire régionale qui m’intéresse. Mes écrits concernent Louis XIV et la Première Croisade. je suis l’unique hagiographe d’Ide de Boulogne mère de Godefroy de Bouillon.
                Ce Lucas déssert la cause qu’il est sensé servir par ses grossièreté et ses impolitesse. C’est très bien ainsi.

                • 1 dans mon dernier message,je fais mon mea culpa-et le nôtre:nous avons accolé cet homme ,le poussant à écrire n’impore quoi pour defendre sa déviance dont j’ai l’impression qu’elle est sa seule vraie raison de vivre,sur un fond de désespoir que les psychiatres sérieux connaissent bien car leur cabinet sont envahis par ces invertis.Laissons-le donc tranquille et il reprendra un peu ses esprits;2 ne soyez « époustouflé » par rien!Je suis d’une génération-maudite par ailleurs mais c’est une autre affaire-où,après la guerre et son atmosphère de reconstruction après cette terrible série d’humiliations-pétain compris-où l’on nous enseignait l’histoire avec soin,que les professeurs soient de gauche ou de droite:j’ai eu ainsi,trois ans de suite ce qui est exceptionnel, un même homme de droite,conservateur et catholique puis un communiste:croyez-moi,ils nous disaient la même chose,notamment sur la France qu’ils aimaient tout deux certes à leur façon;le jour de la Fête de Jeanne d’Arc,à Marseille,des milliers de gens avec tous,quel que soit leur milieu social,beaucoup d’enfants,montaient la colline de Notre Dame de la Garde avec fanions,étendards,bannières et chants à la gloire de la sainte et il y avait dans la foule bien des athées-théoriques car il est impossible d’être athée en vérité tant l’homme est fait pour la vérité,malgré ses errements,et la seule vérité certaine est forcément Dieu,même si l’on lui donne des noms différents,le Dieu vivant et vrai ou les faux dieux,peuple,classe,révolution,démocratie ou de l’autre côté ,nation,race,etc.
                  L’amour de l’histoire nous était inculqué dès notre plus jeune âge et ,bien sûr,celle de la France;pour l’Antiquité,la 6 ème lui était consacrée avec,après Mésopotamie et Egypte,la Grèce et Rome ensuite alors que nous n’étions que des petits enfant encore-j’avais à peine dix ans-et si,j’en reviens à cette génération maudite,la plupart de mes camarades ont tout rejeté,quelques uns dont moi et ma famille en général avec un père passionné d’histoire, n’en étions pas,tout au moins jusqu’à ce fatal mois de mai 68 où les divergences commencèrent à exploser.
                  3 Pour le latin, puis le grec,tous les bons élèves en faisaient,les autre étant soit en M -Moderne-soit en C-avec seulement le latin mais la voie royale,à juste tire d’ailleurs,était A et pour les meilleurs des meilleurs A’,mathématiques costaudes en plus:j’en fus.Tout cela et vous avez du en subir les conséquences a été systématiquement démantelé par la droite comme par la gauche jusqu’aux délires belkacémiens!J’appelle donc criminelles la majorité de ma génération qui a perdu tout ce qu’on lui avait donné,essentiellement par flemme et goût du divertissement à l’américaine et voila le résultat,dramatique car il faut tout recommencer pire qu’à partir de zéro mais du zéro presqu’absolu,de la fameuse « table rase »!Mais comme me le disait un prêtre proche,d’abord progressiste puis,devant la catastrophe,de plus en plus traditionnel: »après tout,avec douze disciples à l’époque,cela ne devait ps être facile non plus »-mais il oubliait le pire ennemi de l’homme et de Dieu,Mammon,l’argent et ma génération en a eu de plus en plus sans se fouler jusqu’à ce que tout s’écroule!
                  Bernanos,toujours prophétique, avait juste après la guerre défini les termes de l’alternative mortifère:ou être des imbéciles heureux-optimistes-ou des imbécile malheureux-pessimistes.Telle est l’alternative qu’il faut rejeter de toutes nos forces et pour cela être enfin réalistes,ni optimistes ou pessimistes,ni heureux ou malheureux en nous tâtant le pouls en permanence mais actifs-et pas activistes ou agités du bocal-chacun avec son charisme propre et autour de « l’être suprême »-au vrai sens du terme,metaphysuque comme spirituel,-la VIE, sans toutefois en faire une idole de plus mais l’Eglise,normalement tout au moins,nous apprend cela tous les jours!Le XXI°° siècle sera donc soit « un siècle de sexe et de sang »-Malraux-soit un siècle de vie et d’amour-Saint Jean Paul II:à nous de choisir sans regarder en arrière!
                  4 Pour vos livre,pouvez-vous m’en dire plus,,ces deux périodes constituant pour la France et à tous égards des sommets?
                  5 Se faire connaître oblige ,erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien et à personne-formule que j’ai trouvée après trois mois de tâtonnements et qui résume bien le but « de ce peu de temps qu’il me reste de vivre »-Aragon.

        • Jean-Pierre Dickès says:

          Pas de moeurs sexuelles différentes ? Ah bon. Pas de comportement différent : c’est variable.
          Soyons un peu sérieux. LGBT est un véritable lobby qui impose ses vues à la société alors qu’elle est ultra-minoritaire. On voit que Tétu est en dépot de bilan ; cela prouve bien que l’ensemble de la population ne sooutient pas ou plus les thèses homos qui y sont développés.

          • J-P, prendre les difficultés financières d’un magazine gay (que tu n’as sûrement jamais ouvert de ta vie) pour étayer tes propos te décrédibilise définitivement en tant que scientifique.

            Les moeurs sexuelles dont on parle ne sont pas différentes, non. Les homos sont-ils les seuls à pratiquer la sodomie ou la fellation ? Non, les hétéros aussi.

            • Tchetnik says:

              « pour étayer tes propos te décrédibilise définitivement en tant que scientifique. »

              -Comme tu n’es pas scientifique toi-même mais idéologue, c’est un compliment.

              « non. Les homos sont-ils les seuls à pratiquer la sodomie ou la fellation ? Non, les hétéros aussi. »

              -Nous n’en faisons pas notre quotidien, coco.

              • Non, concon, c’est toi qui prétends que c’est notre quotidien. Ca s’appelle de la diffamation.

                • Tchetnik says:

                  Camarade Lucas,

                  A partir du moment où vous revendiquez des relations sexuelles, vous ne pouvez biologiquement pas faire autrement.

                  Ah si, il y a aussi la branlette en cercle. Désolé, j’ai effectivement oublié.

    • « On défend surtout le fait que cete ultraminorité n’a aucun droit à s’imposer dans les espaces publics qu’elle n’a pas construits. »

      Lamentable. Parmi les constructeurs il y en avait des homos, comme pour toute autre chose, espèce d’abruti. Sans mentionner Alan Turing qui a permis de stopper la destruction de la seconde guerre mondiale elle-même initiée par des HETEROS.

      « Adolf H aussi était un être humain, ce qui ne signifie pas que ce qu’il faisait était juste. Les mayas sacrificateurs de vierges aussi étaient des êtres humains. »

      Adolf a choisi ses actes et sa monstruosité. Comment tu peux comparer le nazisme à l’homosexualité ? Faut vraiment être un malade mental.

      « « Regardez bien dans votre famille, vos amis, vos collègues, les gens que vous croisez au quotidiens; dans ces gens là, il y a des personnes homosexuelles. »

      -On le sait bien et ça ne change rien au problème. »

      Le problème vient uniquement de TOI.

      « « La vérité est simple, les homos sont aussi humains que les hétéros, donc ils devraient avoir la même considération, rien de plus et rien de moins. »

      -Leur personne oui, leur comportement, non. »

      Leur « comportement » est bien plus intelligent et mature que le tien. Tu n’arriveras pas à faire que l’on se cache. Je ne vois pas ce que notre « comportement » fait comme tort physique ou moral à la société.

      • Même réponse qu’auparavant:vous êtes des zélateurs et propagandistes du mal;Kim,Philby,l’historien officiel de l’art des rois d’Angleterre étaient des agents du KGB et homosexuels,Tuning aussi,probablement et bien d’autres;en effet,logiques avec vous-même,étant invertis,vous êtes aussi subversifs et destructeurs de toute civilisation,de toute pensée,de toute liberté,de toute morales,des totalitaires agressifs,menaçants,l’injure faciles aux lèvres,la perversion de l’adolescence et de l’enfance obsessionnelle et « cherchant qui dévorer » et l’intimidation dans vos propos!Rentez dans l’ombre,cachez-vous,restez entre vous et l’on vous fichera la paix!Lire sur erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien et à personne « Homme et femme,Il les créa » et,à la fin,le dernier passage sublimes d’une pièce féerique du vieux Shakespeare:Elle,injustement soupçonnée par son mari d’infidélité et au bord d’un précipice: »Je vous fais un collier de mes bras.Allez-vous repousser votre femme?-Lui: »Pends,mon âme,pends comme un fruit mûr jusqu’à ce que l’arbre meurt ».
        PS Prière de ne pas tutoyer des inconnus!

        • Je tutoie qui je veux. Ce n’est pas un salon de thé ici. Les seuls que je vouvoie sont des êtres de chair et d’os que je peux toucher et que je ne connais pas.

          « Tuning aussi,probablement et bien d’autres »

          Tu es bien ingrat face aux immenses travaux de Turing. Et on ne débat pas avec des « probablement ». Pas plus qu’avec un supposé Dieu, qui n’existe pas mais qui a quand même supposément créé l’homme et la femme.

          « vous êtes aussi subversifs et destructeurs de toute civilisation,de toute pensée,de toute liberté,de toute morales,des totalitaires agressifs,menaçants,l’injure faciles aux lèvres »

          Et c’est toi qui dis ça ? J’hallucine…

          « Rentez dans l’ombre,cachez-vous,restez entre vous et l’on vous fichera la paix! »

          NON. On existe où on veut, quand on veut et TU nous fiches la paix.

          • Je vous répète que je vous interdis de me tutoyer et si vous étiez en face de moi,vous en auriez la preuve ,vite fait!Quant à votre tunning,c’est un mythe,la bombe ayant mobilisé des millier de scientifiques de Einstein à Oppenheimern,Teller et bien d’autres pour les grands et toutes ses petites mains restées inconnues mais indispensables pour un projet si nouveau!Enfin ,je répète ussi,plnquez -vous pour faire vos petites affaires et fermez-là!Quant à Adam et Eve vous devriez savoir qu’ils ont bel et bien existé,tous les paléontologues,je l’ai déja écrit,étant en faveur de la monogénèse soit tous les hommes passés,présents et à venir venus d’un seul homme et d’une seule femme-meilleur remède ,en passant,contre tous racismeEnfin morsque vous m’aurez montré que les cinq preuves de l’existence de Dieu par Saint Thomas d’Aquin et pressenties par Aristote grâce à la seule intelligence naturelle et non par la révélation,ne valent rien,au boulot,finies les parties de jambes en l’ai car elles sont du genre coriace!

            • Tu. Tu. Tu. Tu. Tu.

              Je tutoie si je veux. Point barre. Qu’est-que tu vas faire, venir chez moi et m’en empêcher ?

              Et ça suffit avec cet énorme mensonge pseudo-paléontologique. Tous les paléontologues ET les généticiens te démontreront aisément qu’il est totalement impossible de venir d’un seul couple. Jusqu’à ce que tu postes la contre-preuve.

              « Enfin ,je répète ussi,plnquez -vous pour faire vos petites affaires et fermez-là! »

              NON. Et si tu n’es pas content, tu es libre de partir.

              • 1 citez-moi un seul généticien ou paléontologue favorable à la polygénèse,autre que raciste!Pour la monogénèse,Yves Copens.
                22 otree obsession de ne rien l^cher,même contre des évidences montre que vous êtees un totalitaire;
                3 98% de personnes mécontentes devraient partir pour permettre à d2 % de s’ébattre librement?
                4 pourquoi le sida frappe exclusivement soit les prétranfusés sanguins avec du sang d’homosexuels,des bi-sexuels,des débauchés,et majoritairement des homosexuels hommess?Parce qu’utiliant une vois contre-nature de pénétration et éjaculation,,celle-ci ne dispose d’aucune immunité naturelle ce qui les rend hyper sensibles à toutes infections qui sont d’ailleurs la vraie cause de leur mort comme pour les toxicomanes;
                5 comme vous persistez à me tutoyer,parce que vous vous accordez tous les droits,j’arrête là non sans vous dire que je suis pour la discriminiation des homosexuels,par exemple en leur interdisant les métiers en contact avec les enfants et les jeunes gens commel’ont toujours fait toutes les sociétés et aucune pseudo-révolution ne dure contre cette nécessité;
                PS lisez sur mon site erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien et surtout pas aux PRO-MORT, »Homme et femme Il les créa » avec la fin sublime d’une des dernières pièces de Shakespeare,cela vous rafraîchira et vous élèvera et vous enlèvera

                ,qui sait,votre haine et vos insultes à la bouche..

                • 1 Source-moi une seule info, une seule conclusion scientifique qui fait consensus au sujet d’un prétendu couple originel et on en reparlera.

                  2 Tu es très mal placé pour parler de quelqu’un qui ne lâche rien. Ne pas se laisser marcher sur les pieds par des obscurantistes haineux, c’est un réflexe mécanique et légitime de survie.

                  3 Ne te prends pas pour le centre du monde. La plupart des gens s’en contrefoutent du mariage pour tous et ont l’intelligence suffisante pour réaliser que ça n’influe aucunement sur leur vie. Si tu n’es pas capable de supporter que l’homme est plus diversifié que tu le pense, encore une fois, tu es libre de partir.

                  4 L’anus est un organe sexuel, naturellement, au même titre que la bouche et le vagin. Il faut vraiment être complètement irresponsable pour croire que ton hétérosexualité te préserve du SIDA, et également pour vouloir chercher un coupable à tout prix pour une épidémie qui concerne tout le monde et qui, fait étonnant, est surtout propagé par les hétérosexuels, la majorité des contaminations se passant en Afrique et la plupart étant faites par les hétéros. Néanmoins, je n’en fais pas un prétexte pour haïr les hétéros.

                  5 Ton idéologie haineuse t’exclut donc de facto de cette société. Malheureusement pour toi, ce n’est pas la discrimination des homos qui est active mais la punition des homophobes. C’est de toi qu’on devrait éloigner les enfants. Tu es un être haineux, menteur et dangereux.

                  6 Je ne lirai pas une ligne de plus d’un grossier et affreux personnage tel que toi. Il n’y a pas de Dieu et l’avortement est une très bonne chose.

                  Salut.

      • Tchetnik says:

        « Lamentable. Parmi les constructeurs il y en avait des homos, comme pour toute autre chose, espèce d’abruti. Sans mentionner Alan Turing qui a permis de stopper la destruction de la seconde guerre mondiale elle-même initiée par des HETEROS. »

        -On se demande bien lesquels. Tu as déjà eu cette discussion et tu t’es retrouvé dans les cordes après qu’on ait prouvé, par les sources et témoignages historiques, qu’aucun pays n’a jamais été construit au nom de l’homosexualité et que les très ares homosexuels n’ont pas utilisé leur homosexualité comme moteur de leur art ou de leur action.

        Alan Turing n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan, une figure mineure mise en avant justement pour tenter de récupérer une histoire qui n’est pas la votre. Les 13 millions de soldats soviétiques morts ont certainement joué un rôle bien plus grand, sans oublier les services secrets Français (Gustave Bertrand) et Polonais.

        « Adolf a choisi ses actes et sa monstruosité. Comment tu peux comparer le nazisme à l’homosexualité ? Faut vraiment être un malade mental. »

        -Mais les zomos aussi choisissent leur passage à l’acte, fils. Il y avait de nombreux zomos chez les NS du reste. Ernst Röhm entre autres.

        « Le problème vient uniquement de TOI. »

        -Non, coco. Il vient de ton ultraminorité lobbyiste et de votre volonté revendicative de jouer au coucou.

        « Leur « comportement » est bien plus intelligent et mature que le tien. Tu n’arriveras pas à faire que l’on se cache. Je ne vois pas ce que notre « comportement » fait comme tort physique ou moral à la société »

        -Mais si, coco. Il suffit simplement de vous dire que si vous commencez à vouloir vous imposer chez nous, on vous renvoie dans vos cordes. Vous n’avez en général pas grand courage.
        Enfin, la destruction de la famille comme la perversion de votre sexualité sont ce qu’on appelle un grand tort physique et moral.

        • Mon cher Tchenik, je pense que tu conviendras, comme moi, que discuter par commentaire interposé est inefficace pour garder un débat poli et civilisé, je demanderai donc d’abord si tu possèdes un pseudo skype pour que l’on puisse discuter plus tranquillement, en privé. Si tu as une autre idée…

          Néanmoins, je vais répondre à ton commentaire :

          « On se demande bien lesquels. Tu as déjà eu cette discussion et tu t’es retrouvé dans les cordes après qu’on ait prouvé, par les sources et témoignages historiques, qu’aucun pays n’a jamais été construit au nom de l’homosexualité et que les très ares homosexuels n’ont pas utilisé leur homosexualité comme moteur de leur art ou de leur action. »

          Quels hétérosexuels ont utilisé leur hétérosexualité comme moteur de leur propre art ou propres actions ? Et comment veux-tu que les homosexuels aient participé à la construction de quoi que ce soit si dès le début ils ont été dès le début exclu de toute concertation en raison de leur sexualité qui, comme tu le dis si bien, n’a que très rarement un rôle à jouer ? Donc si je me « retrouve dans les cordes », comme tu dis, nous sommes deux. Ton raisonnement s’applique à tout le monde…

          « Mais les zomos aussi choisissent leur passage à l’acte, fils. Il y avait de nombreux zomos chez les NS du reste. Ernst Röhm entre autres. »

          Penses-tu sincèrement que la question est de savoir qui, des homos ou des hétéros, a causé le plus de morts ? Bien que j’aie précisément une idée de la question. Mais très franchement, qui serait assez stupide pour essayer de répondre à une question aussi puérile ? Je ne vais jamais prétendre que les homos sont pires ou mieux que les hétéros – bien que, tu en conviendras comme moi, on n’entend pas parler d’hétéros violentés et harcelés pour leur sexualité par les homos, ou d’homos machistes.

          Et puis, sincèrement, comment peux-tu continuer à vouloir comparer une idéologie haineuse et destructrice, et vivre simplement à la hauteur de préférences qui ne font de mal à personne ? Comment peux-tu manquer autant de coeur et de discernement ?

          « Il suffit simplement de vous dire que si vous commencez à vouloir vous imposer chez nous »

          Même remarque qu’à brndenburg. Il n’y a pas de « chez vous ». Tout comme les routes départementales sont autant aux voitures qu’aux scooters, aux camions et aux vélos, les espaces publics dont tu prétends être le propriétaire du simple fait de ton orientation sexuelle sont à TOUT LE MONDE, homos comme hétéros.

          « Enfin, la destruction de la famille comme la perversion de votre sexualité sont ce qu’on appelle un grand tort physique et moral. »

          Je serais ravi de discuter de ces « détails » avec toi en privé. Mais je ne vois pas où tu vois une « destruction de la famille » – est-ce qu’accorder plus de droits aux homos en retranchent aux familles hétéros pré-existantes ? Les familles homos vont au contraire la renforcer, comment tu peux ne pas voir ça ?

          Et comment tu oses parler de « manque de courage » de la part des homos quand toi tu te victimises en les accusant de « tort physique et moral » à ton encontre par le simple fait qu’ils existent ? Si tu es incapable d’accepter que tout le monde n’est pas, par nature ou par choix, un clone de ta propre vision des choses, tu es faible. Tu es esclave de ce que tu voudrais que la société soit – pauvre, intolérante, uniformisée, haineuse – et qu’elle ne sera jamais. Et heureusement d’ailleurs, sinon on finirait avec une dictature.

          En un mot : ouvre ton esprit et cesse d’être aussi violent et aveugle dans tes propos. Tu n’en ressortiras que plus en paix avec toi-même et avec les autres. Ca fait plus de deux ans que la loi est passée et tu gueules encore. Tu ne crois pas que c’est grave ?

          • Tchetnik says:

            « Mon cher Tchenik, je pense que tu conviendras, comme moi, que discuter par commentaire interposé est inefficace pour garder un débat poli et civilisé »

            -Il aurait fallu y penser avant d’employer des termes comme con et abruti, fils. Ils ont été on pain quotidien pendant bien trop longtemps.

            « Quels hétérosexuels ont utilisé leur hétérosexualité comme moteur de leur propre art ou propres actions ? »
            -Mais tous. Et au nom de la religion encore, histoire d’agraver leur cas.

            L’Amour et les relations amoureuses ont été l’un des principaux moteurs de création littéraire et artistique, dans toute civilisation, en particulier, Chrétienne, de par le caractère de beauté, de vertu, d’absolu, de sacré, de divin qui transparait dans cette relation, considérée comme sanctifiant quand elle donne lieu à une volonté d’idéal de pureté, de fidélité, de sacrifice, d’abnégation, de charité et de générosité, mais aussi de fondation de famille, de nation, de communauté animées par une certaine solidarité. L’amour et les relations amoureuses impliquent que la totalité de l’.homme et de la femme se transfigure au contact de l’autre, contact qui ne peut être que sacré, autan dans ses aspects physiques que spirituels et exclut toute bestialité, égoïsme… On leur doit parmi les plus grands chefs d’oeuvre. Or les relations amoureuses décrites par lesdits chefs d’œuvre (Erec et Énide, Roméo et Juliette, Le Lys dans la Vallée, Anna Karénine, Eugène Onéguine, La Bohémienne, Sketches about young Couples…), y compris ceux de la Grèce antique (de Sophocle à Euripide en passant par Aristophane, Eschyle (526-456, BC, Hercule et la reine de Lydie…), Philémon et Baucis, à quelques rares exceptions comme Sappho »(et encore…), sont hétérosexuelles.
            Je peux remettre en ligne l’ensemble des chroniques historiques qui prouvent bien qui a fait quoi et au nom de quoi. C’est la botte souveraine de la réalité de l’Histoire, je n’y puis rien.

            « Et comment veux-tu que les homosexuels aient participé à la construction de quoi que ce soit si dès le début ils ont été dès le début exclu de toute concertation en raison de leur sexualité qui, comme tu le dis si bien, n’a que très rarement un rôle à jouer Donc si je me « retrouve dans les cordes », comme tu dis, nous sommes deux. Ton raisonnement s’applique à tout le monde…»

            -Non, fils.
            Inutile aussi d’invoquer, l’argument « les homosexuels n’ont pas eu leur chance ». En effet, toute civilisation a considéré l’homosexualité comme un comportement stérile qui, au mieux était toléré du bout des lèvres, au pire interdit (et les quelques documents comme la Kama Sutra qui, exceptionnellement, la considèrent avec plus de bienveillance ne sont pas considérés comme fondateurs de civilisation, il s’en faut de beaucoup). Ce qui fait que, en effet, l’homosexualité a toujours été absente de la construction de toute civilisation. Absence qui n’a pas empêché les civilisations, en particulier Chrétienne, de briller, sans homosexualité. Et absence qui n’enlève rien à la botte souveraine de la réalité de l’immense richesse culturelle, spirituelle, philosophique, scientifique de ladite civilisation Chrétienne. Le fait est que cette richesse a été construite au nom du Christianisme, sans aucun apport ni aucune aide d’aucun comportement homosexuel. Vous pouvez le regretter, mais c’est ainsi. Cette bonne vieille humanité est par nature ostracisante et tend à se méfier et à se défier des comportements qui ont toujours été marginaux, minoritaires, plus charnels qu’autre chose et certainement pas créateurs de communauté de vie, familiale comme nationale. Michel Ange comme Tchaikovski ont été Chrétiens et ont représenté dans leur idéal de beauté, le Christianisme, pas l’homosexualité. Cela vous fait mal, mais c’est ainsi. Ces gens n’ont pour la grosse majorité jamais été homos, et ceux qui l’ont été ne considéraient pas leur homosexualité comme un idéal de beauté. Un pays, une terre, une civilisation appartiennent à ceux qui l’ont construite. Peu importe que telle ou telle minorité ou comportement n’y ait pas eu sa place, cela n’enlève rien à ce qui a été réalisé ni au fait qu’elle ne peut réclamer une place publique équivalente dans un espace qu’elle n’a pas contribué à construire. Comme disait Ali, c’est à l’Arabe qu’on reconnait le fruit. Que ces fruits aient été faits sans les homosexuels n’enlève rien à leur richesse et prouverait surtout que l’homosexualité n’est franchement pas indispensable à toute civilisation et toute communauté qui, manifestement, sait se passer d’elle.

            « Penses-tu sincèrement que la question est de savoir qui, des homos ou des hétéros, a causé le plus de morts ? Bien que j’aie précisément une idée de la question. Mais très franchement, qui serait assez stupide pour essayer de répondre à une question aussi puérile ? »
            -il aurait fallu dans ce cas éviter de mentionner l’argument en prmier. Il est cependant possible d’y répondre. Les idéologies qui ont commis le plus de dégats ont toutes été soutenues par les homosexuels…C’est vrai de la république Française au bolchevisme (en tout cas dans ses débuts. Le bon vieux Joseph S a remisun peu d’ordre ensuite…).

            « Je ne vais jamais prétendre que les homos sont pires ou mieux que les hétéros – bien que, tu en conviendras comme moi, on n’entend pas parler d’hétéros violentés et harcelés pour leur sexualité par les homos, ou d’homos machistes. »

            -Et pourtant, si, ça existe. Des enfants maltraités aussi.

            « Même remarque qu’à brndenburg. Il n’y a pas de « chez vous ». Tout comme les routes départementales sont autant aux voitures qu’aux scooters, aux camions et aux vélos, les espaces publics dont tu prétends être le propriétaire du simple fait de ton orientation sexuelle sont à TOUT LE MONDE, homos comme hétéros. »

            -Non, tchado.

            Comme je te l’ai démontré, la terre n’appartient pas à tout le monde, mais à ceux qui l’ont construite, fondée, mise en valeur et à leurs héritiers. Comme votre sexualité n’a jamais rien construit ni fondé…La conclusion s’impose d’elle-même.

            « Je serais ravi de discuter de ces « détails » avec toi en privé. Mais je ne vois pas où tu vois une « destruction de la famille » – est-ce qu’accorder plus de droits aux homos en retranchent aux familles hétéros pré-existantes ? »

            -Outre que cela fait de vous des hétéros refoulés, en effet, cela enlève –logiquement du reste- des droits à la famille de toujours, en relativisant ce qui jusqu’à présent a toujours été considéré comme une norme fondatrice, une altérité et une complémentarité humaine. L’enfant n’est pas un « droit à » égoïste et revendicatif, fils. Bien des couples hétéros sont stériles et en prennent leur parti. Ceux qui veulent adopter le font au moins en proposant ce que l’humanité a toujours proposé d’altérité sexuelle naturelle et saine.

            « Les familles homos vont au contraire la renforcer, comment tu peux ne pas voir ça ? »

            -Tout simplement parce que deux hommes ou deux femmes ne font pas une communauté de vie, surtout pas un enfant. Et quand on connait le taux d’infidélité légendaire chez les homos…

            « Et comment tu oses parler de « manque de courage » de la part des homos quand toi tu te victimises en les accusant de « tort physique et moral » à ton encontre par le simple fait qu’ils existent ? »

            -Aucune victimisation, rien que le constat de la réalité des faits, constat que l’on n’hésite pas à combattre. Quand les zomos ont tous les mass média et les gros sousous de tonton Rotschild derrière.

            « Si tu es incapable d’accepter que tout le monde n’est pas, par nature ou par choix, un clone de ta propre vision des choses, tu es faible »

            -Le faible est surtpout celui qui, connaissant sa perversion, préfère la justifier avec des arguties bidon plutôt que de travailler sur lui-même. Le faible est celui qui refuse de croire que son comportement trahit des millénaires de civilisation humaine.

            « Tu es esclave de ce que tu voudrais que la société soit – pauvre, intolérante, uniformisée, haineuse – et qu’elle ne sera jamais »

            -Mais toute société a toujours été « intolérante », fils. La vôtre l’est certainement encore plus. Et toute civilisation a fondé sa richesse sur un exclusif religieux comme culturel. D’où l’homosexualité a toujours été absente. Difficile de dire « les zomos n’ont pas eu leur chance » et dire ensuite « le monde il est tolérantbmablabla ».

            « Et heureusement d’ailleurs, sinon on finirait avec une dictature. »

            -Mais c’est bel et bien le cas avec vous autres. Dictature du sexualisme relativiste et matérialiste. Ne proteste pas, épargne-toi ce ridicule, il suffit d’ouvrir n’importe quel théoricien de l’homosexulaité, à commencer par Hirschfeld pour s’en convaincre. Sans oublier votre belle presse bancaire subventionnée.

            « En un mot : ouvre ton esprit et cesse d’être aussi violent et aveugle dans tes propos »

            -Aucune violence ni aucun aveuglement (je n’en dirai pas autant de ceux qui nient la réalité de l’Histoire et de la Culture). Ouvrir son esprit est ensuite un langage New Age pseudo spirituel, qui correspond surtout à cette volonté de faire croire que tout se vaut. Ce qui n’a jamais été vrai, tu t’en apercevras assez vite.

            « Tu n’en ressortiras que plus en paix avec toi-même et avec les autres »

            -Travaille donc sur toi-même, comme l’pnt fait bien des homos, de Lyautey à Seraphim Rose et tu connaitras un sens de la vie certainement bien plus juste et authentique. En ce qui me concerne, je suis avec ma famille parfaitement en paix avec ma sexualité et n’ai nul besoin de vouloir en faire une loi, fils. L’homosexualité n’est même pas utile spirituellement, humainement, psychologiquement à ceux qui la pratiquent et ne leur apporte rien, ni joie, ni paix, ni harmonie, mais simplement une fuite en avant avec eux-mêmes, fuite qui, irrémédiablement les mène à leur perte. Il suffit de voir la ronche de vos mili-tantes, pour s’en convaincre. Une haine idéologique égale à leur frustration et leur conscience profonde de leur stérilité historique, culturelle comme physique.

            « Ca fait plus de deux ans que la loi est passée et tu gueules encore. Tu ne crois pas que c’est grave ? »

            -Pas plus que de se victimiser de manière fantasmée depuis des siècles, fils. Ni de défiler dans les rues déguisés en Scoubidoo, en officier SS, en écolière Japonaise voire en tout ça à la fois…

            • Je remarque, mon cher, qu’il est facile de passer sous silence les travaux de Verlaine et Rimbaut sous la coupe de leur relation. Les relations amoureuses homosexuelles auraient eu leur part de glorification littéraire si justement les hétéros ne les avaient pas criminalisées, et pas seulement en littérature.

              « Il aurait fallu y penser avant d’employer des termes comme con et abruti, fils. Ils ont été on pain quotidien pendant bien trop longtemps. »

              Mon cher, tu n’as récolté que les termes que tu méritais après utilisation de termes mille fois pire comme « pervers » « gaystapettes » et j’en passe. Mais justement, libre à toi de vouloir repartir sur des bases plus saines, comme moi. La balle est dans ton camps.

              « Et pourtant, si, ça existe. Des enfants maltraités aussi. »

              Exact, les cons et les monstres existent partout, mais cela prouve bien que ça n’a aucun lien avec l’orientation sexuelle.

              « Les idéologies qui ont commis le plus de dégats ont toutes été soutenues par les homosexuels… »

              Quel est ce fantasme ridicule encore ? Nazisme, Bolchevisme, Stalinisme, Communisme chinois. Tous au nom d’une société bien uniformisée, par et pour les hétéros.

              « Outre que cela fait de vous des hétéros refoulés »

              Non, parce que justement là encore, le mariage et l’adoption n’ont jamais été ta propriété.

              « Comme votre sexualité n’a jamais rien construit ni fondé…La conclusion s’impose d’elle-même. »

              Oui, elle s’impose mais tu ne veux pas la voir : ce n’est pas plus l’hétérosexualité qui a permis de pondre quoi que ce soit.

              « cela enlève –logiquement du reste- des droits à la famille de toujours, en relativisant ce qui jusqu’à présent a toujours été considéré comme une norme fondatrice, une altérité et une complémentarité humaine. »

              Ce n’est pas parce que ça existe depuis des siècles, que ça en fait une norme juste. L’esclavagisme a été une norme pendant 4 siècles, est-ce que ça en fait quelque chose de juste ? Non. Bon.

              « Ceux qui veulent adopter le font au moins en proposant ce que l’humanité a toujours proposé d’altérité sexuelle naturelle et saine. »

              Cette « altérité sexuelle » naturelle et saine, tu l’inventes de toutes pièces, une fois de plus. Je ne vais pas me fatiguer à te ressortir les faits qui sont que les enfants d’homos s’en sortent aussi bien.

              « Tout simplement parce que deux hommes ou deux femmes ne font pas une communauté de vie, surtout pas un enfant. Et quand on connait le taux d’infidélité légendaire chez les homos… »

              Alors ça c’est fin ça. Deux hommes ou deux femmes peuvent parfaitement fonder une famille, sans avoir un enfant ensemble certes, mais ça ne conditionne rien. Et qu’est-ce que vient faire l’infidélité là-dedans ? Ca n’a strictement rien à voir avec la capacité à être parent.

              « Le faible est surtpout celui qui, connaissant sa perversion, préfère la justifier avec des arguties bidon plutôt que de travailler sur lui-même. Le faible est celui qui refuse de croire que son comportement trahit des millénaires de civilisation humaine. »

              Le faible est celui qui accuse les autres de perversité inexistante sans voir la sienne, bien réelle.

              « Mais c’est bel et bien le cas avec vous autres. Dictature du sexualisme relativiste et matérialiste. Ne proteste pas, épargne-toi ce ridicule »

              C’est toi qui es ridicule. Les homosexuels ne s’abaissent pas à vouloir forcer tout le monde à vouloir être homo et tu le sais très bien.

              « Ce qui fait que, en effet, l’homosexualité a toujours été absente de la construction de toute civilisation. »

              Faux. Elle était très présente et même essentielle et spontanée au temps des Grecs et des Romains ; certaines tribus glorifiaient les homosexuels en les considérant comme des créatures supérieures, sources de chance. Ce ne sont que des exemples. Même dans la nature elle permet à des espèces animales de mieux survivre. Mais je suppose que tu ne veux pas en entendre parler. Tu souffres de ce que j’appelle la « surdité et cécité sélectives ».

              « Vous pouvez le regretter, mais c’est ainsi.  »

              Ce n’est plus le cas aujourd’hui puisque le Christianisme a désormais été mis de côté et que l’homosexualité peut enfin s’épanouir au même titre que l’hétérosexualité. Tu peux continuer à vivre dans le déni mais les dernières années et les prochaines me donnent raison, que ça te plaise ou non.

              « Travaille donc sur toi-même, comme l’pnt fait bien des homos, de Lyautey à Seraphim Rose et tu connaitras un sens de la vie certainement bien plus juste et authentique. »

              Merci mais tu es très mal placé pour me retourner le conseil. Ma vie a déjà un sens et elle est bien remplie. A toi de montrer que la tienne peut se passer de cracher sur ce qui n’en fait pas partie.

              « L’homosexualité n’est même pas utile spirituellement, humainement, psychologiquement à ceux qui la pratiquent et ne leur apporte rien, ni joie, ni paix, ni harmonie »

              Qu’en sais-tu ? Es-tu toi-même homo pour affirmer cela ? Non. Ce possible manque de joie ou de paix est uniquement de la faute de tarés comme toi, qui veut absolument les criminaliser.

              La même conclusion que la dernière fois s’impose : tu es un triste personnage haineux, psychotique, tyrannique. Comme la dernière fois, tout message de ta part sera donc systématiquement ignoré et, si je le peux, je vais trouver un moyen de te dénoncer à la loi française car tes propos, pour rappel, sont passibles d’amende et de prison. Je t’ai donné une seconde chance, mais tu as refermé cette porte avec violence. Tu viens de te condamner à mourir en idiot inutile de l’Histoire.

              • Tchetnik says:

                « Je remarque, mon cher, qu’il est facile de passer sous silence les travaux de Verlaine et Rimbaut sous la coupe de leur relation. Les relations amoureuses homosexuelles auraient eu leur part de glorification littéraire si justement les hétéros ne les avaient pas criminalisées, et pas seulement en littérature. »

                -Il est surtout facile de mettre quelques clampins de seconde zone (et Rimbaud, avec un D, n’a guère parlé d’homosexualité dans ses poèmes, fils. Il faudrait les lire avant de parler, histoire de ne pas être trop ridicule), avec des milliers de chroniqueurs, musiciens, écrivains, peintres, de Saint Grégoire de Narek, Saint Sava de Serbie, Bede le Vénérable, Christine de Pisan, Martin de Tours, Caedmon, Cynewulf, Anne Comnene, le Digenis Akritas, le Chant de Ludwig, le Cantilène de Sainte Eulalie, Guillaume de Loris, Chota Roustaveli, Dostoievski, Petar Petrovic Njegos, Psichari, Corneille,…Liste non exhaustive.

                Si tu préfères le XIXieme siecle, Dyonisios Solomos, Dostoievski, Petar petrovitch Njegos, Papadiamantis, Chateaubriand, Xavier de Maistre, le père Hugo, Charles Dickens, Chesterton, Edward Elgar…et bien des centaines d’autres artistes vous laisseront tranquilles.

                Montre-nous donc le Dante, le Greco, le Mont-Saint Michel, le Hor-Virap, le Mont Athos, le Palestrina, le Théophane le Grec, le Gregoire de Narek ou le Komitas homosexuels, avec des oeuvres homosexuelles faites au nom de l’homosexualité et on en reparle.
                A part quelques clampins de 5ième division, vous ne pourrez citer AUCUN nom de zomo ayant agi au nom de la zomosexualité et ayant joué un rôle majeur, fondateur de civilisation ou ayant à son actif une oeuvre d’art considérée comme majeure dans nos patrimoines. Inutile donc de nous sortir le sempiternel Oscar Wilde, ni Tchaikovski qui n’a jamais composé pour l’homosexualité, mais au contraire pour l’Église Orthodoxe, ni le général Miloradovitch qui a prouvé par les arguments les plus puissants (sic) son hétérosexualité, ni ceux pour lesquels l’homosexualité reste une pure légende comme Léonard de Vinci.

                « Mon cher, tu n’as récolté que les termes que tu méritais après utilisation de termes mille fois pire comme « pervers » « gaystapettes » et j’en passe. Mais justement, libre à toi de vouloir repartir sur des bases plus saines, comme moi. La balle est dans ton camps. »

                -Non, coco.

                Je n’ai fait que constater la réalité du comportement des tiens. Et nous autres n’avons pas besoin de repartir sur des bases « saines » avec vous, puisque vous êtes du côté de la perversion évidente.

                « Exact, les cons et les monstres existent partout, mais cela prouve bien que ça n’a aucun lien avec l’orientation sexuelle. »

                -Encore faux, coco (décidément tu les accumules…).

                Il se trouve que la perversion sexuelle sert de justificatif a bien des actes criminels de la part de « couples » homosexuels, qui se mettent au même rang que les pédos.

                « Quel est ce fantasme ridicule encore ? Nazisme, Bolchevisme, Stalinisme, Communisme chinois. Tous au nom d’une société bien uniformisée, par et pour les hétéros. »

                -Ernst Röhm, Cambaceres, Ian Brossat, Carl Wittman, le FHAR…liste non exhaustive, camarade. Il se trouve que les témoignages de soutien des vôtres à toutes ces belles idéologies « progressistes » abondent. Inutile de le nier, tu franchirais un cran dans le ridicule où tu t’es déjà bien enfoncé.

                « Non, parce que justement là encore, le mariage et l’adoption n’ont jamais été ta propriété. »

                -Ils le sont de la civilisation et de la société, coco. Laquelle ne doit rien aux tiens.

                « Oui, elle s’impose mais tu ne veux pas la voir : ce n’est pas plus l’hétérosexualité qui a permis de pondre quoi que ce soit. »

                -Eh si, fils. Comme la simple consultation de l’ensemble des artistes et de leurs œuvres le prouve. Encore faut-il se donner la peine de les lire et de les connaitre. La botte souveraine de la réalité, là encore.

                « Ce n’est pas parce que ça existe depuis des siècles, que ça en fait une norme juste. L’esclavagisme a été une norme pendant 4 siècles, est-ce que ça en fait quelque chose de juste ? Non. Bon. »

                -L’esclavage n’a justement jamais été une norme dans notre civilisation, comme les nombreuses bulles pontificales le condamnant le prouve. Et cela fait depuis Adam et Eve qu’on se reproduit de la même manière. Désolé. La botte souveraine de la réalité biologique.

                « Cette « altérité sexuelle » naturelle et saine, tu l’inventes de toutes pièces, une fois de plus. Je ne vais pas me fatiguer à te ressortir les faits qui sont que les enfants d’homos s’en sortent aussi bien. »

                -Je ne vais pas me fatiguer à te ressortir la réalité de l’Histoire de l’Humanité ni les statistiques qui prouvent le désarroi chez les enfants « adoptés » (sic) par des « couples » (resic) homos.

                « Alors ça c’est fin ça. Deux hommes ou deux femmes peuvent parfaitement fonder une famille, sans avoir un enfant ensemble certes, mais ça ne conditionne rien. Et qu’est-ce que vient faire l’infidélité là-dedans ? Ca n’a strictement rien à voir avec la capacité à être parent. »

                -Un peu, si car les parents ne se contentent pas de tirer un coup, mais sont aussi censés éduquer et donner un modèle de référence notamment en matière de vertu, fils.

                Et deux hommes ou deux femmes ne formeront jamais une famille, fils.

                « Le faible est celui qui accuse les autres de perversité inexistante sans voir la sienne, bien réelle. »
                -Tellement inexistante qu’elle est réprouvée par toutes les civilisatins depuis que ce concept existe.

                Tellement réelle que ce sont des « hommes » à poils ou déguisés en doberwomen qui le disent. De votre part, un compliment, donc.

                « C’est toi qui es ridicule. Les homosexuels ne s’abaissent pas à vouloir forcer tout le monde à vouloir être homo et tu le sais très bien. »

                -Jaja, natürlich.

                C’est parce qu’ils ne forcent personne qu’ils font propagande, lobbying et tentent de s’imposer dans l’éducation, fils.

                « Faux. Elle était très présente et même essentielle et spontanée au temps des Grecs et des Romains ; certaines tribus glorifiaient les homosexuels en les considérant comme des créatures supérieures, sources de chance. Ce ne sont que des exemples. Même dans la nature elle permet à des espèces animales de mieux survivre. Mais je suppose que tu ne veux pas en entendre parler. Tu souffres de ce que j’appelle la « surdité et cécité sélectives ». »

                -On t’a déjà répondu sur les Grecs et les Romains que manifestement tu ne connais pas plus que Rimbaud, coco.

                Parce que je suis patient et que je ne souhaite la mort du pécheur, je te remets ce qu’il en est exactement. Ne viens plus dire que tu ne savais pas :

                La Rome antique et la Grèce antique ne connaissait pas l’homosexualité avec les termes d’aujourd’hui, c’était absolument différent. Déjà, aucune des deux cultures n’a autorisé un mariage légal entre deux hommes ou deux femmes : le foyer, c’est à dire la « domus », la maisonnée, ne peut être conçue que de manière patriarcale (cf. Les politiques d’Aristote, livre I-II). La seule forme d’homosexualité existant alors est une pratique culturelle, bien plus discrète que ce que l’on dit habituellement car ne concernant que l’aristocratie, dans un processus culturel proche du passage de enfant à adulte. Le mot « pédérastie » désigne ce rapport entre un adolescent et son maître, bien plus âgé que lui, semblable à l’amour platonique (cf. Le banquet de Platon et le mythe de l’androgynie). Parfois cela donnait lieu à des rapports sexuels mais la norme était à l’apprentissage par le maître, pratique commune dans beaucoup de cité grecques (éphébie à Athènes, agogée à Sparte… etc). N’oublions pas que Socrate a été condamné par la cité d’Athènes pour avoir « corrompu la jeunesse », le problème de l’homosexualité envers les jeunes n’est pas nouveau, vois-tu.
                Donc : ne considères pas l’homosexualité du XXIe siècle avec tout ce qu’elle compte comme dégénérés et autres gay-pride publiques comme étant similaire avec celle de l’Antiquité. Les deux cultures n’ont aucun point commun, si ce n’est l’acte sexuel de sodomie. Qu’il s’agisse de l’Antiquité ou du monde contemporain l’homosexualité est et restera un péché.

                « Ce n’est plus le cas aujourd’hui puisque le Christianisme a désormais été mis de côté et que l’homosexualité peut enfin s’épanouir au même titre que l’hétérosexualité. Tu peux continuer à vivre dans le déni mais les dernières années et les prochaines me donnent raison, que ça te plaise ou non. »

                -Je vais encore te contredire (décidément c’est facile), mais non.

                En Russie, Serbie, Arménie…le Christianisme n’a toujours pas été mis de côté en dépit de la tentative des tiens de le détruire physiquement. En Europe Occidentale, le fait que vous ayez l’argent des Jew-Yorkais n’empêche pas le Christianisme d’être encore bien trop obstiné pour vous.

                Et disparu ou pas, il reste fondateur de civilisation, ce que vous n’êtes pas, n’avez jamais été et ne serez jamais. Votre idéal ne va pas plus loin que le gode ou le fouet à neuf queues.
                Tu devrais te méfier des situations en apparence « inéluctables » et des conneries genre « sens de l’Histoire » coco. L’Empire de Babylone est bien tombé alors qu’il semblait indestructible (tu sacrifieras une chèvre à Wiki).

                « Merci mais tu es très mal placé pour me retourner le conseil. Ma vie a déjà un sens et elle est bien remplie. A toi de montrer que la tienne peut se passer de cracher sur ce qui n’en fait pas partie. »

                -Tellement remplie que tu éprouves le besoin de justifier ta sexualité, coco. Sans aucun autre horizon existentiel. Tu sais qu’il existe aussi livres, musiques, peintures, théâtre, poésies, livres…notre civilisation Chrétienne est d’une grande richesse de sens et de beauté qui dépasse largement vos empapaoutages. Tu devrais y réfléchir, ça t’offirait l’avantage de t’éviter à te définir négativement par rapport à ce qui a toujours été créateur et constructeur, fils. Nous pouvons vivre sans vous, nous avons largement de quoi, de l’église à la bibliothèque, en passant par le Bolchoi. En revanche qu’est ce que vous autres feraient sans nous…

                « Qu’en sais-tu ? Es-tu toi-même homo pour affirmer cela ? Non. Ce possible manque de joie ou de paix est uniquement de la faute de tarés comme toi, qui veut absolument les criminaliser. »

                -Rien que les témoignages coco. Et la réalité de votre comportement. Aucune « criminalisation » n’est en cause, tchado. Simplement le fait que, au fond de vous, vous comprenez votre perversion mais refusez de l’assumer. C’est dur quand le monde entier te renvoie ton image, fils.

                « « La même conclusion que la dernière fois s’impose : tu es un triste personnage haineux, psychotique, tyrannique. «

                -Oh oui, oh oui.

                Et j’aime fouetter les filles en uniforme d’officier de l’Armée Rouge, tchado.

                « Comme la dernière fois, tout message de ta part sera donc systématiquement ignoré «

                -Je suis sûr que tu ne pourras pas t’empêcher de chouiner, fils.

                « et, si je le peux, je vais trouver un moyen de te dénoncer à la loi française car tes propos, pour rappel, sont passibles d’amende et de prison. Je t’ai donné une seconde chance, mais tu as refermé cette porte avec violence. Tu viens de te condamner à mourir en idiot inutile de l’Histoire. »

                -Débouche-toi les oreilles tu vas entendre nos dents claquer. Quand je disais que vous n’aviez aucun courage, je vois que j’ai encore tapé juste.

                Pour mémoire, coco. Ton régime est fondé sur ce qu’on appele « liberté d’expression », mensonge hypocrite et sélectif mais que tu dois un jour assumer. Ce qui est passible de tarifs n’est pas l’opinion négative de l’homosexualité mais l’appel à la violence ou au meurtre, coco. Or il n’existe rien de tel dans aucun propos sur cette page. Mais tu es gentil de confirmer ainsi que vous êtes bien dictatoriaux et totalitaires sur votre mode de pensée.

                « Tu viens de te condamner à mourir en idiot inutile de l’Histoire. »

                -Tu viens de démontrer encore une fois à quel point ta sexualité n’est utile à personne, fils.

                Pomaze Bog, tchado.

                • Trop drôle. Pour croire à cette connerie de mythe d’Adam et Eve comme quoi ils ont effectivement existé, je n’ai même pas besoin de décrédibiliser tout le reste, tu le fais tout seul.

                  Néanmoins, un petit récaptitulatif pour les autres qui liront les galimatias de ce triste individu :

                  – Adam et Eve n’ont jamais existé
                  – il n’y a aucun lien entre homosexualité et pédophilie, et d’ailleurs la pédophilie est presque exclusivement le fait d’hétéros
                  – l’homosexualité n’est pas une perversion, elle est naturelle, normale et certainement pas un problème
                  – l’homophobie tue, sous toutes ces formes et particulièrement sous celle de cet imbécile
                  – deux hommes ou deux femmes ayant des enfants forment une vraie famille sans besoin de l’aval de vieux cons qui souffrent de cécité et de surdité sélective
                  – leurs enfants vont très bien et seraient même en meilleure santé, et bien sûr sont plus tolérants, que la moyenne (y’en a qui auraient dû avoir deux papas ou deux mamans tiens)

                  Allez plouf, tu repasses aux oubliettes. Tes mensonges et ta haine n’ont plus aucun pouvoir aujourd’hui.

                  • Tchetnik says:

                    Je le savais…que tu ne résisterais pas à la tentation. Les vôtres ne résistent jamais à aucune tentation.

                    « Trop drôle. Pour croire à cette connerie de mythe d’Adam et Eve comme quoi ils ont effectivement existé, je n’ai même pas besoin de décrédibiliser tout le reste, tu le fais tout seul. »

                    -En l’occurrence il s’agissait surtout d’une figure de style en ce qui te concerne, mais si tu as des preuves de ce que tu avances, tu es bienvenu, fils.

                    « Néanmoins, un petit récaptitulatif pour les autres qui liront les galimatias de ce triste individu :
                    – Adam et Eve n’ont jamais existé
                    Allez, coco. Essaie donc de faire croire que l’homosexualité est « naturelle » et courante. Et viens donc parler « sciences » ensuite.

                    – il n’y a aucun lien entre homosexualité et pédophilie, et d’ailleurs la pédophilie est presque exclusivement le fait d’hétéros
                    -Les déclarations de Frédaric Mittérand comme Cohen Bendit ne plaident pas en ta faveur. Pas plus que les statistiques du reste.

                    – l’homosexualité n’est pas une perversion, elle est naturelle, normale et certainement pas un problème
                    Tu peux le répéter comme un mantra sectaire, tu n’n feras pas une vérité.

                    – l’homophobie tue, sous toutes ces formes et particulièrement sous celle de cet imbécile
                    Ta christianophobie tue bien plus bien plus systématiquement, coco.

                    – deux hommes ou deux femmes ayant des enfants forment une vraie famille sans besoin de l’aval de vieux cons qui souffrent de cécité et de surdité sélective
                    Idem pour le mantra de tout à l’heure. Le rêve n’est facteur de légitimité que quand il porte de la vertu et de l’exemple, tchado.

                    – leurs enfants vont très bien et seraient même en meilleure santé, et bien sûr sont plus tolérants, que la moyenne (y’en a qui auraient dû avoir deux papas ou deux mamans tiens)
                    La encore, la botte souveraine de la réalité dément tes propos. Il suffit de lire ta presse.

                    Allez plouf, tu repasses aux oubliettes. Tes mensonges et ta haine n’ont plus aucun pouvoir aujourd’hui.
                    -Inutile de vous mettre dans les poubelles de l’Histoire vu que vous n’en n’avez jamais été.

                    • Tous les paléontologues,même les plus obscurantistes darwiniens,sont aujourd’hui d’accord pour soutenir la monogénèse contre la polygénèse:n, clair ,tout les hommes de tous les temps viennent d’un seul homme et d’une seule femme et non ,comme par une coïncidence impossible,par hasard,ici ou là,à telle ou telle époque et à de nombreuses reprises d’un homme et d’une femme:donc:ADAM ET EVE ONT EXISTE!
                      La querelle ,maintenant, ne port plus que sur le lieu de cette apparition,les occidentaux,pour montrer leur belle âme,comme d’habitude,sautent sur leur chais e comme des cabris et disent « l’Afrique,l’Afrique »!Or,l’un d’entre eux,et non des moindres,Yves Coppens, a dit ces derniers temps:1 L’homme est né religieux;2 il y a plusieurs années:je me suis trompé avec ma théorie-stupide-du rift en Afrique de l’est qui aurait coupé en deux ,par un abîme infranchissables,des « hominidés »,les une ,à l’est du rift,les autres ,à l’ouest,je ne sais plus lesquels donnant naissance à l’homo sapiens il y a environ 100 000 ans-ce qui est très peu-et les autres à on ne sait trop quoi.Voila ce qu’affirment les scientifiques les plus matérialistes,mille preuves à l’appui:qui sont les obscurantistes?Toujours les même,les passéistes archaïques,crétins,ignares crasses et vaniteux de gauche!erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimutés et qui ne lâche rien de rien,surtout pas aux crétins!
                      PS 1 La mère d’Yves Coppens à ce dernier: »toi,tu descends peut-être du singe,pas moi!
                      PS 2 Tout le mode connaît le taux « naturel » d’homosexuels:environ 1,5 % pour les hommes,0,5% pour les femmes mais il est des époques et des lieux où ce taux explose,non pour des causes naturelles mais morales et même psychiatriques, »religieuses », »philosophiques »-Socrate-erotico-mystiques-Héliogabale-,bref ,toutes les aberrations et perversions dont le genre humais est capable dans certaines circonstances précises et toujours ls mêmes car à l’homosexualité « naturelle »-rarissime- alors s’ajoute tout le reste,bi-sexualisme-de beauvoir-transexualisme,prostitution sacrée-Athènes et Rome-zoophilie,coprophagie,cannibalisme -comme cet acteur pornographique au Canada qui a mangé son amant-,nécrophilie-Danton-et j’épargne le lecteur!
                      PS 3 le premier homme « marié »-et deux fois-est Néron,exterminateur de chrétiens mais surtout « artiste »:devant Rome qu’il a fait incendier,il prend sa lyre et chante des poèmes de sa composition et ,avant de mourir sous les coups de ses assassins,s’exclame « Qualis artifex pereo »-quel artiste meurt en moi!
                      PS 4 Le vrai voyage au bout de la nuit-chant des Gardes suisses que Céline n’a pas inventé mais mis en exergue à son roman.

                  • Tchetnik says:

                    « Trop drôle. Pour croire à cette connerie de mythe d’Adam et Eve comme quoi ils ont effectivement existé, je n’ai même pas besoin de décrédibiliser tout le reste, tu le fais tout seul. »

                    -En l’occurrence il s’agissait surtout d’une figure de style en ce qui te concerne, mais si tu as des preuves de ce que tu avances, tu es bienvenu, fils.

                    « Néanmoins, un petit récaptitulatif pour les autres qui liront les galimatias de ce triste individu :
                    – Adam et Eve n’ont jamais existé
                    Allez, coco. Essaie donc de faire croire que l’homosexualité est « naturelle » et courante. Et viens donc parler « sciences » ensuite.

                    – il n’y a aucun lien entre homosexualité et pédophilie, et d’ailleurs la pédophilie est presque exclusivement le fait d’hétéros
                    -Les déclarations de Frédaric Mittérand comme Cohen Bendit ne plaident pas en ta faveur. Pas plus que les statistiques du reste.

                    – l’homosexualité n’est pas une perversion, elle est naturelle, normale et certainement pas un problème
                    Tu peux le répéter comme un mantra sectaire, tu n’n feras pas une vérité.

                    – l’homophobie tue, sous toutes ces formes et particulièrement sous celle de cet imbécile
                    Ta christianophobie tue bien plus bien plus systématiquement, coco.

                    – deux hommes ou deux femmes ayant des enfants forment une vraie famille sans besoin de l’aval de vieux cons qui souffrent de cécité et de surdité sélective
                    Idem pour le mantra de tout à l’heure. Le rêve n’est facteur de légitimité que quand il porte de la vertu et de l’exemple, tchado.

                    – leurs enfants vont très bien et seraient même en meilleure santé, et bien sûr sont plus tolérants, que la moyenne (y’en a qui auraient dû avoir deux papas ou deux mamans tiens)
                    La encore, la botte souveraine de la réalité dément tes propos. Il suffit de lire ta presse.

                    Allez plouf, tu repasses aux oubliettes. Tes mensonges et ta haine n’ont plus aucun pouvoir aujourd’hui.
                    -Inutile de vous mettre dans les poubelles de l’Histoire vu que vous n’en n’avez jamais été.

                    Je le savais…que tu ne résisterais pas à la tentation. Les vôtres ne résistent jamais à aucune tentation.

                • Je ne suis en désaccord avec vous que sur un point,l’homosexualité dans l’Antiquité:elle est « récent »-Homère n’en dit un mot pas plus qu’Hésiode,Eschyle,Sophocle ,Euripide et elle disparaît des écrans dès le III siècle:Aristote n’en parle pas;même phénomène chez les romains où elle n’est très présente qu’au I° siècle:à chaque fois donc qu’elle prend de l’importance ou la civilisation disparaît-Athènes- ou elle est remplacée par une autre,l’Empire romain chasse la République;elle est donc bien un signe de décomposition rapide d’une civilisation!Qu’est-il resté aussi de Sodome ou de Gommorhe?Rien-que des termes!Quant à la civilisation arabe ,elle déclinera dès son invasion par l’homosexualité,chantée pourtant pendant un temps par les poètes!
                  Pour l’éphébie,même chose:elle ne prend cette tournure pédérastique que très brièvement puis disparaît avec Athènes s’écroulant,auparavant,elle était un banal service militaire et civique pour faire passer le plus vite possible-car c’est un âge difficile,même les sociétés « primitives » le savent-que l’adolescence:il faut donc une période d’initiation vers l’âge adulte,la plus courte que possible ce que nos sociétés occidentales ne savent plus faire d’où ces adolescences interminables et propices à toutes les perversions physiques,morales,intellectuelles,esthétiques,etc mais aussi cruelle pour leurs victimes délaissés par des parents qui se foutent de tout et se débarrassent de leurs enfants dès et tant qu’ils peuvent,sur l’Ecole,par exemple, et celle-ci s’écroule ou sur des écrans,des réseaux (a)-sociaux,etc!Une enquête récente vient ainsi de montrer que les jeunes qui se sentent les plus seuls sont ceux qui fréquentent le plus ces réseaux:rien de meilleur,en réalité, que le repas familial nombreux ,tenu en mains par les parents avec chacun son rôle mais où leurs enfants peuvent les écouter,apprendre,questionner,demander de raconter,parler dès qu’ils mûrissent un peu,bref,la haleur d’un vrai foyer et sans la télévision qui beugle ou chacun regardant son minuscule écran de portable reste indifférent à tout le reste!Société de communication que la société numérique?Non,exactement l’inverse comme toutes les « révolutions »-le règne de l’incommunicabilité déja décrit par le suédois-et ce n’est pas un hasard-Bergman!Lire sue erlande.wordpres.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien et à personne et surtout pas aux invertis « la révoamés!

              • Tchetnik says:

                « Je t’ai donné une seconde chance, mais tu as refermé cette porte avec violence.  »

                -Oh le méchant violent!

                Pauvre petite chose…

    • Rien qu’au pseudonyme et à la photo de ce personnage,tous deux grotesques,l’on devine à qui l’on a affaire!Laisse,béton,aurait dit Renaud au temps de sa gloire éphémère!PS Pardon pour le tutoiement mais « il est dans le texte »-qui a semblé en son temps un chef-d’oeuvre,bien supérieur à la Divine comédie de Dante!

  5. « comparer le nazisme à l’homosexualité ? »

    un chouïa, avec certains chefs de la SA, il existe une rumeur persistante qu’ils aimaient bien jouer aux bonobos avec les subordonnés… (tu la sens ma Krosse Bertha …?)

    • Catherine says:

      Bonjour Jaguar, comment allez vous?
      Bonjour Lucas
      Vous êtes toujours là.
      Je remercie le Seigneur que Lucas soit toujours vivant. Ça lui donne encore une chance.
      Mais, cher Lucas, permettez moi d’insister et de réitérer la dernière question que je vous avais posée à l’époque. Vous en souvenez vous?

      • Bonjour chère Catherine,

        Non, ne t’en déplaise, je ne me souviens pas de cette question.

        Mais j’en ai une en retour pour toi. Pourquoi es-tu surprise que je sois « encore vivant » ? Etre homosexuel est-il synonyme de mort prématurée pour toi ?

        Une autre : depuis le temps, peux-tu me dresser un bilan de ce qui a changé dans ta vie pour toi ?

        • Catherine says:

          Mon cher Lucas

          Ma question à l’époque portait sur la connaissance que vous aviez de Dieu qui dépassait largement celle du commun des mortels et je me demandais, à juste titre, d’où vous venait cette connaissance?
          Je ne suis pas surprise que vous soyez encore vivant, au contraire, j’en suis heureuse et contente de voir que vous acceptez de discuter,avec courtoisie, ce qui est nouveau et qui me réjouit, avec Tchetnik qui est autrement plus érudit que moi. Pour ce qui est de la mort prématurée de votre âme, je continue de prier pour vous, car vous avez encore largement le temps de la faire revivre.
          Pour ce qui a changé dans ma vie, je dirai simplement que je suis plus heureuse aujourd’hui qu’hier et j’espère être plus heureuse demain qu’aujourd’hui. A part ça, toute la misère du monde, bien qu’elle m’attriste, ne m’ôte ni ma paix ni ma sérénité.

          • Ma chère Catherine,

            Ma « connaissance » ne me vient que de l’effort que j’ai pu faire produire par mon propre cerveau dans la mesure de mes moyens, sans m’appuyer sur un livre poussiéreux. En un mot : j’ai réfléchi.

            Ce pauvre Tchenik que je vais dorénavant ignorer sait beaucoup de choses, certes, mais les pervertit en les soumettant à une idéologie haineuse qu’il passe son temps à ressasser jusqu’à se convaincre qu’il a raison. Triste.

            Pour ce qui est de la « mort prématurée de mon âme », je ne comprends vraiment pas ce qui te permet d’être aussi blessante et irrespectueuse ou même si tu réalises que tu l’es. Mon « âme » est libre de toute surcharge spirituelle paralysante et je la considère plus vivante que pour beaucoup de personne dans ce parterre de commentaires haineux. Si être libre dans ma tête c’est être mort dans la tienne, alors je ne peux continuer à discuter avec toi. Je suis navré. Il suffit cependant d’une parole pour renouer le contact.

            Si tu es moins heureuse que demain, s’il te plaît essaye demain de faire que ça se vérifie en te réjouissant que des homosexuels puissent augmenter encore un peu la quantité d’amour qu’il y a dans ce monde.

            • Catherine says:

              Demain je me réjouirai qu’il y ait encore des hommes, homosexuels, assassins, pédophiles, ou tout simplement athées ou autres qui ouvrent leur âme à l’Amour que Dieu seul peut donner.
              Ce petit échange d’aujourd’hui m’a permis de voir que mes prières ne sont pas vaines.
              Je vous souhaite le plus grand Bonheur.

              • Catherine, je te demande de prendre du recul sur ce que tu viens de dire. Te rends-tu compte à quel point me mettre au même niveau qu’un meurtrier ou un pédophile est d’une violence sans nom ?

                • Catherine says:

                  Je vous mets au même niveau que moi-même et que tous les hommes du monde: une créature de Dieu qui, librement, doit retourner à Dieu.
                  Je vous donne rendez-vous devant l’Éternel.

                  • Non, Catherine. Tu as peut-être l’impression de me mettre à ton niveau, mais tu dénigres les homosexuels, sans le vouloir sans doute, en les mettant côte à côté avec les pédophiles et les meurtriers dans la même phrase.

                    • Catherine says:

                      Dénigrer étant synonyme de mépriser, je vous répondrez, mon très cher Lucas, que je ne vous oublie pas et que je continue de prier pour vous,pour les pédophiles, les meurtriers, et les athées,etc… et pour que l’homosexualité, la pédophilie, les meurtres et le paganisme,etc… soient définitivement bannis de l’espèce humaine.
                      Et je suis sûre que je vous retrouverai au ciel pour remercier Dieu, avec vous, de votre conversion.

                    • Catherine, ça suffit. Ce n’est pas l’homosexualité qu’il faut bannir de l’espèce humaine – mention spéciale à tant de naïveté et d’ignorance puisque l’homosexualité sera toujours là, montrant bien, s’il existait, l’impuissance de ton Dieu – mais les propos comme les tiens. CESSE de mettre les homosexuels au même niveau que les pédophiles et les meurtriers. Je suis tout autant navré que ces deux derniers puissent exister, mais, et c’est terrible à dire, tu fais autant de mal qu’eux et sans t’en rendre compte.

                      Il n’y a pas de « ciel » auquel on va après la mort mais s’il y en avait un, crois bien que Dieu t’expédirait tout droit en enfer pour tout le mal que tu as causé avec des paroles aussi monstrueuses et irresponsables. Si tu passes le reste de ta vie à prier contre tout ce qui est au-delà du rideau étouffant de mensonges religieux qui t’a voilé les yeux, j’ai pitié de toi.

                    • Catherine says:

                      Dieu vous enverra chaque jour la grâce suffisante pour ouvrir les yeux à la Vérité et Il condamnera toujours l’homosexualité comme Il l’a fait pour Sodome et Gomorrhe.

                    • Catherine, il ne suffit pas que quelque chose soit écrit dans ce qui doit être le seul bouquin que tu aies lu dans ta vie, pour que ce soit vrai. En l’occurrence, il n’y a pas l’ombre d’une preuve que Dieu, ou ces deux villes, aient existé.

                    • Tchetnik says:

                      Il y a effectivement des preuves archéologiques pour Sodome et Gommohre, fiston.

                      Il vaudrait mieux ensuite ne pas te faire l’énumération de l’ensemble des livres qu’un Chrétien a pu avoir lus, tu en serais jaloux.

                      Il faut dire que notre civilisation ne nous laisse que l’embarras du choix. Pour les zomos, en dehors de « Well of Loneliness », c’est vrai qu’on fait court.

                    • On peut ajouter la terrifiante fin de « à la recherche du temps perdu » de Proust, »le temps retrouvé » dans laquelle tous les héron sont devenus homosexuels-sauf le narrateur qui se masque toujours!L’inversion,pour l’appeler par son vrai nom,invertit tout et pervertit tout!On aurait demandé au vieux JulienGreen,pourtant converti depuis longtemps et inactif depuis environ l’âge de 54 ans,s’il regrettait sa jeuenesse déshonorante,il aurait probablement répondu négativement.D’ailleurs dans son très long-et très intêssant journal car il décrit tout un monde,une époque,plusieurs générations au sort dramatique,pas un mot de repentir.Ses rapports avec son neveu Eric,une petite frappe qui essaye de faire le maximum de pognon avec son oeuvre puisqu’il en est le légataire universel,sont plus que suspects.Saint Thomas d’Aquin aurait parlé « d’habitus ».Quant au jugement final,laissons-le à Dieu car nous ignorons la profondeur de « la réversion des mérites »,un abîme insondable même pour les plus grands saints!Juger et prier ne sont pas incompatibles et puis « à Dieu vat! »

                  • Catherine says:

                    Laissez moi avoir pitié de vous , très cher Lucas, et soyez docile à tout appel de Dieu. Il vous fera signe.

                    • Non, Catherine, garde ta pitié pour toi-même. Et ne souhaite pas que je devienne l’esclave psychotique d’une chose non-existante comme toi, je tiens à garder toute ma tête.

                    • Il faut savoir aussi « secouer la poussière de ses sandales » et « partir ailleurs » où tant de personnes mille fois plus intéressantes nous attendent et qu’il serait criminel d’abandonner au profit d’épaves volontaires et arrogantes!Permettez-moi,Madame,au si délicieux prénom,de vous donner un conseil de lecture outre,celui ,sempiternel,de mon site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien erlande.wordpress.com,de Gertrud Von Le Fort,l’immrtelle auteur de « la femme éternelle »-« plus une femme est femme,plus elle est sainte’-édions via romana,et de « la dernière à l’échafaud » dont Bernanos s’est inspiré pour son « dialogue des carmélites » mis en opéra par l’homosexuel discret revenu à la foi à Rocamadour,Francis Poulenc,de la célèbre famille d’industriels lyonnais, »Ode à l’Eglise » où,convertie du protestantisme,elle parle de « nos genoux qui sont nos ailes ».

              • Exemples:Julien Green,Max Jacob,Francis Poulenc,Oscar Wilde,Jean Cocteau (un temps-voir sa correspondance avec Jacques Maritain)etc,mais vous avez affaire à forte partie,une cervelle vide qui s’est remplie elle-même de ses fantasmes et qui trouve tout le reste-100 000 ans depuis l’apparition de l’homo sapiens ou « depuis qu’il y a des hommes et qui penset »-Pascal-,un seul homme et une seule femme- « poussiéreux » à côté de ses idées géniales,pourtant usées jusqu’à la corde!erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rie et surtout pas aux « cerveauvide »-héros de Shakespeare-et où l’on ne dépense que ses neurones mais visiblement,cela effraie tant que l’on s’enfuit très vire vers la plage ou le plumard!

                • Jean-Pierre Dickès says:

                  Pour Brndenburg
                  Faîtes très attention. IL est évident que Lucas est un provocateur.

                  • Merci pour votre mise en garde mais n’ayez pas peur pour moi:dans mon extrême jeunesse,j’ai été chef d’un service d’informations sur l a toxicomanie et mes interlocuteurs,loin de vouloir « guérir », faisaient tout pour me déstabliser et me « convertir » et ,croyez-moi,ils étaient redoutables et ont souvent réussi leur coup;combien de personnes,dévouées mais naïves, sont ainsi devenues des drogués!Pour les services anti-sida et autres,c’est pareil:j’ai rencontré une ancienne collaboratrice dans mes premières fonctions qui s’était recasée là et elle m’a raconté,qu’après une nuit de débauche,ses chefs lui intimaient l’ordre de surtout ne pas pousser ses interlocuteurs à changer de vie mais au contraire de la leur faciliter,tous étant des homosexuels,souvent malades.
                    Néanmoins,je maintiens que ,sur le fond,malgré cet exhibitionnisme en effet provocateur,il y a un immense sentiment de culpabilité et de désespoir qui fait la fortune des psychiatres,voire de charlatans!Mais que faire?Dialoguer?J’ai appris que cela ne servait à rien!Dire des faits patents,pas davantage,tout cela ne les poussant qu’à se refermer sur eux-mêmes jusqu’à les acculer!Il ne reste qu’à laisser passer la vague sans rien céder sur le fond et elle viendra mourir sur la grève,faute de pratiquants décimés.Le vrai drame est que beaucoup de gens normaux sont véritablement fascinés par ces transgresseurs,les soutiennent,notamment beaucoup de femmes normales mais sans tête.Il faut donc compter plus sur un retour à l’intelligence fondée sur l’évidence naturelle comme l’ont bien vu Aristote et Saint Thomas d’Aquin que sur un combat « d’idées » où l’on est vaincu d’avance,une idée stupide battant chaque fois une idée un peu moins stupide!Retour au réel donc-voir le livre de Gustave Thibon,le paysan philosophe de la Drôme,qui porte ce titre et aussi que les parents ne lâchent rien,n’hésitant pas à interdire et sanctionner au lieu de se mettre à plat-ventre devant leur progéniture mais de cela,ce que j’appelle « la génération intermédiaire »-celle entre les soixante-huitards que Dame Nature dans sa bonté va quand même finir par nous débarrasser,et la nouvelle génération-en est dans l’ensemble incapable, n’ayant pas été éduquée mais violée-je pèse mes mots et j’ai des exemples précis-par leurs parents.Elle est donc déboussolée,inerte,incertaine,sans identité,etc, et pour elle c’est probablement trop tard aussi.Donc,au finale,deux générations perdues et la nouvelle en danger de mort mais qu’un instinct de survie peut sauver si les vieux comme moi qui ont tenu le choc les aide en ne leur cédant rien et en leur apprenant ce qu’ils ont bien du apprendre mais sans se décourager ou désespérer et peu-à-peu,au lieu que tout diverge et parte dans toutes les directions,tout reconvergera à nouveau mais il y aura des morts!

      • Bonjour Dame Catherine, je vais bien, merci, (avec la Foi un peu vacillante mais l’espoir que le Signal sera bientôt donné…) Et vous ?

        • Catherine says:

          Sursum corda, cher Jaguar, c’est quand la Foi se voile que la Charité nous rend forts à travers l’Espérance.
          Plus de sacrifices et donc plus d’Amour et le monde sera sauvé.
          le salut ne viendra pas des hommes, voir le comité du 14 juillet, mais d’un Homme.

          • Certaines ont fait face à des lions,vous à un « jaguar »-ne soyons pas excessif,svp-bravo et continuez!erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui e lâche rien de rien et surtout pas aux félins édentés!Lire « les fanatiques de l’homicide » dont l’un,américain,bien sûr,veut massacrer 90% de la population actuelle « pour préserver son bien-être » dont des hyènes comme hillary clinton d’où les articles suivants « la déréliction féministe » et « quand la démocratie fait des femmes des hyènes qui hurlent à la mort des pauvres qui les ont élues »-éternel renversement des « révolutions » dont les résultats sont exactement inverses aux objectifs proclamés:lire « la révolution trouvée!

  6. Tchetnik says:

    « Notre but est e détruire le mariage comme institution. Qu’il n’y ait plus de mariage en tant que tel. »

    Macha Gessen, Juive, Lesbienne, après l’arrêt de la CS américaine.

    • Lire sur erlande.wordpress.com « la déréliction féministe ».

      • Catherine says:

        Monsieur Brndenburg
        Je vous remercie de votre commentaire ci-dessus qui m’était adressé. Je retiens les titres des livres que vous m’avez indiqués, étant particulièrement intéressée par tout écrit qui remet la Femme au niveau de dignité qu’elle n’aurait jamais dû quitter.
        Je suis certaine que la décadence du monde suit inexorablement la déchéance de la Femme, et que le monde retrouvera son épanouissement quand la Femme sera redevenue Femme, matrice des hommes.
        De la sainteté des Femmes découlera la bonté des hommes.
        Fallait-il que les hommes soient jaloux des privilèges des Femmes pour les avilir de la sorte.
        A nous Femmes fortes de donner des Hommes de valeur.
        C’est ma vision du féminisme.

        • Chère Madame,pourquoi être tant attaché çà ce mot de « féminisme »,crée par les adversaires de la femme pour la dénaturer?Utilisez le langages ennemi mortels me semble une erreur!Mais sachons dépasser « la lettre qui tue » pour aller à « l’esprit qui vivifie » et nous sommes d’accord sur tout comme le montre mon article sur erlande.wordpress.com « La vierge Marie,matrice du genre humin »-« matrice »,nous employons le même mot!Je me permets de compléter mes conseil de lecture en vous parlant de la Bienheureuse Edith Stein,juive convertie au catholicisme,carmélite,amie de Gertrud von Le Fort dans la résistance spirituelle au national-socialisme et brûlée à Auscwhitz avec sa jeune soeur,elle aussi convertie;Edith Stein a beaucoup écrit aussi sur la femme et sa vocation spécifique;comme vous elle se disait féministe;cherchez sur google,vous trouverez beaucoup de choses sur elle dont des articles à imprimer;allez aussi sur le site « la vaillante hautefort » et abonnez-vous aussi à leur excellente lettre:plusieurs articles écrits par des femmes lui sont consacrés dont l’un intitulé à peu près et de mémoire:Edith Stein,grande éducatrice:formatrice,éducatrice,les mots sont presque synonymes.
          Permettez-moi de terminer par un bref extrait de l’ « Ode à l’Eglise » de Gertrud Von Le Fort,convertie du protestantisme: »nos genoux sont nos ailes ».Romancière,poétesse,tout est à lire d’elle-d’occasion sur des sites internet spécialisés- dont « la dernière à l’échafaud » dont Bernanos s’est inspiré pour son « Dialogue des carmélites » mis en opéra par Francis Poulenc,homosexuel discret,converti au catholicisme au haut lieu marial de Rocamadour;il a composé ensuite de magnifiques « Stabat mater dolorosa », »Salve regina,etc ».
          L’Eglise catholique est comme la pelote de laine de la tricoteuse:tirez un fil n’import’où et toute la Sainte pelote suit comme dans « la catanea aurea » de Saint Thomas d’Aquin!
          Je ne résiste pas à vous citer pour finir Sainte Hildegarde Von Bingen,déclarée Docteur de l’Eglise par son compatriote Benpît XVI
          ,philosophe,poétesse,musicienne,médecin,mystique dans cette Allemagne rhénane et mystique de la fin du XII° siècle-voir son livre de médecine par les plantes toujours actuel dans la collection Spiritualités vivantes chez Albin Michel
          Pardon pour toute cette érudition qui peut paraître pédante mais homme et femme ne sont ils pas des alliés-et non des ennemis?. »Dressez haut la poutre maîtresse,femmes,c’est la poutre de la Croix! »
          Respectueusement!
          PS pour la musique,je ne connais rien à you tube et autres mais vous retrouverez facilement Sainte Hildegarde Von Bingen et Francis Poulenc.

          • Catherine says:

            Je comprends votre réaction quand je parle de « féminisme ». Les femmes ont depuis trop longtemps combattu pour devenir les esclaves des hommes et de leurs propres passions. Il est temps pour elles qu’elles reprennent le combat mais pour retrouver maintenant des valeurs qui leur rendront leur dignité.
            Et croyez moi, c’est un véritable combat contre Satan, contre le monde et contre nous-mêmes. Mais n’est-ce pas là ce que demande Notre Seigneur Jésus Christ pour que l’on « devienne parfait comme notre Père du Ciel est parfait ».
            Je suis allée sur votre site. Heureusement que les articles sont peu nombreux car ils sont condensés et demandent une véritable méditation pour être assimilés. J’irai sur les sites que vous me proposez, histoire de me ressourcer. La lecture peut être en effet un excellent moyen pour s’élever au dessus de ces débats stériles, encore faut-il qu’elle soit choisie.
            Je crois comme vous que mai 68 a sacrifié deux générations et que le renouveau viendra de la poignée d’hommes et de femmes qui refuse d’être éliminée par la culture de mort

            • Madame,merci pour votre réponse!Trois remarque:1 affirmer que dans les familles catholiques le femmes aient été les esclaves des hommes est du bourrage de crânes fait par des feéminites viscélament anticatholiques et la plupart du temps lesbiennes comme le deux créatrices de New Organizion Féminist aux étas désunis Kate Millet et Betty Friedman et en France tout le MLF était composé de lesbiennes aussi comme sa créatrice qui vient de mourir Annette Fouque ainsi que toutes les animatrices des éditions « Des femmes » comme leurs auteurs-Monique Wittig,étant la plus connue et le plus hargneuse et aussi débauchée.Même chose pour la première ministre du droit des femmes Yvette Roudy qui a eu d’ailleurs des démêles avec une collaboratrice et ancienne amante.Pour Simone de Beauvoir,d’abord elle n’a guère à se plaindre d’avoir été esclave ni de ses parents qui l’ont laissé faire normal’sup ni des ses amants comme Sartre qui lui a laissé d’autant plus de libertés qu’elle était,jeune professeur de philosophie ,bi-sexuelle et a détourné nombre de ses élèves pour les mettre dans son plumard puis les refiler à Sartre.L’une d’entre elles a écrit il y environ quinze ans son témoignage en affirmant que ce couple satanique avait brisé s vie pour toujours.La presse a faitun’écho minimale à ce livre pour préserver ces deux vaches sacrées mais la réalité est bien là.Par ailleurs,pour continuer à dresser le portrait de ce personnage,le seul homme qu’elle ait vraiment aimé et auquel elle écrivait des lettres de midinette du genre « je suis votre petite femme » Nelson Algren était un romancier américain un peu trop porté sur la bouteille et qui l’a rouée de coup d’où la rupture finale dont néanmoins elle ne s’est jamais remise.
              Enfin,témoignage plus personnel dans les familles catholiques de mon entourage,aucune femme n’était le moins du monde esclave,certaines même menant la barque avec un mari un peu défaillant.Enfin,plus personnel encore,ma mère qui était Docteur en droit,chose exceptionnelle dans sa génération mais poussée par son père qui avait compris que les femmes de la bourgeoisir=e moyenne ruinée par la guerre de 14 devait faire des études pour travailler ensuite ce qui fut le cas pour ces trois filles.Quant à ma mère,de loin la plus brillante,elle n’était pas le moins du monde esclave de mon père qui l’admirait vu sa très forte personnalité ,son intelligence supérieure et sa cultue;le soir au coucher,tous deux lisaient Balzac ou Proust et discutaient avec passion et liberté des différents personnages qu’ils connaissaient par coeur et à la table familiale continuaient ce qui permettait à leurs six enfants de profiter de leur culture et les poussert à lire beauciup,la bibliothèque de mon père devant comporter 5 000 volumes auxquels les enfants avaient librement accès même à des sulfureux comme Gide et Proust,tous deux homosesxels.Enfin,ma mère devant les difficultés financières propres à cet après-guerre se mit au travail vers 46 ans,devint très vite Directrice d’une école privée et prit sa retraite à 77 ans!Toutes ses remarques un peu personnelles mais aussi générales pour vous dire que vous avez un peu trop cru peut-être à tous ces lieux-communs qui ,ne vous y trompez pas,visaient déja l’Eglise!Dernier point qui vous a sans doute échappé,avant de mourir ,de Beauvoir a avoué qu’elle avait menti en affirmant qu’elle avait avorté dans ce fameux manifeste qui déclenché ces réactions en chaîne prévisibles jusqu’à ce raz-d-marée de la culture de mort dont vous vous plaignez à juste titre mais dont il faut avoir en face la réalité et son point de départ déclencheur qui était bien l’avant-première de cette culture de mort.Telle est l raison pour laquelle j’ai donné comme titre à un article à ce sujet « la déréliction féministe » qui peut sembler dur mais qui est incontestable:comme disaient nos ancêtres « pour souper avec le diable,il faut avoir une longue cuillère » ce qui ne fut pas le cas!
              2 Mes articles:ils sont volontairement denses ,âpres,difficiles car je ne pense pas un instant que ce soit par le bas et non par le haut que l’on puisse s’opposer puis arrêter puis renverser un courant « d’idées » qui quoique fondées sur des « opinions  » très partagées n’en sont pas moins fausses et manipulatrices et poussant à la facilité et au laiser-aller intellectuel donc aussi un jour moral et autre et même spirituel.Or telle a été l’attitude de ce que j’appelle « cette génération maudite de 68 dont je fais partie par l’âge mais jamais par l’esprit d’où une inévitable solitude mais sans amertume.Bref,il ne faut rien lâcher aux falsificateurs et transgressifs car ils n’ont pas de limites.
              3 Les lectures:pour se conforter dans ce combat difficile,il faut aller aux meilleures sources car l’on comprend alors qu’il n’y avait aucune fatalité à cette dégringolade,certains et certaines y ayant résisté mais en montant encore plus haut comme Gertud Von Le Fort ou Edith Stein mais aussi Simone Weill,la vraie, Raïssa Maritain ou Catherine Von Speeyr,une protestante convertie au catholicisme et une des plus grandes mystiques du siècle dernier qui revivait chaque Semaine Sainte la Passion du Christ en dictant à son directeur spirituel Hans Urh Von Baltasar ce qu’elle voyait et qui fut à l’origine des ses deux grandes trilogies dont la dernière « la Gloire et la CroiX »,elle-même ayant écrit de nombreux livres plus qu’impressionnants!
              Bref,sachons distinguer les bobs et même les bleus à l’âme des petites bourgeoises des grandes épreuves de la vie réelle!
              Pardon pour ce pensum dont le seul but est de faire sortir les femmes d’une situation victimaire stérile et montrer la grandeur dont nombre d’entre elles ont g=fait preuve malgré une « oppression » en grande partie imaginaire et utilisée comme machine de guerre contre l’Eglise et comme disait Hitler,sans doute le plus grand manipulateur de tous les temps « plus c’est gros,plus ça marche ».Alors,meffi,comme on dit chez moi à Marseille-une ville qui sombre!
              Très respectueusement et haut les coeurs-et les intelligences aussi!

              • Catherine says:

                Je suis bien d’accord que le faux combat des mauvaises féministes des deux derniers siècles ne fut pas un combat de femmes catholiques, mais bien de femmes du monde.
                Du reste, je déplore que même dans les milieux catholiques, certaines femmes n’ont pas su garder leur dignité de Femme et qu’elles se soient laissées aller, soit à une soumission veule et lâche, soit à un activisme dégradant.
                Et nous sommes les enfants de ces générations. C’est à nous de reprendre les rênes avec nos propres enfants, dans un monde qui se vautre dans la décadence que nos parents et nos grands-parents ont laissée s’installer.

                • Madame,je ne peux,hélas qu’être d’accord avec vous mais que sac nous avons mis par hédonisme et irresponsabilité ,déguisés en révolution,nous avons mis sur votre dos!Je suis heureux de savoir que vous avez des enfants mais soyez prudente dans le choix des établissements scolaires,quitte à cela vous coûte un peu plus cher et n’hésitez pas à les mettre dans un établissement non mixte:la midinetterie que l’o reproche aux jeunes files fréquentant ces établissements n’est vrai ou n’était vraie que dans l’école laïque e sas formation religieuse et aujourd’hui la mixité énéralisée les déprave et les rend vulgaires,voire ordurières et je passe sur ce que vous imaginez!En revanche,dans les étabklissements non mixtes et à fort encadrement religieux,les deux abîmes disparaissent.Pour en revenir à ma mère,elle été élevée à Sainte Marie de Neuilly qui malgré son nom était laïque mais créé et dirigé par la mère du futur Cardinal Daniélou ce qui n’a pas epêche l’un de ses fils,Alain,d’être homosexuelet désespéré,se retournant vers un vague hindouisme et la musicologie.Son frère,devenu prêtre, ne l’ jamais abandonné et même,presqu’en secret,disait une messe hebdomadaire pour lui et les siens mais dans une grande discrétion et quand cela allait trop mal,Alain trouvait refuge chez son frère.
                  insi,malgré tant de différences resterèrent-ils toujurs de vrais frères ,très attachés l’u à l’autre!Comme quoi!Mais ce qu est à reteirc’est laprudence du fitut Cardinal,son frère,comme toujourd chez eux,se mettant parfois à débloquer.Son « Histoire de l’Inde »-fayard- est bâclée et l’on n’y apprend pas grand-chose sur ce pays dont on dit qu’il est « un musée des peuples »-des tribus,enfermées dans des sortes de camp pour les protéger des violences des hindouistes, en sont encore à l’âge de la pierre mais meurent de faim et des « touristes » viennent leur donner à manger des cacahuètes comme à des singes!voila une partie de l’Inde vraie dont on ne parle jamais-et pas non plus Daniélou- car il est une vache sacrée à cause de Gandhi et de la vogue d’un orientalisme ignare crasse.La vérité est que l’hindouisme,religion de la confusion,adorant jouer avec des millions et de milliards de ceci et de cela-c’est d’eux que nous vient en réalité la notation dite arabe-n’ a jamais réussi ou essayé d’ intégrer ,même un minimum,ces peuples si différents et la solution fut le systèmes des castes-voir Jean Baechler « la solution indienne- rigides que seuls les missionnaires catholiques ,surtout jésuites-la SJ a trouvé en Inde un incroyable vivier de vocations-osent,pour leur plus grand péril, casser ce système inhumain après avoir retrouvé les chrétiens malankars et malabars évangélisés par Saint Thomas,le douteur,et ce n’est pas une légende et convertissent à tour de bras les Dalits-intouchables-dont certains deviennent prêtres à leur tour.
                  Cette digression,un peu longue,pour montrer qu’une fois de plus ,seule l’Eglise catholique est capable d’être vraiment universelle et que nous n’avons as à rougir d’elle ou à nous repentir!Quant aux enfants,aux parents à tenir les rênes!Courage!

                  • Un ami qui fait dépendre son amitié pour quelqu’un de son orientation sexuelle, n’est pas un ami. C’est un ennemi.

                    Une personne qui essaye de changer son frère ou sa soeur parce que son orientation sexuelle ne lui plaît pas n’est pas un frère ou une soeur. C’est un paria.

                    Un parent qui aime une image idéal qu’il se fait de son enfant en ce qui concerne son orientation sexuelle, plutôt que son propre enfant, n’est pas un parent. C’est un monstre.

                    J’ose croire que ce n’était pas le cas du frère de cet Alain dont tu parles, à la manière dont tu racontes. Prends exemple. C’est bien la preuve que l’orientation sexuelle ne fait pas une personne toute entière, même si elle ne vous plaît pas. Toi qui dénigres et insultes la mémoire d’Alan Turing malgré le fait qu’il ait sauvé des millions de personnes et écourté la guerre, simplement parce qu’il était homosexuel, montre bien que c’est l’hôpital qui se fout de la charité en plus de ta totale ingratitude.

                  • Catherine says:

                    cher Monsieur, je n’ai pas attendu votre conseil pour mettre mes enfants dans des écoles qui complètent l’éducation que je veux donner à mes enfants par une instruction solide et structurée. Cela ne me dispense pas de mon devoir d’être vigilante sur l’environnement de mes enfants: camarades, ambiance générale de l’école et de rectifier, si besoin est, les erreurs subversives.
                    Cela demande beaucoup de sacrifices mais cela vaut la peine, comme j’ai pu le vérifier par moi-même pour d’autres enfants.

        • Tchetnik says:

          Le vrai « féminisme » consiste surtout à reconnaître l’image divine de la femme, sa promesse de Salut et les dons particuliers que Dieu mit en elle, comme les Pères de l’Eglise l’ont d’ailleurs très bien décrit.

          Une Herrade de Landsberg (qui composa ce qui reste une des plus grandes « encyclopédies » du Moyen Age, le Hortus Deliciarum), une Hilda de Whitby, mère spirituelle de l’Angleterre, une Thamar de Géorgie, Bathilde de France, Angelina Brancovic, Hélène d’Anjou ou plus près de nous, Nadejda Durova, Antonia Jarovnik ou les impératrices Elisabeth et Alexandra furent certainement bien plus « féministes » que toutes les career women hystériques actuelles.

          • Catherine says:

            Tout à fait d’accord avec vous, monsieur Tchetnik . Et combien de Femmes encore plus grandes mais ignorées comme le furent Madame Zélie Martin, Madame Gabrielle Lefebvre ou encore Maman Marguerite Bosco?
            Une ou deux Femmes de cette trempe-là et l’Église refleurira.
            Et on peut voir parmi les jeunes filles du XXIème siècle des bourgeons de Femmes fortes. Deo Gratias.

            • Vous voyez,homes et femmes sont des alliés d’où le mot d’alliance pour sinifier ce lien plus frt que le mort et non pas fusio qui devient confusion ou imitation que fait des androgynes!Un conseil de lecture encore me vient en tête,le livre de Véronique Lévy,la soeur de ce crétin de bhl,un Malraux de sous-préfecture,qui a connu l’enfer et la fange puis le salut,une juive à nouveau, qui la rend digne de ce prénom que ses parents qui l’avaient délissée lui avait donné sans savoir qu’un jour elle le mériterait,digne qu’elle est elle aussi d’essuyer le visage du Christ!
              Les catholiques ont une artillerie loure capable d’écraser les crétins mais ont peur de s’en servir:les premiers mots de Saint Jean Paul II en posant un premier pied sur le sol de France: »N’ayez pas peur »t quand des pharisiens hypocrites vous disent « et la charité? »,répondre « répandre la vérité est le première des charités » mais il faut aller plus loin et chercher, dans les limites humaines certes la connaissnce:Saint Thomas d’Aquin « Avoir la foi sans la connaissance,c’est avoir le vérité dans une tête vide »!Saint Louis expliquant les trois Lys de la France-alors que les autres pays ont des bêtes de proie,les deux léopards anglais et les aigles des empires-disait: »le premier lys est la foi;le second,la chevalerie,le troisième,la sapience ».Voila la force douce,maternelle mais ferme de la France et non pas l force brutale!Les allemands toujours en proie à des tourments disaient alors « Heureux comme Dieu en France »!

              • Catherine says:

                Mon modèle de Femme Forte est et restera la très sainte Vierge Marie, qui, par sa discrétion et sa délicatesse, fut l’instigatrice de la vie publique de Notre Seigneur et la co-Rédemptrice au Calvaire. De brutalité? point; mais une Force qu’aucun Homme peut atteindre.
                Mais si la sainte Vierge n’avait pas dit son « Fiat », la Rédemption aurait-elle eu lieu?
                Si l’Homme-Dieu a tenu à accomplir son œuvre de salut par l’intermédiaire d’une Femme, combien nous autres Femmes devons nous être des points d’appui pour nos Hommes. Mais pour cela, point n’est besoin de politique ou d’action d’éclat, juste notre devoir d’état qui est de former des saints.
                Telles sont mes convictions.

                • Bien sûr,Madame mais dans certains cas des femmes sont obligées de jouer,temporairement en général,un rôle de suppléance;ainsi sous nos Rois ,les Régentes;certaines furent excellentes comme Blanche de Castille,la mère de Saint Lois, Anne de Beaujeu,la fille de Louis XI qui disait d’elle: »Toutes les femmes sont folles;ma fille est la moins folle de toutes les femmes »-un peu d’humour,svp-trop oubliée,Anne d’Autriche et même la très discutée Catherine de Médicis mais l’époque,celle des guerres de religion, était terrible et tout compte fait,elle s’en est pas mal tirée puisque le royaume s’est ensuite réconcilié avec Henri IV et qui en plus n’avait aucun appui masculine alors que le Duc de Beaujeu et surtout Mazarin étaient très présents ce qui prouve leur intelligence;le seul échec, terrible,est celui d’Ysabeau de Bavière qui donne le royaume aux anglais mais une autre femme,une gamine ,sauvera tout,Jeanne d’Arc.En revanche le seul Régent,le Duc d’Orléans,ancêtre des Orléans actuels fut une catastrophe:débauché–on l’ a accusé d’inceste avec sa fille,voulant révolutionner le royaume en le donnant aux grands féodaux sous le masque de la Synarchie,il a pourri le début du règne d Lousx XV mais un autre suppléant sauva tout sans être régent le Cardinal Fleury,précepteur du jeune Roi puis son premier des ministres comme l’on disait alors jusqu’à sea mort à plus de 90 ans:Louis XV,un cyclothymique grave,eut la sagesse de le laisser les rênes libres puisque quand par nécessité il dut vraiment être Roi,alterna erreurs et visions prophétiques comme « le renversement de alliances ».
                  Au Moyen Age,il n’était pas rare qu’exitèrent des doubles couvents,très proches mais séparés bien sûr, de religieux et de religieuses avec une abbesse à la la tête des deux!Mais il faut bien le reconnaître,c’est exceptionnel et c’est tant mieux!
                  Tirons néanmoins de ces exemples-et il en existe bien d’autres-la conclusion que l’esclavages des femmes en chrétienté est un mythe inventé par des crétins,des ignares crasses ou des subversifs et qu’à l’inverse des idées reçues ce sont les révolutionnaires qui vont se montrer les plus misogynes puisqu’outre le guillotinage d’Olympe de Gouges,le première « féministe » officielle,certes un peu fo-folle mais qui ne méritait pas ce sort,ils rédigeront,Napoléon laissant faire,le nouveau code civil dit Napoléon qui faisait de la femme « une incapable majeure » soit une mineure à vie,chose inouïe sous la chrétienté!Et leur résistance fut longue puisque sous la III ième,le Sénat,citadelle des radicaux laïcards et francs-maçonne rejeta tous les projets de loi votée par la Chambre des députés pour donner le droit e vote aux femmes;de leur point d vue,ils avaient raison car les femmes plus croyantes comme toujours n’auraient certes pas voté pour eux et auraient fait basculer le régime du côté conservateur et c’est le Général fasciste comme chacun sait de Gaulle qui en trois minutes leur accorde ce droit,faisant d’elles les dernière européennes à l’avoir!De même ,c’est lui qui autorisa plus tard les femmes a avoir leur propre carnet de chèques et les femmes lui furet reconnaissantes ,votant massivement pour lui au point que la gauche le traitait de « Président des bonnes femmes »!Un retour en arrière historique pour finir:le même de Gaulle gracia toutes les femmes condamnées à mort lors de l’épuration disant,avec une pointe d’humour mais beaucoup de vrai aussi comme le montre notre époque: »les femmes sont capables du meilleur comme du pire »
                  Bref ,aucun des lieux-communs sur cette question ne tient debout!Ignares,-et menteurs ,à l’école maternelle mais surtout pas celle de la république qui colporte ces contre-vérités avec constance!

  7. ABOU BAKAR says:

    C’est étrange mais le mariage gay se met uniquement en place dans les pays d’inspiration chrétienne;faut-il que le christianisme soit faible et décadent pour l’accepter!
    En ISLAM,al liwat,l’homosexualité est un kaba’ir,un péché majeur et ne passe pas et ne passera jamais.
    Heureusement pour le devenir de l’humanité.

    • Non, Mr. Bakar, l’homosexualité n’est pas un pêché et le mariage gay sera légalisé partout, tôt ou tard, que tu le veuilles ou non. L’Islam d’aujourd’hui n’est guère différent par sa fermeture d’esprit et son ignorance de la chrétienté d’hier et même d’aujourd’hui (même si aujourd’hui, elle n’a plus la côte ni l’influence d’hier dans des pays de plus en plus nombreux, et heureusement).

      Soyons clair : je me fiche des croyances de chacun, les gens croient en un gars qui flotte au-dessus de leur tête s’ils veulent. Mais ce n’est plus le cas quand des fantatiques dans le genre des psychopathes que cette page de commentaires dépeint l’utilisent comme prétexte pour haïr des innocents et prêcher la haine et la violence sur une base se passant complètement de l’intelligence humaine. La religion est une des pires inventions contre-nature de l’espèce humaine, la seule espèce animale assez stupide pour s’être inventée des Dieux et pire encore, pour tuer en leur nom.

      • Tchetnik says:

         » La religion est une des pires inventions contre-nature de l’espèce humaine »

        Que dire alors d’un athéisme qui a certainement commis bien plus de crimes, bien plus systématiquement…

        Quant aux animaux, tu serais surpris de savoir combien tuent par plaisir.

      • Jean-Pierre Dickès says:

        PourLucas du 22 juillet
        AbouBakar dit que la chrétienté s’est amollie et a tolérée la décadence du mariage homo. Or ce n’est pas les chrétiens qui ont voulu ça mais tes copains socialistes et franc-maçons. Tu dois être content d’eux. D’autant qu’il construisent des mosquées gratos pour les musulmans.
        Or l’Etat islamique a un sort particulier pour les homos. Lapidation ou bien ils sont jetés du haut des immeubles de plusieurs étages. J’ai vu une paire de vidéos sur la question.
        Abou Bakar te prévient : l’islam ne tolèrera pas cela.

        • Lamentable. Non seulement tu recherches des vidéos atroces pour t’en servir dans un débat, mais en plus tu sembles à la limite de t’en délecter, alors que tout individu sain d’esprit devrait s’en indigner au lieu d’utiliser ça pour limite prendre le parti d’un fanatique comme Abou Bakar en disant « Cache-toi et aie honte de ce que tu es si tu ne veux pas finir comme les gugusses qui se font trucider dans les vidéos que j’ai regardées ! ».

          Je me fous de ce que des malades comme Abou Bakar font de l’Islam, ni des menaces qu’ils peuvent proférer, et encore moins de toi qui cautionnes presque ce genre de pratiques barbares. Vous n’êtes rien pour moi ni l’un ni l’autre. Essayez de lever ne serait-ce qu’un doigt sur moi et vous verrez. Abou Bakar se croit peut-être fort du haut de son piédestal coranique, mais il ne m’arrive pas à la cheville, pas plus que Cathorine qui est fière de s’être convertie en machine à pondre et autres Tchenik qui pensent que la littérature ou les violences faites sur des gens qui ont choisi leurs croyances sont un prétexte pour cracher sur les homos qui eux, n’ont rien choisi et ne font de tort à personne.

          Mes « copains socialo-franc-maçons » et moi te souhaitons une bonne fin de vie.

  8. @Abou
    il faut reconnaitre que les musulmans ont des méthodes de traitement de la maladie particulièrement intéressantes et surtout efficaces, je vous approuve sur ce point, c’est la seule façon d’éradiquer le mal…!

    • Ce qui prouve, cher Jaguar, que la maladie n’existe que chez toi pour l’inventer chez les autres. Ajoutons à cela ta cruauté inhumaine qui te fais prêcher une violence à l’égard de personnes innocentes. J’espère que tu finiras avec une camisole dans un asile car là est ta place.

      • @Abou
        Il est à noter le fort taux de guérison des malades, en général il n’y a aucune récidive après le traitement qui de plus est totalement naturel, diversifié et de faible coût.

        • L’homosexualité n’est pas une maladie ; toute tentative de la changer est vouée à l’échec et il n’existe aucun moyen de la changer en quoi que ce soit. C’est toi qu’il faut soigner, pauvre malade.

  9. Permettez-moi de conclure en affirmant que vous êtes tous navrants de folie meurtrière. Vous me voyez comme un sous-être qui se braque dès qu’on essaye de le mettre en face de sa supposée « déviation ».

    Comment pouvez-vous même penser que vous êtes à la hauteur d’un débat civilisé quand vous pensez que prendre deux villes imaginaires ou un couple dont l’existence est génétiquement impossible vous donne raison ? A quelle moment avez-vous perdu vos derniers neurones valides pour croire que vous étiez doués de connaissances supérieures et imparables sur un sujet que vous méconnaissez complètement ? Je repense à un certain abruti qui m’accuse de me justifier de ma sexualité. On se justifie de quelque chose qui est réellement arrivé ou d’une vérité générale, mais ici c’est tout l’inverse. Je ne justifie aucunement ma sexualité qui n’a même pas lieu d’être justifiée puisqu’elle ne vous concerne en aucune façon, je replace juste dans le bon contexte vos commentaires pour montrer à quel point vous êtes complètement à côté de la plaque. Je n’ai de compte à rendre à personne sur mes préférences, et il serait temps que vous recommenciez à vous mêler de vos propres vies au lieu de chercher des problèmes là où il n’y en a pas. Il y a longtemps que vous avez dépassé le cadre d’élucubrations hilarantes et que vous avez versé dans un dangereux obscurantisme. Ce n’est pas moi le problème, mais vous. Vous avez le même raisonnement que les fanatiques qui se retrouvent à croire qu’il existe bel et bien un état islamique et qu’il peut imposer sa vision des choses à tout le monde. Sachez reconnaître où réside la véritable menace !

    • Catherine says:

      Une seule chose de positif qui ressort de votre éloquence, cher Lucas, c’est qu’en lisant vos commentaires, personne ne voudra tenter l’expérience homosexuelle, de peur de ne plus pouvoir s’élever au dessus de sa sexualité. Ce qui est la première forme d’esclavage.

      • Ma chère Catherine, il est temps que tu comprennes que tu ne contrôles pas plus tes préférences sexuelles que moi, et que l’homosexualité n’est pas « quelque chose qui se tente » mais une nature.

        Je constate avec tristesse que tu penses de manière réflexe qu’en parlant d’homosexualité, on parle forcément de fornication effrénée, et ce n’est pas le cas ni ce que j’ai dit dans mon commentaire.

        La première forme d’esclavage, c’est plutôt de finir par croire aveuglément aux mensonges religieux que tu te racontes continuellement à toi-même. Tu es extrêmement mal placée pour me dire ce qu’est l’esclavage. Tu es faible, pathétique, ignorante et tu le resteras toute ta vie.

        • Catherine says:

          Mon cher Lucas, je préfère mon ignorance élevée à votre bas savoir. Et je prie pour que mon ignorance vous gagne.

          • Madame,jetez un coup d’oeil sur google en tapant:Nicolas de Cues « la docta ignorantia »-cela peur éclairer certains mystères pour vous sur les rapports entre connaissance et ignorance!!

            • Catherine says:

              C’est bien pourquoi je m’attache à mon ignorance de la Vérité toute-puissante plutôt qu’à la connaissances des choses viles de ce bas-monde.

              • Madame,vous êtes une femme sage et intelligente! mais comme toujours si la porte est étroite,le chemin qui y mène est parfois ziz-zagauznt!Vous devez connaître e proverbe portugais que Claudel met en exergue à l’une de ses oeuvres, »le soulier de stin »,je crois:
                « Dieu écrit droit en ligne courbes ».Alors si Dieu fait ainsi,nous ,pauvres hommes, ,comment ne feriez-nous pas de même?Il est vrai qu’il y grand danger à connapitre les choses viles car l’on risque d s’y complaire,mésaventure qui est arrivé à certaint écrivains ou même théologiens cathioliques mais il arieve ausi que ces choses viles nous tombent dessus,sans que le souhaitions,bien sûr!Alors,que faire?Fermer les yeux,N’y a-t-il pas un risque de partir vivre dans un monde idéal qui n’existe pas;les ouvrir au contraire pour mieux les combattre pour soi mais ,si l’on est parents,pour ses enfants surtout?Une réponse top systématique,dans un sens ou dans l’autre d’ailleurs,peut s’avérer dangereuse,un conseil extérieur utile,bref et contrairement à ce que l’on dit trop souvent du catholicisme,il est plus souple et c’est la vertu de prudence qui doit nous guider,ne pas sur-estimer nos forces au risque de souper avec le diable et d’être mangé,ne pas les sous-estimer ,non plus,pour être vaincu aussi,savoir dire un non catégorique à ceci,creuser cela avant de décider!A chacun son chemin ou pour utiliser un grand mot son charisme et puis avec le temps ;mieux savoir,réviser certains jugements hâtifs,au final savoir que rien n’est jamais acquis , que le combat ne cessera jamais et que le dernier jugement ne nous appartient pas tant est grande notre âme et son mystère mais aussi,encore plus grand ,sans doute,le mystère de l’Eglise car nous ne sommes jamais vraiment seuls mais enveloppés dans la communion des saints et la réversion des mérites,mystère peut-être suprême mais qui pousse quand même à l’espérance sans tomber dans l’aveuglment de ceux qui pensent comme le disait la chanson « nous irons tous au Paradis ,même moi »-son auteur étant d’ailleurs à deux doigts de sombrer!Hans Urh Von Baltasar,ce théologien suisse allemand dont je vous ai parlé ,je crois,a donné comme titre à un de ses dernier ouvrages « Espérer pour tous? », laissant in fine ce point d’interrogation!Alors,nous et les autres que nous arrivera-t-il lorsque nous « ferons cette formidable culbute dans l’immense pitié de Dieu »-expression chère à Bernanos?Le seul pêché mortel est le désespoir,répondent certains et il me semble que pour moi et d’autres qui sont au bout de leur vie,cette réponse soit la meilleure et « Fais ce que dois et advienne que pourra »,l’inquiétude permanente,fréquente chez les protestants,comme chez les Quakers-les trembleurs- ou chez Kierkegaard,le Pasteur atypique danois se révélant si insupportable que la plupart ont tout fichu par dessus bord!Voici quelques réflexions qui me viennent et que je vous livre telles quelles!Bonne soirée en famille et ces repas du soir si apaisants dont les enfants ont tant besoin pour aller se coucher,prendre un bon livre et puis éteindre et dormir!

                • Catherine says:

                  beau programme en effet.
                  « Dieu écrit droit sur des lignes courbes », je l’ai expérimenté aussi à travers ma vie. Je n’ai pas un curriculum vitae aussi fourni que le vôtre, j’essaie juste de faire fructifier les quelques talents que j’ai reçus.
                  A cette citation: » Fais ce que dois et advienne que pourra », je préfère celle de saint Augustin « Aime et fais ce que tu veux », maxime qui doit être suivie avec beaucoup de rigueur.

                  • Madame,je connaissais bien sûr la citation de Saint Augustin:celle-ci est plus surnaturelle,l’autre plus naturelle mais vous svez comme moi que la grâce ne détruit pas la nature mais la guérit et l’accomplit;il existe bien deux ordres ais l’ordre final retient quelque chose de l’ordre premier car dans le cas contraire cela signifierait que Dieu a fait deux créations contradictoires ce qui est impossible!
                    Quant à ma CV,il st plus fourni parce que plus long,voila tout et au bout de sa course;vous avez donc toutes les chance de me rattraper et de me dépasser!,mon « charisme »,pour employer un grand mot,étant plus limité que le vôtre,à la jointure entre le naturel et le surnaturel ce qui est la cause profonde de l’organistion tri-partite de monsite;j’essaie toujours,selon ma devise, »de distinguer pour unir » mais la tâche n’est pas toujours facile,justement pour distinguer et unir naturele et sur-naturel;alors je peux me tromper ou n’être pas assez clair;en revanche-et n’y voyez aucune vanité de ma part mais plutôt docilité-je ne me trompe jamais dans les citations que je fais,même s’il peut y avoir de petites erreurs dans la lettre mais l’esprit est respectée!J’ai mis sur mon site ainsi et un peu en désordre deux groupes de citations,les unes admirables, »citations 1″,les autres détestables, »citations 2″.Bonne journée!

  10. @lucas
    Catherine va encore te pardonner et prier pour toi, c’est ce qui fait sa force…

    • Catherine says:

      « il ne sait pas ce qu’il fait »peut-on lui en vouloir?
      Et le simple fait qu’il circule sur ce site ne prouve-t-il pas qu’il est récupérable? Et il n’y a que l’Amour pour le sauver. Alors on peut lui en donner un peu et se réjouir de le voir un jour au Paradis avec nous, par la grâce de Dieu.

      • Bonjour Catherine,
        je vous le laisse…

        • Vous n’êtes qu’un vieux félin édenté et radotant des vieilleries usées jusqu’à la corde,vaniteux-et désespéré,bon pour la clinique psychiatrique de votre zoo consacré aux espèces en voie de disparition!Votre morgue vous a déja conduit à la morgue!

          • Catherine says:

            Pourquoi vous en prendre à ce pauvre Jaguar? Je pense que son combat rejoint le nôtre même si ses solutions sont parfois un peu trop radicales. Il lui faut juste comprendre que les ennemis de l’humanité sont des âmes à sauver pour la plus grande gloire de Dieu.
            C’est pourquoi je vous demanderai de prier pour lui plutôt que de l’insulter.
            Même si je ne partage pas,moi non plus, certaines de vos opinions, notamment sur la sainteté de Jean Paul II,on peut essayer d’unir nos forces pour la défense de la Vérité, plutôt que de se tirer dans les pattes, comme c’est trop souvent le cas dans nos milieux catholiques.
            Jaguar a besoin d’affermir sa Foi et il n’y a que notre Charité qui pourra l’y aider.

      • Ma pauvre Catherine, le simple fait que je circule ici signifie simplement que je suis assez fort et informé pour non seulement me rendre compte d’à quel point vos commentaires sont désastreux, mais aussi que je sois capable de les décrédibiliser complètement avec un bon sens dont tu es totalement dénuée, dans l’intérêt de jeunes homosexuels fragiles que, sans mon intervention, tu pousserais plus près de la dépression et du suicide. Tu es une horrible meurtrière. Vous l’êtes tous. Le simple fait que vous REPONDIEZ à mes commentaires montre de votre part à tous que vous sentez votre fragile piédestal de haine et d’ignorance vaciller face à des constatations et des connaissances très simples mais que vous refusez d’écouter, parce qu’il est tellement douloureux de reconnaître que nous avons tort. Jésus Christ n’existe pas. Ne pas croire en quelque chose est différent de la détester, on détester ou on aime des choses existantes.

        L’amour, j’en reçois déjà à des niveaux bien supérieurs à ceux que tu es capable de donner. Je suis on ne peut plus comblé et chacun de vos commentaires à tous, ne m’encouragera que davantage à vous mettre au ban de l’humanité par des vérités que vous refusez catégoriquement de voir.

        • Tchetnik says:

          « Le simple fait que vous REPONDIEZ à mes commentaires montre de votre part à tous que vous sentez votre fragile piédestal de haine et d’ignorance vaciller face à des constatations et des connaissances très simples mais que vous refusez d’écouter »

          -Ce qui peut très bien s’interpréter dans l’autre sens, tchado, vu ton empressement à vouloir répondre à tout.

          En effet, c’est un comportement qui prouve un grand désarroi et une grande fragilité existentielle.

          • En quelle langue il faut te le dire ? JE NE LIS PAS TES COMENTAIRES. Pour moi, tu es une déjection inhumaine qui n’existe plus, ni dans ce débat ni ailleurs. Le monde ira beaucoup mieux quand tu passeras l’arme à gauche. Et pas besoin de fantasmer sur un même sort réservé à l’homosexualité : elle sera toujours là, en bon phénomène naturel, normal et sans problèmes sauf pour ceux qui veulent s’en faire un en gâchant toute leur vie à l’inventer et auquel ils se soumettent en se transformant en vieilles choses aigries, qui mourront malheureuses que le monde ne tourne pas autour de leur nombril et de leurs croyances.

            • Tchetnik says:

              CQFD

              Syndrome de Tourette en prime.

              • Catherine says:

                Monsieur Tchetnik, on prie pour lui? la puissance de la grâce de Dieu, que l’on va demander tous deux pour ce pauvre Lucas, sera bien plus convaincante que toute notre verve.
                Je suis aussi convaincue de la conversion de notre Lucas que du triomphe du Cœur Immaculé de Marie.

                • Me « convertir » ? A quoi ? A ta religion qui t’a transformé en coquille vide avec un enregistrement à l’intérieur ? OU à l’hétérosexualité, qui équivaudrait à vouloir devenir noir de peau alors que je suis blanc ?

                • Tchetnik says:

                  Naturellement, on prie pour lui, avec bienveillance, miséricorde, justice et fermeté comme le disait Bossuet.

                  Rien n’est jamais perdu, comme pour Dismas qui a fait les bons choix dans les 5 minutes qui précédèrent sa mort.

                  Cependant, si le Christ a été exemple, Il a été aussi enseignement. Nous avons eu le temps de l’enseignement, vient celui de la prière, pour paraphraser l’Ecclésiaste.

                  Lukas s’ouvrira à son Créateur comme Lyautey, Seraphim Rose, Max Jacob ou Julien Green l’ont fait en leur temps.

                  • Catherine says:

                    Merci monsieur Tchetnik

                    • XD prie donc, ma jolie, et trouve-toi tous les moutons que tu veux pour participer à ton manège grotesque. Les prières, ça fonctionne peut-être dans votre monde, mais en plus de ne pas fonctionner dans le monde réel, qui est aussi le mien, vous êtes d’un ridicule qui frise l’infini si vous croyez que ça va me changer.

                    • Catherine says:

                      Enfin, Monsieur Lucas, je suis d’accord avec vous. Si je vis bien dans le monde, étant un être bien en chair et en os, je ne suis pas du monde et surtout pas de votre monde. Je suis du monde de la Lumière et de la Vérité et compte bien y rester avec la grâce de Dieu.

                  • Lucas va « s’ouvrir » à beaucoup de choses mais certainement pas à son Créateur…!

                    • Catherine says:

                      Mon cher Jaguar,
                      Ne croyez vous pas que la grâce de Dieu soit plus puissante que l’entêtement d’un homme? Dieu en a relevé de plus coriaces…
                      Et notre Charité et nos prières serviront justement à l’aider à s’ouvrir à son Créateur plutôt qu’à autre chose…

                    • Tchetnik says:

                      Disons que la Grace de Dieu est toute puissante mais ne force pas la liberté humaine et ses choix. S’il y eut le bon larron, il y eut aussi le mauvais. Pierre se repentit, mais pas Judas.

                      D’où l’intérêt de prier pour que Lukas ne soit pas obstiné dans sa perversion jusqu’à une fin de vie que l’on sait par essence imprévisible dans sa venue. Car après, le repentir ne sert plus à rien.

              • Syndome de tourette en prime.
                Ca c’est drole.
                Bravo Technik sur ce coup là.
                Lucas. Il ne faut pas chercher à vouloir imposer aux autres « sa vérité », seulement l’expliquer. Chacun verra ce qu’il peut en faire en fonction de son ressenti comme de son vécu et du devenir qu’il envisage pour lui comme pour les autres s’il est prosélythe.
                Du prosélythismes au totalitarisme il n’y a qu’un pas et pour le franchir il faut détyenir le pouvoir ce qui, dans ce cas de figure, n’est jamais souhaitable.
                Vous devriez le savoir puique ce qu vous défendez a subi ce totalitarisme idéologique s’habillant de morale comme de religiosité.

  11. Tchetnik says:

    Lukas se conne bien du mal pour haïr un Jésus Christ qu’au fond de lui, il aime…

  12. Vous devez tous comprendre que l’Ignorance c’est aussi l’Orgueil par la voie difficile qu’est « la docta ignorantia » qu’aucun de vous ne sait ce que je sais. L’Humilité doit apparaitre chez vous.

  13. Tchetnik votre image avec la tête de Banania est de mauvait goût!, Jaguar est un homosexuel anti-chrétien par ses pensées néfastes et Lucas et Madame Catherine auraient bien besoin d’une remise à jour linguistique sur le plan du ziz-zagauznt!

    • Ce message est due à une erreur du service sur l’expéditeur,mésaventure qui m’est arrivée deux fois dont l’une à l’instant et à votre sujet comme à celui de jaguar;je lui au fait donc mes excuse et je vous les fais aussi à vous,ayant au contraire pu admirer votre connaissance de l’Orient qui surpasse la mienne,peut-être à cause de vos origines d’où votre pseudonyme ,sonnant serbe,sauf erreur ou approchant!Mille excuses encore!

  14. Catherine says:

    Vous êtes très critique à propos de Monsieur Jaguar qui n’est, à mon avis, qu’un impatient, mais rien de plus mauvais.

    • « Rien de mauvais » ?? « Qu’un impatient » ?? Tu ne sais pas lire ou quoi ? Tu te rends compte qu’il prêche d’horribles mutilations, la torture et des thérapies inhumaines sur les homos ? Est-ce par hasard avoir relu mille fois ta Bible qui t’empêche de comprendre un traître mot de tous les textes qui n’en font pas partie ??

      C’est officiel, Jaguar et toi formez une belle paire de psychopathes. La tienne est encore pire parce que tu te crois bienveillante alors que le fauve sait qu’il se conduit comme une belle ordure.

      • En effet,Lucas, je n’aurais point trop de compassion pour toi et tes semblables si vous me « tombiez » entre les « pattes »…(je te l’ai déja dit, il y a un temps pour tout…)

        • Ca tombe bien parce que tu n’auras pas ma compassion quand tu iras en prison ou entre les mains des gentils docteurs avec une chemise aux manches trop longues pour les propos odieux, contre-nature et illégaux que tu tiens à longueur de journée comme si ça t’amusait. Espèce de gros malade.

          • je n’irais pas « en prison », camarade, par contre viendra un jour ou toi, tu seras réeduqué, soigné avec amour…

            • Non mon bonhomme, parce que que tu le veuilles ou non l’époque de terreur et de mensonges dans laquelle tu adorais croupir est terminée. Aujourd’hui la vérité a été rétablie et tu n’es plus que cette bestiole inhumaine, dénuée de toute raison et de sentiments qui font d’un homme un homme.

              Tu termineras en prison. J’ai juste à récupérer ton adresse IP, montrer la page du site à des policiers et ils te cueilleront. C’est comme ça que ça fonctionne aujourd’hui. Désolé de te décevoir.

              • « Tu termineras en prison. J’ai juste à récupérer ton adresse IP »

                vas y camarade, te gêne pas, fais toi plaisir !(Si tu savais…)

                • Monsieur,du fait d’une erreur sur l’envoyeur du message-cela vient de m’arriver à l’instant-j’ai répondu de façon très critique à un message venant en apparence de vous et pro-homosexuel.Il y a eu évidemment erreur et je tiens à m’excuser de mes propos qui ne vous concernent en rien en réalité!Je n’ai pas été assez vigilant!Mille excuse encore et sachez que je suis avec vous!

                  • Monsieur,
                    « Errare humanum est », nous n’irons pas sur le pré… J’avais bien compris qu’il existait un problème pour les commentaires… Merci.

      • Catherine says:

        Mon cher Lucas , avez vous peur de nous?
        Monsieur Jaguar a-t-il seulement touché un seul de vos cheveux?
        Je crains pour votre salut éternel, mais cela vous affect-t-il, vu que vous n’y croyez pas?
        Vous tremblez comme une bête traquée. Mais faites donc sortir l’homme qui sommeille sous vos instincts animaux

        • Chère Catherine, je n’ai pas peur de vous autres religieux psychotiques. J’ai pitié de vous, et j’ai peur pour vous et pour d’autres bien moins avisés que moi qui tomberont sur vos commentaires. Est-ce que ta vie est si misérable que votre bonheur dépend du nombre de pauvres gars paumés à qui vous réussissez à faire avaler qu’ils ne seront pas honorés dans votre monde de bisounours assassins ? Pourquoi, au lieu de te mêler de la tienne, tu te sens obligée de te mettre en travers de mon chemin en me servant le baratin que 1000 autres m’ont déjà sorti ?

          « Vous tremblez comme une bête traquée. Mais faites donc sortir l’homme qui sommeille sous vos instincts animaux »

          Non, c’est toi qui as peur. Peur de ton Dieu et de sa punition si tu ne fais pas exactement tout ce qu’il te dit. Mais moi j’ai 2000 ans d’avance, comme avec les Gaulois, et n’ai pas peur que le ciel me tombe sur la tête contrairement à eux et à toi vu que je sais pertinemment que cela est impossible et ne veut rien dire en soi. Et qu’on se le dise, je préfère être ton animal que ton égal humain. Parce que ton égal humain vaut moins que mon animal.

          • Catherine says:

            1er bon point: vous avez de la pitié: c’est le début de la sagesse.
            2ième bon point: je suis en travers de votre chemin avec 1000 autres personnes et vous êtes seul face à nous: vous serez toujours ultra-minoriatires sur terre.
            3ième bon point: je crains mon Dieu, oui, mais la crainte de Dieu est un don; et j’ai peur de sa justice envers vous, oui aussi. Mais je crois encore plus en sa miséricorde toute-puissante.
            On va finir par s’entendre, mon très cher Lucas.

            • 1) Au moins tu as appris quelque chose : pas besoin d’être hétéro ou religieux pour avoir des qualités.
              2) Je ne suis pas seul. C’est ça l’ironie, vous aurez beau être 1000 ou un million, vous ne serez que des êtres inférieurs dans leurs bulles, isolés les uns des autres, avec moins de force que celle de mon auriculaire.
              3) Tu admets donc être esclave de ton Dieu. La peur d’une production de ton esprit malade n’est pas un don, c’est une erreur contre-nature.

              Court toujours pour que l’on s’entende, toi qui persistes à me mettre au même niveau qu’un pédophile ou un violeur. Je n’ai plus qu’un mot à te dire et ce sera le dernier : connasse.

              • Catherine says:

                Alors bonne nuit. Dormez bien.

              • c’est parti, la folle s’excite et crache menaces et insultes, pauvre gamin…

              • Pierre Malak says:

                Tapettes de tous pays !

                Tapettez à l’aise, forniquez dans vos chambres, dans vos lits, dans vos salons, dans vos caves et vos greniers, MAIS FOUTEZ-NOUS LA PAIX, à nous, LES GENS NORMAUX, sans qui ils n’y aurait plus d’enfant, plus de descendant et donc, PLUS DE TAPETTES NON PLUS.

                • Connards homophobes de tous les pays.

                  Vomissez vos diatribes abjectes dans vos propres tripes si vous le souhaitez, ravalez votre bile nauséabonde, mais arrêtez de faire chier la terre entière avec votre connerie anti-naturelle. Les gays n’ont pas à se cacher pour vous conforter dans votre sentiment exécrable de suprématie sur les gays. Vous êtes inférieurs au plus sale et au plus stupide des animaux, parce que même lui ne s’abaisse pas à cette connerie innommable. Alors VOUS allez foutre la paix aux gens normaux, qui sont capables d’aimer qui ils le souhaitent sans faire d’histoire ni de mal à personne.

                  J’ajoute qu’être gay ce n’est pas être stérile, et que si vous pensez qu’avoir des enfants vous donne le droit de les élever dans votre propre haine plus tard, alors il vaudrait vraiment mieux ne plus faire d’enfant, ou au moins les éloigner de vous. Je signale également que tous les gays ou presque sont nés de parents hétéros, alors si vous êtes assez cons pour les injurier parce qu’ils ne peuvent supposément pas avoir d’enfants, parce qu’ils gênent votre misérable vie par leur seule existence, alors accusez donc les parents hétéros et pas les gays, qui n’ont pas choisi d’être nés ainsi, sachant que l’homosxualité n’est pas un problème en soi.

                  En clair : ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE. Les homosexuels ont le droit d’être eux-mêmes partout y compris en-dehors de leur maison. Mort à l’homophobie. Oui à l’amour !

                  • Pierre Malak says:

                    Ta gueule, tapette !

                    Sans les gens NORMAUX vous n’existeriez même pas. Fais ta vie et passe ton chemin, tapette.

                    • Non, Pierre, je ne la fermerai pas.

                      Pas tant que tu te croiras supérieur en supposant que je suis gay.

                      Pas tant que tu verseras ta merde ici.

                      Pas tant que tu ne t’adresseras pas à moi et aux gays de manière polie, respectueuse et civilisée.

                      Pas tant que tu jugeras ton homophobie normale. Pas tant que tu auras compris que tu n’apportes rien, tu blesses des gens inutilement, tu leur pourris l’existence, et tout ça pourquoi ? Parce que tu n’es pas fichu d’aller voir un psy pour résoudre de gros problèmes perso dont personne d’autre n’a rien à foutre.

                      Donc non, tant que tu resteras ici à te comporter comme un beau connard frappé de folie meurtrière verbale, je ne « passerai pas mon chemin ». Et aucun de tes futurs commentaires n’y changera rien, peu importe combien tu es convaincu que ton hétérosexualité te donne un pouvoir insoupçonné de me faire taire à distance.

                    • Catherine says:

                      Bonjour cher Lucas
                      Comment allez vous?

                      C’est bobêt de relancer la polémique sur ce post. Monsieur Pierre Malak est un nouveau et il ne vous connait pas .

                      J’espère que vous vous instruisez aussi sur les autres sujets de ce site.

                      A bientôt

                • Tchetnik says:

                  @Pierre

                  De grâce, ne relancez pas le débat sur ce fil, Lucas est fragile et il a besoin d’affection.

                  ;-), 🙂

                  • Oh, ben quitte d’inventer des besoins aux autres, je dirais qu’à vous tous, il vous faut un cerveau, le sens de la tolérance, du respect, de l’intelligence, et pourquoi pas une bonne claque pour vous remettre votre pauvre esprit en place.

                    Attends, mais je n’invente aucune besoin là… Allez, bonne chance pour trouver le magasin de la vie pour vous acheter tout ça. Et si vous trouvez pas, reste toujours l’asile. Au moins vous foutrez la paix à la société pendant ce temps.

                    A mort l’homophobie !

                  • Jean-Pierre Dickès says:

                    Oui ; voilà qui est bien dit. Sans doute ses amours ne lui donnent pas les satisfactions nécessaires. Personnellement, je trouve très désobligeant d’avoir un interlocuteur qui passe son temps à insulter les autres. Sans porter de jugement moral puisque dans notre pays on n’a plus le droit de donner des références chrétiennes de type morales, je constate une réalité médicale simple. Plus de la moitié des cas de sida sont liés aux activités homosexuelles en France. Amérique idem. Or la population incriminée concerne tout au plus 3 % des Français. En attendant c’est le contribuable qui paye.

                    • Ah, parce que maintenant il ne faut pas payer pour ceux qui ont des « accidents » ? Très bien, alors je refuse de payer pour les avortements de femmes tombées enceintes par accident ; je refuse de payer pour soigner les alcooloiques hétéros ; je refuse de payer pour les allocations pour les couples hétéros… Complètement débile !

                      D’autre part, cher J-P, on ne récolte que les insultes qu’on mérite. En ce qui te concerne, tu déshonores ta profession ; par ailleurs, les homosexuels masculins se protègent bien plus souvent que les autres, et il est par ailleurs malhonnête de se cantonner à un pays pour justifier ton mépris. Dans le monde, ce sont bien les hétérosexuels qui contribuent le plus à répandre le SIDA, surtout en Afrique Subsaharienne. Je ne prends quand même pas ça comme prétexte pour cracher sur les hétéros. Un vrai médecin ne chercherait pas de coupable. Il s’évertuerait plutôt à essayer d’éradiquer le SIDA pour tout le monde. Les études prouvent également que là où l’homophobie, à laquelle tu participes, est la plus fortes, les homosexuels sont les plus désinformés des risques encourus par le sexe non protégé. Donc si la proportion est plus forte chez les homos, tu devrais t’en prendre d’abord à toi-même, ainsi qu’à ces connards violents auxquels je réponds sans relâche pour ne pas laisser la merde qu’ils répandent impunie et dont tu te rapproches dangereusement.

                      Quant à ta morale chrétienne, tu peux te la garder. On n’a pas besoin de la religion pour avoir une morale. Vous n’avez pas le monopôle de la morale. Et en l’occurrence il y a bien trop de bigots qui déforment cette morale chrétienne au départ innoffensive, en quelque chose d’haineux et d’ignorant.

                      Pour finir, vous êtes tous hilarants et pathétiques de m’inventer une insatisfaction en vous basant sur mes commantaires. Vous ne savez RIEN de moi, peu importe votre niveau d’arrogance et de hautainerie. En l’occurrence, je suis EXTREMEMENT satisfait de ma vie sur tous les plans y compris amoureux et sexuel. Mais je peux affirmer sans crainte de me tromper que le fait que vous vouliez absolument faire des homosexuels des malades, des criminels, des coupables de fautes qu’ils n’ont jamais commises, cache l’autre fait que vous avez vous-mêmes de gros problèmes auxquels vous refusez de vous confronter, et que vous essayer de les transposer sur d’autres personnes. Lâches.

                    • Tchetnik says:

                      Jean-Pierre, enfin,

                      Est-ce bien raisonnable?

                      Vous venez de réveiller le petit de sa torpeur.

                      Prions pour lui, plutôt, il en a manifestement grand besoin.

                    • Quelle pitié… Faites ce qui vous chante, mais je vous recommande à tous de prier pour vous-mêmes, et de demander au gars qui n’existe que dans vos têtes de vous insuffler un peu de tolérance et d’intelligence, car vos prières n’ont aucun pouvoir sur moi, car moi, au moins, je vis dans le monde réel, où on peut aimer qui ça nous chante (du moment que personne n’en ressort blessé) sans que ça suscite des réactions haineuses dans votre genre… Juste laissez les homos en paix. Gardez votre haine pour vous, on n’en a pas besoin dans une société saine.

            • Catherine, ce que vous dites à Lucas, c’est un peu ce que les adeptes du communisme affirmaient aux déviants idéologiques, les enfermant dans des camps de rééducation en les torturant jusqu’à ce qu’ils abjurent de « leurs erreurs ». Ces malheureux faisaient acte de contrition, confessaient leurs erreurs en récitant le catéchisme communiste, seul nouvelle vérité, comme l’imposa en son temps l’inquisition.
              Dieu serait d’accord ?
              Le fut-il ?
              C’est l’enseignement de Jésus ?

              • Catherine says:

                Je ne tiens pas du tout à rééduquer monsieur Lucas.
                Dieu aime cet homme et le lui fait savoir.
                Jésus a toujours dit au pécheurs qu’il rencontrait: « va et ne pêche plus. »Jamais il n’a dit: « vis ta vie comme tu l’entends et jouis des plaisirs de la terre », Jamais.

                • Au paradis terrestre,Dieu a dit à l’homme qu’il pouvait manger de tous les fruits de tous les arbres- parce qu’ils étaient bons- sauf de celui de la connaissance du bien et du mal.Pourquoi?Parce que l’homme aime ce qu’il connaît;donc s’il connaît le mal,il l’aimera!

              • Une fois de plus vous parlez de ce que vous ignorez!Lisez donc « l’histoire de l’Inquisition  » de Pierre Léa-un protestant!-qui remet les choses en place!Quelques remarques:1 nous disposons du compte-rendu exact de l’inquisiteur en Languedoc,Guy:statistiques des sentences:50% de non-lieux;45 % de peines allant d’aller visiter trois églises,mettre un bouquet de fleurs aux pieds d’une statue de la Vierge Marie,faire un pélerinage dans un lieu saint proche-horreur et damnation-3 à 4% de quelques années dans une prion de l’Eglis;à peine 1 % de « livraison au bras séculier »-en général pour crimes de sang- ce qui ,en soi,ne présage rien:tout dépend du droit royal!2 L’Inquisition a inventé le jury populaire mais pas 12 bonshommes « en colère »-titre d’un film américain- tirés au hasard mais une centaine choisis parmi les « boni homines »-hommes de bonne réputation et sages;3 Le Pape de l’époque a déchu Torquemada-un marranne probablement comme Cervantès- pour ses excès;4 le Roi de France a souvent retiré des mains de certains inquisiteurs trop zélés des accusés;5 en Espagne où,c’est vrai,l’Inquisition a été la plus sévère-cela vous étonne des espagnols?- comme dans tous les autres pays d’ailleurs ,ce sont les Rois qui ont établi l’Inquisition et pas l’Eglise;le Pape,souverain temporel, a été le dernier à le faire;pour revenir à l’Espagne ,l’Inquisition, »la sancta hermanad » avait été créée à l’origine pour mettre de l’ordre dans la « mesta »,la transhumance à l’espagnole,car les bergers s’étripaient pour avoir les meilleurs pâturages;6 L’inquisition ne s’intéressait qu’aux chrétiens- et ni aux juifs ni aux musulmans-soupçonnés d’hérésie; 7 un auridafé-mot portugais et nos espagnol -« acte de foi » se traduisait pas la brulure volontaire par l’hérétique repenti des livres hérétiques qu’il avait lus et qui les avaient séduit; 8 dans notre sur-ouest,l’Inquisition pourchassait les cathares-purs en grec- qui se disaient chrétiens alors qu’ils affirmaient,en bons manichéens,qu’il existait deux Dieux,celui du mal-Jehovah de l’Ancien Testament-et le Dieu du bien-le Christ:cela vous rappelle quelque chose?Tous les connaisseurs des monuments historiques en France savent très bien que le vandalisme cathare a été pire que le protestant et même révolutionnaire;un de leur châtiment préféré était « l’endura »;le « coupable » était contraint de se retirer nu dans un endroit isolé pour y mourir de soif ou de faim;ils avaient tué un des deux Légats que le Pape avait envoyés pour essayer de rétablir le calme puis Guzman,le futur Saint Dominique, pour prêcher et non pour tuer d’où le nom des dominicains « Ordre prêcheur »; 9 La Croisade des albigeois a été décidée par le Roi de France,exaspéré par les violences cathares encouragées en sous-mains par les Comtes de Toulouse, et pas par l’Egile et placée sous la direction de Simon de Monfort avec les Barons du Nord qui en avaient plus qu’assez des ces méridionaux surexcités et ils n’y allèrent certes pas de main morte!Ces régions devinrent ensuite protestantes puis anti-cléricales,les paysans même communistes comme ceux du Modef et les bourgeois radicaux- cassoulet:l’hérésie anti-catholique a la vie dure et longue;à la Liberation, un certain Guingouin,communisant,fit régner la terreur au point que de Gaulle envoya des commissaires de la république à poigne pour rétablir l’ordre!1 le bouquet final:le président le plus crétin de la France a choisi le sud-ouest et la Corrèze comme fief électoral:il était sûr d’y être élu même con comme un balai!etc!PS Pardon pour les fautes de frappe mais pas historiques!

                • Tchetnik says:

                  Henry Charles Lea, pas « Pierre.

                  On peut d’ailleurs ajouter Henry Kamen, Edward Peters, Bartholomé Benassar, Gustav Henningsen qui vont dans le même sens, sans être de purs Catholiques pour autant.

                  Mais en effet, l’Inquisition n’est absolument pas comparable aux horreurs du communisme, comme le fait de manière stéréotypée et fausse, Alline.

                  Ni en quantité, ni en qualité, ni sur le fond, ni s forme. On a très souvent publié sources, chiffres, dates, lieux, témoignages et études qui le démontrent par 2+2=4, mais il est difficile de convaincre des aveugles volontaires.

                  • Merci pour la rectification sur le prénom dit de mémoire mais comme le disait Sophocle il y à 2400 ans: »la puissance de l’opinion est plus forte que la vérité! »-ajoutons « en démocratie! »- ou démocrassouille! »Le régime mixte » seul durable et plus fort que « l’opinion » car fondée sur la réalité!erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien et à personne!

        • Lucas et ses semblables tremblent car ils savent d’instinct que leur temps est compté…

          • C’est ça mon beau, accroche-toi à tout ce qui te permets de mieux dormir la nuit. Tu n’as strictement rien à dire à part de faibles sarcasmes dignes d’un enfant de 6 ans. Pathétique. Tu es faible. Tu n’es déjà plus rien dans le monde d’aujourd’hui.

          • A moins, tout bonnement, que ce ne soit l’avenir de notre civilisation qui ne soit compromis par la simple démission du masculin hétéro en tant qu’homme puis de père.

            • Des sociétés matriarcales ont en effet existé mais de façon très minoritaire;elles ont soit végété soit vite disparu:les amazones ont beaucoup impressionné en leur temps mais celui-ci fut bref!.

        • Madame,ma réaction très critique vis-à-vis d’uu message de jaguar sur lequel vous avez attiré mon attention en me morigénant avec douceur est due à une erreur du service sur le nom de l’expéditeur du message:celle mésaventure m’est arrivée deux fois dont l’une à l’instant me faisant tenir des propos qui ne sont pas de moi.J’ai donc écrit à jaguar pour m’excuser et lui expliquer les raisons du qui-proquo et je tenais à vois en informer pour que vous n’ayez pas de moi une image trop fausse!

          • Catherine says:

            Cher Monsieur
            Ces erreurs sont fréquentes du fait que le système de commentaires-réponses sur ce site est mal organisé; sans vouloir tout critiquer, car la tenue d’un tel site ne doit pas être à la portée de tout le monde….Et effectivement j’ai moi-même été aussi fautive de commentaire posté à mauvais escient.
            Si j’ai pris la défense de monsieur Jaguar, que vous appeliez tout de même « vieux félin édenté »ce qui a contribué à ma méprise, c’est que j’ai déjà eu affaire à lui sur d’autre sujet, et que ses réactions sont plus le fait d’un homme impatient de voir le bout du tunnel, que d’un vilain réactionnaire irréfléchi. Je sais que cela fait dresser les cheveux sur la tête de monsieur Lucas qui voit en lui une menace pour ses attributs, mais il n’y a pas là de quoi fouetter un chat ou un Jaguar…..

            • Madame,l’incident avec Jagur est clos et je me suis excusé!Merci d’avoir confirmé que de telles erreurs vous étaient aussi arrivées mas cela peut être bien embêtant quand même d’autant plus qu’il m’arrive d’être un peu trop vif!Pour lucas,j’ai abandonné car je crois que nous ne faisons en lui répondant que l’enfermer encre davantage!Amicalement!

              • Catherine says:

                Oui pour Lucas. Il a refermé la porte, jusqu’au prochain post sur ce sujet.
                Avec Jaguar, il me semble ne pas en avoir eu trop de rancœur.
                Quant à ce qui est des réponses trop vives, si vous me permettez de vous donner un conseil, pour ma part, je ne réponds jamais à un commentaire aussitôt que je l’ai lu. Tout en vaquant à mes occupations j’y repense, ce qui me permets de peser mes mots et de répondre calmement.
                En tout cas ce fut un plaisir de converser avec vous car j’en ai pour un petit moment de visiter les sites que vous m’avez recommandés, histoire de m’instruire un peu, quand j’ai 5 minutes de répit (j’ai dix enfants, de 18 à 1 an), instruction que l’on peut redonner à ses enfants après l’avoir jugée à la lumière de la Vérité et assimilée. L’éducation des enfants est un travail passionnant.

  15. Merci Catherine…!

  16. Je ne savais pas que j’étais un « homosexuel anti-chrétien » !!, (il est évident que je n’ai pas fait bon usage de mon zig-zagauznt au cours de ma misérable vie et que j’en paye les conséquences…)

  17. Catherine says:

    Cher Alline
    Je vous réponds ici car les messages tout étirés en longueur sont fatigants à lire.
    A partir du moment où la réalité de Dieu est bafouée, le monde est absurde et voué au chaos.
    J’accuse les hommes car je suis une femme. Vous accusez les femmes car vous êtes un homme.
    La Vérité, c’est que tout deux ont leur part de responsabilité dans la décadence du monde et qu’à partir du moment où chacun reprendra la place que Dieu lui a confiée, en tenant chacun leur rôle bien défini, le monde pourra de nouveau s’épanouir.
    Donc qui est à l’origine de tous les dérèglements? Devinez.

    • Chère Madame,grâce à vous, j’apprends qu’alline est un homme!J’avoue que je ‘y avait pas pensé un instant et que de ce fait mes commentaires sont passés à côté de la plaque!Merci à vous et félicitations pour votre belle famille!

    • Cher amis, je reprends.
      Catherine, s’il ne fait aucun doute que les deux genres sont responsables mais je rejoins absolument Brandeburg sur la propagande désastreuse et criminelle des fémino-lesbiennes (les homos/masculins aiment les femmes mais ne les désirent pas, les lesbiennes ne les aiment pas plus qu’elles ne les désirent) qui ont sapé l’estime de soi du masculin au motif d’un patriarcat oppresseur et bourreau. Une absurdité que ne partage pas de nombreuses femmes comme E.Badinter qui nous dit dans « Fausse route » : « Pourquoi les hommes se taisent ».
      Brandeburg, pour ce qui est du culte marial qui a donné lieu au concile de 1963 à une sérieuse prise de bec entre cardinaux, il est bon de se rappeler que mère l’église s’est mise au service de la femme et a milité de tout temps pour en faire une bonne mère (Je vous laisse l’aspect théologique). Les relevailles qu’elle a imposé avaient bien pour but de protéger la femme/mère qui mourrait trop souvent couche. Ne peut-on envisager l’amour « humain » de Marie pour Jésus comme un rappel fait aux mères d’aimer leurs enfants. En 1780, le lieutenant général de police de Paris chargé de la population écrivait : 20 000 enfants sont nés cette année, 19 000 seront confiés à des nourrices mercenaires, la plupart d’entre eux mourront sans jamais croiser le regard de leur mère. (E. Leroy Ladurie).
      Quand à Freud et son oedipe, c’est une construction qui relève bien plus de la théorie de l’attachement que d’un amour inné pour sa mère que tout garçon connaîtrait autour de ses 5 ans. L’électre étant le pendant de la fille pour son père. Vous en entendez souvent parler ?

      En parlant de famille, Brandeburg vous félite pour votre famille, j’en fais de même et cela me fait penser à ce que notre et notre mère qui auraient aujourd’hui 110 descendants directs avec leurs collatéraux ont construit. Les sensibilités y sont nombreuses et variées. De la fraternité St Pie X aux cathos progressistes ou agnostiques et athées. Politiquement idem ; de Marine à Hollande en passant par Sarko ou Juppé et Bayrou ect… Officiers supérieurs, curés, bonnes-sœurs et évêque ; Chirurgiens, avocats, enseignantes, dont prof d’université, chefs d’entreprise, artistes, plombier…et fonctionnaires ect.. Hétéros, homos et lesbiennes….
      Notre père et leur grand-père n’a jamais prononcé une seule fois le mot « homosexuel » en revanche il a toujours milité pour que sa descendance se prenne en main, fasse des études et soit respectable pour être respectée. Chez nous, c’est le plein emploi !
      Nous sommes tous très fiers de ce qu’il fut et a fait retenant sa leçon de vie consistant à ne pas juger autrui sur ce qu’il était mais sur ce qu’il faisait s’interdisant la moindre réflexion quant à la sexualité de tous comme de chacun.
      Le fait est ce que de la famille élargie à l’échelon de mes grands parents, nous sommes passés à tous types de famille dont la fameuse monoparentale à l’image de la société.
      C’est bien à lui en tant qu’homme et à ma mère que nous devons ce résultat et pour aller plus loin au patriarcat en fait.
      Mais le fonctionnement d’une société peut-il ou doit-il être immuable, confirmant cependant sans réserve que je suis farouchement hostile à la théorie du gendre en ça, en particulier qu’elle détruit sciemment le masculin, donc ce qui fait l’essence même comme le sel de nos sociétés humaine, l’altérité dans le respect de nos différences.

      • Catherine says:

        Cher Monsieur Alline,
        « la propagande désastreuse et criminelle des fémino-lesbiennes », ne date que du XXième siècle, alors que « les lesbiennes ne les aiment pas (les hommes) plus qu’elles ne les désirent » pour les raisons que j’avais citées plus haut, à savoir, qu’après avoir été usées et abusées par les hommes (et c’est bien de leur faute à elles,ou en tout cas à l’absence d’éducation dans le domaine de la sexualité), elles s’en détournent car elles en sont dégoûtées.
        Mais tous ces problèmes là sont bien récents, alors que la déchéance du père date, à mon avis de l’époque de la Renaissance avec comme point fort le régicide de 1793.
        Il est bien évident que si la notion de patriarcat, avec tout ce que cela comporte de devoirs, de droits et d’amour, a été sapée de siècle en siècle, cela a bien été le fait malheureux de femmes et d’homme sans distinction.
        Mais comme le dit si bien monsieur Brandenburg les hommes et les femmes sont liés l’un à l’autre et l’un ne doit pas être l’esclave de l’autre.
        Ce qu’il faut dans un monde idéal qui n’existera jamais c’est que les hommes soient des chefs et qu’ils puisent leur Force dans le coeur des Femmes. C’est pourquoi la notion d’Amour, tellement bafouée de nos jours, est essentielle mais dans toute la grandeur et la perfection de ce mot.
        Les Hommes seront des chefs quand les Femmes seront des saintes.
        Mais à ce moment intervient la notion de Dieu, de l’Église et de Satan.
        Jésus, l’Homme-Dieu a voulu opérer sa Rédemption par l’intermédiaire d’une Femme, la très sainte Vierge-Marie, ce n’est pas pour des prunes et c’est l’exemple parfait du rôle de la Femme et de l’Homme.
        Nous passons dans un autre registre, encore plus passionnant.
        Je vous conseille de consulter le site de monsieur Brandenburg.

        • « Les lesbiennes usées et abusées par les hommes », dites-vous. C’est un peu le pendant des homos usés et abusés par des femmes, non ? Obligés de prendre épouses et d’assurer la survie de femmes et enfants. A ce détail près ce que les homos obligés de se marier avec des femmes qu’ils se devaient d’honorer et d’entretenir jusqu’à la fin de leurs jours, sans les désirer, avaient quand même plus de mérite au sens propre de justifiant ce mot/définition qu’est le devoir.
          Si vous étiez un homme Catherine, vous sauriez que le désir dont je parlais précédemment suppose pour un garçon de bander. Une femme n’a, elle, qu’a écarter les cuisses. Ce qui ne nécessite aucun désir mais simplement un consentement si elle est d’accord ou une obligation à l’inverse. Le patriarcat romain laissait libre choix au désir du masculin, le pseudo-patriarcat institué par l’église, en réalité matriarcat/maternaliste (vierge Marie) aucun.
          La déchéance de la fonction paternelle date de 1215 époque ou l’église a mis le masculin au service du féminin souhaitant un partage des rôles qui s’est en effet instauré tant que la France fut terrienne, agricole si vous préférez. Les esclaves devinrent serfs (sacrée promotion) puis vint l’industrie et le tertiaire qui donneront à cette dernière toute latitude pour se passer du masculin, tout au moins pour ce qui est de décider du devenir sociétal. Du sien. Ce qu’elle fera, prétendant que c’est pour le meilleur alors que les faits le démontrent c’est pour le pire.
          Excusez-moi de ne pas ponctuer mes propos de références évangéliques ou bibliques, mais mes séjours en collèges et au petit séminaire m’ont amplement suffit à me convaincre que Dieu nous encourageait à réfléchir autrement qu’en récitant des versets de quelque livre saint que ce soit.

          • 1 Le pater familas romain avait droit de vie et de mort sur ses enfants comme sur ses esclaves;2 Au XIII° ,il y avait longtemps que l’esclavage,sauf rares exceptions, avait disparu,le statut intermédiaire étant celui de « patron » et de « patronnés »;3 La Vierge Marie a été appelée Theotokos bien avant cette époque;4 Le culte de la Vierge Marie a aussi pris de l’ampleur pour lutter contre l’amour courtois qui ne pouvait exister qu’hors mariage-lire « L’amour et l’occident  » de Denis de Rougemont;5 le mariage qui suppose le libre consentement des deux époux-symbole d’égalité- sous peine d’annulation-un polytechnicien n’a pas le droit d’assister à un mariage avec son épée-est un Sacrement depuis l’origine du christianisme;6 il est vrai que pratiquement tous les homosexuels se mariaient pour assurer la descendance,ainsi Gaston d’Orléans,frère de Louis XIV épouse la Princesse palatine et a des enfants avec elle d’où descendent les Orléans actuels:ils respectaient donc bien la fin du mariage qui est la procréation sans faire d’histoires;7 Dans le christianisme,l’homme est simplement chef de famille et pas un tyran etc:vos années d’enseignement religieux,vous les avez bien oubliées mais elles vous sont restées en travers de la gorge d’où certaines de vos positions grotesques!Relisez donc les conseils que Saint Paul donne les conseils aux maris comme aux femmes: »maris,aimez vos femmes comme le Christ a aimé l’Eglise;femmes ,soyez soumises à vos maris;parents n’exaspérez pas vos enfant »,etc:que du bon sens!Vos s « références » sont toutes tronquées ou truquées!

            • Catherine says:

              Je n’ai pas dit que « les lesbiennes sont usées et abusées », j’ai dit que ce sont les Femmes qui sont usées et abusées et qu’elles deviennent donc lesbiennes. Et j’ai même dit que si elles étaient usées et abusées , c’est de leur faute et c’est même bien fait pour elles. Elles n’avaient qu’à apprendre à respecter leur corps et à le faire respecter par les hommes, qui n’attendent d’ailleurs que cela. Car les hommes n' »aiment » pas les filles faciles. Ils les abusent.
              Je ne crois d’ailleurs pas du tout à la fatalité de l’homosexualité, mais alors pas du tout.
              Et je rejoins monsieur Branderburg pour vous dire que l’enseignement que vous avez reçu, que ce soit au collège ou au petit séminaire, était complètement faux et que pour récupérer un minimum d’instruction philosophique, je vous recommande de relire l’évangile et de prier.
              Enfin, je trouve que la déchéance des hommes, souvent due au matérialisme justement, est une calamité pour le monde et que nous devrions, nous Femmes, tout faire pour que nos fils soient de VRAIS Hommes. C’est ce que je fais avec mes fils et mon mari, par la prière et les sacrements pour obtenir la grâce de Dieu qui,Lui seul peut m’aider suffisamment dans cette tâche titanesque, vu l’énorme pression contraire exercée par le monde, et par aussi un esprit total de sacrifice, d’abnégation et de don de moi.
              Remarquez bien que je ne dis pas tout ceci pour me plaindre, au contraire, mon existence n’est que bonheur et sainte joie.

              • Donc je vous ai mal lu ou mal compris et je vous prie de m’excuser. D’autant que je milite, de fait, pour que les garçons soient éduqués, et non élevés, à devenir des Hommes. Avec un grand H. Pour ce qui est des prêtres qui ont contribué à mon éducation, c’est comme partout, il y eut des bons pédagogues, des hommes de foi crédibles et des fous de Dieu ne donnant pas envie de leur ressembler et encore moins de les croire.
                Comme j’ai cru comprendre que vous aviez une certaine dévotion à l’égard de cette fraternité qu’est St Pie X, pour l’exemple, j’ai tout fait pour en extraire l’un de mes petits neveux qui est actuellement dans un collège de la fraternité St Pierre où j’espère qu’ils feront de lui un Homme. Ce gamin était instruit dans une école – en devenir certainement – néanmoins dans une salle de classe sans fenêtre où ils n’étaient que deux élèves. Aujourd’hui, il fait du rugby dans un pensionnat avec des curés en soutane. Pourquoi pas.
                Je ne suis pas un dogmatique chère Catherine et je crois fermement, comme vous, que les garçons ont besoin d’un cadre et de règles de vie.

                • Catherine says:

                  Les Hommes avec un grand H ont aussi besoin d’Amour (avec un grand A) et de Vérité (avec un grand V) pour s’élever au dessus du matérialisme vers l’Éternité.
                  De plus la Vérité est une et immuable. Ce que saint Paul affirmait en son temps, il l’affirmerait encore aujourd’hui avec bien plus de rigueur.

                  • L’amour avec un petit a devrait parfaitement faire l’affaire et il serait grand temps que la raison avec un grand R reprenne une place qu’elle a abandonnée au profit du grand A qui s’avère être une grosse escroquerie.

                    • non seulement l’un n’empêche pas l’autre mais renforce l’aitre!Vieilleries!

                    • Catherine says:

                      L’amour avec un petit a doublé de la Raison avec un grand R, abandonnant l’Amour avec une grand A, font déjà très bien l’affaire depuis la Révolution: On est en plein dedans, de quoi vous plaignez-vous?

                  • cChère Madame,vous êtes le vrai défenseur ou la vraie défenderesse-peu importe- de « la cause des femmes »!Félicitations!

          • En effet il avait droit de vie et de mort. En usait-il ? Si c’est le cas, nul doute qu’il en reste de nombreuses traces d’écrits nous étant parvenus, et là je suis bien certain que vous saurez m’en faire part, ma culture étant bien insignifiante au regard de la vôtre. Je pense que les hommes aiment leurs filles ce qui est une évidence anthropologique inchangée et que le droit de vie ou de mort, s’il fut exercé, a toujours été à l’encontre de garçons qui ne remplissaient pas leur devoir d’Homme.
            Si vous faites une différence entre esclaves et serfs, pas moi sauf à considérer que ces derniers avaient une âme que l’église leur a généreusement attribuée, comme les devoirs qui allaient avec, ce qui ne devait pas faire une énorme différence avec la condition de vie des nègres planteurs de coton.
            Je n’ai rien oublié de mes études chez les bons pères Brandeburg et encore moins cette réflexion de Nietzsche : « Nous raisonnons en fonction de notre ressenti, lequel dépend de notre vécu et nous amène à réfléchir ». C’est notre tribut à toutes et à tous. Je n’ai pas stigmatisé les homos en défendant les lesbiennes au motif qu’elles seraient des victimes et non eux. Cette doxa qu’exprime Catherine relève beaucoup plus de la misandrie que de l’objectivité. Le pater familias romain était très certainement beaucoup moins un tyran puisque libre de prendre femme et enfants pour les adopter alors même qu’ils n’étaient pas forcément le géniteur. Les Hommes libres ne font pas des tyrans. A l’inverse ceux qui ne le sont pas font des frustrés qui peuvent devenir des monstres. Viol-ents Assassins, pédophiles ect…
            Je ne prends pas pour argent comptant les écritures ce qui ne m’empêche pas de reconnaître à l’église une vraie sagesse comme d’avoir compris qu’elle a cédé en son temps à des pulsions d’un pouvoir temporel bien humaines.
            Et si l’on envisage l’exercice du pouvoir (Christ chef de l’homme, l’homme chef de la femme….) sans anachronisme, St Paul reviendrait il changerait de discours.
            Jésus n’en aurait pas besoin.
            Je n’ai aucun regret pour ce qui est de mon instruction religieuse que je ne confonds pas avec une forme d’endoctrinement tel que pratiqué dans les madrassas.
            Pour ce qui est de l’amour courtois, je vous recommande : « L’invention de la culture hétérosexuelle » de Louis Georges TIN….

            • je vais être bref:vous me cassez les pieds avec votre « ressenti, »au niveau du vécu »:je ne suis pas du pop club!

            • Comprenant votre agacement, me vient à l’esprit cette formule de Paul Valéry : Ceux qui croient tout savoir exaspèrent tout particulièrement ceux qui, comme nous, savent tout » 
              Vous auriez pu me dire « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien. » récitant Socrate ce qui vous aurait très certainement coûté, j’en conviens. Vous ne sauriez dépendre d’un trivial ressenti et faire acte d’humilité ne doit probablement pas relever d’un enseignement religieux qui vous aurait marqué. Dommage…
              Votre omniscience livresque, donc déconnectée de la réalité vous donne satisfaction ?
              Moi qui suis curieux et avide d’apprendre, la mémoire peut-elle tenir lieu d’intelligence ?

        • Chère Madame,permettez-moi de vous donner ma définition,assez personnelle ,il est vrai,des ressemblances et différences entre homme et femme:l’homme est la force;le but de la force est le don;la femme est la grâce;le but de la grâce est l’accueil:cela est vrai physiologiquement et aussi surnaturellement,la grâce,dans un autre sens ,bien sûr-quoique?Lire de Claudel son ode: »la muse qui est la grâce »-,accomplissant la nature après l’avoir guérie sans la détruire:Dieu n’est jamais contradictoire!

          • Intéressante et poétique définition qui se heurte tout de même à des réalités bien physiologiques. La grâce de Conchita Wurst étant nettement plus évidente que celle de Christine Boutin…
            C’est sans doute juste une question de maquillage !

            • 1 votre conchita est vulgarissime; 2 c’est plus fort que vous, derrière Christine Boutin,vous visez l’Eglise! 3 le rugby est le sport le plus dopé de tous;etc!

              • Et l’église est bourrée de pédophiles…Quand je pense que mon petit neveu est dans un collège ou des curés jouent au rugby avec lui..Zut ! J’espère qu’ils portent des petites culottes sous leur soutane !
                Pour ce qui est de Boutin, l’épouse cosanguine, elle aurait été mieux avisée de retenir l’enseignement de l’église sur l’exogamie. Maintenant, peut-être que son cousin est le seul mec qui ait voulu d’elle…

                • trop vulgaire e obsessionnel pour que je réponde!

                  • De plus, dans la condition post-moderne, nous créons notre propre réalité en nous basant sur nos pré-conceptions « internalisées ».
                    Comme il n’existe pas une seule vérité, nous sommes libres de créer la notre propre. Le vrai ou le faux n’existe pas, seul un numéro infini de « récits » également vrais et valides.

                    • Société post-modrne?Non, retour aux « récits mythologiques » et bond en arrière de plus de 3500 ans si l’on donne cette date de naissance certes assez incertaine mais en gros vrai comme toutes les études les plus récentes le montrent au monothéisme hébreu!bref,vous êtes au sens précis des mots réactionnaire,passéiste,archaïque,obscurantiste et ,par conséquent,violent-ce dont vous-et nous-vous rendrez-compte un jour tout en vous demandant: »pourquoi suis-je tombé si bas et me touvè-je-là où il y peu, j’aurais eu horreur d’aller? »Tout cela est écrit sur le mur et »votre destin dans la paume écrit »-Aagon!

                    • Addendum charitable:avant de secouer la poussière de mes sandales et de vous abandonner,n’ayant pas la foi chevillée d’une Catherine ou d’u Tchecnik:Même votre nom secret que Dieu a inscrit dans la paume de sa mais sera effacé et ,dressé sur les ergots de votre petit ego et de sa « vérité » incompréhensible par tous les autres ,vous retomberez aussi en arrière,repassant du drame chrétien au tragique grec sans issue autre que la folie,le meutre des autres ou de vous-même dans le suicide,oubliant même ce que Simone Weill appelait « les intuitions pré-chrétiennes de ces mêmes grecs comme celle de l’Antigone de Sophocle qui dit: »je ne suis pas venue pour partager la haie;je suis venue pour partager l’amour ».

      • 1 il n’y a pas deux genres mais un genre humain et deux sexes; 2 vous êtes trop confus pour moi!Basta!

        • Certainement ! Alors, pour le droit de vie et de mort du pater..Vous avez trouvé ? Sinon, demandez à Tdechnik, il ne manque pas de culture ni de mémoire non plus.
          Merci d’avance et bonne nuit.

          • Bien sûr!Le droit « d’expositio »-un peu comme ces charmants crhares,le père romain aait le droit d’bandonner un enfant « anormal » dans un lieu isolé pour qu’il y meurt de soif et de faim!Eugénisme légal donc qui permettait toues les dérives car « qui veut tuer son chien l’accuse de la rage »uant à la mtrone romaine dont le but pemier était de former des citoyens vigoureux pour mettre en oeuvre l’impérilisme romain que pensait-elle vraiment?Comment savoir si ce n’est en contatant que devenue chrtienne ,elle refisa d’appliquer cet ordre masculin.Les romains en général païens disparurent démographiquement remplacés par les romains chrétiens,un tsunami delon Paul Veyne comme je l’ai rappelé ailleurs et une mort certaine pour nos-pro-mort remplacés par les pro-vie!Mais qui seront ces deniers,les catholiques survivants ou les musulmans.Le « choc des civilisations commence donc au berceau et de la fécondité des flancs des femmes,toutes celles qui diront non au nouvel eugénisme et se battront pour que vivent même « le mal-fichus » comme les autres ,passant outre aux oukases masculines-et féministes-,le cas échéant!Mucius sevlol est aussi un bon exemple de ce doit devie et demort qu’il avait intégré d’où son sacrifice aussi!Nihil novi sub sole-quoique qu’en pensent les révolutionnaires de tout poil. »La révolution trouvée »-soit l’inverse des résultats par rapport aux objectifs déclarés sur erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien et surtout pas aux « incertains  » comme vous qui ,à force de confusion,ne savent pas ce qu’ils font!

          • Le droit est une chose, en user et en abuser une autre. C’est un peu comme ces histoires de lapidation dont on seraient priés de croire que c’est monnaie courante. Pour ce qui est des pères qui abandonnent leurs enfants, ce qui de mon point de vue est fort regrettable, si aujourd’hui ils ne meurent pas de faim et de soif, encore que cela dépende des sociétés, ils le doivent, non seulement à la force de travail du masculin (production) comme, pour ce qui concerne tout particulièrement notre société au conseil de la résistance (essentiellement des hommes) qui a instauré une solidarité nationale (retraites, sécus puis CAF).
            Mon grand père, comme le vôtre remplissait ces 3 fonctions comme le Pater familias romain, ce depuis la nuit des temps toutes religions confondues. Le romains païens disparurent démographiquement me dites-vous…un peu comme les chrétiens d’orient aujourd’hui en somme, ou les musulmans en Birmanie et je n’aurais pas le culot de vous rappeler le nombre de croyances ayant « démographiquement » disparues dans les pays évangélisés par les zélotes du Dieu unique. Je ne suis ni masculiniste, encore moins féministe ou intégriste ce qui commence sérieusement à ressembler, pour ces deux derniers militantismes, à une forme de gémellité psychique monozygote.
            Pour ce qui est de votre formule « Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage » je ne peux qu’y adhérer constatant objectivement que c’est l’exacte démarche de tous les homophobes.

  18. Catherine says:

    a Alline,
    Je reviens sur votre admiration pour Conchita Wurst.
    C’est l’exemple-type du mâle femmilisé ou de la femelle masculinarisée, notion que vous dénoncez,à nous en donner la nausée, à longueur de post….
    Comme quoi vous êtes bien un abîme de contradiction.
    L’homme qui nie Dieu est une absurdité. Vous en êtes l’exemple-type.

    • Chère Madame,vous avez tout compris!Cet homme à gardé son éducation religieuse en travers de la gorge comme une arrête-probablement pour des problèmes de filles d’où sa hargne imbécile et impuissante- et est resté un adolescent qui joue les matamores mais pour lui,il est trop tard car il est trop vieux,un exemple typique des membres de ma génération!Ne reste qu’à secouer la poussière de ses sandales et de partir ailleurs:c’est ce que j »ai fait après un dernier message,inutiles comme les autres!Alors!

      • Catherine says:

        Cher Monsieur,
        J’ai bien compris pour cet Alline.
        Mais combien, combien d’hommes et de femmes dans son cas.
        Combien, combien d’âmes qui se perdent!

        • Chère Madame,je pense qu’il s’agir là d’un des aspects du « mystère d’iniquité » dont j’ai ai essaye de traiter dans un de mes articles mais de façon trop superficieille car c’est un abîme presque sans fond que seules des âmes vraiment fortes peuvent aborder sans se perdre et encore avec prudence!

        • AMEN ou de profundis ?

          • Catherine says:

            Il y a d’un côté les enfants de Dieu de l’autre les suppôt de Satan: Choisissez votre camp, moi j’ai choisi le mien.
            Par contre tant que vous êtes en vie, vous êtes libre de passer de l’un à l’autre. Votre éternité dépendra du camp où vous vous trouvez le jour de votre mort.
            Acceptez vous que l’on prie pour vous ou comme Lucas, les prières vous donnent de l’urticaire?

            • Catherine,
              pour ma part vos prières sont bienvenues… Merci.

            • Catherine, non seulement je les accepte mais elles sont toujours bienvenues. Je n’ai jamais entendu dire que cela fasse de mal à quiconque en particulier à ceux qui les font !

              • Catherine says:

                Ok, comptez sur moi et j’espère bien pouvoir reparler de toutes ces choses avec vous à la lumière de la Vérité.

              • Catherine, sans aucune méchanceté, puisque vous êtes évidemment une personne de bonne volonté, je crains que cela ne reste un vœu pieu. De quelle vérité ? Celle de Dieu ? Nous avons le même mais il semble ne pas nous délivrer les mêmes messages. Notez qu’à observer tous les courants dissidents que recèle le Christianisme nous ne sommes pas seuls dans ce cas. Je crois que je vais vous laisser votre vérité et garder la mienne. (SVP, ne me répondez pas qu’il n’y en a qu’une…sous entendant que c’est votre courant qui la détient)

                • Catherine says:

                  Je n’ai jamais dit que mes paroles étaient vérités, je suis bien consciente que je peux me tromper. Dieu est Vérité et sa Parole est une. Que nos consciences n’entendent pas la même chose, c’est une autre histoire. Vous êtes libre et moi aussi. Que serait un Dieu qui imposerait sa loi comme un tyran? Dieu nous aime, à nous de répondre à son Amour. Tout se tient dans la Vérité.
                  Donc gardez votre vérité si elle vous rend heureux, moi c’est sûr que je ne lâcherai jamais la mienne, avec la grâce de Dieu.

                  • Chère Madame,je viens d’interrompre un article de synthèse sur la metaphysique.Celle-ci est la science de la raison spéculative de l’être en tant qu’être;elle est fondée sur une évidence intuitive:il y a de l’être plutôt que rien.Tel est le premier de tous les principes et en dehors de lui,il n’y a pas de salut.
                    Auparavant ,je lisais un article sur la syndérèse qui est la science de la raison pratique:elle est aussi fondée sur l’ évidence intuitive : ceci est bien;en revanche ceci est mal;elle trouve le premier aimable et a une inclination naturelle pour lui et le second haïssable et elle a une aversion naturelle pour lui.
                    Ainsi dans l’ordre spéculatif comme dans l’ordre pratique nous connaissons avec certitude deux vérités irréfutables;à partir de ces deux vérités,nous pouvons bâtir,si nous en avons les moyens intellectuels et le temps,une metaphysique complète et certaine et une morale complète et certaine, »Mille difficultés ne faisant pas un doute »-Bienheureux John Henry Newman.
                    Mais l’homme étant pêcheur,ces vérités sont obscurcies mais sans jamais disparaître,contrairement à ce qu’a affirmé Luther et tous les idéalistes.Par ailleurs,ces vérités ne sont que d’ordre naturel et non surnaturel car celui-ci est pour nous un mystère absolu.Dans les deux cas,la Foi,donnée par Dieu ,l’Etre au suprême degré-transcendant- et le Bien au suprême degré-miséricordieux- par sa Grâce, nous permet de guérir notre insuffisance spéculative et nos insuffisances morales ainsi que notre aveuglement surnaturel,la grâce n’abolissant pas la nature mais la guérissant et la surélevant.
                    Donc, n’ayez pas peur!¨La vérité ,vous l’avez spéculativement comme moralement et surnaturellement,ne la méprisez pas,ne la mettez pas en doute,même si l’on vous traie de dogmatique et autres amabilités haineuses, et à vous ,comme à tous les catholiques, de l’accueillir toujours davantage, de la développer selon votre charisme propre et de la mettre en pratique.
                    Quant à ceux qui nient ces évidences naturelles et refusent la Grâce ,ils sont contre-nature , égarés,diaboliques et s’ils persévèrent,il faut secouer la poussière de ses sandales et partir ailleurs,en laissant le soin à Dieu de s’en « occuper » s’Il le souhaite avec ses saints, car cela dépasse nos forces et nous nous épuiserons en vain,si en plus,nous ne sommes pas tentés de les écouter et de sombrer avec eux!

                    • catherine says:

                      Oulala, Monsieur Branderburg, ça monte, ça monte. Vous faites chauffer la cocotte. Me revoilà en cours de philosophie. A l’époque, je n’aurais rien compris; aujourd’hui j’y arrive.
                      J’ai compris votre raisonnement mais pour des gens comme Alline, il faut qu’on leur démontre que c’est un Être qui est au dessus de nous et qui existe sans qu’ils ne puissent rien y faire qui détient cette Vérité. Sinon ils nous traitent d’intégristes….(mot péjoratifspour eux, mais que j’aime relativement bien que je préfère le mot d’intègre).
                      Une chose est sûre aussi, c’est que les égarements d’Alline comme ceux de Lucas, ne m’attirent pas, mais alors pas du tout. Le cas de Lucas était toute fois plus facile à discerner que celui d’Alline.
                      Bien à vous. UDP

                    • Chère Madame,ma seule défense pour « monter » est que les combats se gagnent par le haut,jamais par le bas!

                    • catherine says:

                      Tout à fait d’accord. mais là pour moi c’est déjà de la haute philosophie, mais je suis sûre que l’on peut encore monter. J’apprécie beaucoup. Mes enfants sont encore trop jeunes pour des conversations si poussées, mais il faut que j’apprenne pour pouvoir le leur redonner. Je suis contente d’apprendre tout ceci, car ma formation philosophique n’était pas des plus brillantes (Descartes et Blaise Pascal, vous voyez ça ne casse pas des briques)

                    • Chère Madame,dans ma génération,nous avions Pascal en littérature ,en première et pas en philosophie;quant à ce vaniteux-« avant moi,personne n’a pensé » et lâche-« je m’avance masqué »-Descartes,Pascal lui a réglé son compte en deux phrases: »Descartes,incertain et inutile » et « Toute cette philosophie ne vaut pas une heure de peine ».
                      Sur le fond,le combat philosophique continuera toujours entre idéalistes-Descartes,Leibnitz,Kant,Wolfe,Hegel,Husserl,etc (origine Platon)-tous sauf un allemands et protestants-et ce qui s’ensuivra directement,et réalistes,Aristote,Saint Thomas d’Aquin et au siècle dernier le Cardinal Mercier en Belgique,Etienne Gilson,Jacques Maritain,les Pères Garrigou-Lagrange,Sertillanges,etc, en France:ce combat est à mort car l’idéalisme conduit au matérialisme le plus abject et à la culture de mort tandis que le réalisme est PRO-VIE-voir mon site-car qui voyant un enfant qui vient de naître,s’il n’est pas lui-même contre-nature, n’est-il pas prêt à tout sacrifier pour cette nouvelle vie innocente et pleine de promesses: »Et les fruits passeront les promesses des fleurs »-Eluard pour une fois bien inspiré!!

                    • catherine says:

                      Vous voyez, même avec ma formation cartésienne, je ne suis pas perdue. Mais il faut dire que ça fait longtemps que je travaille à me réformer scolastiquement. C’est pour cela que je n’ai pas voulu mettre mes filles dans l’école où j’étais allée. Là où elle sont, elles reçoivent une formation scolastique.
                      Je suis bien convaincue qu’il n’est jamais trop tard pour apprendre, et que même on peut en apprendre chaque jour un peu plus.
                      Et avec Dieu, ce qui est exaltant, c’est qu’on aura pas assez de toute l’Éternité pour le comprendre….

                    • Chère Madame,vous veillez bien tard ou vous guettez l’aurore bien tôt!Je sais bien que ce Pascal que vous semblez ne guère apprécier,à tort,je pense,malgré ses outrances jeansénistes,a dit: »Le Christ est en agonie jusqu’à la fin du monde;il ne faut pas dormir pendant ce temps-là » mais le psalmiste a dit aussi: »Je dors mais mon coeur veille »!
                      Quoiqu’il en soit et si différents l’un de l’autre que nous soyons,nous sommes là au moins tandis que d’autres roupillent la tête calmement posée sur  » le mol oreiller du doute »-Montaigne-tandis qu’un certain Rem qui se dit heureux semble au contraire bifort inquiet,cherchant désespérément des arguments partout et nulle part!

                    • catherine says:

                      un grand merci, monsieur pour ce nouveau mot que vous m’avez appris: syndérèse. Et dans mon post précédent, j’ai confondu scolastique et thomiste, mais il me semble que c’est relativement proche, l’un perfectionnant l’autre.

                    • Chère Madame,on appelle scolastique-ou simplement « l’eEcome »-toute la philosophie médiévale et sa suite qui s’est peu-à-peu sclérosée,et thomiste,la vision de Saint Thomas d’Aquin et de ses disciples;on peut considérer que le thomisme et son intitiateur sont la plus grande philosophie de cette époque si l’on est partisan de la philosophie réaliste;en revanche ,si l’on est idéaliste,l’étoile est Saint Bonaventure;le premier est dominicain,le second franciscain, et,derrière ces tes adhésions à deux ordres tous deux mendiant ,certes,n’est pas sans importance mais il faudrait entrer dans beaucoup d’analyses plus profondes pour en dire davantage;retenons que Léon XIII,à la fin de l’avant-dernier siècle a appelé Saint Thomas « docteur commune de kl’Eglise »,ce qui montre quand même une préférence.
                      Continuant la lecture de cet article sur la metaohyque d’inspiration thomise,je me rends compte que l’on y va d’évidences premières à des évidences secondes ,toutes donc rendant compte du réel ce qui en fait une pensée pas très difficile,sauf que l’utilisation d’un vocabulaire technique propre à cette école et de nos jours incompris même par des lecteurs avisés, rend cette lecture ardue comme certains articles de mon site.Je me promets donc d’écrire un article qui donnera ,sans trop simplifier ou déformer cette vision,de mettre en face d’un mot technique, un autre ou plusieurs, s’il le faut, plus familiers.Très amicalement!

                • OK Catherine, votre réponse est empreinte de gentillesse et je la prends comme telle. Je vous souhaite également, ainsi qu’à votre entourage le plus de bonheur possible. Pour ma part, si je réussis à en donner un peu à quelques uns du mien, ce sera ma récompense. Amicalement

                  • Je m’étais promis de ne plus intervenir mais là c’est trop de retournements de veste!Vous donnez maintenant dans la gentillesse après avoir insulté tout le monde et notamment Catherine!Alors,je vous le dis d’homme à homme puisque vous prétendez en être un,vous êtes un homme VIL!

                • Tchetnik says:

                  Si on doit observer tous les courants encore bien plus nombreux, que recèlent la FM, les anars, les féministes, les zomos, on se dit qu’on a la conscience tranquille. Surtout que dans le Christianisme, il n’y a pas des masses de « courants ».

    • Catherine… « Mon admiration pour Conchitade Wurst »…. La PROMOTION de ce type de comportement me fait vomir. Je ne condamne pas plus hier qu’aujourd’hui Elephant Man que les femmes à barbe que l’on produisaient dans des cirques, mais le fait qu’on les produise. Faites un effort, vous comprendrez mieux ce que notre pape actuel a d’humain – expliquant votre opprobre d’intégristes – le diffférenciant de de son prédécesseur désincarné. Si vous interprétez les écritures avec autant d’objectivité que mes propos, peut-être devriez vous envisager de procéder à un desenvoûtement. Pour ce qui est de mon éducation religieuse, cher Brandeburg, elle ne m’a pas valu d’être excommunié comme ce fada de Lefebre réhabilité opportunément par Benoit XVI. Je trouve certains des propos de Lucas excessifs, au même titre que les vôtres. La haine appelle la haine. Et au nom de l’amour avec un grand A ou un petit a, vous vous débrouillez fort bien pour ce qui est de la stgmatisation ou de la culpabilisation de celles et ceux qui n’adhèrent pas, non pas à vos idées, ce ne sont pas les vôtres, mais à votre croyance. Or, il se trouve que mon chemin a croisé des hommes de foi pour lesquels j’ai conservé un immense respect, notamment parce qu’ils m’ont suggéré de trouver mon propre chemin. Ce n’est effectivement pas le vôtre. Bonne continuation pour ce qui est de votre conception de l’évangélisation. L’inquisition ne vous manque pas trop ?

      • Tchetnik says:

        n a déjà répondu sur l’Inquisition, inutile de ressortir de manière autistique les mêmes stéréotypes.

        En revanche, une « science » idéologique à la Lyssenko vous conviendrait manifestement.

        • Tchetnik

          « (on préfère laisser ça aux vôtres qui se baladent déguisés en pitbull), simplement de la lucidité et du travail sur soi. »

          Voyez à quel point vous êtes objectivement limité, Tchetnik, juste parce que je dénonce vos arguments primitifs de pseudo-savant et votre homophobie, vous me considérez comme homo, et qui plus est vous amalgamez tous les homos au cliché des gaypride en cuir et clous. Et après ça vous viendrez vous plaindre du regard de la société sur les catholiques ! La paille et la poutre…

          Navré de vous décevoir, mais je suis un jeune hétéro élevé dans une famille tout à fait classique, et pas moins heureux et en paix avec moi-même que si j’avais été un jeune homo.

          La lucidité, le travail sur soi, c’est justement ce qu’il vous faut. Commencez par accepter que le monde n’est pas si simpliste que l’Eglise puisse avoir systématiquement raison juste parce qu’elle le proclame, et que la nature humaine comme globale n’est que diversité. Pour reprendre un exemple cher à vous et à dsk, les poissons volants ne sont peut-être pas la majorité, mais ils n’en sont pas moins réels.

          Quand à Lyssenko, il prétendait pouvoir faire surgir des récoltes miracles grâce à la science soviétique, qui surpassait la science bourgeoise. De nos jours, des gens comme vous prétendent effacer l’homosexualité avec peu ou prou la même viabilité scientifique.

          Congratulations : l’idéologie se porte bien !

          • Mêmes remarques que précédemment:tout vaut tout et rien ne vaut rien!Nietzche: »rien ne vaut rien;il ne se passe rien et pourtant tout arrive mais cela est indifférent » et il est devenu fou!Continuez à être un hétérosexuel heureux mais ne prétendez pas être un homme,n’étant qu’une lopette!

      • Tchetnik says:

        Quant à votre excommunication, inutile de la prononcer, vos propos vous excluent d’eux-mêmes de l’Eglise, comme Tolstoï.

        Nous n’avons aucune haine pour Lukas. Au contraire, nous souhaitons son Salut. Pour ce faire, nous lui disons ce qu’il doit entendre, non ce qu’il veut entendre. Amour ne signifie pas complaisance, de même toute différence n’est-elle pas forcément juste ni légitime.
        Mais il est vrai que mettre en exergue une femme à barbe ou un homme à lolos (au choix du coup) alors qu’on appelle au retour d’une virilité bien virile et bien antiféminine (ce qui est idiot) ne manque pas de sel. Cela fait penser au dialogue d’Audiard dans lequel il décrit Richelieu ami des Lettres et fondateur de l’Académie Française.

      • Mais moi aussi je vous aime Technik… et je souhaiterais que vous entendiez ce qu’il fait entendre et non ce que vous voulez entendre. Cela étant, il n’y a pire sourd…
        Quant à la délicieuse Conchita qui est en effet beaucoup plus sexy que la vilaine cosanguine homophobe et raciste (pléoname), elle ne peut, en particulier, que s’en prendre au créateur à qui il arrive d’être un sacré farceur. Content de savoir que vous aimez Lucas POUR SON BIEN. Il en sera surement très touché, surtout tant que vous ne serez pas en mesure de lui impoer VOTRE bonheur.

        • Tchetnik says:

          « Mais moi aussi je vous aime Technik… et je souhaiterais que vous entendiez ce qu’il fait entendre et non ce que vous voulez entendre. »

          -J’ai déjà l’Eglise et son enseignement pour ça (et elle est largement exigeante), pas besoin des fantasmes homosexuelo-macistes de gens qui de plus ignorent l’Histoire ou la manipulent.
          On sait très bien ce que vous auriez à nous dire « de révélations fracassantes qui ne nous plairaient pas », on les a entendues 10000 fois. Toujours les mêmes vieux clichés poussiéreux du rayon des soldes qu’on a déjà réfutés autant de fois.

          « Cela étant, il n’y a pire sourd… »

          -En effet, surtout quand on répète certains stéréotypes historiques comme des mantra en dépit de leur infirmation.

          « Quant à la délicieuse Conchita qui est en effet beaucoup plus sexy que la vilaine cosanguine homophobe et raciste (pléoname), »

          -Je ne sais pas d’où vous voyez qu’une personne défiante envers votre homosexualité serait aussi « raciste ». D’abord, nos états de service en la matière sont bien plus clairs que les vôtres, ensuite, en toute logique, vous allez devoir inclure pas mal d’Africains et de latinos parmi vos ‘racistes »…

          « elle ne peut, en particulier, que s’en prendre au créateur à qui il arrive d’être un sacré farceur. »

          -Négatif, « elle » ne peut s’en prendre qu’à sa propre déchéance et à son idiotie qui l’a fait tomber dans les pièges des gros banksters et officines.

          « Content de savoir que vous aimez Lucas POUR SON BIEN. Il en sera surement très touché, »

          -Pas n’importe-où j’espère.

          « surtout tant que vous ne serez pas en mesure de lui impoer VOTRE bonheur. »

          -Personne ne lui impose rien, Dieu a créé les Hommes libres, y compris de faire des conneries. Tant qu’il nous impose pas sa perversion, il vivra en paix avec nous. Avec lui-même en revanche, c’est manifestement une autre histoire, compte tenu de sa confusion mentale et de son agressivité évidentes, qui n’ont pas attendu nouzautres pour se manifester.

        • Et voilà que vous vous emballez encore, Technik, sombrant dans l’invective et une confusion agressive. Je préfère quand même lire les références historiques que vous énumérez, même lorsque qu’elles sont partiales comprenant bien qu’il ne saurait en être autrement.
          Je n’aime pas du tout cette arriviste, opportuniste qu’est Boutin. St Paul lui collerait un voile…et un bâillon !
          Content de savoir que vous avez un avis précis et fondé – semblerait-il – sur ma sexualité… Personnellement la vôtre ne m’intéresse pas du tout. Je trouve même que les fantasmes des autres en la matière ont un côté un peu malsain.
          En revanche, que pensez-vous de celle de cet archevêque jugé au Vatican pour pédophilie ou de cette enseignante de la Fraternité St Pie X jugée et condamnée pour les mêmes faits ?

          • Tchetnik says:

            « Et voilà que vous vous emballez encore, Technik, sombrant dans l’invective et une confusion agressive »

            -Aucune confusion, simplement la détestation du mensonge. et votre discours en comporte pas mal. Volontaires du reste. Démontrés et démontés mais que vous continuez à ressasser en faisant semblant de ne pas avoir vu l’infirmation.

            « Je préfère quand même lire les références historiques que vous énumérez, même lorsque qu’elles sont partiales comprenant bien qu’il ne saurait en être autrement. »

            -Encore faut-il d’une part les connaître et d’autre part comprendre que la réalité de l’Histoire ne saurait être neutre.

            « Je n’aime pas du tout cette arriviste, opportuniste qu’est Boutin. St Paul lui collerait un voile…et un bâillon ! »

            -Personne ne vous demande de l’aimer, mais l’amalgame que vous faites entre « racistes » et « homophobes » est simplement « irrelevant ».

            « Content de savoir que vous avez un avis précis et fondé – semblerait-il – sur ma sexualité… »

            -Il faut dire que vous l’évoquez pas mal, avec des références plus que douteuses.

            « Personnellement la vôtre ne m’intéresse pas du tout. Je trouve même que les fantasmes des autres en la matière ont un côté un peu malsain. »

            -C’est bien pour ça que je ne parle pas de la mienne, tout à fait normale du reste.

            « En revanche, que pensez-vous de celle de cet archevêque jugé au Vatican pour pédophilie ou de cette enseignante de la Fraternité St Pie X jugée et condamnée pour les mêmes faits ? »

            -La même chose que des instituteurs, organisateurs de colonies de vacance, moniteurs sportifs laics bien plus nombreux proportionnellement qui se font poirer pour les mêmes motifs, mais que- étrangement- vous ne dénoncez pas plus que ça.

  19. Vieux Jo says:

    Conchita Wurtz n’est pas un transsexuel car ces hommes-là reçoivent des traitements hormonaux pour avoir les attributs féminins et au contraire ne plus avoir les attributs mâles.

    Conclusion : s’il a une barbe, et si cette barbe est vraie, c’est tout simplement un travesti. Mais qui joue bien son rôle, là il n’y a rien à redire.

    • Très juste, vieux Jo. Conchita Wurtz me fait rire, a du talent (je trouve) mais notre société ne devrait pas le mettre en exergue comme modèle, pas plus comme contre modèle comme le prônent mes deux détracteurs endoctrinés ; seulement accepter sa différence, reconnaitre ou non son talent et le laisser vivre. Il paraît que Brandeburg milite pour cela en recommandant en permanence son site pro-vie qui devrait plutôt s’appeler pro-clonage. La brebis Dolly et sa descendance ont de beaux jours devant eux si « ses idées » triomphent.

  20. Vieux Jo says:

    @ aliine : pas tout à fait d’accord avec vous ; je pense qu’il a accepté un contrat juteux pour jouer cette comédie afin de faire valoir le transgenre. C’est un travesti de grand talent. Mais c’est tout. Un acteur, quoi, en quelque sorte qui a choisi malheureusement le mauvais jeu de rôle de sa vie.

    • Mais pourquoi s’intéresser à toute cette boue,

    • A une époque où un lobby fait le forcing pour installer ce que ce site appelle « un nouvel ordre » mondial », difficile et même « normal » que ce garçon (ou ce qu’il en reste) refuse un contrat juteux pour faire partie d’une société qui encense tout ce qui est de l’ordre du consumérisme comme de l’hédonisme ce qu’il incarne a priori tout à fait volontairement (entre autre).
      C’est donc bien la société que j’incrimine pour abonder dans son sens.
      Croyez vous, dans le même ordre d’idée que si demain la société promeut un nouvel ordre qui aille dans le sens des idées que défendent tel ou tel, ses contempteurs se sentiront responsables ou coupables de voir leurs idées ou genre de vie triompher ?
      Je ne condamne pas la façon de penser des uns ou des autres – comme tout le monde je peux manifester mon désaccord ou mon accord – seulement la volonté de vouloir l’imposer. L’enfer est pavé de bonnes intentions.

      • Vieux Jo says:

        En somme, comme Rousseau vous pensez que c’est la société qui fait du tort à l’homme.

        Non. Car nous avons tous une conscience, c’est ce qui nous différencie de la bête, vu que l’homme est un animal aussi, mais un animal pensant. Un singe ne peut, ne sait pas contempler un coucher de soleil. Ou n’importe quel animal.

        C’est donc bien l’homme qui est responsable de sa destinée. Personne ne vous oblige à suivre la mode vestimentaire, à manger comme vos voisins, à penser que tout ce que l’on vous montre à la télé est le « Bien suprême ». Non.

        Je vous citerai saint Augustin : « L’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu. L’amour de Dieu jusqu’au mépris de soi ».

        Ce qui permet aussi de comprendre ce que l’on vit de plus en plus aujourd’hui, toujours en citant saint Augustin : « A force de tout voir, on finit par tout supporter. A force de tout supporter, on finit par tout tolérer. A force de tout tolérer, on finit par tout accepter. Et à force de tout accepter, on finit par tout approuver. » Et j’ajoute : « Ainsi, on oublie le Beau, le Bien, le Vrai.

      • Certes, mais les consciences sont malléables. C’est le propre des enfants et c’est pour cela que notre devoir est de les éduquer. Devenus adultes elles restent influençables et ça a donné l’horreur du nazisme ou du communisme. Affirmer que personne n’oblige qui que ce soit à faire, voire à être, me semble un peu angélique. Je pense que la société a une réelle et évidente responsabilité dans nos constructions individuelles sans être pour autant coupables de tout.
        Si ce n’était pas le cas, pourquoi perdre du temps à contester ses décisions lorsque nous les pensons néfastes ?
        J’aime vos citations de St Augustin qui me font penser à ce poème de Martin Niemöller exprimant jusqu’où l’oubli de soi, la lâcheté et la veulerie peut$vent conduire.
        Quand ils sont venus chercher les communistes,
        Je n’ai rien dit,
        Je n’étais pas communiste.
        Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
        Je n’ai rien dit,
        Je n’étais pas syndicaliste.
        Quand ils sont venus chercher les juifs,
        Je n’ai pas protesté,
        Je n’étais pas juif.
        Quand ils sont venus chercher les catholiques,
        Je n’ai pas protesté,
        Je n’étais pas catholique.
         
        Puis ils sont venus me chercher,
        Et il ne restait personne pour protester

  21. Tchetnik says:

    @Brandenburg

    « Loin de moi la pensée de nier les trésors de la religion orthodoxe-les icônes en étant la plus prodigieuse illustration comme celles d’Andrei Roubliev »

    -J’avais bien compris et ne vous fais aucun reproche. Cependant, il n’y a pas que l’icône, dont la théologie, remontant aux premiers siècles, confirmée par Saint Jean Damascène, fut définitivement affirmée au concile de Nicée II en 787 concile réuni non seulement par l’Impératrice Irène, mais aussi le pape Adrien Ier. la théologie de l’icône est aussi Catholique, en fait puisque le VIIème concile fait partie de ses collections canoniques.

    « -mais pourquoi cet arrêt depuis le schisme d’orient,du,j’en conviens, à beaucoup d’incompréhensions mutuelles?Certes, il y a eu encore de grands saints mais peu canonisés,peu de conciles, »

    -EN fait, les Conciles chez nous ont pour but surtout de préciser dans le langage des mots, de l’intelligence, la réalité de Dieu et du sen de Salut et de sainteté qu’il donne à la personne et à la vie. Donc de ne pas traiter que de points de discipline (ce qui se fait régulièrement dans des synodes), mais d’élaborer du dogme, de l’enseignement fondamental. L’Eglise orthodoxe considère que cette période d’élaboration intellectuelle, d’incarnation du dogme est révolue avec les Pères de l’Eglise qui, par leurs témoignages de foi et leurs expériences, ont déjà mis en valeur la Vérité de Dieu. pour cela, nous ne faisons plus de concile « oeucuménique » et considérons les Sept premiers comme les Sept piliers de la sagesse, comme les clefs de lecture des Ecritures, comme la structure de la Tradition.

    « pas de missions »

    -Alors, ce point est à nuancer car il y eut autrefois un vrai élan évangélique et missionnaire de l’Eglise orthodoxe. Les traductions des 2vangiles en Aleout, en mandchou, en Zyriane (par Saint Etienn de Perm), les rites en anglais par Isabele Florence Hapgood, la création d’une église anglophone en Amérique du Nord, l’évangélisation des peuples Sibériens et d’Alaska, le travail de Kosmas d’Etolie, de Nicodème l’Aghiorite pour réévangéliser les Grecs…ont été des missions dynamiques et porteuses d’excellents fruits. Cependant, il est vrai que les églises orthodoxes en Occident (Europe et Amériques) de nos jours ressemblent d’avantage à des clubs ethniques et sociaux qui pensent folklore culinaire et ne font pas de catéchèse ou de formation spirituelle, ce qui est un gros problème. Non pas que nous ne sachions pas le faire, mais dès les premières immigrations, l’Eglise orthodoxe a été prise en otage par des caïds évêques ou laics qui en ont fait un instrument de préservation folklorique et de reproduction d’une certaine domination sociale (ce qui ne marche qu’avec des populations qui se laissent impressionner par certains ascendants sociaux. Pour cette raison, ces évêques et caids sont hostiles à une ouverture aux populations locales, qui se laisseraient moins impressionner et donc manipuler.). On a l’église la plus conne du monde et manifestement heureuse de l’être.

    Résultat, les fonds paroissiaux d’origine disparaissent, car les enfants et petits enfants sont en général intégrés, parlent français, anglais, allemand et ne sont pas intéressés par un contexte folklorique de brocanteur, qui ne leur transmet même pas ce que les cultures de leurs parents pourraient avoir à dire de profond, d’intéressant, de Chrétien. En gros, on parle pirojki mais on ne lit pas Dostoïevski. On préfère les aspects culturels faciles à consommer, pas ceux exigeant plus de travail et d’efforts mais qui pourtant peuvent servir de support à l’enseignement de l’Evangile.

    Les églises orthodoxes ont un savoir faire intellectuel de formation, comme elle le prouve en Russie, mais en Occident, elles se tournent les pouces.

    « et surtout pas de nouveaux dogmes,alors qu’en ces temps si difficiles,il faut aussi savoir aller de l’avant? »

    -J’y ai répondu plus haut, je complète en disant que des nouveaux dogmes ne sont pas nécessaires, mais que, en revanche, une explication, une reformulation selon le public d’aujourd’hui (qui n’est plus le même qu’à l’époque des Pères et ne comprend pas le même langage), les conditions de vies d’aujourd’hui, est effectivement nécessaire.
    Saint Nicolas Velimirovic sut le faire dans les années 30 en Serbie, les fraternités « Zoi » ou « Sotir » en Grèce aussi (avec leurs maladresses), ce qui permit non pas de réécrire le dogme, mais de le réincarner, de le réexpliquer avec des enjeux intellectuels différents pour savoir toucher un public plus contemporain.

    « Pour ma part,je souhaiterais comme Saint Jean Paul II que « l’Europe respire par ses deux poumons » et,pour une fois,je suis plutôt optimiste,le Patriarche de Russie Kyrill me semblant être un homme de grande taille et ayant oublié les querelles et blessures du passé et la persécution des chrétiens d’orient,toutes tendances confondues,paradoxalement, peut favoriser ce rapprochement qui serait si utile pour faire face aux ravages de la culture de mort! »

    -Je pense aussi que Kirill, homme assez intelligent, intellectuel, mesuré, discerné sait effectivement comprendre les enjeux spirituels d’aujourd’hui et, sans faire d’oeucuménisme ni de reltivisme, comprendre une certaine forme e respect mutuel, de fraternité et de collaboration dans certains domaines.

    « Espérons donc mais avançons aussi, pas n’importe où certes,mais n’oublions jamais que le christianisme est jeune-2 000 ans,finalement,ce n’est pas grand-chose- et tant de merveilles sont encore possibles! » »

    -C’est ce que disait Alexandre Men (que j’estime sur beaucoup de choses, que je laisse un peu sur d’autres) « le christianisme ne fait que commencer ».

    • François says:

      @ Tchetnik

      Très intéressant cet échange

      « l’Eglise orthodoxe a été prise en otage par des caïds évêques ou laics qui en ont fait un instrument de préservation folklorique et de reproduction d’une certaine domination sociale (ce qui ne marche qu’avec des populations qui se laissent impressionner par certains ascendants sociaux. Pour cette raison, ces évêques et caids sont hostiles à une ouverture aux populations locales, qui se laisseraient moins impressionner et donc manipuler.). On a l’église la plus conne du monde et manifestement heureuse de l’être. »

      Il n’y a pas que de tels représentants dans l’orthodoxie en France, je vous rassure, bien que je ne sois pas orthodoxe, mais catholique.

      Vous avez par exemple un monastère dans les Hautes-Alpes, le monastère de la Dormition à La Faurie, qui a pour higoumène un jeune homme de la région. C’était un jeune en perdition, dont le professeur de philo était un père orthodoxe, fondateur du monastère de La Faurie, et donc, le précédent higoumène du monastère.

      l’higoumène prof de philo permettait à des jeunes qui le voulaient de venir réviser leur bac au monastère. Sans rentrer dans les détails, ce jeune, très intelligent, s’est converti à l’orthodoxie et est devenu higoumène de ce monastère succédant à son prof de philo dans un lycée laïc.

      Ce monastère a également une chapelle à Manosque (alpes de haute-provence), et je connais beaucoup d’exemples de gens qui y ont été convertis à l’orthodoxie. Il faut dire que le curé catholique de Manosque a longtemps mené une vie absolument scandaleuse et ses suivants préféraient les musulmans aux catholiques trop catholiques, ensuite il y a eu un noir d’Afrique qui baptisait les bébés en série… Je ne sais plus ce qu’il en est aujourd’hui.

      Connaissez-vous ce monastère ? dans un échange public je ne peux pas en dire beaucoup plus.

      • Tchetnik says:

        Monastère de la Dormition si je ne m’abuse. On en dit beaucoup de choses, en général pas positives.

        Je n’y suis jamais allé, j’en connais d’autres en revanche comme Saint Antoine ou Saint Silouane. Je connais aussi Lesna, qui est certainement bien plus inutile que saint Antoine, où, avec leurs gros défauts, ils essaient au moins de faire du Christianisme et pas de la tchastouchka.

        Les Français sont parfois maladroits dans leur vécu Chrétien Orthodoxe, de par leur côté « converti » (je n’aime pas trop ce mot, mais faute d’un meilleur terme….un Russe ou un Serbe baptisé hier est certainement plus « converti » qu’une famille française de souche Orthodoxe depuis 3 générations, par exemple), et par le fait que personne parmi les évêques ne s’occupe d’eux sérieusement.

        Cependant, ils font le maximum et deviennent des Chrétiens Orthodoxes souvent bien plus sérieux et authentiques que bien des « russes », « grecs » ou « roumains » pour lesquels la foi se résume à un verre de Metaxás, un foulard noué ou une danse folklo.

        Mais le côté népotisme existe hélas dans toutes les communautés, les français ayant pris le pli, beaucoup moins, mais un peu quand même.

        • Que pensez-vous d’Istina et de-sauf erreur-l’abbaye de la Pierre-qui-vire qui du côté catholique s’intéresse beaucoup à l’orthodoxie?Merci pour votre autre message où j’ai eu confirmation de certains points mais aussi appris beaucoup de choses;je l’ai d’ailleurs imprimé!

          • Pourquoi l’orthodoxie devient-il une mode qui se propage de + en + ?
            Parce que lorsque l’on interroge les catholiques, on se rend compte qu’ils n’ont plus rien de catholiques. Ils ont perdu leur unité, et ils croient en retrouver une chez les orthodoxes.

            • Tchetnik says:

              Je vous trouve bien optimiste de dire que l' »orthodoxie se répand de +en + », j’aimerais bien, mais hélas non.

              De près de 450 000 Orthodoxes au milieu des années 20, presque tous des immigrations de Russie ou d’Asie Mineure, on est passé à près de 125 000 aujourd’hui (250 lieux de culte avec une moyenne de 500 quidams par lieu, ce qui est déjà bien apprécié).

          • Tchetnik says:

            Intéressant, avec bien sûr des partis pris logiques mais que je ne partage pas toujours.

            Après, il est clair que les Anglo-saxons ont sur la foi Chrétienne Orthodoxe, des périodiques bien plus intéressants et bien mieux faits.

            Notamment le blog « orthodoxengland » de P. Andrew Philipp.

        • François says:

          Cela fait des années que je n’ai plus de nouvelles de ce monastère, donc je ne saurai dire ce qu’il devient.

          Mais une grande église a été inaugurée il y a 7 ou 8 ans.

          J’ai oublié de vous dire que le père fondateur (le prof de philo) était catholique converti au moment de devenir prêtre.

          Et la plupart des moines (sinon tous) étaient eux aussi, ou des convertis du catholicisme, ou des convertis de familles d’origine catholiques.

          Tant que j’ai eu des contacts avec ce monastère j’en avais une excellente opinion, et cette opinion était partagée par beaucoup de monde.

          Mais les choses évoluent si vite, que peut-être elles se sont dégradées depuis.

          Je voulais seulement apporter mon petit témoignage à propos de l’interrogation de Brandenbourg sur les « missions » en orthodoxie: ce monastère de La Faurie a fait beaucoup de conversions locales, en raison, entre autre, de la vacuité du catholicisme.

          A présent, le catholicisme traditionnel et notamment la FSSPX, s’est installé dans les HA, ce qui n’existait pas alors. Mais dans les Basses-Alpes il n’y a toujours rien, alors que ce monastère y a une chapelle: la liturgie de Saint-Jean Chrysostome pouvant représenter une alternative pour les catholiques qui sont sensibles à la belle liturgie, ou à un enseignement plus traditionnel.

          Mais si je me rappelle bien ce monastère dépend du patriarcat d’Antioche et non de celui de Moscou, ce qui peut susciter, peut-être, des rivalités ou autres, il me semble me souvenir…

          • La Fraternité de la Transfiguration, dont le but est l’unité entre orthodoxes et catholiques (Père fondateur indirect :Mgr Vladimir Ghika), pourra peut-être répondre à vos questions demeurées dans l’ombre. Ils sont des spécialistes!

            • François says:

              Oui, merci Efgy, mais je n’ai jamais eu de questions restées dans l’ombre. J’ai de la sympathie et de l’intérêt pour les orthodoxes, mais je suis catholique convaincu.

              Le problème aujourd’hui c’est la détérioration de la doctrine catholique par la hiérarchie catholique elle-même.

              Les orthodoxes, en tout cas ceux que j’ai connus, sont beaucoup moins hérétiques que l’Eglise conciliaire.

              Ce qui fait que je me réjouis quand l’Eglise orthodoxe est vivace, en Serbie, en Russie, etc. Parce que je me sens très proche d’eux à travers la Tradition. Mais je ne confonds pas.

              • François says:

                A propos de Mgr Ghika, prince royal, dont je connais assez bien la vie, il ne confondait pas non plus le catholicisme et l’orthodoxie, c’est pourquoi sa conversion au catholicisme lui a été aussi douloureuse.

                • L’ascendance française de sa mère, et comme il le dit lui-même, « sa mentalité foncièrement catholique », l’a quand même beaucoup aidé dans sa conversion. C’est de sa mère que lui est venu son attrait pour le catholicisme, bien qu’elle fût très attachée à l’orthodoxie!

  22. Eliott says:

    Quand je vous lis, j’ai l’impression de regarde TF1 ou BFM TV : vous dites que l' »Amérique » est un pays, or c’est un continent et le pays désigné l' »Amérique » par abus de langage, est « Etats-Unis d’Amérique »… Faut faire attention. 🙂

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com