char-paris

Coup de tonnerre dans un ciel bleu horizon… Le journaliste Eric Zemmour a annoncé à la page 36 de son ouvrage « Un quinquennat pour rien » que des officiers français étaient formés en Israël pour un projet de reconquête militaire des banlieues, connu sous le nom de code « Opération ronces ». Dans une intervention radiophonique sur RTL mercredi, il comparait cette future mission militaire à la bataille d’Alger, mais inversée, déclarant nettement que la France était maintenant un pays colonisé, ajoutant à l’intention de Calvi qui était estomaqué : « C’est quelqu’un de très proche de l’état-major qui me l’a assuré. C’est la Bataille d’Alger qui recommencera. Je n’ai pas donné le nom de l’Opération Ronces en vain. Le plan est prêt ».

Ceci permet de comprendre le revirement d’une certaine frange de la communauté qui est passée en quelques années de « Touche pas à mon pote » à « Pas touche mon pote »… Ainsi, le 18 août 2015, le journaliste Michel Garroté, proche des milieux racialistes israéliens, déclarait que la gauche française basculait dans l’antiaméricanisme, l’antisémitisme et la dictature, relayant des propos tenus par l’historien sépharade Georges Bensoussan dans Le Figaro du 17 août : « Nous sommes en train d’assister en France à l’émergence de deux peuples au point que certains évoquent des germes de guerre civile. Dans le cadre de la préparation d’un nouvel ouvrage, j’ai été frappé en écoutant plusieurs de mes interlocuteurs de voir que l’expression ‘guerre civile’, qui aurait fait ricaner il y a dix ans ou surpris il y a cinq ans, est aujourd’hui dans les bouches d’un grand nombre, tant d’élus de terrain, de policiers, de médecins hospitaliers (service des urgences par exemple) ou de banlieue. Le sentiment que deux peuples sont en train de se former, côte à côte, et qui se regardent souvent avec hostilité, ce sentiment-là est aujourd’hui partagé par beaucoup ». D’autres intellectuels connus pour leurs idées arrêtées au sujet du Proche-Orient ont abondé dans ce sens : Ivan Rioufol dans Le Figaro du 8 janvier 2015 et Pascal Bruckner dans Le Point du 25 juin 2015. En novembre 2015, le général Didier Tauzin évoquait la possibilité d’une guerre ethnique et religieuse en France…

Le 1er juin 2016, l’armée créait le «  commandement Terre pour le territoire national (COM TN) » qui fit renaître de leurs cendres la 1re division et la 3e division de l’armée française, alors que l’échelle divisionnaire avait disparue lors de la grande réforme de 1999 qui intronisait la brigade. Cette création fut complétée par celle d’un commandement spécifique pour les forces spéciales et un autre pour les forces aéromobiles, c’est-à-dire la flotte d’hélicoptères d’attaque détenue à 95% par l’armée de terre, confié au général Bosser. Ce dernier déclara au sujet de son unité : « À sa tête, un état-major sera capable de mener des opérations de troisième dimension : raids en profondeur, flanc-garde ou opérations à caractère interarmes, comme l’utilisation d’hélicoptères de manœuvre pour transporter une force, saisir un pont, récupérer des otages, exfiltrer des personnes ».

L’Opération ronces est prévue depuis très longtemps. En 1992, la 8e division d’infanterie qui était alors en garnison à Lille, avait réalisé des manoeuvres militaires sur le thème suivant : « reprise de la ville de Roubaix sous contrôle de milices islamiques ». Cinq ans plus tard, en 1997, le colonel Emmanuel de Richoufftz, ancien commandant du 2e REI, réalisait un scénario similaire dans la ville de Brignoles. Rappelons aussi à toutes fin utile l’existence de la ville de Jeoffrécourt, cité imaginaire de 5.000 habitants bâtie dans l’enceinte de la base militaire de Sissonne, jadis garnison du 94e régiment d’infanterie. Cette « ville » est devenue le CENZUB-94e RI et dont la création – qui a coûté 80 millions d’euros – permet à 10.000 soldats par an, tant français qu’étrangers, d’être formée à la guerre urbaine dans un monde où 75 % de la population est citadine…

Visiblement, l’inéluctable nié dans les médias est pris en considération en haut lieu. Comme le dit avec justesse l’économiste Charles Sannat : « Préparez-vous, il est déjà trop tard… »

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

19 commentaires

  1. La calotte says:

    Super l’info, un pote qui a des potes très proche m’a dit que, c’est effectivement sans concession au sérieux

  2. Stratediplo says:

    La flotte d’hélicoptères d’attaque détenue à 95% par l’armée de terre, et pour rapporter ce pourcentage au nombre d’appareils en état de disponibilité technique (capables de prendre l’air), cela signifie-t-il qu’un demi Tigre appartient à la marine ?

    • Stratediplo says:

      Ou peut-être que l’un des quelques Tigres opérationnels est affecté à la marine à mi-temps, par exemple sur la vitrine technologique et commerciale Charles-de-Gaulle qui prend la mer tous les deux ans…

  3. john azul says:

    Super bonne continuation, voilà la France d’aujourd’hui des sionistes juifs qui pour l’intérêt d’Israël, prennent la place des Français pour parler a leurs places! Cela m’étonne pas que la burka et le burkini soient des sujets de premiers importance, tellement qu’on a lobotomisé la France; le burkini est deja en place, voilant complètement la consciente « d’être Français » et de la France.

  4. Les officiers, aujourd’hui tous retirés, qui servaient à l’état-major du 3° corps d’armée juste avant la guerre de religion de Bosnie et Herzégovine, seraient certainement intéressés par les sources et références d’un exercice de la 8° division d’infanterie sur le thème de la « reprise de la ville de Roubaix sous contrôle de milices islamiques ». Les officiers d’aujourd’hui, qui n’ont pas connu cette époque, seraient aussi intéressés puisque l’effectif de la 8° DI correspondait peu ou prou aux deux tiers de l’effectif combattant de l’armée de terre d’un quart de siècle plus tard, et à la totalité du « contrat opérationnel » maximal pour la métropole, plafonné et plus ou moins budgété par le gouvernement. Ils savent cependant, eux, que le CENZUB a pour vocation l’instruction aux combats en zone urbaine (on n’attend plus l’ennemi dans les bois), pas aux actions de type asymétrique : il s’agit de guerre, pas de police ou de contre-insurrection. Et certes, une division d’infanterie comme hier la 8° DI ou aujourd’hui la « capacité de projection intérieure » de l’armée de terre est en mesure, et juste en mesure, de pacifier et sécuriser une ville comme Roubaix, de même que la 10° DP (bien renforcée) a ramené l’ordre dans Alger, peuplée de moins de 600000 habitants en 1957. Et une fois l’armée de terre française fixée à Roubaix (par exemple), que préconise Tsahal pour le reste de la France ? Un peu de sérieux tout de même, les capacités actuelles ont été précisément et méthodiquement évaluées face à l’hypothèse de la sécession locale d’une minorité adepte d’une idéologie distincte, dans le Septième Scénario (www.lulu.com/fr/shop/stratediplo/le-septième-scénario/paperback/product-22330739.html), et aucune opération « Ronces » ne pourrait être menée avant la reconstruction d’une armée (armée, pas division), ce qui n’est pas encore dans les cartons.

  5. Il n’empêche que la France est réellement en danger islamique et que si ce danger n’est pas nouveau, il a pris ces derniers temps des proportions qu’il n’avait pas encore dans les années 90.

    La critique contenue dans cet article n’exclue pas que ce qu’annonce Zemmour soit vrai. C’est une nouvelle qui a été annoncée depuis plusieurs semaines par Breiz atao avec des détails intéressants.

    Donc tant mieux si les Juifs se rendent enfin compte qu’en voulant détruire les chrétiens, ils se détruisent eux-mêmes.

    Cet article ne démontre pas que ce que dit Zemmour est faux.

    • Yves ESSYLU says:

      « cette article démontre que ce que dit zemmour est faux »
      Ah bon ! tout au plus peut-on dire que l’opération Ronces existe dans les cartons depuis plus longtemps que ce que le croit Zemmour

      • Ce que je veux dire c’est que dans cet article rien ne prouve que l’opération dont il est question en 1992, soit la même que l’opération « Ronces » dont parle Zemmour. Que cette opération soit dans des cartons ou non, là n’est pas mon objection. L’article ne prouve pas que les dispositifs prévus en 1992 soient l’opération qui porte le nom de « Ronces ».

        Entre les dangers terroristes, islamistes ou autres, qui existaient en 1992 et la situation actuelle qui menace de dégénérer en guerre civile, il y a une grosse différence. Donc cela ne devrait pas surprendre qu’il y ait d’autres projets, d’autres plans, même s’ils sont irréalisables matériellement. Cela démontrerait malgré tout qu’au niveau de certaines autorités de défense il existe une réelle prise de conscience. De là à des opérations efficaces….

        Quand on voit une voiture prête à exploser qui stationne au milieu d’une rue, prés d’un site menacé comme ND de Paris, sans plaque d’immatriculation et avec ses feux de détresse allumés, alors que des appels téléphoniques alertent la police, et que celle-ci a mis plusieurs heures pour réagir… Il est évident qu’aucune opération actuelle n’est en mesure de réagir à quoi que ce soit. C’est une chance inouïe que ces branquignoles n’aient pas réussi leur mise-à-feu!

        Il y a trop d’intérêts et d’idéologie pour qu’une véritable défense efficace soit mise en place, même si certains essayent de faire bouger les choses.

  6. Aprés l’Algérie française, le France algérienne.

  7. Au début ce n’était qu’un bruit de couloir, puis un bruit plus distinct, plus audible, celui que l’on entend par-ci par là. Ce bruit faisait rire les uns, mais préoccuper les autres. Si les uns dénigrés les autres, disant, que cela était des allégations erronées, les autres ne l’entendaient pas de la même manière. Ce qui est surprenant c’est que les autres n’avaient pas besoin de dire, il suffisait d’observer et de se rendre compte, que les uns avaient tort, mais que les autres avaient raison. Il y a un choix dans la vie, soit nous vivons dans le déni qui nous mène à la ruine, soit nous prenons garde et nous agissons pour le bien de notre pays

  8. Georges Dubuis says:

    Et bien jeu dira qu’il y a 3 peuples, l’élite judéo/protestante vendue à LA banque, le peuple français « catholique » en sandwich avec les importés récents, le 3 eme peuple, pleins de ressentiments exploités par la gôche que les 1er ont fait venir au même moment que nous perdions notre pouvoir de battre monnaie. La boucle est bouclée, les 1ers se servent des derniers !

  9. Valentin Dachez says:

    Et si cette opération « Ronces » n’ était qu’ une rumeur habilement lancée pour rassurer ?

  10. Hilarion says:

    Et si par malheur devait se déclencher une guerre civile, a t-on prévu de fusiller les responsables politiques qui nous auront conduit à cette situation dans les fossés du fort d’Ivry.

    • Onslesky says:

      Mitterrand est déjà mort et Chirac le pauvre. À son âge… Laissez le partir en paix.
      Si vous oensiua Hollande, il n’y est pour rien si notre pays se fait coloniser :/

  11. Selak Saspas says:

    Après l’Algérie, l’Afghanistan, la Lybie, , l’Irak, la Syrie, le Mali et bien d’autres régions l’armée française va bombarder la France. Ce ne serait que justice.

  12. la faute a la politique familiale…au lieu de donner nos richesses a la famille francaise. aider les femmes francaises a vivre pleinement leur maternité, d avoir des creches comme il le fallait…on a opte pour le regroupement familiale des magrebins. ceci a d une part vidé ces pays de leur jeunesse et surtout ruiné les caisses des Cpam…

    la solution est d arreter cela. et renvoyer ces gens chez eux. chez eux est la ou ils mangent boivent, parlent, eduquent…de la meme facon. c est leur culture. et si demain ils veulent vivre comme nous…alors ils construiront leur pays…comme nous l avons fait.

    enfin. il faut detruire les saouds et le qatar. qui sont le cancer de ce monde. trop d argent et de pouvoir entre les mains de quelques dizaines de gens !!! comment accepter que 4 Mds de gens soient menacer par qlq dizaines de familles du golfe….

  13. Il y en a qui ne manquent pas d’imagination ! Opération « Ronces », l’armée va re-conquérir les cités ! Non, mais laissez-moi rire !

  14. Il n’y a pas que les cités, il y a des portions de territoire avec leurs villages quasi entièrement peuplés de musulmans (arrière-pays varois par exemple)

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com