Violences_sexuellesAu Pakistan cette semaine, le Conseil de l’Idéologie islamique (CII) a présenté un projet de loi, permettant aux hommes  de frapper légèrement leurs femmes  si elles refusent d’avoir des relations sexuelles sans justification religieuse. Ceci étant une référence aux règles du Coran interdisant les relations sexuelles durant le ramadan qui va débuter.

La proposition de loi est une réaction à la législation progressiste récemment adoptée par la province du Pendjab. Celle-ci accorde plus de droits et de protections aux  femmes. Voici le texte  du CII:

«Un homme devrait être autorisé à battre légèrement sa femme si elle refuse ses ordres, refuse de se vêtir comme il veut, exige une diminution des rapports sexuels sans justification religieuse, le bain après les rapports sexuels ou quand elle a ses règles ».

Le principal journal de langue anglaise dans le pays appelé Dawn (L’aube) a publié un article satirique tournant en dérision le terme de Hit utilisé dans ce projet de loi ; celui-ci peut avoir un double sens et signifier à la fois « frapper » et « secouer ». Il s’est amusé à énumérer les choses de la vie que l’on est amené à secouer comme par exemple les bouteilles de ketchup.

Le Conseil de l’Idéologie islamique (CII) qui soutenait ce projet de loi et a pour rôle de conseiller les parlementaires, s’est trouvé contré violemment par la Commission des droits de l’homme. Celle-ci  a qualifié de « ridicule » la proposition de loi du CII et demande la dissolution de cet organisme.

L’islamo-gauchisme qui en France prétend défendre les femmes tout en ouvrant grand les portes à l’islamisation du pays feraient bien de prendre une leçon de choses face à leurs incohérences.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Efgy says:

    Dans l’islam, il n’y a pas de hiérarchie, à la différence de l’ordre établi par Dieu dans l’Eglise. Du coup, l’homme s’est fait son propre Dieu au sein de la famille. Comme ils en sont encore à l’ancien testament, puisqu’ils ne croient pas au Messie, il est normal qu’ils en soient encore à la loi du plus fort, c’est-à-dire on fait sa loi par la force. C’est un ordre naturel, puisqu’ils ne croient pas à la grâce apporté par le nouveau Testament , grâce qui est bien supérieure à la loi.
    Ce qu’il est difficile de comprendre, c’est comment les femmes en restent-elles là elles aussi ? C’est la peur. Point d’amour donc, mais que de la peur. Belle religion et belle union entre un homme et une femme, en vérité, fondées sur la peur… On est loin du christianisme et de Dieu-Amour. « Deus caritas est » (st jean).

    • julien says:

      faux nulle redoublement demandé. Vous n’y connaissez rien mais vraiment rien. Nous reconnaissons Jésus Fils de Marie (que la paix soit sur lui)le Messi. il est le seul homme à avoir été élevé et doit revenir combattre le faux messi. Ne dites pas n’importe quoi nous considérons Marie comme la meilleure des femmes. Avez vous pris la peine de lire la sourate Mariam (Marie) pour savoir comment nous considérons Jésus Fils de Marie (que la paix soit sur lui). L ignorance est un grand danger et finalement votre raisonnement ne vaut pas mieux que ces mecs qui décident qu’on peut taper une femme pour un oui ou pour un non. Avant d’attaquer l’Islam comme un bon petit soldat lobotomisé il serait judicieux de faire revenir les catholiques dans l’échiquier politique pour reprendre le pouvoir. En tant que musulman il m’est préférable de tellement loin d’avoir un roi chrétien plutôt que toute cette clique révolutionnaire. Et n’oubliez pas daech sont les mêmes qui ont massacré les vendéens avec le même lot d atrocités. S’il vous plaît ne vous trompez pas d’ennemi et ne ramenez pas une religion à la décision de quelques énergumènes.

      • Efgy says:

        Mon pauvre ami, c’est vous qui n’y connaissez rien du tout. Si vous reconnaissiez Jésus comme le Messie, Il serait votre Dieu ! Jésus est Dieu. Et vous ne seriez pas musulman. Vous vivez en pleine contradiction.
        Quant à Marie, elle est Mère de Dieu et non pas seulement « la meilleure des femmes », elle est l’Immaculée Conception, c’est-à-dire au-dessus de toute créature après Jésus.
        Vous êtes un ignorant en plus d’un hérétique. Mais si vous êtes bien humble, vous pouvez vous convertir au catholicisme, car Dieu ne refuse ses grâces à personne.
        Vive, Jésus, Marie, Joseph et gloire à la Très Sainte Trinité !

  2. Jean-Pierre Dickes says:

    Très bonne analyse. Ces femmes en réalité n’ont pas le choix ; elles doivent supporter. Je suis étonné d’ailleurs qu’il y ait une sorte de collusion entre le féminisme et l’islam. En fait ils ont un objectif commun qui est de détruire le christianisme.
    Alors une partie des féministe combat la situation des femmes qui se font battre. Certes cela peut exister dans nos civilisations occidentales ; mais c’est quand même marginal. Ces féministes cependant n’osent pas nommer l’islam qui maintient les femmes en état de soumission. J’ai eu dans ma clientèle des Turcs. Ils étaient honnêtes, travailleurs, fiers au bon sens du terme et je m’entendais très avec eux…Sauf que les femmes n’avaient pas le droit de sortir seules. Leurs filles quand elles étaient nubiles étaient envoyés en Turquie pour se marier avec des hommes qu’elles n’avaient jamais rencontrés auparavant. De par ce fait, ils avaient droit à la nationalité française.
    En revanche aux Philippines se sont souvent les femmes qui sont les chefs de famille alors que ce pays est très catholique.

    • Efgy says:

      ouaip, il est pénible de penser qu’elles n’ont pas le choix, que Dieu n’offre pas à tout le monde la possibilité de la conversion, et donc de la liberté.

  3. Pratique allègrement utilisée en France, on se cache la face, mais ça existe bel et bien. Doucement du voile nous passerons à d’autres méthodes, tenue, comportement, fréquentation etc. les premiers qui le toléreront seront nos politiques chiffes molles et laxistes. Le mondialisme islamique ronge doucement nos démocraties jusqu’à les rendre inoffensives.

  4. Jean-Pierre Dickes says:

    Battre les femmes sont des pratiques d’un autre âge. Il faut remonter aux Romains il y a 2000 ans qui avaient droit de vie et de mort sur les enfants.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com