Trente ans dans « l'esprit d'Assise »

le représentants du grand mufti du Liban s’est emparé avec délice, du haut de la chaire d’Assise, de l’amalgame créé par le pape François qui a assimilé n’importe quel criminel qui se trouve avoir un prénom chrétien, à un terroriste islamique, pour faire rejaillir la faute des attentats islamiques sur les catholiques, faisant mine d’ignorer ainsi, que seule la religion musulmane génère des attentats confessionnels.

Mohammad Sammak, conseiller politique du Grand Mufti du Liban, a instrumentalisé ce dimanche 18 septembre 2016 à Assise, l’égorgement rituel du père Jacques Hamel*voire note, pour introniser François « leader spirituel pour l’humanité entière » en raison de l’amalgame qu’il avait fait entre catholiques et islamistes. M. Sammak s’exprimait  lors de la session inaugurale du rassemblement des religions pour la paix, intitulé « Soif de paix », à l’occasion du 30e anniversaire des premières Rencontres d’Assise inaugurées par Jean-Paul II en 1986.

S’adressant au pape François il a souligné qu’ « aucune religion n’est criminelle, mais qu’il y a des criminels dans toute les religions » ajoutant: « le pape François s’est proposé comme leader spirituel pour l’humanité entière », a déclaré Mohammed Sammak, conseiller politique du Grand Mufti du Liban, intervenu à l’inauguration de la rencontre internationale Hommes et religions qui s’est ouvert à Assise, le 18 septembre. (Source Zénit)

L’assimilation d’un crime de droit commun par un Européen au prénom chrétien, dont la qualité ou non de catholique n’est même jamais précisée, avec un attentat islamique revendiqué a été habilement jeté à la face des catholiques par François dans son avion de retour des JMJ de Pologne le 31 juillet 2016, quelques jours à peine après l’égorgement rituel musulman*voire note, à l’autel, durant sa messe, du père Jacques Hamel. Attentat revendiqué par l’État islamique.

Questionné dans l’avion par les journalistes, le pape François a expliqué ainsi sa vision des attentats perpétrés au nom de l’islam:

«Je n’aime pas parler de violence islamique, parce qu’en feuilletant les journaux je vois tous les jours des violences, même en Italie: celui-là qui tue sa fiancée, tel autre qui tue sa belle-mère, et un autre… et ce sont des catholiques baptisés, hein! Ce sont des catholiques violents. Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique. Non, les musulmans ne sont pas tous violents, les catholiques ne sont pas tous violents. C’est comme dans la macédoine, il y a de tout… Il y a des violents de cette religion… Une chose est vraie: je crois qu’il y a presque toujours dans toutes les religions un petit groupe de fondamentalistes. Nous en avons.

Quand le fondamentalisme arrive à tuer… mais on peut tuer avec la langue comme le dit l’apôtre Jacques, ce n’est pas moi qui le dit. On peut aussi tuer avec le couteau, non? » (Source Europe Israël)

On le voit, François a même impliqué l’apôtre Saint-Paul dans sa véhémente défense de l’islam pour en éclabousser les victimes, majoritairement catholiques, ou tout au moins d’origine chrétienne.

Assise vers un métissage des religions, des civilisations, et des personnes

Revenons sur la déclaration du représentant du Grand Mufti du Liban à Assise: 

« aucune religion n’est criminelle, mais il y a des criminels dans toute les religions » a-t-il, dit, ajoutant que par ce partage de la responsabilité des violences islamique sur les catholiques: « le pape François s’est proposé comme leader spirituel pour l’humanité entière ». (Source Zénit)

En éclaboussant les catholiques des attentats de l’islam dont ils sont victimes, « le pape François s’est proposé comme leader spirituel pour l’humanité entière ». Autrement dit, en trahissant son troupeau, le pasteur est devenu le roi des dieux du panthéon des religions d’Assise! Comme c’est bien dit!

Le discours de Mohammad Sammak est un modèle du rejet de la vérité au profit du compromis dans lequel les sociétés multi-confessionnelles sont amenées à se résoudre:

Mohammed Sammak estime que «  les relations entre personnes de différentes religions ne peuvent reposer ni sur l’élimination de l’autre  – comme voudrait Daesh – ni sur la tolérance, mais sur une foi qui croit « au pluralisme et à la diversité, au respect des fondements idéologiques et intellectuels qui constituent la base de la diversité ». « La citoyenneté – a-t-il conclu – ne peut se baser sur la tolérance mais sur des droits » (Source Zénit)

Le Liban démontre ce qu’est dans les faits l’opération de libanisation des pays de la vieille Europe avec l’immigration de masse d’origine majoritairement musulmane: le métissage des religions, des civilisation, et des personnes, voilà le projet du Nouvel Ordre Mondial, voilà où François veut emmener les peuples de civilisation chrétienne dont la religion catholique traditionnelle n’admet les demi-vérités et les compromis sur la Foi et du syncrétisme religieux dont l’Église conciliaire (et non pas catholique) s’est faite la championne.

*Note: L’égorgement du père Jacques Hamel s’est déroulé dans le rituel sacrificiel musulman, tout comme celui tenté contre les gardiens de prison de la maison d’arrêt d’Osny. Ce que les gros médias refusent de dévoiler. Mais pour Osny, les gardiens de prison l’ont dévoilé et décrit. Voir notre article: Attentat islamique dans la prison d’Osny, suivi d’un rituel religieux avec le sang de la victime, comme s’il s’agissait d’un mouton.

emiliedefresne@medias-presse.info

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Philibert says:

    C’est du pain béni pour les Musulmans et leur conquête. Celui-ci, au lieu de s’inquiéter de ce qu’il se passe dans l’église et du fait que les Catholiques baptisés sont devenus apostats avec l’église conciliaire tient à faire passer un message à leur bénéfice.

    Bravo Pape François, tu vas pouvoir devenir un Chef spirituel musulman avec nombre de tes évêques bientôt s’ils ne te tuent pas avant !

    Ce sont les Catholiques les méchants juste parce qu’ils existent et si par malheur lors d’un attentat par un Musulman qu’on dira ensuite radicalisé ou Islamiste (mais qu’on enterrera dans un carré musulman et pas dans un carré islamiste au cimetière), des Musulmans se retrouvent tués comme à Nice, on nous en fera bouffer pour nous dire que ce sont les Musulmans les premières victimes alors que simplement son attentat ne prévoyait pas d’assassiner ses coreligionnaires, tout comme au Bataclan !!!

  2. La Nouvelle Religion Réformée se réforme encore et encore, pape conciliaire après pape conciliaire, tout cela au nom de l’Eglise catholique qui n’en peut mais.

    Mgr Williamson soutient que François est pape, mais j’ai de plus en plus de mal à le croire. S’il est pape ce n’est pas de l’Eglise mais d’une super-religion mondialiste.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com