pape_francois_islam« Il vaut mieux ne pas se marier si on ne sait pas ce qu’est le sacrement de mariage ». Et « J’ai vu tellement de fidélité dans ces concubinages, tant de fidélité; et je suis sûr que ce sont des mariages vrais, qu’ils ont la grâce du sacrement, parce qu’ils sont fidèles. » Par deux fois les jours passés, le pape François est revenu sur le sacrement de mariage et a ouvert la porte au concubinage comme préparation à la fidélité.

Samedi 18 juin 2016, dans l’après-midi, le pape François a rendu visite au collège universitaire romain Villa Nazareth, fondé en 1946 par Mgr Domenico Tardini,dans le but de venir en aide aux orphelins et aux enfants des familles nombreuses et pauvres. Aujourd’hui, ce collège reconnu par l’État italien héberge gratuitement des étudiants et des étudiantes au parcours scolaire brillant, mais qui n’ont pas les moyens nécessaires pour financer les études. 

Le pape François, lit-on sur News Va « est revenu sur des thèmes fréquemment abordés lors d’interventions précédentes, touchant notamment à la fidélité dans le couple. L’accueil, la vocation professionnelle et affective, le courage de choisir, la liberté. » C’est à cette occasion qu’il a expliqué qu' »il vaut mieux ne pas se marier si on ne sait pas ce qu’est le sacrement de mariage. »

Or, le jeudi précédent, il avait déjà évoqué, en tant qu’évêque de Rome, la crise du mariage, la fidélité, la préparation au sacrement, lors du congrès diocésain de Rome à la cathédrale Saint-Jean-de-Latran. Si le pape argentin a insisté sur une pastorale familiale qui ne soit « ni rigoriste ni laxiste », il a cependant, par ses paroles, continué à ouvrir la porte au laxisme ambiant en donnant des lettres de créances au concubinage et à promouvoir, indirectement, sa nouvelle procédure de nullité de mariage qui institue, ni plus ni moins, qu’un divorce catholique.

En effet, en faisant le constat véridique que bien des préparations au mariage sont trop rapides, que les jeunes se marient trop souvent pour des raisons sociales, pour régulariser une situation, pour avoir une belle fête, sans connaître « ce qu’est le sacrement, la beauté du sacrement, (…) qu’il est indissoluble », il a déclaré que selon lui « la grande majorité des mariages sacramentels sont nuls parce qu’ils disent ‘oui, pour toute la vie’ mais ils ne savent pas ce qu’ils disent parce qu’ils ont une autre culture. Ils le disent, et ils ont de la bonne volonté, mais ils n’ont pas la connaissance (du sacrement, ndlr) « , « c’est la culture du provisoire », « l’individualisme », « l’hédonisme ». Et comme remède à ces plaies de la société moderne que sont « cette culture du provisoire » et cette méconnaissance « de l’indissolubilité du mariage », il a fait l’éloge… du concubinage comme moyen de tester la fidélité, en prenant en exemple une coutume argentine :

« A Buenos-Aires, (…), les curés, la première question qu’ils posaient : Combien de vous vivent en concubinage ? La majeur partie levait la main. Ils préfèrent cohabiter, et cela est un défi, demande du travail. Il ne faut pas dire tout de suite : Pourquoi tu ne te maries pas à l’église ? Non. Il faut les accompagner, attendre et faire mûrir. Faire mûrir la fidélité. Dans les campagnes argentines, il y a une superstition : quand les fiancés ont un fils, ils cohabitent. Puis quand le fils doit aller à l’école, ils se marient civilement. Et puis quand ils sont grands-parents, ils se marient religieusement. C’est une superstition, parce qu’il disent que de se marier religieusement épouvante le mari. Il faut lutter contre ces superstitions. Cependant, vraiment, je vous le dis, j’ai vu tellement de fidélité dans ces concubinages, tant de fidélité; et je suis sûr que ce sont  des mariages vrais, qu’ils ont la grâce du sacrement, parce qu’ils sont fidèles. »

La position du pape François peut donc se résumer ainsi : il vaut mieux un concubinage fidèle à un mariage trop rapide ! Si un mariage trop rapide, pour convenances sociales, sans liberté de choix, sans connaissances approfondies, est réellement une erreur que les pasteurs doivent éviter et combattre, et le pape a raison de le souligner, permettre le concubinage est bien plus grave cependant car c’est accepter que deux baptisés vivent dans un état de péché mortel quotidien. Et reconnaître à cet état peccamineux une grâce sacramentelle, comme dans un vrai mariage catholique, parce qu’il y a a un amour humain durable et fidèle, est un mensonge diabolique qui ne peut engendrer qu’encore plus de laxisme moral, de désordres familiaux et de décadence dans une société déjà bien permissive. Et envoyer bien des âmes en enfer… Là, les paroles du pontife romain sont un scandale ! Mais bien dans la ligne de Vatican II qui, en inversant les fins du mariage et en faisant de l’amour humain le fondement de l’union matrimoniale, a ouvert les portes à l’augmentation des séparations et des divorces et à la crise de fidélité actuelle. 

Une nouvelle fois, le pape François démontre qu’il est un vrai pape conciliaire imbu de modernisme, de relativisme. Tout en faisant un état des lieux assez justes de la mentalité moderne et de l’ignorance religieuse des baptisés, sur tous les sacrements en général d’ailleurs, au lieu de rappeler la saine doctrine catholique sur le sacrement de mariage, il innove et révolutionne les règles morales. Pas une seule fois dans ses allocutions de jeudi et de samedi, le pasteur suprême ne parle de pureté, de virginité, de chasteté, comme les moyens surs et efficaces pour bien se préparer au mariage et rester fidèles. Pas une seule fois, il n’exhorte les pasteurs à rappeler,  à ces jeunes, et au moins jeunes, qu’il est un devoir chrétien de respecter tous les commandements de Dieu donc le 6e : « Tu ne feras pas d’impureté »  et  le 9e : « Tu ne désireras pas la femme d’autrui », que le respect de la virginité et de la pureté sont des gages de fidélité future, la chasteté des gages de fidélité dans le mariage, pour tenir la fidélité, envers et contre tout. Que le concubinage est un péché mortel qui nous coupe de cette grâce de Dieu. N’est-ce pas le rôle du pasteur, du curé, du prêtre à qui les âmes se confient et cherchent secours, de rappeler ces Vérités immuables de la foi catholique, avec bienveillance certainement, patience toujours, mais fermeté aussi ? 

Mais croit-il encore, Jorge Maria Bergoglio, l’ami tolérant des homosexuels qu’il reçoit et embrasse, des « divorcés-remariés » à qui il donne l’absolution pour continuer sur leur chemin d’adultère, des trans à qui il lave les pieds et de tous les autres, au péché mortel d’impureté qui jette les âmes en enfer? Au péché mortel tout court. On peut réellement se le demander…

Francesca de Villasmundo

http://w2.vatican.va/content/francesco/it/speeches/2016/june/documents/papa-francesco_20160616_convegno-diocesi-roma.html

http://www.news.va/fr/news/le-diocese-de-rome-reflechit-sur-la-pastorale-fami

http://www.news.va/fr/news/la-visite-du-pape-francois-a-la-villa-nazareth

 

 

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

104 commentaires

  1. Pauvre Francesca,
    NOTRE PAPE«  ??????peut-on être assez bouchée mentalement
    pour dire ces deux mots.
    Quelqu’un qui enseigne des choses anticatholiques ne peut pas être catholique. Or quelqu’un qui se dit pape et qu’on reconnaît pape et qui enseigne des choses non catholiques n’est pas catholique. Donc
    il n’est pas pape.
    Un enfant de dix ans comprendrais ça…Cécilien

    • une jeune fille says:

      Etre pape est une fonction, pas une essence. Si un général est un traître, ca ne l’empêche pas d’être general; ce sera juste un MAUVAIS général; mais en menant ses troupes à la ruine il agira toujours en général. Sa trahison n’en aura que plus de poids et n’en sera que plus répréhensible.
      Pierre est nommé à la tête de l’Eglise dans Mat, 16, 18. Il renie le Christ (et donc son titre de disciple du Christ, donc de chrétien) en Mat, 26, 34. Le regard de reproche du Christ n’équivaut pas à une destitution. C’est contre l’Eglise que les portes de l’enfer ne prévaudront pas, pas contre la personne du pape!
      Heureusement que le Christ, et Francesca à sa suite, sont plus miséricordieux que votre syllogisme: saint Pierre a tout de même fait un pape très acceptable, non?

      • MA Guillermont says:

        Vous mettez la charrue avant les boeufs , une jeune fille .
        Pierre à renié avant d’être Pape et cela change tout votre raisonnement .
        Celui – là n’aurait jamais dû être religieux , depuis toujours sa religion est le social communisme !
        Il est le chef de la meute …de loups .
        Ne comparez pas un général et un Pape .
        Pouvoir temporel et spirituel n’ont pas les mêmes dimensions et missions .
        L’homme a voulu des généraux .
        Dieu à voulu un Pape .

      • Léon says:

        La Papauté est un office d’origine divine , Parallèlement un souverain Pontife est le vicaire de Jésus-Christ sur terre , et strictement pas un simple général d’une armée

        Le reniement de Pierre est antérieur charisme promis a Pierre et c’est successeurs légitimes de l’infaillibilité Pontificale ainsi que de l’église enseignante universelle ( Concile eucuménique )

        • une jeune fille says:

          Pour le général, je suis consciente des limites de l’analogie, mais vu qu’être pape reste un office, comme vous l’écrivez, Leon, et que si l’office est divin, l’exécutant est, lui, un homme libre et pécheur, je pense qu’elle peut rester juste sous ce rapport précis.
          Pour le reniement de Pierre, j’ai peut-être mal lu le texte de st matthieu, mais il me semble tout de même bien que le Christ annonce à Pierre sa « nomination » au chapitre 16 (tu es Pierre et sur cette pierre) et que St Pierre renie plus tard, lors de la Passion du Christ (par contre je corrige la référence donnée précedemment, c’est Mat. 23, 55). Si Pierre n’a pas été effectivement pape, du fait de la présence du Christ,avant son reniement, il était néanmoins déjà choisi.

          • Léon says:

            Mais , la supposition d’un Pape faillible est valable uniquement comme docteur privé comme l’affirme tout les grands Canonistes et docteur de l’église , pas dans sont magistère universel , Parallèlement l’église enseignante universelle est aussi infaillible , comme les Conciles eucuménique par exp, Concile de Trente , Vatican I , et en droit Vatican II , Mais de fait se dernier Concile ( VII ) a proférés ex cathedra des hérésies public et notoires , c’est du jamais vue en preques deux milles ans d’histoire ! ( Concile eucuménique universelle confirmé par le souverain Pontife ) qui est un consiliabulle de fait !

            • une jeune fille says:

              Ou un concile à bulles. Les procédures ne sont pas mon truc, mais un concile qui se veut pastoral et pas dogmatique parle-t-il ex cathedra?

              • Léon says:

                Ex cathedra = depuis la chaire de Pierre , Le concile VII est ex cathedra pastoral et Dogmatique , deux constitutions dogmatiques et le pastoral oblige au temps !

          • Stephane says:

            « mais il me semble tout de même bien que le Christ annonce à Pierre sa « nomination » au chapitre 16 (tu es Pierre et sur cette pierre) »

            Et vous avez raison de cité ce paragraphe qui fini par « sur cette pierre je bâtirai MON église » la sienne par SA PAROLE DE VIE ETERNELLLE à respecter !!! pas celle de pierre et ses reniements ou remaniements de SA PAROLE DE VIE ETERNELLLE !!! le mariage EST un sacrement divin !!!

    • Elie Garal says:

      Ma chere ou mon cher, c’est votre opinion.
      La vérité ca se dit. Il fait des efforts epouvantables afin de sauver l’eglise. C’est vous qui etes borné et egoiste. Surement vous etes deja marié et vous vous en foutez pas mal de l’histoire des autres. Son metier est exactement ce qu’il fait presentement, s’inquieter pour les autres et non pour lui meme.

      • Christian says:

        Bravo Elie, Nous avons un pape vraiment formidable, qui met l’amour et la tendresse qui l’exprime au dessus de tout, Dieu aime tous ses enfants, qu’ils soient mariés ou non, qu’importe leur choix de vie, du moment que c’est l’amour qui guide leur vie, la pureté est avant tout dans l’authenticité des sentiments, et il n’y a que Dieu qui peut voire la couleur de notre Âme. VIVE NOTRE CHER PAPE FRANÇOIS !!!!!

    • Perry Marchese says:

      Brava Cécilien!
      Ce pape est pas en «contact» avec le Saint-Esprit.
      Peut-être que parfois il y a un court-circuit dans le cerveau

      • Emmanuel Metellus says:

        Un pape n’est jamais en contacte avec le saint Sprite.Seul un vrai serviteur de Dieu qui peut en contacte avec l’Esprit de Dieu .

    • Ever Blue says:

      Hum je crois que dit comme ca on veut faire dire au Pape ce qu il n a pas dit. On prend un cas pour en faire une généralité. Le pape dit qu il y a de bonnes exceptions dans ceux qui vivent dans le concubinage…il insiste sur la fidélité. Et d autre qui sont mariés sans savoir ce qu est le sacrement de mariage. En d autres termes il y a certains concubins qui vivent comme…et des mariés qui vivent comme des concubins. Ce qui n implique pas la pseudo maxime evoquée dans le titre. LE CONCUBINAGE N EST PAS MIEUX QUE LE MARIAGE EN REGLE GENERALE. mais une casuistique montre qu il y a certain concubins qui comprennent mieux les réalités du mariage que certains mariés.

  2. MA Guillermont says:

     » Les jésuites ont répandu dans l’Église les ténèbres les plus épaisses qui soient jamais sorties du puits de l’abîme . »
    Blaise Pascal
    A quelle église appartient Jorge Bergoglio ?

    • Bonjour MA, pouvez-vous donner la référence exacte de cette citation que vous dites être de Blaise Pascal, SVP ?

      • Ca y est, j’ai retrouvé le passage. Il est dans le « deuxième Factum pour les curés de Paris »
        Donc comme je le pensais, il y a bien un abus ou du moins un contresens dans la façon dont vous le citez.

        Premièrement, Blaise Pascal ne s’en prend pas aux jésuites en général, mais aux casuistes parisiens (qui appartenaient en effet à l’ordre des jésuites) qui avaient eux-mêmes traité de tous les noms d’oiseaux les curés de Paris…Blaise Pascal, à l’époque très lié aux jansénistes, prit la défense des curés, d’où le titre de l’opuscule. C’était donc une querelle entre ecclésiastiques, les casuistes accusant les curés d’être trop sévères, et ces derniers accusant leurs accusateurs d’être trop relâchés.

        Deuxièmement, il serait malhonnête de citer le Pascal de cette époque contre les jésuites parce que c’est lui qui était dans l’erreur, en adhérant à une secte hérétique (le jansénisme), contre les jésuites qui étaient orthodoxes, quant à eux. Cela équivaudrait presque à citer un Luther ou un Cranmer calomniant la Sainte Eglise, en leur donnant raison !
        Plus tard, Pascal revint à de meilleurs sentiments et mourut tout à fait catholique.

        Hormis les cas isolés de ces quelques casuistes dénoncés par Pascal, qui avaient certainement poussé le bouchon un peu loin, l’ordre des jésuites, en général, a produit une foule de saints plus admirables les uns que les autres au fil de son histoire, et notamment de très nombreux martyrs.

        • MA Guillermont says:

          Coucou la Mésange,
          Merci pour ces précisions.
          J’ai pris cette phrase sur un blog très suivi pour la pertinence de leur analyse sociéale .
          Oui , les Jésuites furent un Ordre très fécond jusqu’à ce qu’ils soient malheureusement dénaturés comme beaucoup .
          Ils ont subi une grande persécution .
          Eux – aussi passérent à l’Ennemi pour une large majorité .
          Il devenu un ordre secret excessivement dangereux , il fait partie des maîtres du monde .
          Qui sont réellement les Jésuites ?

          • Je ne vous conseille pas d’ajouter foi facilement à ces histoires d’ « ordre secret », etc. vous savez….ce sont des parpaillots qui ont inventé ces légendes pour salir, comme ils savent si bien le faire, par pure haine du Catholicisme.

            Comme ordre « secret », on a bien assez comme ça avec les hauts F:.M:., l’O.T.O. et toutes les autres « sociétés » qui gravitent alentour, et qui elles sont on ne peut plus réelles, hélas.

            Les jésuites contemporains sont des modernistes acharnés, des apostats fondateurs de la « théologie de la libération », et voilà tout leur pedigree.

  3. Jaguar says:

    jésuite Francisco ou franc-maçon…?

  4. pamino says:

    « Il vaut mieux ne pas se marier si on ne sait pas ce qu’est le sacrement de mariage ». Or, la plupart des gens semble se marier sans savoir ce qu’est le sacrement de mariage. Donc, … ?

  5. patatra says:

    C’est tout simplement et tristement le constat de la dégringolade de la civilisation chrétienne. Quand on regarde autour de soi, on se croirait dans la jungle d’une contrée africaine lointaine qui n’a pas été atteinte par les missionnaires … et dans ces cas-là, les « mariages naturels » finissent par être pris en compte par l’Eglise … on en est presque là … sauf qu’on ne les prend pas encore en compte …

    • Qu’est ce que vous sous-entendez par « une contrée africaine lointaine qui n’a pas été encore atteinte par les missionnaires »? Et pourquoi « africaine » je serais curieuse de suivre votre raisonnement ?

  6. Etienne says:

    – Ce pape a choisi un prénom jamais porté par un autre pape.
    Et il dit n’importe quoi pour se désolidariser de ses prédécesseurs.

    – En plus, il ne supporte que difficilement la contradiction argumentée.
    Voyez ses réactions lors des synodes sur la famille.

    Il devient nécessaire de faire constater que c’est
    – d’une part, un relativiste pour ce qui vient d’autrui
    – et d’autre part un dictateur pour ce qui vient de lui.

    Il est donc urgent pour l’Eglise de le ridiculiser jusqu’au trognon.
    La tâche n’est pas insurmontable : il donne les arguments avec prodigalité.

    • Jean Monnaie says:

      Mouais, en attendant il est Pape. Peut-être faudrait-il vous intéresser à qui était Saint François d’Assise d’où il tire son prénom.

      Qu’est-ce qu’il peut faire de plus si les gouvernements de chaque pays liquident leurs peuples en islamisant les pays et en les corrompant en leur laissant voir de la pornographie et des braquages en direct à la télé, sans oublier tous les Francs-maçons dont l’église elle-même est infiltrée ?

      Il faut prier pour ce pape. Il n’a vraiment pas une mission facile et je doute que l’un d’entre nous fasse mieux avec tout le ménage qu’il y a à faire sur tout le globe et à la veille d’une implosion.

      Pour les mariés, il n’a pas forcément tort par ailleurs et l’état de virginité reste toujours supérieur à l’état du marié.

  7. gigibobo says:

    Ce n’est pas François, c’est Judas!

  8. Donc, ce n’est pas un pape; c’est un faussaire. Le cinquième de sa lignée. Et la Fraternité le reconnaît comme « son pape. Donc la Fraternité est …hérétique.
    Le syllogisme est parfait.Cécilien

    • DUFIT THIERRY says:

      Mais bien sûr M Cecilien vous avez tout a à fait raison. Cela fait 46 qu’on sait que la Fraternité St Pie X est hérétique On sait aussi Mgr Lefebvre était moderniste et libéral. Vous avez craché votre venin contre la FSSPX, vous êtes content, cela vous a fait du bien, la journée sera meilleure pour vous.

    • pamino says:

      Cécilien va trop vite. S’il comprend l’anglais, je lui recommande de visionner les trois vidéos d’une interview du chef de la Fraternité qu’a faite récemment à Menzingen un Anglais de la part d’un site catholique américain. Et pour le reste, François est pape parce qu’il a été démocratiquement élu comme tel par les électeurs prescrits, quoi qu’on pense de leur choix. La Fraternité est de nos jours plus expérimentée dans ces choses que le pape. Attendons voir.

    • une jeune fille says:

      => La FSSPX abrite un horrible ramassis d’erreurs libérales incarnant une fausse réaction au Concile Vatican II
      => Or Vatican II c’est mal.
      => Donc il faut à tout prix détruire la FSSPX, acteur majeur de la crise de l’Eglise.
      Le syllogisme est parfait: à l’attaque!
      une jeune fille.

      • pamino says:

        Vivent les jeunes filles !

      • un jeune homme says:

        non, syllogisme imparfait : votre conclusion n’a de rapport qu’avec la majeure et non avec la mineure qui n’apporte rien au schmilblik.
        Un jeune homme

  9. Nancy says:

    Voyez la pétition en ligne dont voici le lien : https://www.change.org/p/les-%C3%A9v%C3%AAques-catholiques-p%C3%A9tition-adress%C3%A9e-%C3%A0-j%C3%A9sus-christ-implorant-le-d%C3%A9part-du-pape-fran%C3%A7ois

    Saint Matthieu, XVIII, 19 : « Je vous dis encore que si deux d’entre vous s’accordent sur la terre, quelque chose qu’ils demandent, ils l’obtiendront de mon Père qui est dans les Cieux. »

  10. Il est urgent que l’église dépose ce bouffon qui lui porte préjudice à chaque jour qui passe.

  11. D’une certaine manière je suis en accord avec le Pape,beaucoup trop de couples se marient religieusement sans avoir la foi.
    C’est en amont que le problème doit être résolu ,quel éducation religieuse ces jeunes adultes ont-ils reçu,quand ils en ont reçu une?
    Cela nous ramène à la transmission de la foi en famille et au catéchisme.
    J’ai travaillé dans une maison diocésaine et les appels téléphoniques demandant un extrait d’acte de baptême en vue d’un mariage étaient très nombreux,il s’agissait souvent de parents,d’une grand mère soucieuse du mariage religieux d’un membre de la famille.
    Ces personnes étaient incapables de nous dire en quelle année et en quelle paroisse avait eu lieu le baptême.
    Si des jeunes souhaitent se marier religieusement il me semble qu’il serait indispensable que la préparation se fasse par étapes,surtout ne pas blesser les personnes mais être vrai avec elles,les accueillir et cheminer avec elles afin de les aider à découvrir la foi catholique et la valeur des sacrements.

  12. David Corbusier says:

    Pour vous monsieur Thierry Dufit et tous les lefebvristes qui vous réfugiez dans l’aveuglement volontaire décrit par l’Évangile de St-Marc chap.4, verset 12 : « Et ainsi, comme dit le prophète : Ils auront beau regarder de tous leurs yeux, ils ne verront pas ; ils auront beau écouter de toutes leurs oreilles, ils ne comprendront pas ; sinon ils se convertiraient et recevraient le pardon. »
    Voici un texte d’un ex de la FSSPX qui a quitté la secte il y a quelques années et qui expose avec clarté la position de Lefebvre et ses successeurs.
    La FSSPX est-elle en train de trahir l’héritage de Mgr Lefebvre ? L’épreuve des faits.
    Dans la foulée de la démission de l’abbé Roy, et de la cinquantaine d’autres prêtres (et même un évêque, Mgr Williamson) qui se sont séparés de la FSSPX ces dernières années au motif que la direction actuelle s’éloigne trop de l’idéologie de Mgr Lefebvre, on a le droit de se demander s’ils ont raison.

    Pour y voir plus clair, il suffit de poser à Mgr Fellay, actuel directeur de la FSSPX, les mêmes questions qu’on a posé déjà à Mgr Lefebvre, et de comparer les réponses.

    Une difficulté surgit immédiatement, c’est que Mgr Lefebvre avait toujours deux réponses contradictoire pour chacune des questions, dépendamment s’il répondait en s’adressant aux fidèles, ou s’il s’adressait au Vatican.

    Devant les fidèles, il enseigne que Jean-Paul II est un hérétique, Vatican II est l’oeuvre du démon, et “nous n’avons rien à négocier avec le diable”.

    Mais devant Jean-Paul II, le discours est exactement le contraire. Voici en appui, trois documents, qui correspondent à une triple profession de foi envers Jean-Paul II, et bien sûr, un appui sans équivoque à Vatican II.

    1ère profession de foi à Jean-Paul II :

    Séminaire international Saint-Pie X, le 8 mars 1980.

    Très Saint-Père,

    Afin de mettre fin à des doutes qui se répandent actuellement soit à Rome, soit dans certains milieux traditionalistes d’Europe et même d’Amérique concernant mon attitude et ma pensée vis-à-vis du Pape, du Concile et de la Messe du Novus Ordo, et craignant que ces doutes ne parviennent jusqu’à Votre Sainteté, je me permets d’affirmer à nouveau ce que j’ai toujours exprimé :

    1. Que je n’ai aucune hésitation sur la légitimité et la validité de Votre élection et qu’en conséquence je ne puis tolérer que l’on n’adresse pas à Dieu les prières prescrites par la Sainte Église pour Votre Sainteté. J’ai dû déjà sévir et continue de le faire vis-à-vis de quelques séminaristes et quelques prêtres qui se sont laissés influencer par quelques ecclésiastiques étrangers à la Fraternité.

    2. Que je suis pleinement d’accord avec le jugement que Votre Sainteté a porté sur le Concile Vatican II, le 6 novembre 1978 à la réunion du Sacré Collège : “Que le Concile doit être compris à la lumière de toute la Tradition et sur la base du Magistère constant de la Sainte Église”.

    3. Quant à la Messe du Novus Ordo, malgré toutes les réserves qu’on doit faire à son égard, je n’ai jamais affirmé qu’elle soit de soi invalide ou hérétique.

    Je rends grâce à Dieu et à Votre Sainteté, si ces claires déclarations pouvaient hâter le libre usage de la liturgie traditionnelle et la reconnaissance par l’Église de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X ainsi que de tous ceux qui, souscrivant à ces déclarations, se sont efforcés de sauver l’Église en perpétuant la Tradition.

    Que Votre Sainteté daigne agréer mes sentiments de profond et filial respect in Xto et Maria.

    Marcel Lefebvre
    Ancien Archevêque-Évêque de Tulle.

    (“Comunione e Liberazione” – 30 jours: “Deux lettres pour une histoire à écrire” (année II, n°7, juillet 1988, p.16))

    2e profession de foi à Jean-Paul II :
    Écône, le 4 avril 1981.

    Éminence,

    Monsieur l’Abbé du Chalard m’a bien remis votre lettre du 19 février 1981, dont j’ai pris connaissance.

    Voici les réponses aux quatre demandes que votre lettre exprime :

    1. Si certaines de mes paroles ou certains de mes actes ont déplu au Saint-Siège, je le regrette vivement.

    2. Je réaffirme au sujet du Concile que je souscris à la parole du Saint-Père demandant qu’on le reçoive “à la lumière de la Tradition et du Magistère constant de l’Église”.

    3. Quant à la Réforme liturgique, j’ai signé moi-même le décret conciliaire et je n’ai jamais affirmé que les applications étaient de soi invalides et hérétiques.

    4. L’envoi du Délégué Pontifical facilitera la solution des problèmes et en même temps la normalisation de nos activités.

    Espérant qu’on voudra bien ne pas mettre en doute notre attachement à l’Église catholique et romaine, et au successeur de Pierre ; souhaitant que nos réponses soient jugées suffisantes pour l’envoi du Délégué Pontifical qui sera le bienvenu dans nos maisons, je vous prie, Éminence, d’agréer mes sentiments respectueux et cordialement dévoués in Xto et Maria.

    Marcel Lefebvre.

    Si le Saint-Père désire me recevoir, je demeure toujours à son entière disposition.

    (“Comunione e Liberazione” – 30 jours: “Deux lettres pour une histoire à écrire” (année II, n°7, juillet 1988, p.16))

    3e profession de foi à Jean-Paul II :

    “Moi, Marcel Lefebvre, archevêque émérite de Tulle, ainsi que les membres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X par moi fondée :

    1. Nous promettons d’être toujours fidèles à l’Église catholique et au Pontife romain, son pasteur suprême, vicaire du Christ, successeur du bienheureux Pierre dans sa primauté et chef du corps des Évêques.

    2. Nous déclarons accepter la doctrine contenue dans le numéro 25 de la Constitution dogmatique Lumen Gentium du Concile Vatican II sur le Magistère ecclésiastique et l’adhésion qui lui est due.

    3. À propos de certains points enseignés par le Concile Vatican II ou concernant les réformes postérieures de la liturgie et du droit, et qui nous paraissent difficilement conciliables avec la Tradition, nous nous engageons à avoir une attitude positive d’étude et de communication avec le Siège apostolique, en évitant toute polémique.

    4. Nous déclarons, en outre, reconnaître la validité du Sacrifice de la Messe et des sacrements célébrés avec l’intention de faire ce que fait l’Église et selon les rites indiqués dans les éditions typiques du Missel et des Rituels des sacrements promulgués par les Papes Paul VI et Jean-Paul II.

    5. Enfin, nous promettons de respecter la discipline commune de l’Église et les lois ecclésiastiques, spécialement celles contenues dans le Code de droit canonique promulgué par le Pape Jean-Paul II, restant sauve la discipline spéciale concédée à la Fraternité par une loi particulière.”

    (Termes de l’accord du protocole 5 mai 1988 souscrits par Mgr Lefebvre tels qu’ils sont reproduits par l’Osservatore Romano du 17 juin 1988 (page 1))

    Il est bon ici de rappeler que Mgr Lefebvre a pris activement part aux travaux du Concile Vatican II et qu’il a signé la déclaration finale, qu’on sait être clairement hérétique.

    Officiellement, devant les fidèles, il se serait rétracté quelques jours plus tard… pour appuyer de nouveau le Concile les années suivantes, comme en témoigne ces documents. Sa rétractation semble hypocrite et purement opportuniste, sans intentions véritables.

    Ce double discours est un des signes sensibles de la fausse vertu d’un faux pasteur.

    « Quelque adroite que soit la dissimulation, quelque imposante que soit la fausse piété, elle ne saurait longtemps contrefaire la véritable vertu; bientôt l’artifice paraît, et le masque tombe. La véritable piété, de même que la nature, a un caractère et des traits qu’on ne copie qu’imparfaitement. La fausse vertu aime le partage; elle sert Dieu avec ménagement et avec réserve. On veut plaire à Dieu, mais on ne veut pas déplaire au monde; ce sont deux maîtres bien opposés qu’elle prétend servir ensemble. La véritable vertu, au contraire, hait tout partage; elle sait qu’on ne saurait servir en même temps ces deux maîtres, et elle n’oublie jamais cet oracle: « Aut unum odio habebit et alterum diliget: ou il haira l’un et aimera l’autre, ou, il respectera celui-là et il méprisera celui-ci. »
    Bollandistes, tome 16

    Et cette histoire est d’autant plus compromettante qu’il est interdit pour un Catholique de reconnaître la validité d’un concile et de refuser de s’y conformer. Un concile ne peut pas ne pas être catholique s’il est fait dans l’Église, parce qu’il devient alors partie de l’enseignement du magistère infaillible de l’Église. Si un concile enseigne une hérésie, c’est que la secte qui l’a pondu n’est pas catholique, tout simplement. C’est là un des arguments par lequel l’anti-pape Jean XXIII (celui de 1410, faut-il préciser) fut dénoncé lors du Grand Schisme d’Occident.

    « Que celui qui ne reçoit pas les conciles œcuméniques comme les Évangiles soit maudit et excommunié. »
    Saint Théodore le Cénobiarque

    Notons, au passage, que Mgr Fellay, actuel supérieur de la FSSPX, joue exactement ce même jeu de la dualité de discours.

    Devant les fidèles, il prétend s’opposer à Vatican II, et “demeurer ferme” dans les négociations avec le Vatican. Mais dans les faits, il est agenouillé le front à terre devant le pontife romain. Je ne m’attarderai pas là-dessus, mais voici seulement quelques extraits d’une déclaration doctrinale de Mgr Fellay envers Benoit XVI en 2012. On note une réutilisation quasiment mot pour mot de certaines formules déjà utilisées par Mgr Lefebvre 30 ans plus tôt.

    Nous promettons d’être toujours fidèles à l’Eglise catholique et au Pontife romain, son Pasteur suprême, Vicaire du Christ, successeur de Pierre et chef du Corps des évêques.

    Nous déclarons accepter les enseignements du Magistère de l’Eglise en matière de foi et de morale, en donnant à chaque affirmation doctrinale le degré d’adhésion requis, selon la doctrine contenue dans le nº 25 de la Constitution dogmatique Lumen Gentium du Concile Vatican II.

    […]

    L’entière Tradition de la foi catholique doit être le critère et le guide de la compréhension des enseignements du Concile Vatican II, lequel à son tour éclaire – c’est-à-dire approfondit et explicite ultérieurement – certains aspects de la vie et de la doctrine de l’Eglise, implicitement présents en elle ou non encore formulés conceptuellement

    […]

    Nous déclarons reconnaître la validité du sacrifice de la Messe et des Sacrements célébrés avec l’intention de faire ce que fait l’Eglise selon les rites indiqués dans les éditions typiques du Missel romain et des Rituels des Sacrements légitimement promulgués par les papes Paul VI et Jean-Paul II.

    […]

    En suivant les critères énoncés ci-dessus (III, 5), ainsi que le canon 21 du Code, nous promettons de respecter la discipline commune de l’Eglise et les lois ecclésiastiques, spécialement celles qui sont contenues dans le Code de droit canonique promulgué par le pape Jean-Paul II (1983) et dans le code de droit canon des Eglises orientales promulgué par le même Pontife (1990), restant sauve la discipline à concéder à la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X par une loi particulière.

    (Déclaration doctrinale du 15 avril 2012, envoyée au cardinal Levada par Mgr Fellay (Publié sur LaSapiniere.info )

    Ce qui est vraiment très ironique, c’est que La Sapinière, qui a publié ce dernier document, et qui se définit comme une coalition des prêtres anti-ralliements, accuse Mgr Fellay de trahir l’héritage de Mgr Lefebvre. Pourtant, comme je viens de l’exposer, le texte de Mgr Fellay reproduit presque mot pour mot les deux premiers paragraphes d’une lettre ayant exactement la même intention, signée par Mgr Lefebvre lui-même en 1988.

    Cette division supplémentaire dans les rangs traditionalistes, basée sur des faux arguments de surcroit, n’est qu’une conséquence logique, déjà prédite par Saint Robert Bellarmin, à l’effet que c’est un comportement typique des sectaires que de se diviser sous le prétexte d’être plus conformes à l’esprit du fondateur…

    Tout cela nous montre en fait que la FSSPX n’est pas en train de se corrompre. Elle l’était déjà dès sa fondation, car les intentions libérales de Mgr Lefebvre étaient viciées dès le tout premier jour. La tangente libérale qui prend de l’ampleur aujourd’hui n’est que le germe de la graine semée par la dialectique libérale traditionaliste menée par Mgr Lefebvre et ses maîtres illuministes.

    • une jeune fille says:

      LOL

    • Jean Monnaie says:

      J’ai pas lu jusqu’à Mgr Fellay vu que je n’ai pas décelé de double discours chez Mgr Lefebvre.

      Franchement, Mgr Lefebvre sera un jour considéré comme un Saint dans l’Eglise et si quelqu’un peut éditer des prières à lui faire pour être exaucé et afin qu’il le devienne, ce serait avec plaisir.

      Mgr Lefebvre vous a fait vraiment un tort inouï et un bien fou à l’église par conséquent. Il a été un cadeau de la Providence.

  13. David Corbusier says:

    Belle argumentaire jeune fille. Digne des frateux et lefebvristres.
    Oui la position des frateux et des lefebvriste est à mourir de rire.

    • Vous n’avez, vous non plus, aucun argument. Vous ne donnez que des citations.
      D’autre part, qu’avez-vous fait, vous, avant Mgr Lefebvre ?
      S’il n’avez pas été là, vous seriez dans le troupeau des modernistes blasés, ou tout simplement, vous auriez abandonné la religion, vivant comme un médiocre. Alors un peu de modestie s’impose, cher Roi David, ou vous allez effectivement mourir de rire, mais « Qui aura voulu rire avec le diable ne pourra se réjouir avec le Christ. » (st Pierre Chrysologue)

      • Rectification de « S’il n’avez pas été là » en « S’il n’avait pas été là ».

  14. « Il vaut mieux ne pas se marier si on ne sait pas ce qu’est le sacrement de mariage ».

    Le pape a entièrement raison.
    Car l’état des mariés sera pire qu’avant le mariage.

  15. David Corbusier says:

    Madame Efgy, vous me faites bien rire avec vos posts sans saveurs et sans profondeur.
    Si je donne des citations, madame, ce sont des citations de saints, spécialistes en leur matière, qui indique comment doit se comporter un vrai chrétien en ces temps si dangereux.
    Lorsqu’on débat madame, on doit se référer à des arguments avancés par des experts ou spécialistes. C’est pour cela qu’il y a un Magistère dans l’Église, un Droit Canon et qu’il faut s’y référer.
    Sinon, on en vient comme vous madame qu’à exprimer des sentiments personnels et des impressions basés sur le ressenti.

    Pour en revenir à Lefebvre, le supposé sauveur de l’Église, sachez qu’en aucun temps je n’ai adhérer à la doctrine frelatée des frateux.
    Je suis un ex-conciliaire qui s’est fait réveiller par les fausses apparitions de Medjugorje, Garabandal, Don Gobbi et autres.
    Lorsque je fus orphelin de la secte conciliaire, j’ai cherché à savoir quel était la véritable doctrine de l’Église.
    Par la Grâce de Dieu, la seule voie qui était possible était et est le sédévacantisme. Alors comme vous voyez vous avez présumé trop rapidement de mon cheminement (vous assumez bien des choses que vous ne connaissez pas).
    Et vous madame Efgy et autres frateux, je n’ai pas encore vu un seul lefebvriste, ici, arriver à me commenter la bulle de Paul IV et Romano Pontifice de St-Robert Bellarmin avec un raisonnement solide et bien ficelé.
    Bien sûr que vous le ne pourrez pas, puisqu’on ne peut rien contre la Véritable Doctrine de l’Église.
    Alors, continuer à croire qu’un bouffon comme Bergoglio est pape, au point d’éradiquer, rien de moins, que le 6e commandement de Dieu.
    Bélzébut pourrait être à la tête de la secte conciliaire, que vous tous frateux continueriez à le suivre comme si de rien n’était.
    Allez parfaire votre formation évangélique madame.
    « C’est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent. Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Esaïe: Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point… »

    « Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés. »

    « Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. »

    • Jean Monnaie says:

      Mais si, des gens qui affectionnent Mgr Lefebvre vous ont déjà répondu, simplement vous n’avez pas cherché. J’ai cherché pour vous : https://lebloglaquestion.wordpress.com/2015/02/15/la-bulle-de-paul-iv-cum-ex-apostolatus-officio-na-plus-de-valeur/

      https://pelagiusasturiensis.wordpress.com/de-romano-pontifice-de-saint-robert-bellarmin-avec-commentaires/

      Je vous remercie et même vous bénis. Ca m’a donné l’occasion de trouver deux textes que j’estime plutôt intéressants.

      Je tiens néanmoins à vous dire que vos citations concernent tous ceux qui ont arrêté de prier et d’avoir la foi. Ou encore de croire aux partis politiques, ou à la religion musulmane. Ou de ne pas chercher à comprendre ce qu’est la grande crise de l’Eglise. Et je me permets d’insister que ce Pape est Pape. Je vous le dis parce que j’en ai douté comme vous et que j’ai reçu une grâce du Saint Esprit, confirmé en cela par d’autres Catholiques, et que celle-ci ne pourrait s’être réalisée autrement. Je vous recommande donc de chercher dans l’autre sens, pourquoi ce Pape est Pape et pourquoi il agit ainsi plutôt que comme vous aimeriez qu’il agisse.

    • Chère Roi David Corbusier, vous cherchez des posts avec saveurs ? Je ne vous en donnerai pas, car je ne fais pas dans le sentimental, mais dans la Vérité, qui est froide, objective et sans profondeur, pour qui ne la comprend pas et la refuse.
      Ma « formation évangélique » est sans aucun doute possible pus profonde que la vôtre, à moins que vous ne soyez un prêtre tradi expérimenté; et même si c’était le cas, vous feriez bien d’aller réviser vos cours.

    • peu importe says:

      « Hors de l’Eglise, point de salut »

  16. David Corbusier says:

    Monsieur Monnaie êtes-vous vraiment sérieux quand vous me référez aux documents contestant la validité de la bulle de Paul IV et Romano Pontifice de St-Robert Bellarmin?

    Dites-moi que je rêve? Êtes-vous de mauvaise foi et/ou tordu d’esprit?

    Le document commenté de Saint-Robert Bellarmin Romano Pontifice que vous me proposez a été élaboré par les bons soins de CMI sur le forum te deum qui est un forum purement sédévacantiste et qui prouve que le sédévacantisme est la seule voie doctrinale possible. J’ai moi-même exposé ce commentaire en plusieurs occasions sur Medias-Presse-info. Alors apprenez à lire un texte monsieur Monnaie et ne lui faite pas dire le contraire de ce qu’il exprime. Quelle inversion inouie!

    Et sur ces liens vous pourrez allez voir, ce que ce même forum (te deum) a eu à dire sur la bulle de Paul IV et qui constitue une réponse implacable au texte du blog la Question que vous me servez comme argument massue et qui confirme que la bulle « Cum ex Apostolatus Officio » est toujours en vigueur.

    http://messe.forumactif.org/t2435-comprendre-la-bulle-de-paul-iv

    http://messe.forumactif.org/t714-la-bulle-de-paul-iv-toujours-en-vigueur
    Monsieur Monnaie êtes-vous vraiment sérieux quand vous me référez aux documents contestant la validité de la bulle de Paul IV et Romano Pontifice de St-Robert Bellarmin?

    Dites-moi que je rêve? Êtes-vous de mauvaise foi et/ou tordu d’esprit?

    Le document commenté de Saint-Robert Bellarmin Romano Pontifice que vous me proposez a été élaboré par les bons soins de CMI sur le forum te deum qui est un forum purement sédévacantiste et qui prouve que le sédévacantisme est la seule voie doctrinale possible. J’ai moi-même exposé ce commentaire en plusieurs occasions sur Medias-Presse-info. Alors apprenez à lire un texte monsieur Monnaie et ne lui faite pas dire le contraire de ce qu’il exprime. Quelle inversion inouie!

    Et sur ces liens vous pourrez allez voir, ce que ce même forum (te deum) a eu à dire sur la bulle de Paul IV et qui constitue une réponse implacable au texte du blog la Question que vous me servez comme argument massue et qui confirme que la bulle « Cum ex Apostolatus Officio » est toujours en vigueur.

    http://messe.forumactif.org/t2435-comprendre-la-bulle-de-paul-iv

    http://messe.forumactif.org/t714-la-bulle-de-paul-iv-toujours-en-vigueur
    Monsieur Monnaie êtes-vous vraiment sérieux quand vous me référez aux documents contestant la validité de la bulle de Paul IV et Romano Pontifice de St-Robert Bellarmin?

    Dites-moi que je rêve? Êtes-vous de mauvaise foi et/ou tordu d’esprit?

    Le document commenté de Saint-Robert Bellarmin Romano Pontifice que vous me proposez a été élaboré par les bons soins de CMI sur le forum te deum qui est un forum purement sédévacantiste et qui prouve que le sédévacantisme est la seule voie doctrinale possible. J’ai moi-même exposé ce commentaire en plusieurs occasions sur Medias-Presse-info. Alors apprenez à lire un texte monsieur Monnaie et ne lui faite pas dire le contraire de ce qu’il exprime. Quelle inversion inouie!

    Et sur ces liens vous pourrez allez voir, ce que ce même forum (te deum) a eu à dire sur la bulle de Paul IV et qui constitue une réponse implacable au texte du blog la Question que vous me servez comme argument massue et qui confirme que la bulle « Cum ex Apostolatus Officio » est toujours en vigueur.

    http://messe.forumactif.org/t2435-comprendre-la-bulle-de-paul-iv

    http://messe.forumactif.org/t714-la-bulle-de-paul-iv-toujours-en-vigueur

    • Jean Monnaie says:

      Un des deux textes est la réponse directe à ce que vous demandiez. J’irais voir vos liens quand j’aurais plus de temps, néanmoins votre forum que vous me citez n’a pas plus légitimité que le collectif derrière le Blog la Question.

      L’autre source que j’ai cité vient d’un site comme vous, Sede Vacantiste, et c’est pour vous dire que même lui ne peut pas démontrer que quelqu’un de l’église serait un hérétique occulte. Or, comme vous ne pouvez pas non plus le démontrer, c’est simplement votre conclusion et celle de l’auteur qui vous fait dire que le Pape serait un hérétique occulte. Sans preuve, on peut tout dire et surtout n’importe quoi !

      Désolé, j’avais pensé que vous auriez compris de vous-même que les arguments sur la page ne tenait pas. Par ailleurs, je ne vois pas très bien ce que cela vous apporterait de déposer le Pape, sachant qu’il a annoncé lui-même qu’il en avait encore pour 3 ans maxi il y a un petit moment, sachant très bien sans doute qu’il sera le pape assassiné de la vision de Saint Pie X.

      • Léon says:

        il n’est pas question de déposer une  » Pape  » hérétique public , mais de le constater sont hérésie public ! ce qui a pour effet de n’avoir aucune Juridiction de fait , l’office est vacant de droit , mais non de fait !

        • Jean Monnaie says:

          Pour constater cette hérésie publique, il faudrait néanmoins que la majorité des Catholiques suivent cet avis. Cela ne sera jamais le cas étant donné le nombre de Chrétiens de l’Eglise conciliaire vis à vis des Chrétiens traditionnels en faveur de cela.
          Il restera donc Pape jusqu’au bout, qu’on le veuille ou non, et qu’on ne soit d’accord ou pas avec lui sur nombre de ses erreurs vis à vis de la doctrine traditionnelle. La FSSPX a donc raison de toujours le considérer comme pape et la seule chose qu’on puisse faire pour la situation me semble donc de prier pour qu’il se corrige.

          • Léon says:

            Vous etre démocrate ou quoi ?
            Innocent III, Pape
            « Le Pontife peut être jugé par les hommes, ou plutôt son jugement déjà fait peut-être manifesté par eux, s’il s’évanouit dans l’hérésie, car celui qui ne croit pas est déjà jugé. » (Serm. iv, In consecratione pontificis)

            Combien meme , la majorité de personne ferait abstraction de l’hérésie public et notoire d’un clerc , de droit divin il perd toute juridiction ipso facto , Can 188

            • Jean Monnaie says:

              Je ne suis pas démocrate mais vous voyez bien que ce n’est pas réalisable et que l’église est prise comme dans un étau depuis le temps et que rien ne s’est passé.

              On ne peut pas se gouverner nous-même et si l’église ne le déclare pas ainsi, il ne reste qu’à attendre que la vision de Saint Pie X concernant ce Pape se réalise. Mais encore une fois, il me semble que ce Pape, malgré ses hérésies, ait une mission, et que tout ce qu’il peut faire ou dire ne peut être compris étant donné que nous ignorons ce qu’il se passe au sein de l’église. De l’avoir comme Pape nous donne aussi la température de ce qu’il s’y passe justement.

              • Léon says:

                Vous exprimez une position non catholique , il est de Foi catholique qu’un hérétique public n’est plus membre de la Ste Eglise Catholique , paralèllement votre opinion contredit formellement le St Magistère de St Pierre a Pie XII inclus !

          • MA Guillermont says:

            Frère Jean ,
            Le constat de l’hérésie Bergoglienne and Co est flagrant .
            La tiédeur de la majorité des chrétiens catholiques est flagrante .
            L’allégeance « papale »au pouvoir politique maçonnique mondial est flagrante .
            Manifestement le temps restant est précieux pour la conversion et le salut des âmes , alors soyons des disciples dévoués de Notre Seigneur , dénonçons fermement sans fioritures les mensonges vaticanesques quotidiens , rétablissant la Vérité de la Parole de Jésus .
            Pour combattre Satan à l’oeuvre dans les atrocités commises par les hommes sous son emprise , appelons Marie pour nous protéger et nous aider . La prière et la dévotion au Coeur Immaculé de Marie seront notre armure .

      • Léon says:

        Dr. Fernando Della Rocca, Université de Rome, avocat à la Sainte Rote romaine, MANUAL OF CANON LAW, traduit par le R.P. Anselm Tatcher, O.S.B., p.186, 1958 a écrit: Les autres raisons d’une vacance (du Siège apostolique) sont la folie complète et incurable, et l’hérésie notoire privée. Durant la vacance, l’exercice de la suprême autorité dans l’Église (auquelle la continuité devient morale et non physique) est suspendue.

    • Gerry says:

      Et si SS. Paul VI était toujours vivant? Je pense que ce serait la solution. Lire le volume de Teodore Kolberg sur l’Imposture du siècle.
      https://drive.google.com/file/d/0BwuLXsGPXPbYTmJTQV9RQWhON0E/view?usp=sharing

  17. Léon says:

    Parallèlement , ladite bulle est incorporé au canon 188.4 de 1917

  18. J’apprécie bien ce pape!
    Ça devrait suffire le nombre de criminalité fait par l’église catholique ? Inquisition indulgences. ..
    Nous aussi on enseigne ça!
    Pour ne pas être hypocrite! Pourquoi faire quelque chose qu’ on ne respecte pas?
    Puis si vous lisez le début de Mat 14 le Christ demande qui tu crois qui suis je?
    Et c’est la réponse de Pierre sa croyance qui serait le fondement de l’église. .. (Romains Orthodoxie )
    Pierre est nommé à la tête de l’Eglise dans Mat, 16, 18.
    Puis s’il était le chef il aurait imposé la circoncision à Paul et à l’église!

  19. fatigara says:

    Non seulement le pape François est ambigu mais il est aussi incohérent :
    • D’un côté, il appelle « mauvais employé de commune » les prêtres qui refusent le baptême à des enfants dont les responsables sont inconscients des réalités du baptême, ne pratiquent pas et n’éduqueront pas ce petit enfant dans la réalité de la foi catholique. Or, selon le droit canon, ces prêtres n’ont pas seulement le droit mais le devoir de refuser le baptême dans ces circonstances.
    • D’un autre côté, il conseille à ceux qui sont dans le même état d’inconscience des réalités du sacrement de mariage de ne pas se marier. S’il était cohérent, il ferait donc la même chose pour le baptême. A moins que dans sa tête, il ne penche pour la doctrine protestante de la « justification » (c’est la foi qui sauve uniquement, les œuvres n’ont rien à voir). Et c’est ce qui semble venir.
    Dans un cas comme dans l’autre, ce n’est pas du tout le langage qui convient à un Vicaire de Jésus-Christ, c’est tout simplement celui d’un bon fonctionnaire d’un service public d’assistance.
    Pour info, je suis en « Brexit » de l’Eglise catholique romaine qui depuis le 13.03.2013 n’est plus guère la Sainte Eglise catholique, laquelle est en mode « catacombe ».

    • D. 22ans says:

      Le bapteme n’est il pas sencer etre un cadeau donner par Dieu? qui accueil un enfant dans sa famille?

      il est ou l’amour dans tous ca?

      si quelqu’un veut faire baptiser son enfant, Dieu a s’est raison derriere cela.. aprenez un peu a vivre dans l’acceptation..

      D. 22ans

  20. Les premiers 10 siecles de la chrétienté le mariage était un mariage civil!

    • Le mariage civil n’existe pas, puisque le mariage vient de Dieu dès l’origine : « ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ».

  21. Emile LENO says:

    En Afrique on dit souvent que les enfants or mariage sont des bâtards mais dans la réalité,se sont eux le plus qui réussissent et cela se justifie car l’amour et la fidélité entre deux concubins est visible et vrai meme les parents passent par le maraboutage pour les séparer impossible,aussi tant mépris,et souffrances causées par les parentsa leur egard mais jamais les deux se séparent,autre analyse;le même couple une fois dans le mariage,difficile de se supporter et vivre un vrai amour et une vraie fidélité ce qui fait que les enfants qui naîtront dans ce mariage peu d’entre eux réussissent tout simplement qu’il manque d’amour vrai et de fidélité dans ce mariage aujourd’hui pour beaucoup de couple, surtout en Afrique,le message du pape doit donc raisonner et trouver un écho profond dans le cœur humain.c’est comme pour dire que « mieux vivre orphelin que d’avoir tous tes parents en vie et ne jamais savoir ceux qu’ils pour toi. »le pape souffre à nos souffrances jeunes d’Afrique

  22. D. 22 ans says:

    🙂
    Je ne peux m’empecher de reprendre tous ces commentaires infondés,

    a tous ceux qui on peur du changement, qui reclame le depart de ce pape qui en fait pour les pauvres, qui reni le pouvoir du bien au benefice du pouvoir du coeur, a tous ceux qui ne se retrouvent pas en lui car trop occupes a exercer les ecrits dans le moindre details, sans se preoccuper des urgences de notre monde, tout ces articles sont bien beau 🙂 mais honnetement, ou est le mal de changer un peu les choses? on est en 2016, on peut plus vivre sur les meme fondements , les choses doivent evoluer.. et franchement aller creer une petition en ligne 🙂 bravo …. critiquer c’est facile, et a la personne plus haut qui qualifie le socialisme de communisme, attention a ne pas melanger religion et politique.. aider les povres n’est pas du communisme.. au lieu de citer des article vieux de 100 ans, d’ecrire dans un francais plus impressionant par la forme que par le fond.. apprenez ce qu’est la misericorde.. j’ai rarement vu des gens aussi fermés.. –‘ s’en est affligent..

    D. 22 ans 🙂

  23. fatigara says:

    Cher Monsieur de 22 ans,
    Je me demande bien quelles sont les raisons de votre promenade sur le blog de M.P.I. puisque vous donnez des avis systématiquement opposés à l’esprit et aux objectifs des articles de ce site. C’est à croire que vous ne vous en êtes pas du tout informé ou que vous n’y avez rien compris.
    Lorsqu’on parle du pape François, on parle évidement de la foi catholique. Et c’est donc par la foi catholique qu’on peut découvrir que le pape François n’est pas du tout catholique.
    L’amour de la foi catholique relève de la Vérité qui ne peut tromper sur la réalité ni sur ses résultats. L’amour dont vous parlez est celui des humains qui met la sensualité et la sexualité au dessus de la réalité du don de soi-même et qui, je suppose que vous le savez, trompe beaucoup trop de personnes sur la réalité et sur les résultats (divorces, adultères, abandon d’enfants, ….)
    Vous nous accusez d’être de « beaux causeurs ». Mais c’est trop facile lorsqu’on ne connaît presque rien des réalités du sujet dont on « cause » et qu’on se « fabrique le surnaturel », qu’on fait abstraction du surnaturel au lieu d’y croire et de s’en instruire. Faites-nous donc la leçon beau sire, ou belle cire ! Mais le beau causeur, c’est vous, vous parlez de ce que vous ne connaissez pas !
    Aucun des sept sacrements n’est une action unilatérale de Dieu ou une potion magique de Dieu qui confère la foi. C’est la foi qui suscite le besoin des sacrements, c’est la foi qui est amour. Il y a des baptisés qui se font « débaptiser », il y a des baptisés qui sont en enfer. Il y a des musulmans qui se font baptiser rien que pour faire croire à une intégration réussie et obtenir plus facilement l’asile. Mais selon votre raisonnement, vous niez l’enfer, vous n’êtes pas dans les réalités de la foi catholique, mais plutôt dans celle du protestantisme. Un grand nombre de baptisés ne pratique plus du tout. Est-ce vraiment de l’amour pour Dieu qui, d’après vous, leur a fait ce cadeau ? Un prêtre en disait : « Ils ont le même problème que le diable : lui aussi croit en Dieu mais ne pratique pas du tout non plus ». Si vous n’êtes pas d’accord, c’est que votre raisonnement n’est pas cohérent, ou bien que vous n’êtes pas catholique. Et c’est le même problème que celui du pape.
    En fait « d’acceptation », peut-être devriez-vous faire un effort pour accepter la Vérité. Vous êtes tombé dans le piège du pseudo messianisme décrit par l’article 675 du catéchisme de l’Eglise catholique. Il est au moins une réalité qui ne manquera pas de vous confondre : celle des résultats et celle des événements qui doivent encore surgir et qui vous instruiront bien mieux que moi.
    Bien à vous.

  24. Mba Mohamed David Franck says:

    Qu’est-ce qui est difficile à comprendre ici? Il a parfaitement raison, le mariage n’est pas un jeu, que ceux qui ne sont pas prêt restent tranquille! C’est pas une question d’argent ou parce qu’on a vu l’autre faire, mais de moralité. Mariage = fidélité. On ne se mari pas pour continuer à tromper sa femme ou son mari; il vaut mieux continuer dans le concubinage alors!!!

  25. Paolo says:

    C’est le premier pas à franchir avant le second qui sera de nous dire que mieux vaut des hommes polygames que des femmes sans maris qui se prostituent. et ainsi se rapprocher de l’islam?

  26. Jean 8:7
    Ils disaient cela pour l’éprouver, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l’interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre

    Matthieu 7:1
    Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.

  27. Emile says:

    Quand les dogmes remplacent les paroles de la Bible, qui est le livre de chevet de tout chrétien, voici bien le résultat. Le Pape voulait seulement dire vivez dans la debauche car le sexe avant le mariage est devenu un sacrement. C’est regrettable pour ses disciples qui l’écouteront aur ce point. Contredire est devenu l’apanage de la papauté catholique.

  28. fatigara says:

    Cher Emile,
    Merci pour votre défense de la Vérité qui ne trompe pas sur la réalité ni sur ses résultats. Puis-je me permettre d’ajouter dans la suite de votre commentaire qui m’inspire : « Et le sacrement est devenu une affaire de sexe ! ». En sera-t-il de même pour le sacrement de sacerdoce ?
    Ils vont bientôt nous faire croire n’importe quoi. Le grand nombre est désormais comme Bergoglio et Bergoglio est comme le grand nombre, c’est pour cela qu’ils s’entendent bien. Mais le grand nombre était déjà ainsi avant que ne vienne Bergoglio et c’est pour cela qu’il est venu pour les conduire à leur perte. Doit-on les plaindre d’avoir ce qu’ils désiraient ardemment ?
    Sincères chrétiennes salutations.

    • MA Guillermont says:

      Le grand nombre tue le temple qu’est leur corps .
      La Vérité est amère et déplaît …
      Ils méritent ainsi ce « pape à qui ils n’adressent aucun reproche puisqu’il valide le péché d’impureté et de luxure …
      Tout à fait d’accord avec vous Fatigara .
      Merci d’éclairer ce chemin chaotique et ténébreux …

  29. fatigara says:

    « Trop tard ! » – « Plus possible ! ».
    Chère Madame Guillermont,
    Merci pour votre fraternelle et généreuse attention. Ravi de croiser à nouveau votre chemin, peut-être pour la dernière fois ! « Eclairer ce chemin chaotique et ténébreux ! », c’est à peu près tout ce que nous pouvons encore faire les uns pour les autres et ce que fait très bien MPI d’ailleurs mais sans être très bien écouté ni compris, car :
    « Trop tard ! » – « Plus possible ! ». L’esprit/système antéchrist/antichrist est parvenu à se répandre dans toute l’Eglise catholique « jusqu’au plus haut sommet » et à s’emparer du pouvoir. C’est donc désormais l’Antéchrist qui règne, gouverne, opère et impose des réformes en sa faveur, tout en faisant subtilement croire qu’elles sont en faveur du Christ et que quiconque s’y oppose s’oppose au Christ. C’est l’envers de l’Eglise et du monde qui sont devenus fous et foutus !
    « Lors donc que vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, installée dans le saint lieu – que le lecteur comprenne ! – que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas dans sa maison pour prendre ses affaires, et que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau ! » (Math. 24:15-18)
    « Où que soit le cadavre, là se rassembleront les vautours. » (Math. 24:28)
    L’évangile introduit ainsi la notion du « trop tard ! » – « plus possible ! » pour empêcher certaines choses d’arriver ou en modifier d’autres. Et c’est bien logique ! ? Les causes sont tellement évidentes et nombreuses ! « Tout royaume divisé contre lui-même ne peut pas subsister » – « Vous êtes le sel de la terre (qui conserve et donne goût). Si le sel (lui-même) vient à perdre sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il n’est plus bon qu’à être jeté au dehors pour se trouver foulé aux pieds par les passants ». « Si l’on traite ainsi le bois vert (l’Eglise naissante), que fera-t-on du bois sec (l’Eglise décadente) ?
    Que peut-il y avoir de plus abominable et de plus désolant que de voir siéger à la tête même de l’Eglise du Christ, sur le trône pontifical, le pire ennemi de l’Eglise, la personne même de l’Antéchrist qui opère la destruction de l’Eglise ? Or, c’est bien cela que nous voyons en la personne de Jorge Bergoglio : c’est bien cela « l’abomination de la désolation » – « la bête semblable à un agneau mais qui parle comme un dragon » – « le faux prophète » – « la personne même de l’Antéchrist » dont la venue nous a été annoncée/dévoilée par l’Apocalypse ainsi que par La Salette, Fatima, Saint Malachie et bien d’autres prophéties qui, par recoupement, nous permettent de préciser l’époque de sa venue bien qu’elle soit à présent manifeste.

  30. fatigara says:

    « Trop tard ! » – « Plus possible ! ». (suite 1)
    Il n’y a donc plus de doute que le « faux prophète » de l’Apocalypse est le chef religieux actuel de l’Eglise du Christ et que cette « abomination de la désolation » est le signe certain du règne de l’esprit/système de l’Antéchrist/antichrist qui doit durer trois ans et demi (peut-être moins), et dont on peut estimer le début en 2015, époque où Jorge Bergoglio (concrétisation/personnalisation de l’Antéchrist) commence à manifester sans plus de retenue ne volonté ferme de syncrétiser les religions, un comportement christianophobe et islamophile, mais surtout parvient à imposer dans l’Eglise son exhortation apostolique Amoris Laetitia qui est une stratégie diabolique irréversible de destruction des sacrements et de la véritable Eglise du Seigneur Christ Jésus. Si l’on « détricote » ainsi la Vérité/Réalité, on ne peut que s’en retrouver « tout nu et tout bronzé » sans plus aucun moyen ni aucune raison d’unité. Le résultat va donc être assurément tout à fait contraire à celui que pense pouvoir récolter Jorge Bergoglio : encore plus de divisions, de discordes, de controverses, …
    Nous sommes donc bien plongés dans le règne de l’Antéchrist/antichrist qui domine, qui s’impose et qu’il ne sera pas possible d’anéantir sans une puissante théophanie universelle.
    Si des catholiques en grand nombre majoritaire ne le voient pas et ne le croient pas, c’est tout simplement parce qu’ils ne sont plus de vrais catholiques. Et c’est bien à cause de cela que la grande apostasie est à son sommet et qu’il ne sera pas possible de destituer ce pape, personne même de l’Antéchrist, qui va donc orchestrer le règne de l’Antéchrist/antichrist sans rencontrer d’opposition suffisante mais en réprimant et piétinant toute opposition. Et tout cela se voit déjà nettement pour celui qui veut bien s’informer.

  31. fatigara says:

    « Trop tard ! » – « Plus possible ! ». (suite 2)
    Le faux prophète n’est pas venu à l’improviste ni par inadvertance mais parce que le moment était propice, le temps était venu, parce que, dans l’Eglise, on désirait et attendait un personnage comme lui, on était prêt pour l’accueillir chaleureusement, l’écouter, l’applaudir,l’approuver et le suivre. Même les non chrétiens en font autant. Le pseudo pape François ne reviendra donc pas en arrière mais ira toujours plus en avant dans ses réformes, certain de bénéficier de l’approbation du très grand nombre des catholiques (dont des cardinaux, des évêques, des prêtres) qui souhaitent ces réformes. Et çà, il le sait bien, il en tire toute sa puissance pour « amener la terre et ses habitants à adorer cette première Bête dont la plaie mortelle fut guérie ». (Apoc. 13 :12). N’y a-t-il pas de preuves en suffisance ? Deux millions de jeunes qui l’ont applaudi en Pologne. Cet homme n’agit pas avec la conscience d’un bon et vrai pape mais comme un chef d’état qui s’impose à la conscience des citoyens et que les revendications du petit nombre n’impressionnent pas, n’arrête pas dans ses desseins. Et quand il aura fini de détruire l’Eglise, il ne sera plus possible de voir revenir un bon et vrai pape dont, de toute façon, on ne voudra plus, dont on se débarrassera encore plus vite.

  32. fatigara says:

    « Trop tard ! » – « Plus possible ! ». (suite 3)
    Alors : « Qui égale la bête et qui peut lutter contre elle ? » (Apoc. 13 :4)
    Quels sont les cardinaux et les évêques, ayant une influence suffisante dans l’Eglise, qui oseront et sauront s’opposer – officiellement, publiquement – à ce pape sans en être de suite limogés, désavoués et rejetés par le grand nombre, tournés en dérision, vilipendés, traités d’hérétiques et de schismatiques, de déraisonnables, d’intégristes et même d’antichrétiens ? Combien de fidèles accepteraient vraiment de les croire et de les suivre tout en étant traités comme eux ? Quelles en seraient les conséquences inévitablement désastreuses même s’ils parvenaient à leur fin ? Quels moyens leur resteraient-ils pour vivre en Eglise ? Cela risquerait bien de susciter un affrontement entre catholiques au sein même de l’Eglise en précipitant ainsi sa destruction, ce que souhaite évidemment l’Antéchrist. En outre, il n’y a pas que l’Eglise qui fait ou défait l’Eglise, il y a aussi les gouvernements selon qu’ils luttent pour elle ou contre elle. Combien sont-ils encore pour elle ?
    Combien ne vont-ils donc pas se retenir d’agir et de parler par crainte de conséquences désastreuses ignorées ou présumées ? Combien de prêtres et d’évêques sont-ils disposés à se rendre à l’évidence que nous sommes en train de vivre, comme le disait Sœur Lucia de Fatima, les chapitres VIII à XIII de l’Apocalypse ? Un sur dix ? C’est bien trop peu ! En a-t-on déjà entendus ? Et combien de fidèles pour en faire autant ? Un sur cent ? Ce serait déjà bien, mais cela ne fait que douze millions dispersés parmi 1,2 milliard de catholiques dans le monde de 7 milliards d’humains.

  33. fatigara says:

    « Trop tard ! » – « Plus possible ! ». (suite 4)
    Et jamais le grand nombre des évêques, prêtres, religieux et baptisés catholiques ne voudra entendre parler de la fin des temps qu’il génère lui-même. On dirait que la loi du silence s’est déjà imposée à la conscience générale, comme dans la mafia. Il y a d’ailleurs peu de personnes qui sont disposées à croire en la fin des temps (et à vivre en conséquence) parce qu’elle fait penser à la fin du monde et à la mort. Et devant des faits hallucinants, l’humain se prédispose spontanément, par instinct de conservation, à en faire abstraction, négation, déni. Pourtant, l’Apocalypse n’est que la vision de la réalité des oeuvres des hommes, la réalité de ce que nous vivons chaque jour et que nous rapportent les médias, la réalité que les humains génèrent eux-mêmes. Mais de la sorte, on préférera s’accommoder de la fausse Eglise et du faux christianisme de Bergoglio plutôt que de réaliser que nous sommes à trois ans de la fin des temps. De ce fait, on n’en parlera pas, on n’agira pas en conséquence, et tout va se passer comme s’il ne se passait rien du tout comme si tout n’était plus que du rêve, du film et du jeu. Mais cela n’empêchera en rien la réalité de poursuivre son évolution, de s’aggraver et de provoquer la destruction de l’Eglise catholique qui n’est déjà plus qu’un beau contenant sans presque plus de contenu.
    L’Eglise catholique est dépositaire de la Vérité qui est réalité, elle est ainsi la conscience vivante de l’humanité. En dehors de l’Eglise, sans elle ou contre elle, c’est en dehors de la réalité, sans elle ou contre elle, c’est la perte de la conscience des réalités de la vie, de l’amour et de la mort, c’est la perte de la raison humaine. Puisque l’Eglise est « à son extrémité », l’humanité aussi est « à son extrémité ». D’une façon comme de l’autre, avec ou sans théophanie universelle, ce sera bientôt la fin de cette civilisation. Et cela aussi commence à se voir ou se pressentir. Qui oserait affirmer que l’humanité peut encore se conduire de la sorte pendant dix ans ou vingt ans ?

  34. fatigara says:

    « Trop tard ! » – « Plus possible ! ». (suite 5 – fin)
    Il ne faut pas oublier que le grand nombre des baptisés catholiques est favorable à Jorge Bergoglio et ne veut certainement plus voir revenir un pape comme Benoît XVI (qui semble d’ailleurs avoir planifié/organisé sa renonciation prophétiquement en conséquence). Ils sont comme lui et il est comme eux, ils ne changeront plus. En fait, à cause de tant de confusion, d’illusion et de compromission, ils étaient déjà comme Bergoglio avant même qu’il ne vienne à eux pour les complaire et les mener à sa guise. Il suffit de regarder autour de soi pour le comprendre et pour réaliser qu’il est trop tard, qu’on a plus le choix, qu’il ne sera pas possible de revenir en arrière ni d’empêcher d’aller en avant, vers un cataclysme universel. Il n’y a plus qu’à s’y préparer et à veiller. Ce n’est pas pour autant qu’il faut rester à ne plus rien faire, bien au contraire, plus que jamais, nous devons continuer à sanctifier le nom de Dieu, à œuvrer à la venue de son royaume, à faire sa volonté sur la terre comme au Ciel car :
    • « Et si ces jours-là n’avaient pas été abrégés, nul n’aurait eu la vie sauve : mais à cause des élus, ils seront abrégés, ces jours-là. » (Math. 24:22),
    • « Viens, bon et fidèle serviteur ! Puisque tu as été fidèle en de petites choses, je t’en confierai de plus grandes ».
    • « Heureux le serviteur que le maître de maison trouvera à son retour en train de veiller ! ».
    Mais il serait illusoire de croire que l’Eglise pourra se relever de ses ruines par les seules œuvres humaines, sans une théophanie universelle qu’il faut désirer, demander et attendre et que ce n’est que par celle-ci que se réalisera la promesse de Notre Seigneur Jésus-Christ : « Et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle ! »
    Combien j’aimerais que quelqu’un me démontre objectivement, réalistement, sérieusement (arguments et preuves à l’appui) que le présent exposé n’est qu’une hallucination et qu’il y a, bien au contraire, d’innombrables signes ou moyens d’une possible renaissance resplendissante de l’Eglise ! N’oublions pas : « En apparence, … En réalité, … ».
    Sincères chrétiennes salutations.

    • MA Guillermont says:

      Quelle verve , quel courant d’eau vive coule dans cet argumentaire magistral de Foi vraie , absolue , royale …
      Saint Louis Roi de France et confesseur priez pour nous .
      Oui , nous sommes dans des temps bien tristes pour l’Église et pour le monde et l’homme ( le plus grand nombre)qui règne sans partage par son vouloir propre , a atteint le sommet et le fond de la ressemblance parfaite avec Satan .
      L’humanité dans sa majorité , nie Dieu , nie la Vie , nie le surnaturel , nie tout , absolument tout …
      Règne cruel , monstrueux , abominable est celui du Prince des Ténèbres …sur la race du premier d’entre les hommes Adam .
      Celui qui ne voit pas en ce temps , est vraiment aveugle , délibérément …
      Pleurs et grincements de temps sont promis aux enfants du Mal …
      Soyons enfants de Dieu pour hériter de la couronne de Gloire …
      Soyons bons .

  35. fatigara says:

    Cher Monsieur Pour le Coup,
    Merci pour votre renseignement que j’ai visualisé à l’adresse indiquée
    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2016/08/24/nursie-5839510.html#article-comments
    Je n’ai pas bien saisi la raison pour laquelle on fait un rapprochement avec les 1260 jours cités par Daniel. Logiquement, cela ne peut pas pouvoir signifier que le temps de l’Antéchrist est déjà passé ou que JMB n’est pas du tout la personne même de l’Antéchrist.
    Le temps du règne de la personne Antéchrist ne commence pas forcément avec le début de son pontificat. Il est dit que les débuts de cette personne Antéchrist seront humbles et peu remarqués : « Je considérais les cornes, et voici, une autre corne, petite, s’éleva au milieu d’elles » (Dan. VII/8). L’expression « petite » désigne une puissance faible à ses débuts ; elle paraîtra tout d’abord insignifiante. On ne peut donc pas parler de « règne » dès le départ mais plutôt de temps de séduction pour mieux tromper et parvenir à régner. Et il me semble qu’à partir du moment où il parvient à imposer quelque chose d’antichrétien sans guère d’opposition, c’est que son règne commence.
    Sur le même site, j’ai visualisé un article du 22.08.16 qui semble confirmer que JMB ramène le Christ à « une articulation » de l’unique Dieu, comme les divinités des autres religions sont des articulations particulières de l’unique divinité http://yvesdaoudal.hautetfort.com/francois-pape/ Et cela, c’est bien un langage d’Antéchrist.
    Bien à vous.

    • " Pour le coup " says:

      Bien cher Fatigara ,
      Certains internautes pensent qu’il s’agit d’ajouter les 75 jours au 24 Août selon la prophétie de Daniel soit 1335 jours , qui portent au 07 Novembre 2016 veille du 08 Novembre , jour d’élection américaine pour le ou la 45 ème président (e) américain(e) …
      Source LGR
      JMB est assurément le Faux-prophète qui tient un langage d’antichrist sans nul doute pour ma part .
      Bien à vous Fatigara .

  36. Vous n’avez rien compris. Le journaliste raconte ce qu’il veut.

  37. fatigara says:

    Chère Madame Guillermont,
    Merci beaucoup pour votre patience à me lire et surtout pour votre réponse qui, comme chacun de vos commentaires que je peux observer sur ce blog, exprime « la constance, l’endurance et la persévérance » que nous suggère St Paul. Vous êtes une correspondante précieuse et sans détour.
    Une religieuse disait : « La plus pénible des croix, c’est d’être incompris ». Lorsqu’on dit « Vincent mit l’âne dans un pré et s’en vint dans l’autre », certains comprennent « Vingt cents mil ânes dans un pré et cent vingt dans l’autre ». Et dès lors qu’on ajoute « Combien de pattes et d’oreilles ? », ils commencent à compter, compter, … jusqu’à s’y perdre et enfin réaliser qu’il n’y a qu’un âne.
    Un fou en était arrivé à se taper sur la tête avec un marteau en bois. On tenta de le raisonner : « Pourquoi fais-tu cela ? Tu vas te faire beaucoup de mal ! » Mais il rétorqua : « Justement, quand j’arrête, çà me fait tellement de bien ! » On lui confisqua le marteau, mais il était trop tard, il continua de se taper la tête contre celle des autres, puis contre les murs, et finit par en mourir.
    Voilà jusqu’où peut conduire la déraison, le refus délibéré de voir, savoir, comprendre et croire.
    Au plaisir de vous retrouver sur le « sûr chemin de lumière vers Dieu et le Ciel ».
    Sincères chrétiennes salutations en union de prières. Que Dieu Trinité vous garde !

  38. govoeyi says:

    Il n’a dit que là vraie vérité et je lui dis merci moi

  39. fatigara says:

    Cher Monsieur Pour Le Coup,
    Merci beaucoup pour votre réponse qui m’a vivement surpris car j’ai un moment pensé que vous ne donneriez pas suite à mon commentaire. J’en suis donc d’autant plus ravi de vous savoir sincère et intellectuellement honnête quelle que soit la cause défendue.
    Vous l’aurez certainement remarqué selon mon long exposé publié, je suis fermement convaincu que l’Eglise et l’Humanité sont à bout de souffle, « à leur extrémité », c’est une question de deux à trois ans maximum. La vision apocalyptique donnée par Dieu directement à St Jean ne relève pas du tout d’un roman de science fiction mais simplement de la réalité que les humains génèrent eux-mêmes en cette époque qui donne tous les signes d’une volonté d’anéantir le christianisme et l’Eglise du Christ. Dans cette optique, je suis tout à fait d’avis de donner beaucoup d’importance à l’élection du nouveau président des Etats-Unis (Je m’abstiens de préciser lesquels car « Les lapins ont de grandes oreilles). D’autant plus que cela coïncide presque avec les élections présidentielles en France et en Allemagne, deux grandes nations qui ont beaucoup de poids dans la politique mondiale.
    Il ne fait aucun doute que 2017 sera parsemé d’événements pénibles qui ne manqueront pas de nous rappeler Fatima « en grand et en vrai » puisque c’est le centième anniversaire des apparitions. « Au Portugal, se conservera le dogme de la foi ». Cela ne veut pas du tout dire que seule la nation portugaise gardera le dogme de la foi mais que toute personne qui croit en Fatima et en ses messages (lesquels renvoient à La Salette et bien évidement à l’Apocalypse), et seulement ces personnes parviendront à garder le dogme de la foi.
    Ainsi je ne pense pas que ce 1335ème jour (08.11.16) sera la fin, laquelle doit surtout encore se distinguer par « l’abolition du perpétuel sacrifice », l’abolition de la Sainte Eucharistie, processus qui est déjà bien en cours.
    Selon ce que dit l’Evangile, il nous est possible de déterminer la proximité de l’époque du triomphe du Christ, mais non pas la date du jour ni l’heure. Mt 24:32  » Du figuier apprenez cette parabole. Dès que sa ramure devient flexible et que ses feuilles poussent, vous comprenez que l’été est proche. Ainsi vous, lorsque vous verrez tout cela, comprenez qu’Il est proche, aux portes » ce qui stipule clairement qu’on pourra reconnaître la proximité ou l’époque de son triomphe universel (pas nécessairement de son retour final) mais sans pouvoir en connaître la date précise de ce jour et l’heure précise. Mt 24:36 « Quant à la date de ce jour, et à l’heure, personne ne les connaît, ni les anges des cieux, ni le Fils, personne que le Père, seul ». Et c’est correct, mais uniquement pour la date de ce jour et l’heure. Etrangement, ceux qui se réclament d’être « les dépositaires de la vérité » n’ont pas l’air d’être au courant. C’était comme çà il y a deux mil ans !
    Dieu, notre Dieu, n’est pas un tyran qui s’amuserait à nous prendre au dépourvu. Certainement qu’Il ne manquera pas de nous éclairer au fur et à mesure des événements, à la lumière des événements, sur sa proche venue. Nous ne devons donc pas nous inquiéter outre mesure, mais cela n’aura vraiment de valeur que pour ceux qui veulent vraiment faire la volonté de notre ineffable Seigneur des seigneurs. Les autres n’y verront rien et c’est aussi le « truc » de Dieu pour préserver l’accomplissement de ses desseins.
    Cher Monsieur, votre attention m’a vraiment touché, consolé et réconforté dans une même union de pensée, de cœur, d’âme et d’esprit. Je souhaite que nous puissions encore échanger pendant quelques brefs moments car, pour moi, le temps est venu de choisir et de partir, mon puzzle est presque terminé, il ne me restera plus qu’à l’encadrer.
    Bien à vous dans la véritable espérance du Seigneur Christ Jésus, Roi de l’Univers.

  40. Euh disons plutôt que la cohabition homme et femme avant le mariage est souhaitable par rapport à un mariage rapide. Je parle là de cohabitation sans relation sexuelle. Il s’ agit d’être co-locataire, mais de vivre dans la peau de mari et femme sans relation sexuelle, histoire de voir si la vie de foyer est possible entre deux. En effet il faut éviter la sexualité avant le mariage. Mais si ça arrivait et que les intéressés avaient l’intention de reprendre le droit chemin, l’ abstinence avant le mariage, il n’ y a pas de raisons qu’ils ne puissent pas se confesser. C’est dans ce cas une fornication pas un concubinage. Mais lorsqu’on se met en tête qu’on est marié, qu’on a le droit d’avoir des relations sexuelles toutes les fois qu’on le désire, on se plaint même que le ou la partenaire refuse les rapports alors qu’il n ‘ y a pas de mariage, là on commet le concubinage. On considère qu’il existe un lien marital, sans que ce soit le cas.
    Excusez moi comment puis-je voir que mon commentaire est envoyé ?

    • Mais dans quel pays de bisounours vivez-vous Ange?
      Votre intention est louable, mais vous connaissez beaucoup de gens qui peuvent cohabiter un certain temps sans passer à l’acte?
      Même chez une personne maîtresse de ses sens, c’est vraiment difficile, la tentation est grande, surtout quand il y a une forte attirance.
      Concubinage = ce mot veut dire vivre avec, et avoir des relations sexuelles. Voilà de quoi on parle quand on parle de « concubinage ».
      Sinon on parle de cohabitation chaste ou autre expression qui précise bien.

      Je ne comprends pas bien votre commentaire. Etre fiancés, c’est plus mal que d’être concubins?

  41. Anjery Gasy says:

    Un article truffé de jugement et de conservatisme de mauvaise foi pour exciter la sensibilité des cathos qui croient toujours que la grâce se mérite et qui daignent se mettre à la place de (usurper) Dieu pour juger les autres et prétendre savoir ou décréter ce qui doit Lui plaire ou Lui déplaire et ce qu’Il lui importe le plus. Plus catholique que François…Gardez pour vous votre paradis!

  42. Comment voulez-vous que les gens s’intéressent à Dieu et au christianisme avec une bande de bigots conservateurs qui nous assomment avec de telles âneries. C’est vous qui êtes en train de tuer l’Église!

    • Merci de votre commentaire. Les conservateurs et les bigots sont bien les pires personnes et des hontes pour les religions. Ce sont eux, les vrais terroristes !

  43. Ever Blue says:

    Et Si on s en tenait strictement au post initial ? Des propos injurieux et des debats stériles n élèvent personne. A mon humble avis le résumé fait par Francesca est assez limité dans la mesure où elle transforme une casuistique en maxime et l attribut a tort au pape. Si l on s en tient aux propos du pape on verrait aisément le fossé qu il y a entre Francesca et Francois. Le pape dit qu il y a certains des concubins qui vivent mieux les exigences du mariage, notamment la fidélité,que certains mariés. Ca ne veut absolument pas dire que le concubinage est mieux que le mariage. Ah. Non ! Mais une invitation a bien se preparer au mariage afin qu il ne soit pas juste robe de mariée et repas mais un engagement a faire a deux, homme et femme, un beau voyage d amour dans la fidélité.c est aussi un encouragement a l endroit de ceux vivent dans l concubinage et qui sont fidèles à avancer dans le mariage sans crainte.

  44. adzankpovi says:

    Je pense que nous faisons dire au pape ce qu’il n’a pas dit; le titre de la presse est un peu tiré par les cheveux; pour ceux qui sont en concubinage par exemple, le pape propose une porte de sortie ie demeurer fidèle dans mon engagement en comptant sur la grâce et la miséricorde divine; néanmoins sils ont l’opportunité de faire régulariser leur situation matrimoniale vis à vis de l’église, alors qu’ils le fassent en âme et conscience parce qu’il s’agit d’un engagement pour la vie, une responsabilité.

    Pour ceux qui veulent s’engager, le pape François parle de préparation au sacrement pour éviter ce que le monde vit de nos jours ie le culte de l’hédonisme (le culte de la chair, du sexe comme sommet et aboutissement du mariage), de l’individualisme (l’orgueil ou le ‘je’ prime sur le ‘nous’ du couple), du provisoire (fuite de responsabilité, crainte d’un engagement sincère pour le long terme).

    Pour ma part, je constate que l’on a hâte de juger et de condamner. Seul Dieu qui est amour, connaît le cœur de l’homme qui s’efforce de vivre selon ses ordonnances. Si le Christ affirme qu’Il n’est pas venu pour juger le monde mais pour le sauver, qui suis-je pour juger l’autre. L’Eglise propose la voie du salut; la prenne qui veut.

    • Stephane says:

      « Il n’est pas venu pour juger le monde mais pour le sauver » « Alors, le signe du Fils de l’homme apparaîtra dans le ciel ; alors, tous les peuples de la terre se lamenteront, ils verront le Fils de l’homme arriver sur les nuages du ciel avec beaucoup de puissance et de gloire. 31La grande trompette sonnera et il enverra ses anges aux quatre coins de la terre : ils rassembleront ceux qu’il a choisis, d’un bout du monde à l’autre. » Matthieu 24,30-31

      • MA Guillermont says:

        Stéphane ,
        Vous interprétez mal ce verset de Jean 3:17 .
        Le verset précédent de Jean 3:16 dit:
         » Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle « .
        Jésus s’est incarné par l’Esprit-Saint il a pris chair de la Vierge Marie et s’est fait homme .
        Voilà ce que dit Dieu , dans le verset 3:16

        Oui , Jésus , par sa vie sur terre , est venu pour sauver le monde et non pour le juger .
         » Pour nous les hommes et pour notre salut , Il souffrit Sa Passion et fut mis au Tombeau … »
        Mais il n’y aura pas de seconde Passion .
        Jésus reviendra pour juger les vivants et les morts .
        Nul ne connaît la date .
        Matthieu 16:27
         » Car le Fils de l’homme doit venir dans la Gloire de son Père avec ses anges et alors il rendra à chacun selon ses oeuvres . »
        Pierre 4:5
         » Ils rendront compte à Celui qui est prêt à juger les vivants et les morts . »
        Jean 5:22-27
         » Le Père ne juge personne mais Il a remis tout jugement au
        Fils , … »
        Actes 17:31
         » Parce qu’il a fixé un jour où Il jugera le monde selon la justice par l’homme qu’il a désigné , ce dont Il a donné à tous une preuve certaine en Le ressuscitant des morts . »
        Acte 10:42 ; Timothée 4:8 ; …
        Bien à vous Stéphane

        • Stephane says:

          vous dites « Oui , Jésus , par sa vie sur terre , EST VENU (c’est déjà passé) pour sauver le monde et NON POUR LE JUGER. » et vous vous contredisez avec « Jésus REVIENDRA POUR JUGER (c’est le futur) les vivants et les morts . Nul ne connaît la date. »

          (Si vous croyez aussi en les apparitions de Marie il en est une ou elle dit qu’elle n’arrive plus à retenir le bras de son Fils ! Que la coupe est pleine, elle déborde !)

          et encore « …IL RENDRA A CHACUN SELON SES ŒUVRES » et aussi « IL RENDRONT COMPTE A CELUI QUI EST PRÊT A JUGER… » et « …IL A REMIS TOUT JUGEMENT AU FILS » et « …IL JUGERA LE MONDE SELON LA JUSTICE PAR L’HOMME QU’IL A DÉSIGNÉ »

          C’est pas pour rien que Jésus a dit à la femme adultère : « Je ne te condamne pas non plus, va ! MAIS NE PÊCHE PLUS ! »

          Voyez-vous ce que je retire dans les Paroles de l’Evangile depuis l’ancien jusqu’au nouveau testament c’est que Dieu le Père a enseigné le droit chemin à son peuple et Jésus est venu pour confirmer cela OUI par Son Amour et Sa Miséricorde mais tout en respectant les lois de Son Père. Si vous croyez en Jésus Fils de Dieu et que vous l’aimez vraiment alors vous n’avez aucun mal à faire comme lui, c’est à dire respecter la loi de Son Père comme Il l’a donné et sans rectification.

  45. Stephane says:

    « MA Guillermont
    22 juin 2016 à
    Vous mettez la charrue avant les boeufs , une jeune fille .
    Pierre à renié avant d’être Pape et cela change tout votre raisonnement . »

    Et il continue a renier notre Seigneur et sa parole Matthieu 24,35 « Le ciel et la terre disparaîtront, tandis que mes paroles ne disparaîtront jamais. » je le rappelle. Comment oser renier un tel sacrement institué par Jésus lui-même sous prétexte que les gens qui se sont mariés ont oublié que c’est pour le meilleur et pour le pire et que dans ce pire là ils ne veulent pas souffrir comme Jésus l’a fait : Matthieu 16,24 « Si quelqu’un veut venir avec moi, qu’il cesse de penser à lui-même, qu’il porte sa croix et me suive. » et : Matthieu 19,6 « Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni. » j’appelle çà outrepasser l’autorité de Dieu Père et Jésus a qui il a tout remis entre les mains. L’homme veut que son Créateur se plie à ses exigences or çà devrait être tout le contraire, pauvres de nous hommes obstinés que nous sommes, nous allons à notre propre perte.

    Bientôt la disparition des autres sacrements aussi ???? il est l’heure de se réveiller !

  46. Stephane says:

    1 Timothée 4,1 à 3 « L’Esprit le dit clairement : dans les derniers temps, certains abandonneront la foi pour suivre des esprits trompeurs et des enseignements inspirés par les démons. Ils se laisseront égarer par des gens hypocrites et menteurs, à la conscience marquée au fer rouge. Ces gens-là enseignent qu’on ne doit pas se marier ni manger certains aliments. »

    Il n’interdit peut-être pas le mariage mais il le « désintègre » ou « dissuade » petit à petit dans l’esprit des gens (car on le sait bien nous qui sommes pêcheurs nous choisirons la facilité du concubinage car moins de contraintes administratives et finançières)

  47. Stephane says:

    « abandonneront la foi pour suivre des esprits trompeurs et des enseignements inspirés par les démons. »

    quels sont ces enseignements aujourd’hui dans le catholicisme romain :

    – interdiction aux prêtres de se marier : conséquence pédophilie et autres immoralités ! or la parole dit ceci dans 1 Timothée 3,1-2

    – Dialogue inter-religieux : conséquence JP2 se laisse marqué du signe de l’hindouisme, va dans un temple bouddhiste, embrasse le coran ! or la parole traite ainsi les idoles dans 1 rois 18,22 à 40

    – Statues autorisées pour aider à prier : conséquence idôlaterie ! or la parole dit ceci dans Deutéronome 4,10 à 20

    et bien d’autres à voir ou faites vos recherches sur Constantin 1er : « soleil invaincu »

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com