N’oublions jamais: l'action Régiment immortel élargit ses horizons

Impressionnant et traditionnel défilé militaire sur la Place rouge à l’occasion de la commémoration de la victoire de la Grande guerre patriotique devant les principales autorités du pays et ses invités:

Régiment immortel

Le Régiment Immortel s’inscrit dans la rivalité entre les USA et la Fédération de Russie. Les russes qui ont de plus en plus le sentiment d’être agressés par l’OTAN, soulevés par leur patriotisme et leur union autour de leur chef (Poutine compte 82% d’opinion favorables selon un récent sondage) ont défilé au nombre de 12 Millions dans les Régiments immortels. Le Régiment immortel s’est étendu cette année à de nombreux autres pays à travers le monde. Le principe est la participation des habitants qui arborent les photos de leurs ancêtres qui ont participé à la guerre de 1939-1945. Ce régiment immortel est né de la frustration des Russes de la reconnaissance, de la part de leurs anciens alliés occidentaux, de leur contribution la plus lourde à la victoire contre l’Allemagne.

Les pertes humaines comparatives

Le peuple russe a été le plus largement touché par ses pertes humaines au sein de l’URSS (Union des République socialistes Soviétiques). A titre de comparaison, les troupes soviétiques ont perdu 13, 6 millions hommes, alors que les USA engagés également contre le Japon n’ont compté que 300 mille morts. 

La population russe a été saignée à blanc, tant dans ses troupes militaires que dans sa population civile pour résister à l’invasion de l’armée allemande. Un sacrifice qui sous le régime communiste jusqu’en 1991 a été sans cesse exalté, mais qui, en définitive, n’a pas profité à l’économie russe, ce qui est l’exact inverse des USA qui ont compté peu de morts, mais dont l’économie a été sauvée par la guerre. Or, en Occident la part de sacrifice de la Russie est de plus en plus ignorée au profit des USA dont l’action militaire et les soldats morts sont sans cesse mis en scène au cinéma entre héroïsme, victoire et émotion. Alors que les USA n’ont subi aucun dommage sur leur sol, aucune perte parmi leur population civile, « seulement » 300 000 hommes sacrifiés. Si les pertes humaines étatsuniennes sont minimes relativement, en revanche la Seconde guerre mondiale a sorti les USA d’une dépression économique mortelle et en a fait la première puissance économique mondiale. Son économie a non seulement ressuscité mais elle a explosé.

Les chiffres les plus couramment utilisés pour les pertes militaires et civiles russes de la guerre germano-soviétique sont de 26.6 millions du côté soviétique.  Les USA avec 300 000 morts n’ont pas eu de pertes civiles, tandis que la France totalise environ 600 000 morts civiles et militaires, et le Royaume-Unis, moins de 400 000. La Pologne à l’origine du conflit en a déploré 5 500 000, ce qui est pharamineux en rapport avec le chiffre de la population.  L’Allemagne a compté pour sa part 7 millions de morts, mais ces morts du camp des vaincus ont dévitalisé le patriotisme allemand.

Seconde guerre mondiale entre Russes et Américains

Les russes qui se sont si généreusement sacrifiés aimeraient voir leurs contribution reconnue à la hauteur de cette hécatombe, alors qu’en Occident la part des sacrifices des Russes est de plus en plus ignorée au profit des USA. La guerre du côté américain, ne débute vraiment qu’en 1942,  alors que la résistance russe a fortement laminé les forces de la Wehrmacht. La chute de l’URSS en 1991 et l’extension proportionnelle de l’OTAN vers l’Est européen depuis 1991 profite également largement aux USA qui couvrent l’Europe occidentale et centrale de leur intense propagande.

Le parallèle volontiers établi par le président russe, Vladimir Poutine, entre le nazisme hier et le terrorisme islamique aujourd’hui, est une propagande qui touche surtout le cœur extrêmement patriotique des Russes pour qui depuis 1945, le nazisme est le mal absolu. Difficile pourtant de comparer les troupes du terrorisme islamique avec celle de la Wehrmacht, sinon comme deux dangers menaçants. Comme les pays sous domination américaine, la Russie continue d’analyser la Seconde guerre mondiale en terme idéologique, de guerre contre le nazisme et non contre l’Allemagne, sans tenir compte de la dimension économique d’une Allemagne réduite à la ruine en 1939 et de la dépression économique terrible aux USA.

En réalité ce fut une guerre titanesque, économique tout autant qu’idéologique de part et d’autre, des Alliés contre l’Axe. L’alliance USA – URSS qui a affronté l’Axe durant la Seconde guerre mondiale ne correspond plus a rien depuis 1947 et le traité de Yalta où ces deux puissances se partagèrent l’Europe et le monde. Un traité qui en définitive a surtout profité aux USA, la Russie restant séparée artificiellement de la partie occidentale de l’Europe par les USA attentifs à empêcher toute velléité d’alliance de l’Europe de l’Ouest avec l’Europe de l’Est que représente la Russie.

L’Axe désigne principalement l’alliance Allemagne, Italie, Japon avec leurs nombreux autres alliés qui ont combattu à leurs côtés.

Les Alliés désigne principalement l’alliance  Union soviétique, États-Unis,  Royaume-Uni, avec leurs encore plus nombreux autres alliés qui ont combattu à leurs côtés.

emiliedefresne@medias-pressee.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

38 commentaires

  1. A. F. says:

    ça donne envie d’émigrer en Russie…
    Ils font encore de vrais défilés façon 14 juillet, qui n’existent plus chez nous.

    • MDC68 says:

      Dommage que l’article n’évoque pas le pacte germano soviétique signé en 1939.

      • RS87 says:

        je suppose que l’auteur n’a pas eu la prétention d’écrire l’histoire de la seconde guerre mondiale

        Le pacte germano soviétique était une tactique à la fois de stalin et d’hitler. Pour Hitler il s’agissait de ne pas avoir les russes sur le dos pendant que l’allemagne envahissait l’ouest. Pour l’Urss il s’agissait de gagner du temps.

        Vous devriez pouvoir faire la distinction entre l’urss et la Russie. Comme a fort bien dit marion Maréchal le Pen, « la République c’est un régime politique, la France c’est mon pays ».

        Pour la Russie c’est la même chose. « L’urss c’était le régime politique communiste, mais la Russie c’est le pays des Russes. »

        Les russes ont fait leur contre-révolution, mais hélas la France ne l’a pas faite et elle se trouve toujours sous domination américaine. Les Russes sont dans un pays libre, ce qui n’est pas le cas de la France.

        • MDC68 says:

          Le pacte a surtout été une bonne affaire pour Staline. Qui lui a permis à bon compte de récupérer des territoires perdus.
          Mais c’est vrai entre assassins de masse on arrive toujours à s’entendre.

      • rémi brard says:

        Lisez Annie Lacroix Riz, historienne qui trouve ses sources dans toutes sortes d’archives, répertoriées dans chaque ouvrage

  2. Volodymyr Bellovak says:

    « La Pologne à l’origine du conflit »…: qu’est-ce-qu’il ne faut pas lire ici comme grossières erreurs historiques! Vous déconnez madame Defresne ou vous vous moquez du monde; et le pacte germano-soviétique vous en faites quoi; ça vous dit rien peut-etre ?! Vraiment avec vous tout est bon, y compris les plus gros mensonges historiques, pour servir la propagande du « camarade » Putin ! Piqure de rappel :
    http://www.blancheurope.com/2016/05/09/hypocrisie-jour-de-victoire-russe/

    • Etasoeur says:

      C’est parce que Hitler a envahi la Pologne sans lui déclarer la guerre, que la France et l’Angleterre ont déclaré la guerre à l’Allemagne. Donc sans le vouloir, la Pologne est bien l’origine du conflit, c’est en tout cas en Pologne que se situe le début de la guerre.

      l’auteur a donc raison, même si le mot « origine » peut turlupiner un chercheur de poux.

      • Efgy says:

        Drôle de raisonnement : avec vous, c’est donc la victime qui est la cause d’une guerre.
        Ce n’est pas un raisonnement chrétien. La cause d’une guerre a toujours été l’ennemi (Satan veut dire ennemi, et c’est bien lui qui est à l’origine du désordre au ciel d’abord, puis sur terre. Pas Dieu!).
        On comprend qu’avec de tels raisonnements tordus, le monde aille de plus en plus mal..

  3. Efgy says:

    La Russie, après la révolution de 1917, a toujours été l’ennemi du Vatican…
    http://www.forumdephilosophie.com/t2400-lettre-de-jean-paul-ii-a-leonid-brejnev
    Et la demande de la Sainte Vierge n’étant pas encore faite, qu’a-t-on à attendre de la Russie, sinon des erreurs ?
    Il faut se méfier des loups déguisés en agneaux.

    • RS87 says:

      L’URss a toujours été l’ennemie de l’Eglise (et non pas spécialement du Vatican!!!!). Mais l’urss est morte.
      quant aux erreurs le Vatican n’a pas besoin de la russie pour les accumuler.

      • Efgy says:

        Je persiste : la Russie a toujours été l’ennemie du Vatican.

        Quant à la Russie, elle ferait mieux de se convertir avant de s’en prendre au Vatican. (entre nous, c’est le but de sa consécration demandée par Dieu via la Ste Vierge).

        • Un lecteur anonyme says:

          La Russie est l’ennemi de l’ennemi de Dieu !

          • Efgy says:

            Tout dépend de quel Dieu vous parlez…
            La Russie n’en est pas l’ami, et cela est une certitude.

            • mortderire says:

              Vous vous prenez pour le porte-parole de Dieu, vous n’avez pas les chevilles qui enflent ?

            • Un lecteur anonyme says:

              Dieu dit encore à Moïse :  » Tu parleras ainsi aux enfants d’Israël : Yahweh , le Dieu de vos pères , le Dieu d’Abraham , le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob , m’a envoyé vers vous . C’est là mon nom à jamais ; c’est là mon souvenir de génération à jamais . »
              ( Exode 3:13)

    • pamino says:

      C’est Dieu qui dirige, pas la Sainte Vierge. Attention à ne pas tomber dans des hérésies.

      • Méditez le traité de vraie dévotion de St Louis Marie Grignon de Montfort et vous ne pourrez plus dire que la Sainte Vierge n’a rien à dire dans le plan de Dieu.
        St Louis Marie consacre tout un chapitre à étudier les 7 fausses dévotions. La première d’entre elles concerne justement la dévotion orgueuilleuse où l’auteur dénonce ceux qui disent que c’est peine perdue que de s’adresser à Marie et que l’on aurait bien mieux à faire de redoubler de prière à la Sainte Trinité. C’était la tendance des Jansénistes de l’époque remodulant de façon plus catholique l’hérésie calviniste où il était absolument proscrit de dire que la Très Sainte Vierge était trésorière de toutes grâces.
        Ces paroles citée dans le traité que je traduis du latin ne peuvent absolument pas faire l’économie de la spiritualité catholique:
        <>.
        Oui, il n’y a aucune hérésie à professer la dévotion d’hyperdulie à moins de considérer que c’est Saint Louis Marie qui serait hérétique, ce qui est absurde.

        • Voici la phrase qui est entre guillemets et qui n’est pas sortie:
          Voici le Seigneur et tout lui est soumis ainsi que la Vierge.
          Voici la Servante du Seigneur et tout lui est soumis ainsi que Dieu.

      • Efgy says:

        J’ai failli tomber à la renverse en vous lisant, pamino.
        La Sainte Vierge est soumise à Dieu, et ne demande rien sans sa permission. Cela paraît tellement évident que je me pose des questions : êtes-vous catholique ? Car pour l’instant, c’est vous qui tombez dans l’hérésie protestante en méprisant l’humilité de Marie (ou si vous préférez son Immaculée Conception : pure de toute révolte, de tout péché, de toute désobéissance, de toute impureté, de tout défaut, etc.).

  4. MA Guillermont says:

    Otchen’ krasiva !
    Ya vas lioubliou .

    Je suis pour l’amitié franco-russe à 153% !
    Depuis un lointain passé , la Russie est notre alliée …
    Pourquoi ces relations cordiales sont – elles faussées pour certains d’entre nous ?
    La Grande Russie et le Noble royaume de France sont frère et soeur devant Dieu !

    L

    • Emilie Defresne says:

      spassibo bolchoié Ma Guillermont.

    • RS87 says:

      Entièrement d’accord avec vous! La Russie était l’alliée de la France jusqu’en 1917. C’est même certainement pour soutenir la France que le tsar a perdu son trône et sa vie, car la France ne lui a pas rendu son soutien face aux allemands.

      La paix en Europe et l’identité européenne dépendent de la sortie de l’UE de l’OTAN, et du renouvellement de son alliance avec la Russie. la tutelle américaine est la mort des peuples européens et de la civilisation chrétienne. Bien qu’il n’en parle pas explicitement, cela découle parfaitement des explications de Pierre Hillard: « l’oligarchie anglo-américaine.

      https://www.youtube.com/watch?v=7O2aXfjAtRI

      Notamment la différence entre le christianisme et le messianisme juif. Les Juifs qui revendiquent les révolutions…

      Or selon Poutine lui-mêlme «80 à 85% des bolcheviques (génocidaires) étaient juifs.»

      https://www.youtube.com/watch?v=Yfjmt_V5-cs

  5. StalineOrdonnateurdePompesFunèbres says:

    L’Urss sans la victoire défensive anglaise ? Sans l’aide Us ?
    Combattants tués:
    Russes : 13,5 millions.
    En face les Allemands : 3,5 millions, à 1 contre 3, en match à l’extérieur…
    Américains : 0,3 millions, capacité et sagesse d’appuyer et de sauver par du matériel leurs rares combattants efficaces.
    Staline maladroit et/ou volonté de fondre par le sang le Communisme et le Peuple Russe ?
    A Dresde l’ Urss comprit qu’elle aurait du mal d’atteindre la Ruhr même en doublant la mise…funèbre.

    • RS87 says:

      « la victoire défensive anglaise » ? késako ?
      Les américains planqués jusqu’en 1942, ils se sont contentés d’encourager les autres à se tuer entre eux, et pendant ce temps ils encaissaient en vendant des armes.
      Les russes ont défendu leur pays, mais ils n’ont pas déclaré la guerre.

      300 000 morts, c’est facile pour les génocidaires des indiens, ils n’ont pas eu la guerre chez eux. Les 600 000 morts en France ont en majorité été des civils. les amerloks sont les seuls à ce jour a avoir lancé une bombe atomique et en plus sur des civils, exterminant comme par hasard la majorité des chrétiens du Japon.

      Et finalement, en plus de celle des ricains, on a quand même la tutelle des allemands.

      • MDC68 says:

        Question génocide les Russes peuvent leur donner la main.

        • RS87 says:

          « Question génocide les Russes peuvent leur donner la main. »
          –> FAUX!!!

          Sauf erreur de ma part, il n’y a pas eu de génocide stricto-sensu en URSS, mais des hécatombes de masse et PRINCIPALEMENT DE RUSSES! Dans génocide, il y a gène.

          Les américains, eux, sont de vrais génocidaires, ils en sont même l’archétype. Personne n’a mieux fait qu’eux! de nombreuses nations indiennes ont été éliminées jusqu’au dernier.

          Les Russes ont souffert de la révolution communiste en Russie comme les Français ont souffert de la révolution française. Les guillotinés étaient français. Il y a eu une volonté génocidaire absolue des Vendéens en tant que tels.

          Mais cela n’a plus rien à voir avec le sujet. Vous faites de la politique à la Sarkozy. Tout est bon pour défendre les maîtres américains!

          • MDC68 says:

            1-La famine organisée en Ukraine (1932)
            2-Guerre d’Afghanistant (1979)

            https://www.contrepoints.org/2013/06/24/128859-les-genocides-de-staline.

            Et la gratitude que je peux avoir pour les Américains ne m’empêche pas de penser que grâce à de Gaulle la France n’a pas été mis sous tutelle (Amgot).

            La sortie de l’Otan était une bonne chose. La réintégrer était une erreur.

            • RS87 says:

              La famine organisée était transfrontalière et a touché les paysans russes comme les paysans ukrainiens. C’était contre les paysans trop attachés aux traditions que Staline en voulait.

              Ni votre exemple 1, ni le 2 ne correspondent à des génocides. Le n°1, ce n’était pas mieux, certes. Mais surtout le 2 en Afghanistan n’a absolument rien d’un génocide. C’est même la première fois que cela sort!

              J’abhore le régime de banquiers et d’affairistes sans foi ni loi des américains qui pour leurs petites et grosses magouilles de capitalistes prédateurs, sème les guerres les plus affreuses sur le globe.

              La sortie de l’ONU est la meilleure chose qu’ait faite de Gaulle. Cela a permis à la France de goutter la paix et la liberté durant 20 ans environ, à peine! Depuis il n’y a rien eu de comparable.

              Le retour dans l’OTAN par Sarkozy d’abord et Hollande ensuite, est une trahison!

        • Tchetnik says:

          On se demande bien lesquels.

          Vous devez confondre « Russes » et « soviétiques ».

          Comme d’habitude.

  6. StalineOrdonnateurdePompesFunèbres says:

    La victoire défensive anglaise, c’est évidemment la bataille d’Angleterre et Dunkerque avec notre aide décisive.

    Sans le matériel Us (ToyRus(hi!hi!)) l’Urss gagnait-elle d’ailleurs ? Mais à quel prix ? un prix Lénine ?
    Une Victoire à la Pyrrhus, « pire russe » vous avez dit ?
    Comparons :
    Patton: « No bastard ever won a war by dying for his country. He won it by making some other poor dumb bastard die for his country. ».
    Juste l’opposé des méthodes des stratèges et de la praxis des commissaires politiques judéo-communistes, haïssant le Peuple Russe.
    Leur unité de compte… funèbre, était le million de morts.

    La Bombe :
    Pourquoi disposant du monopole atomique les Américains n’ont-ils pas fait reculer l’Urss jusqu’aux frontières antérieures au Pacte Nazi-Soviétique, habituellement qualifié de germano-soviétique pour masquer le terme « Nazi » ?

    Les Usa ont bien joué leur jeu.
    Les communistes ont surexploité le patriotisme du Peuple Russe.
    Alors glorifier sans mesure la boucherie soviétique épuisante ?
    Une des causes de l’implosion finale de l’Urss.

    • RS87 says:

      Oui, je suis d’accord avec vous, que cette résistance russe a été une véritable boucherie de la part des bolcheviques qui n’avaient aucun respect pour la vie humaine. Mais mettez-vous à la place de tous ces gens qui y ont cru et qui se sont sacrifiés héroïquement. Car ces sacrifices étaient des vies et non du matériel, (ce qui, me semble-t-il n’a rien à voir question valeur!!!)

      Quant à l’expression nazi-soviétique, je ne suis pas d’accord du tout avec vous. Mes ancêtres sur deux générations qui se sont battus durant cette guerre aussi en qualité de volontaires, se sont battus pour chasser les envahisseurs allemands. Ils n’en avaient rien à faire du régime politique allemand.

      Ce sont les allemands à plus de 90% qui ont élu Hitler. Et il faut dire que dans le contexte c’était très compréhensible.

      Ces Russes méritent plus de considération! N’oublions pas la guerre de 14-18 qui pour les Français a été une boucherie comparable! Et bien, moi qui ait tous mes ancêtres hommes de l’époque qui y sont allés, vous n’avez pas intérêt à me dire qu’ils ne méritent aucun égard vu que Clémenceau était un salaud qui traficotait avec les marchands d’arme des deux côtés de la frontière et qui a volontairement prolongé les hostilités.

      Les américains ont laissé les autres se faire tuer pour leur business et pour étendre leur hégémonie à peu de frais humains. Comme ils le font actuellement encore un peu partout sur la planète et notamment au Proche-Orient. Pour moi cela mérite de l’effroi, mais aucune considération.

      Lorsque j’entends l’expression « sauveurs américains » j’en attrape des boutons et ça me fait vomir. Pas pour les troufions qui sont morts en Normandie, bien sûr, les pauvres, mais pour l’affairisme égoïste des américains qui se repaissent des morts qu’ils propagent loin de chez eux.

      Pour le reste je suis bien d’accord que Staline était un salaud. Mais pas les Russes qui eux se sont battus pour leur terre! Ce n’est jamais le cas pour les voyous US.

  7. Les morts soviétiques tous des volontaires??

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com