Un Afghan a violemment attaqué au couteau des passants dans le XIXe arrondissement de Paris dimanche 9 septembre en fin de soirée, près du canal de l’Ourcq. Il était armé d’un couteau et d’une barre de fer.

7 personnes ont été blessées et transportées à l’hôpital. Parmi elles, quatre sont grièvement blessées et le pronostic vital de l’une d’elles est engagé. Deux touristes britanniques figurent également parmi les victimes.

« J’ai vu les gens par terre, et le sang », raconte un témoin. Il explique que les blessés lui ont raconté qu’un homme était en train de poignarder « pour rien » des passants dans la rue.

Le suspect, « a priori d’origine afghane », a été transporté inconscient à l’hôpital. Peu de détails sont connus sur son profil. « On n’a pas sa version », précisait en début de matinée Loïc Travers, du syndicat Alliance Île-de-France sur RTL. Il a été placé en garde à vue, et son identité est en cours de vérification.

« Il essayait de faire un maximum de dégâts », raconte un témoin. « Il voyait quelqu’un qui ne faisait pas attention, il le tapait sur la tête » avec sa barre de fer, se souvient-il. « Il essayait clairement de tuer des gens ».

À ce stade, la police ne privilégie aucune piste. « Est-ce qu’on est sur un acte terroriste ? Est-ce qu’on est sur un acte isolé d’un délinquant ? Est-ce qu’on est sur quelqu’un qui est fou ? C’est beaucoup trop tôt« , indique Loïc Travers, précisant cependant qu’il n’y a « aucune revendication » pour cette attaque.

La chaîne britannique BBC commente naïvement :

« Il y a eu plusieurs attaques au couteau ces derniers mois en France mais seulement quelques unes ont abouti à des enquêtes terroristes ».

De simples rayures sur le plexiglas des panneaux d’une exposition consacrée à Simone Veil, c’est de l’antisémitisme. 7 personnes blessés grièvement par de violents coups de couteau donnés par un Afghan, ce n’est pas du terrorisme ni du racisme anti-Français…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Il ne m’est pas souvenance qu’il y eût autant de personnes maladroites à se servir d’un couteau dans le France de mon enfance. Ni autant de déséquilibrés, d’ailleurs. Celui-ci voulait sans doute se curer les dents et patatras, la lame lui a échappé des mains. Mais soyons patients et confiants : les médias et les fonctionnaires du ministère de l’intérieur poursuivent leurs investigations pour savoir ce qui a bien pu pousser cet afghan à commettre ces actes. C’est vrai, ça, quelle idée ! Vraiment, c’est difficile à savoir ça, ce qui a pu pousser cet illuminé à laisser sa lame de couteau rencontrer aussi maladroitement le thorax de tant de personnes. En tous cas, France Intox et le sinistre de l’intérieur vous le disent : « dormez tranquilles, braves gens ».

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com