Aux Pays-Bas, une jeune fille a été retrouvée morte. Ses parents ont affirmé qu’elle s’était tuée elle-même en ingérant une « poudre à suicide » qu’elle avait trouvée sur Internet. Une enquête a été diligentée par le procureur de La Hague. En effet dans ce pays l’euthanasie ou le suicide assisté ne peuvent être effectués que par le corps médical. Triste privilège dont peu de médecins veulent bénéficier. Ils donnent l’agrément à cela chez les patients au stade terminal de la vie ou qui veulent en finir avec celle-ci.

La justice s’est donc occupée d’une coopérative du nom de Final Wish (souhait final) qui sévit depuis septembre dernier et était sur le point de satisfaire un millier de commandes. La publicité se faisait par les cookies (sélection internet de vos préférences) ou sur les réseaux sociaux. Par ailleurs elle enquête sur quatre décès éminemment suspects vis-à-vis de la loi.

La substance utilisée dans le cas de cette jeune fille de nom de Ximena Knol n’a pas encore été identifiée et était vendue sous l’appellation « Substance X ».

Une situation hors contrôle

Pour l’année 2016 selon le Dutch LNnews, le taux des euthanasies et suicides assistés a augmenté de 8% pour atteindre un chiffre record de plus de 6091 cas. Chacun d’entre eux doit bénéficier d’un protocole de décision très précis qui est de moins en moins respecté. Il faut noter que trois personnes ont été exécutées pour « démence » et 83 pour raisons psychiatriques sans accords des intéressé(e)s.

Selon le New England Journal of Medicine référence mondiale en matière de santé, les chiffres sont passablement plus élevés. Il atteint en 2015 le niveau record de 6672 euthanasies, 150 suicides assistés ;  431 personnes ont été éliminées sans leur consentement. De plus le nombre de cas non déclarés selon cette revue médicale serait plus élevé de 23 %. (ref : 3 août 2017). Des détails sont donnés sur les produits utilisés. L’article mentionne en fin de texte que ces données sont similaires pour la Belgique, sans donner plus de détails. Aucun jugement n’est porté sur ces dérives. Il s’agit de constatations médicales.

Toutefois l’Euthanasia Prevention Coalition du 4 août 2017 dénonce l’ensemble de ces abus et estime que désormais la situation est devenue incontrôlable dans ces pays. L’euthanasie représente 5 % des décès en Hollande. Il ne peut qu’augmenter. C’est par milliers que les gens âgés fuient vers les maisons de retraite allemandes.

La France va-elle suivre le même chemin ?

Voilà ce qui guette la France si Macron élargissait la loi Léonetti qui permet déjà de laisser mourir de faim et de soif comme on a voulu le faire avec Vincent Lambert. Mais il y a pire.

Selon l’hebdomadaire Famille Chrétienne du 27/05/2017, la commission nationale de santé publique et de bioéthique du Grand Orient de France s’est réunie le 3 octobre, rue Cadet à Paris, pour un colloque intitulé : « La fin de vie des enfants ». Invité d’honneur, un dénommé Philippe Mahou, un sénateur belge qui en a fait voter dans son pays la loi d’euthanasie des enfants dans son pays ; laquelle en pratique n’a  servi pratiquement à rien dans la mesure où les parents souhaitent garder leurs enfants jusqu’’au dernier souffle. Il a déclaré vouloir obliger les membres du corps médical à commettre cet acte de mort. Or y était présente notre ministre de la santé Agnès Buzyn qui a abondé dans ce sens : « À titre personnel, je suis en faveur de l’espace de liberté belge ». Un des conseillers de Macron Jean-Louis Touraine, député du Rhone, est aussi favorable à l’euthanasie des enfants et bien sûr des adultes.

Après avoir eu des flots de sang sur les mains, Agnès Buzyn à l’instar de Simone Veil prépare peut-être son entrée au Panthéon;

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

3 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    Le vrai visage des légions de pervers-cannibales membres des réseaux maçonniques et des commissions éthiques se dessine concrètement .
    Comment ne pas voir leur jouissance devant leur puissance de décider qui doit vivre et qui va mourir !
    En se faisant un maximum de fric !!!
    Courage au point zéro , fuite devant les interrogations légitimes , absence totale de réaction et d’émotion , appat maladif du gain sont -pour certains de leurs membres et pas des moindres – la manifestation de leurs pathologies destructives .
    En toutes connaissances de cause , cette absence de scrupules devraient faire réagir ceux qui portent réellement les valeurs humanistes .
    La morale humaine fondamentale est aux mains de psychopathes patentés .

  2. AndBirch says:

    La HAGUE (commune de la Manche)
    NON
    LA HAYE – DEN HAAG (Pays-Bas).

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com