Euthanasie tue

Aux Pays-Bas une femme en bonne santé de 47 ans a été euthanasiée en raison d’acouphènes sévères (ref : dutchnews.nl, 19/01/2015). De quoi s’agit-il ? Tout simplement de bruits dans les oreilles : tintements, sifflements, craquements. Elle s’est donc rendue dans une clinique de La Haye qui s’est spécialisée dans l’euthanasie. Apparemment une commission indépendante a validé sa demande. Or en France un quart de la population souffre plus ou moins d’acouphènes ; ceux-ci représentent la majorité des consultations chez les otorhinolaryngologistes. Il existe des traitements pour les formes chroniques rebelles ou graves.

Nous nous trouvons face à une nouvelle médecine : celle qui incorpore l’euthanasie dans le cadre de traitements… qui suppriment les malades. Un certain nombre de médias hollandais ont considéré que cela dépassait les bornes. La clinique par l’intermédiaire de son directeur Steven Pleiter s’est défendue en disant qu’elle avait été jusqu’à demander l’avis d’un psychiatre qui a donné son accord. Cet établissement de « soins » avait déjà été mis sur la sellette pour avoir euthanasié une femme refusant d’aller dans une maison de retraite et une autre d’être hospitalisée en psychiatrie. Il a pratiqué 250 euthanasies en deux ans. C’est la maison de la mort.

La loi d’euthanasie depuis sa promulgation en 2002 va de dérapages en dérives. De temps en temps un cas émerge au niveau de l’opinion publique. Une femme euthanasiée pour anorexie mentale, un enfant handicapé dont les parents voulaient se débarrasser : ceux-ci ont été condamnés à trois semaines de prison avec sursis. Rappelons que 42 Hollandais ont été ni plus ni moins qu’exécutés en raison de leur état psychiatrique en 2013, les médecins les considérant comme insoignables. Or ce chiffre double actuellement chaque année. Nous sommes en plein eugénisme hitlérien dans ce pays qui a particulièrement souffert du nazisme ; lequel pourtant fait l’objet des critiques les plus acerbes depuis des décennies. Rappelons que le programme d’élimination des handicapés demandé au Dr Brandt par Hitler prévoyait effectivement des commissions chargées de prononcer les sentences d’euthanasie après « examen sérieux » de la personne concernée.

L’euthanasie est une bête vorace dont la faim n’est jamais assouvie. Il en est de même de l’avortement qui était sous la loi Veil une tolérance en cas de détresse ; il est devenu selon la volonté de notre ministre Marisol Touraine un droit auquel il faut faciliter l’accès ; notamment en supprimant la clause de conscience des médecins refusant de donner la mort à un être humain vivant.

En France l’euthanasie qui nous est proposée est celle de la sédation terminale ; en fait la mort provoquée par des calmants.

Dr Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

8 commentaires

  1. Bonjour,

    Ne juger pas si rapidement les demandes d’euthanasie.
    Vous semblez ignorer l’enfer que peuvent être les acouphènes permanents.
    25% des gens en souffre…oui mais à quelle niveau!
    Combien de gens souffrent par moment de mal de crâne , 100% sans doute, et pourtant vous savez très bien que dans les cas extrêmes, cela peut rendre la vie impossible.

    Je souffre de très puissants acouphènes permanent depuis 5 ans suite à un traumatisme sonore.
    Contrairement à ce que vous dites , il n’existe aucun traitement, ni pour les acouphènes , ni pour l’hyperacousie qui ne fait que les exacerber.

    Je précise que je suis sain d’esprit et que j’aurais sans doute pensé comme vous avant de connaître vraiment ce que sont les acouphènes puissants et PERMANENTS.

    Cordialement

    • « Scarbo » : si vraiment tu veux crever parce que tu as des acouphènes, tu peux le faire en silence, il y a de très bon moyen d’arriver à ses fins et sans souffrance.

      (Etant croyant, je redoute l’enfer plus que ma propre souffrance mais c’est tout à fait personnel).

      Mais la ramène pas trop stp, tu connais très bien le non contrôle qu’il y aura si jamais les lois concernant l’euthanasie s’imposent dans la société… C’est dans leur projet de nous faire crever quand on sera plus productif pour eux.

      Salutation.

      • Bonjour,

        Vu tes propos haineux , je n’ai aucun doute que c’est en enfer que tu finiras , tu peux en effet avoir peur.

        Cordialement,

        • michelb says:

          Bonsoir scarbo,
          Certes c’est un peu brutal et dommage, mais il faut faire très attention de ne pas donner la liberté de tuer sous prétexte de compassion.
          Le film « soleil vert » est fort explicite.
          Les médecins recommandent des médicaments pour obtenir des avantages financiers et autres , c’est du même acabit.
          Mettre le doigt c’est se faire bouffer par l’engrenage.
          Je prie que vous guérissiez. Bien à vous.

          • Bonsoir,

            Je préfère nettement votre réponse.
            En effet j’ai également été un peu « dur » avec GI dans ma réponse spontanée mais il faut faire attention à ce que l’on écrit.
            C’est d’autant plus dommage que pour le reste , je suis plutôt d’accord avec lui (et avec vous).
            Bien sûr que l’euthanasie doit être traité avec prudence et je ne la préconise pas.
            Ce qui m’a fait réagir a cet article , c’est de voir encore une fois à quel point les acouphènes sont traités à la légère alors que cela peut devenir invivable.
            Je souhaite faire réagir les gens sur ce véritable problème de santé , quitte à provoquer un peu…

            Bien cordialement

  2. lancelot says:

    Les médecins ont pas toujours raison il existe des traitements qui sont pas forcément connut ni reconnut par la science!!

  3. Bonsoir,

    Je préfère nettement votre réponse.
    En effet j’ai également été un peu « dur » avec GI dans ma réponse spontanée mais il faut faire attention à ce que l’on écrit.
    C’est d’autant plus dommage que pour le reste , je suis plutôt d’accord avec lui (et avec vous).
    Bien sûr que l’euthanasie doit être traité avec prudence et je ne la préconise pas.
    Ce qui m’a fait réagir a cet article , c’est de voir encore une fois à quel point les acouphènes sont traités à la légère alors que cela peut devenir invivable.
    Je souhaite faire réagir les gens sur ce véritable problème de santé , quitte à provoquer un peu…

    Bien cordialement

    • michelb says:

      @scarbo,
      Le christ leur dit « que celui qui est sans péché, lui jette la première pierre »
      Il était dans la provocation aussi et ses propos d’une finesse exaltante comme vous dites pour faire avancer le débat qui si on s’oblige à le résumer en 1 seul mot est « amour ».
      Pour ma part, ce que je veux retenir de lui , c’est cela et j’essaie de contrôler ma condition d’homme pour qu’elle devienne humaine.
      Je ne sais pas toujours quand je suis en faute vis à vis de cela mais aussi nul n’est parfait ainsi que dit au début et votre écrit est fort beau.

      Je ne connais pas les maux des acouphènes mais je sais aussi que les maladies ne sont soignées que si elles rapportent.
      Là tout devient paradoxal. Les riches sont riches parce qu’il y a des pauvres, il faut donc en fabriquer pour perpétuer la richesse.

      Peut-être y a-t-il dans le monde une plante qui soigne votre maladie car Dieu a tout prévu? C’est aux hommes de faire l’effort de la trouver pour soigner.

      Le trust de la santé veut des malades pour son commerce. Il reste alors au patient de s’en remettre à Dieu.

      Le suicide, l’euthanasie vont soulager un individu mais ne soignera pas les autres.

      Il s’agit donc bien de lutter pour soigner les acouphènes ou autres maladies, l’euthanasie n’étant pas la solution pour tous.

      Savez-vous que le virus ebola a sévi, il y a plus de 40 ans, faisant 270 morts, sans qu’on fasse de recherches après son éradication?
      Il est particulièrement bizarre qu’il réapparaisse dans un autre pays bien localisé, dans une zone riche et politiquement déstabilisée par Boko Haram et les guerres ethniques en Centre-Afrique (souvenez-vous du Rwanda et ses mines de cobalt). La colonisation n’a jamais fermé ses portes.

      Les hommes devraient travailler ensemble pour trouver des soins aux plaies mais pour le moment l’argent d’abord.
      Et le Christ disait qu’il est impossible au riche d’entrer dans le royaume des cieux. Il s’en exclut d’office de par sa rapacité.

      Nul n’est parfait, mais il est libre de s’améliorer en contrôlant sa folie.

      Supprimer la folie et s’attacher vraiment à soigner des acouphènes, ou d’autres maladies, est la solution pour tous.
      Marie Curie était une scientifique de cette trempe.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com