pédophilie-mpi

Il a 45 ans et il est père de famille. Son métier ? Enseignant dans les petites classes. En plus, comme il s’agit de quelqu’un de méritant, il est directeur de l’école primaire où il officie. Jusque-là, tout va bien : ce portrait-robot à très grands traits convient à des milliers de personnes.

Les choses se gâtent lorsque l’on apprend qu’en 2008, il a été condamné à six mois de prison, avec prière de se soigner, parce qu’il détenait, chez lui, des images porno et pédophiles. Tout à coup, ce monsieur Toutlemonde devient nettement moins sympathique. Avec cette condamnation, cette infamie, sur les épaules, notre homme reprend son poste, comme si de rien n’était, au milieu de plusieurs dizaines de petites têtes blondes, mes enfants, les vôtres…

Hier, il est passé à l’acte : à Villefontaine, dans l’Isère, deux fillettes ont raconté avoir vécu des choses pas bien derrière un rideau, au fond de la classe. Plainte des parents. Descente des gendarmes. Garde à vue pour le salaud. Pardon ! pour le présumé salaud. Pas de chance pour lui : les gendarmes ont fouillé son domicile : ils y ont trouvé une clé USB débordant de cochonneries mettant en scène de jeunes enfants. Je retire « présumé ».

L’Education nationale a ouvert une enquête : faute d’avoir agi a priori, c’est le moins qu’elle puisse faire a posteriori. En effet, personne ne sait rien ! Le rectorat n’a pas d’information, l’inspection académique non plus, tout le monde tombe des nues.

Il y a pourtant bien quelqu’un, quelque part, qui n’a pas fait son boulot !

Il existe un « fichier des dingues sexuels », c’est le FIJAIS, Fichier Judiciaire des Auteurs d’Infractions Sexuelles, créé en 2004 pour, disait-on, « prévenir le renouvellement des infractions à caractère sexuel ou violentes »1. Comme d’habitude, le texte de loi est une logorrhée indigeste2, mais on y trouve l’essentiel. On y lit, notamment, que « les informations contenues dans le fichier sont directement accessibles… aux administrations de l’État…, pour les décisions administratives de recrutement, d’affectation, d’autorisation, d’agrément ou d’habilitation concernant des activités ou professions impliquant un contact avec des mineurs ainsi que pour le contrôle de l’exercice de ces activités ou professions ».

Avec, en mains, une telle arme, comment un pédophile récidiviste se retrouve-t-il à la tête d’une école primaire ? Qui a signé sa nomination ? Pourquoi est-il simplement autorisé à avoir des contacts avec des enfants ? Il n’y a donc pas de contrôle de casier judiciaire pour confier des enfants à un homme ou une femme : pourquoi ?3

L’Education nationale marche sur la tête ! Au lieu de bassiner les parents, et la France entière sauf les bobos du Marais, avec de fumeuses théories de sexe à rebours, de « papa porte une robe » et tout ce fatras pour gens déglingués, la ministre ferait mieux de mettre un petit peu d’ordre dans sa maison, elle aurait évité que deux fillettes soient traumatisées à vie. Et la garde des Sceaux, avec son « relâchement » compulsif, que n’a-t-elle prévu que les décisions de justice pour pédophilie soient transmises immédiatement à sa collègue de l’EdNat, avec ampliation obligatoire sur tout le territoire ? Que fait-elle contre ces vicieux récidivistes ? Tout cela roupille, ronflotte. Des pédérastes se baladent, braguette ouverte, dans des écoles primaires et notre belle administration trouve cela normal, personne n’a rien vu, personne ne sait rien, personne ne fait rien, tout le monde s’en fiche. « Mais, mon pauv’ Monsieur, on n’a pas que ça à faire ! Faut qu’on supprime les notes, puis qu’on le remette, puis qu’on change les programmes, puis qu’on transversalise, puis qu’on…, puis qu’on… ».

Et pendant ce temps-là, le pédophile récidiviste rôde…

1 Le FIJAIS est intégré au Code de Procédure Pénale, art. 706-53-1 et suivants

2 2700 mots sur près de 5 pages format normal A4.

3 Au passage, je note que pour le BAFA, aucun extrait de casier judiciaire n’est demandé.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

12 commentaires

  1. Elieja says:

    –> en zonzon avec les gentilles racailles qui vont le chouchouter !

  2. « en 2008, il a été condamné à six mois de prison, avec prière de se soigner, parce qu’il détenait, chez lui, des images porno et pédophiles »
    Donc, si je comprends bien, aucune interdiction d’exercer une profession le mettant en contact avec des enfants.
    c’est là qu’est la faille éventuelle.
    On peut aussi être surpris qu’avec six moins de prison (ferme? ou sursis?) son employeur n’ait rien su ni vu…
    Mais si c’était pour détention d’images illicites et non pour agression sexuelle, pas sûr que cela entraîne une inscription au FIJAIS.
    Je ne suis pas juriste, je n’essaie pas de le défendre, simplement de garder la tête froide et de regarder la logique du droit français.

  3. Rémi de VÖLN says:

    A défaut de couper la tête à ce genre de pervers (et ses complices),
    il faudrait leur couper autre chose …
    pour vous aider à trouver quoi leur couper, rappelez-vous cette célèbre contrepèterie:
    « il faut couper les nouilles au sécateur ».

  4. Quand on a une Garde des sceaux qui aime tant notre pays qu’elle militait pour s’en séparer et pour inviter notre peuple à la repentance, quand on a une Ministre de l’éducation nationale, jeune, qui a la double nationalité et n’a peut-être jamais enseigné, quand on a un Premier Ministre qui n’est devenu français qu’à 20 ans et discrimine un quart des Français pour devenir Président, quand on a un Président qui se prend pour le sauveur du monde en exposant nos soldats dans les rues, quand on a une petite fille de cinq ans qui apprend à chanter à l’école « Viva l’Algérie » …, cela fait du bien de lire l’article « La France de mon enfance’ de Joseph Castano. Sur transrealisme.org

    • Henri (pas le même) says:

      Pour l’instant, il vaut mieux faire « une réclamation » au ministre de l’Education dont l’incompétence et le rattachement à la France sont plus que douteux, en effet.

      Pour le reste, il me semble qu’on est hors-sujet.

      Êtes-vous prêt à signer une pétition ? Et puisque vous êtes en verve, à la signer (en restant dans le sujet, bien sûr) ?

  5. HUGUEL says:

    Bravo Monsieur Pierre Gouverneur. Je n’ai rien à ajouter.

  6. Et nos chers élus, cinéastes,avocats et autres célébrités dérangés de la chipolata qui s’exhibent (si j’ose dire) sur les plateaux de TV qu’en faisons nous?
    Un prêtre ou un enseignant n’a pas le même traitement et surtout il est plus facilement jetable en pâture à la vindicte populaire.
    Que vous soyez…………..

  7. P.S: J’ai fait une omission en parlant des célébrités en n’évoquant pas l’exemple qui confirme la règle, je veux parler de G.Tron qui doit passer aux assises pour massages de pied sur des femmes adultes non consentantes.
    Déconcertant!

  8. Patrick says:

    Un pervers oui, un fou certainement également et combien d’autres ainsi. Bon les haineux qui, sur les forums, veulent leur couper la tête, le service 3 pieces et refaire la justice à leur compte seraient presque amusant si cette affaire n’était pas si triste, et d’ailleurs combien de ces redresseurs de tort sont loin d’être tout blanc et même parfois bien sales.
    A mon avis un fou est un fou et si nous devons nous protéger des fous dangereux, la loi est également là pour les protéger d’abord d’eux même puis des autres… Mais aujourd’hui c’est devenu plus difficile puisqu’il n’y a pas assez d’HP psychiatrique et c’est certainement pas leur place en prison qui ne provoque que l’inverse de ce qu’on en attend mais voilà, le peuple, la masse populaire ne sait que crier vengeance, prison, mais jamais pourquoi en est-il arrivé à ça? d’où cela vient-il? Et très vite en se posant quelques questions simples on se rend compte que ce n’est pas si simple et que jeter la pierre sans autre réflexion est idiot et lâche, mais le politique poltron, pour se faire bien voir, donne le sinistre fou en pâture au peuple au lieu de faire son job et de protéger le peuple et les fous en créant des structures adaptées. Mais pendant que le peuple se gave de ces informations malodorantes, le politique se frotte les mains car il saura tourner cette sinistre histoire à son avantage accusant bien sûr des dysfonctionnements et trouvant des coupables chez les fonctionnaires auteurs de tous les maux, c’est bien connu, n’est ce pas? Mais au fait qui c’est le chéchef: le fonctionnaire ou le politique? aujourd’hui le big boss, le number one, le grand chef s’ appelle Hollande alors voyez la faute de ce côté là.
    Quant à ceux qui aime jeter la pierre, faîtes bien attention, dans votre propre famille il y a peut-être un tel individu, un fou ou peut-être vous même, allez donc savoir de quoi sera fait votre futur…

  9. Henri (pas le même) says:

    Assez parlé à présent (avec ou sans « Présent »).

    Une pétition au ministre de l’Education nationale s’impose, et sans tarder puisque le présumé coupable a avoué les faits.

  10. Et puis quand on a de la télé réalité ou les gens s’éxibent à poils devant tout le monde à heure d’écoute çà vas pas arranger les choses

    • Henri (pas le même) says:

      oui, mais vous ne nous apprenez rien car cela dure depuis un bon moment, ces dérives télévisuelles. maintenant il faut agir, cela urge.
      Donc, il faut faire pression sur l’Education nationale.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com