pergaud

Bernard Piccoli, instituteur, est le président de l’Association des Amis de Louis Pergaud.

Le nom de Louis Pergaud (1882-1915) n’évoquera quelque chose que parmi les lecteurs les plus érudits. Pourtant, quasiment chacun connait au moins l’une des œuvres de Louis Pergaud, à savoir La Guerre des boutons, roman de jeunesse désopilant.

Ce livre a le mérite de sortir de l’ombre cet auteur quelque peu oublié, petit instituteur qui connut le succès, de son vivant, avec le livre De Goupil à Margot qui reçut le prix Goncourt en 1910. Dans un premier temps, ses personnages fétiches sont des animaux. La Guerre des boutons, publié en 1913, est son premier récit dont les héros sont humains. Hélas, la première guerre mondiale vient écourter l’existence de Louis Pergaud. Le 3 août 1914, l’écrivain part pour Verdun où il est incorporé au 166e régiment d’Infanterie. Le 8 avril 1915, il trouve la mort au cours de l’attaque de la côte 233 de Marcheville, dans la Meuse.

Pergaud, Bernard Piccoli, éditions Pardès, collection Qui suis-je ?, 128 pages, 12 euros

Le commander en ligne.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. BEZIAU Valentin says:

    « En 1905, lors de la séparation de Église et de l’État, Pergaud est muté à Landresse, toujours dans le Doubs. L’arrivée au village d’un instituteur réputé socialiste et anticlérical suscite des protestations des populations locales ulcérées. Le refus de Pergaud d’assister à la messe et d’enseigner la doctrine catholique ont pour effet d’aggraver les tensions » (source : Wikipedia)

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com