La première dame du Pérou, Nadine Heredia, doit comparaitre le 11 décembre prochain devant le procureur Germán Juarez afin de répondre aux accusations de blanchissement d’argent lancées contre elle par le bureau du procureur.

Ces charges ont commencé lorsque Nadine Heredia a été accusée de blanchissement d’argent, de manipulation sur les décisions du gouvernement, d’utiliser les avions militaires à des fins politiques et de faire pression sur des anciens fonctionnaires pour qu’ils renoncent à leurs postes.

Cette enquête n’est pas nouvelle car ces charges lui ont été attribuées depuis 2005 et 2009 respectivement pour des dépenses injustifiées d’un montant de plus de 215 000 dollars, lorsque Nadine était secrétaire des relations internationales du Parti Nationaliste pendant la campagne électorale de son mari, l’actuel président Humala.

Selon les sources du procureur, le magistrat Juarez avait confirmé le rendez-vous pour le mardi 03 novembre par le biais d’une lettre recommandée, et trois jours après, le 6 novembre, il a reçu l’accusé de réception de la lettre qui fixait le rendez-vous.

Cependant, selon l’avocat de Nadine, Eduardo Roy, la première dame n’a jamais reçu telle lettre. C’est pourquoi elle a demandé que la date du rendez-vous soit différée du 11 décembre car elle veut surement bien préparer sa défense. Elle aura donc besoin de beaucoup plus de temps.

Tout devient très sombre pour la première dame car, son avocat personnel, Aníbal Quiroga, vient de renoncer à l’affaire et refuse de la défendre. Il a assuré que, dès que le procès devant le tribunal s’achève, il renoncera également au poste qu’il occupe en ce moment.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. il existe aussi des soupçons de détournement de plusieurs millions de dollars qui ont été donnés à son mari Ollanta Humalla par Hugo Chavez pour financer la fameuse « Revolución Bolivariana » au Pérou…
    (Hugo Chavez qui a aussi largement financé l’autre ahuri marxiste bolivien, Evo Morales…).
    Le Pérou souffre des mêmes maux que la France, une oligarchie corrompue sans limite qui place ses candidats au pouvoir tout les cinq ans…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com