halal-MPI

Fronde à Perpignan contre la construction d’un abattoir rituel halal. Un projet soutenu par le maire UMP.

Le mouvement « L’Olivier », proche de l’UMP mais en désaccord avec le Maire, considère que cet abattoir « porte atteinte au fameux « pacte républicain » d’une part et, d’autre part, à notre conception de la laïcité ».

« Nous souhaitons préciser que rien ne nous dérange dans le fait que l’abattoir de Perpignan soit partiellement dédié à des abattages rituels pour les consommateurs de la communauté musulmane », peut-on lire sur le site du mouvement politique très soucieux de rester dans le schéma imposé par le politiquement correct ambiant. « Ce qui nous dérange dans ce projet, c’est que l’enquête publique préalable à la construction de cet abattoir (largement financé par les pouvoirs publics pour 38 % soit près de 3 M€ pour un total de 7,7 M€) porte la mention de la Mecque sur tous les plans présentés aux citoyens. Cette mention signifie que l’abattoir et les salles d’abattage sont bien dirigés vers la Mecque comme pour mieux garantir aux consommateurs de confession musulmane que la viande produite à Perpignan sera bien une viande de qualité « halal » », écrivent les dirigeants de L’Olivier. « La Mecque n’a rien à faire dans un document public », s’insurgent-ils en justifiant leur mécontentement parce que ce dossier ferait « grimper le Front national ».

Du côté du Front National, on réagit avec le même vocabulaire laïciste et républicain. « Nous condamnons avec fermeté cette dérive antirépublicaine et communautariste et envisageons tous les moyens de droit susceptibles de rétablir la laïcité tant dans la construction que dans l’organisation de cet équipement pourtant si utile à ce secteur marchand », a communiqué Louis Aliot, vice-président du FN et candidat aux élections municipales à Perpignan en mars 2014.

Curieusement, le terme « islamisation » semble banni de la communication politique locale au profit d’éléments de langage issus du système.  Or, ce sont précisément les tenants de la laïcité qui favorisent l’allahicité…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. tristan says:

    vous oubliez dans cet article de parler de la souffrance animale
    l’étourdissement avant abattage est normalement obligatoire,sauf pour le casher et le halal qui bénéficient de dérogation.
    à quel titre,de quel droit?

    l’étourdissement devrait etre obligatoire,point final,on a les moyens d’atténuer la souffrance des animaux,qu’on les emploie
    c’est un scandale cette histoire d’abattage rituel,aucun ministre n’a les couilles de l’interdire ou au moins de l’aménager,trop peur d’etre taxé d’islamophobe

    • le ministre le dingue, euh ! pardon , le FOL a déclaré être d’ accord pour les caméras dans les abattoirs , mais , à la question sur les abattages hallal , il a répondu qu’ aucune obligation ne sera faite. c.à. dire qu’ il n’y aura pas de caméras dans les abattoirs hallal ou cacher avec tout loisir de continuer leurs « saloperies » sur les animaux . Voilà un lèche-babouches de plus….

  2. 1) « rien ne nous dérange dans le fait que l’abattoir de Perpignan soit partiellement dédié à des abattages rituels pour les consommateurs de la communauté musulmane »
    Encore faudrait-il s’assurer que ce soit bien PARTIEL, et que le surcoût entraîné par cette zone spéciale avec des procédés spécifiques soit supporté exclusivement par les consommateurs de viande hallal, quels qu’ils soient (musulmans ou non)
    2) un maire à faire battre en 2014.

  3. Il y en a ras le bol de ces deux communautarismes !! Ce sont les seuls à poser problèmes ! Une seule loi pour tous et le respect pour les animaux, encore faudrait il que le pouvoir soit capable de faire appliquer cette loi …Stop et fin !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com