Stéphane Blanchonnet est professeur agrégé de lettres modernes et enseigne dans un lycée lyonnais. Il préside le Comité directeur de l’Action française et est, depuis plus de vingt ans, un des principaux cadres du mouvement rendu à jamais célèbre par Charles Maurras.

Ce petit livre rassemble en un volume les courtes chroniques doctrinales publiées par Stéphane Blanchonnet dans L’Action Française de décembre 2015 à décembre 2016, ainsi que quelques articles originaux. Ces chroniques sont classées sur base de mots-clés. Le tout forme un ensemble très plaisant qui se lit d’une seule traite et propose un résumé de l’histoire et de la pensée de l’Action française de ses origines à nos jours.

Si ce livre s’adresse avant tout aux jeunes lecteurs, il apprendra quelque chose à la plupart d’entre nous. Qui sait, par exemple, qu’à l’origine, l’AF – fondée par Henri Vaugeois et Maurice Pujo – n’est pas royaliste ? Les intellectuels patriotes s’y retrouvaient pour rechercher, à la suite du combat anti-dreyfusard, les conditions d’un redressement national sans préjugés politiques quant à la forme du régime.

Cet ouvrage nous rappelle aussi la longue liste de penseurs, d’écrivains, d’artistes, passés par l’AF. Ne citons que Léon Daudet, Jacques Bainville, Pierre Gaxotte, Pierre Boutang, Georges Bernanos, Michel Déon, le linguiste Dumézil, les historiens Michel Mourre et Philippe Ariès, les peintres Maurice Denis et Georges Mathieu. La liste est longue et démontre l’influence de cette école de pensée.

Au fil de la lecture de cette centaine de pages, on s’aperçoit également que si l’Action française se réfère évidemment encore et toujours à Charles Maurras, elle a pourtant pris quelques libertés avec la pensée du « maître », comme en témoigne par exemple la note consacrée aux quatre Etats confédérés. Mais on retient surtout de la lecture de ce livre à quel point Charles Maurras reste actuel malgré la transformation de la France et de la société depuis sa disparition en 1952.

Petit dictionnaire maurrassien, Stéphane Blanchonnet, éditions Nouvelle Marge, collection Mauvaise Nouvelle, 98 pages, 9 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com