vieillissement-mpi

Les scientifiques connaissent depuis longtemps les télomères qui sont des petites formations d’ADN que l’on trouve à l’extrémité des chromosomes empêchant leur usure. Ils forment comme un casque de protection. Il a été constaté qu’avec l’âge les télomères raccourcissaient. La question qui se pose est de savoir si cette usure était la cause ou la conséquence du vieillissement. La réponse a été donnée indirectement par le Pr Owen Wolkowitz de l’Université San Francisco lors de la 167ème assemblée générale de l’American Psychatric Association qui s’est tenue en mai à New York.

Les personnes atteintes de stress psychologique à long terme, de la dépression et des troubles liés au stress post-traumatique ont tendance à développer plus tôt, surtout dans les formes les plus graves, des maladies comme la démence ou les défaillances cardiovasculaires frappant ultérieurement à un âge avancé.  

Il apparaît que 30 à 80 % de l’épaisseur des télomères est génétique donc innée. On en déduit que 20 à 70 % de cette taille est en rapport avec ce qui est acquis et apporté par l’environnement et la société. Les inflammations, la dépression, le stress et l’âge raccourcissent ces télomères. Cette réduction est liée en partie aux stress et à la dépression majeure. Il a été remarqué depuis longtemps que ce type de maladies entraînait un vieillissement accéléré.

Donc le stress, les infections chroniques, la dépression créent une condition suffisante mais pas nécessaire au vieillissement de l’organisme humain. Ceci étant marqué par le raccourcissement des télomères. Toutefois, l’âge en lui-même y garde tout son rôle. L’ensemble conduit à un certain nombre de maladies de la vieillesse comme les maladies du cœur ou les infections. Celles-ci sont elles-mêmes responsables du vieillissement. C’est une sorte de cercle vicieux. Stress-télomères-âge-maladies-télomères- stress etc.

La réponse concernant les télomères est que tous les facteurs cités sont à la fois causes et conséquences du raccourcissement de ces marqueurs.

Le phénomène est-il réversible ? Pour le professeur, effectivement la détente, la disparition du stress, les antioxydants apportés par certains compléments alimentaires, les omégas 3, les changements de mode de vie ont un rôle favorable contre les télomères. Par ailleurs de manière générale plus l‘état dépressif et le stress sont importants, plus le vieillissement s’accélère. Tout le monde sait que ceux qui ont eu une vie difficile paraissent plus âgés qu’ils ne le sont en réalité et meurent plus vite.

La conclusion est que les maladies psychiatriques ne peuvent être considérées comme autonomes mais en rapport avec la globalité du corps lesquelles entraînent un vieillissement accéléré qu’il est possible de prévenir notamment en menant une vie saine et si possible tranquille. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. chambssy says:

    Merci au docteur DICKES, l’écouter et le lire : on se sent beaucoup moins bête ; devriez obliger Marisol Touraine à vous entendre

  2. Dominique says:

    Passé 84 ans,tout devient aléatoire;les Etrusques avaient divisé la vie humaine en 7 périodes de 12 ans,après c’était comme si on courait en dehors de la piste du stade,du rab en quelque sorte;rien n’est fondamentalement changé en 2014.
    A 84 ans,je crois qu’il reste seulement pour les hommes en France un pour cent de survivants et il faut voir dans quel état pour la plupart:dans les souffrances et gavés de médicaments,ayant subis de multiples opérations;évidemment,il y a toujours de glorieuses exceptions et on peut espérer en être mais ne rêvons pas trop;certains nous promettent mille ans de vie,on en est loin.
    Remarquons aussi qu’il existe une médecine à deux vitesses;souvent maintenant la richesse fait la différence mais pour gagner quoi,10 années de vie peut-être,c’est insignifiant.
    Je me sens mieux quand je tiens un bon missel de la Tradition dans la main,c’est un immense réconfort.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com