Lors du sommet de l’Otan à Bruxelles le 25 mai dernier qui coïncidait avec la première visite du nouveau président des États-Unis Donald Trump en Europe, la photographie traditionnelle des « Premières dames » reçues au Palais Royal par la reine Mathilde de Belgique est passée un peu inaperçue.

Pourtant elle montre toutes les dérives de notre société actuelle et ses contradictions frappantes. Derrière une sévère Madame Ergogan, l’épouse du président de la Turquie, voilée et couverte de la tête aux pieds comme le veut la charia musulmane, on peut apercevoir Gauthier Destenay, le Monsieur-Madame du Premier ministre du Luxembourg Xavier Bettel. Tout sourire, ce compagnon gay de Bettel avec qui il est soi-disant « marié » à la faveur d’une loi luxembourgeoise de dénaturation du mariage, a pris la pose très Première Dame pour la photographie de groupe. Il a même participé à toutes les activités proposées à l’ensemble des First Ladies en marge du sommet officiel de l’Otan.

Cette photographie, qui représente un message fort pour la communauté Lgbt, n’a pas du plaire à l’actuelle administration de la Maison Blanche puisque sur son compte Facebook officiel la légende de la photo « oubliait » de mentionner Gauthier Destenay. Erreur vite corrigée face aux multiples critiques et accusations d’homophobie qui n’ont pas manqué…

Rappelons que, quelques semaines auparavant, le Vatican lui-même n’avait eu aucun problème à recevoir officiellement le Premier ministre luxembourgeois et son Monsieur-Madame.

L’homosexuellement correct est vraiment partout.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 commentaires

  1. sergio says:

    La plus classe , c’est quand même Mélanie , y’a pas photo !….
    Faut dire qu’à côté du sac de patates ottoman et de la nunuche macronienne …..
    Quand à la grande en costard derrière , c’est pas ma tasse de thé !…..

    • Lucas says:

      Pourquoi désignes-tu un homme par le féminin ?

      • pamino says:

        Cela vous déplaît-il ?

        • Lucas says:

          C’est absurde et irrespectueux surtout, en plus de propager le cliché selon lequel tous les homos mâles sont des « folles » donc se prenant pour des filles, alors que ceci n’a rien à voir, ça s’appelle la transidentité. Le niveau d’ignorance sur Média Presse est très élevé, mais je garde encore espoir d’en instruire certains.

  2. Encore une preuve de la décadence de notre société dites de progrés

  3. Horace says:

    Aucune gène. Pas de honte …. non. Rien que le sourire béat comme une réussite sociale. Mais où allons-nous ?

  4. Lucas says:

    En quoi plus de diversité, d’égalité et d’amour, c’est de la décadence ?

    • Cyrano says:

      Je vois dans cette intervention de Lucas le discours convenu des bobos homophiles faisant fi de la loi naturelle.
      Un couple signifie et signifiera toujours pour les gens sensés l’union d’un homme et d’une femme, quoique certain(es) en disent et veuillent faire admettre.
      La loi taubiresque doit être abrogée et le discours tendant à légitimer et promouvoir l’homosexualité doit être réprimé.
      L’exception n’a jamais créé la règle !

      • Lucas says:

        Arrête d’essayer d’inventer une « loi naturelle ». L’homosexualité fait partie de la nature, que ça te plaise ou pas, point. L’homophobie n’en fera en revanche jamais partie, donc tu seras toujours contre la loi naturelle, quelle que soit ton idée de ce qu’elle est.

        Un couple, pour les gens sensés ET comprenant ce qu’est vraiment l’amour, sera la relation entre deux personnes qui s’aiment, peu importe leur sexe, peu importe ta haine et ton incapacité à les accepter. Je ne comprends même pas ce qui te pousse à les rejeter, ils ne t’ont rien fait.

        La loi Taubira ne sera JAMAIS abrogée, donc je peux t’assurer que tu resteras frustré toute ta vie, et c’est le discours encourageant à la haine, la discrimination et la diffamation – le tien donc – qui sera réprimé. Poste encore un commentaire comme ça et je te jure que je fais tout pour faire remonter tes propos aux autorités.

        La connerie n’a jamais créé d’arguments. Désolé Cy-parano.

        • pamino says:

          Le contraire de l’homophobie n’est pas l’homosexualité mais l’homophilie, qui posséde l’avantage supplémentaire d’être, comme son contraire, purement grec. Cette opposition est esthétiquement très satisfaisante. Le mot bâtard gréco-latine homosexualité est tellement grossier, ne l’utilisons pas !
          Qu’est-ce qui vous rend si sûr que la loi Taubira ne sera jamais abrogée, les abstentions de vote ?
          N. B. : le mot latin ‹homo› ‘homme’ n’est pas présent ici ; il s’agit du préfixe ὁμο-, dérivé de ὁμοῖος ‘le même’. Et ‹homophobie› ne signifie pas la haine des homos, mais la peur d’eux.

          • Lucas says:

            On ne va pas arrêter d’utiliser un mot pour une question d’étymologie. Tout le monde sait de quoi on parle en utilisant ce mot, pas la peine de changer.

            Eh bien sûr que l’homophobie n’est pas le contraire de l’homosexualité (sinon tous les hétéros seraient homophobes). Le contraire, c’est l’indifférence.

            La loi Taubira ne sera jamais abrogée parce qu’il est tout d’abord juridiquement impossible de revenir dessus ; ensuite parce qu’il n’y a aucune raison de le faire et que la majorité de la population est pour, ou indifférente ; enfin parce que les LGBT ne se laisseraient simplement pas faire, et que ce serait aller à l’encontre d’une situation sociale par essence normale. Aucune société ne sera jamais saine si elle discrimine et persécute ses minorités par la majorité.

            Lee mot homophobie est aussi un abus de langage. Quand tu es homophobe, ce n’est pas seulement que tu as peur, c’est surtout que tu es con. Et dans un sens, c’est de la peur, au sens pathologique du terme : les homophobes sont par définition ignorants et rejettent ce qu’ils ne connaissent pas, ils en ont peur, ce qui débouche à la haine.

  5. pamino says:

    Cyrano, « quoique » ne fait pas de sens dans le syntaxe que vous avez choisie. Je peux vous gagner pour « quoi que » dans ce cas ?

    • Cyrano says:

      Certes pamino la barre d’espacement ne réagit parfois pas à tous les coups lorsque l’on utilise le clavier trop rapidement. Ceci étant, à charge de revanche, je vous précise que j’avais « choisi LA syntaxe » et non LE syntaxe dont vous faites état et dont par le fait j’ignore la définition…..
      Comme quoi les fautes de frappes guettent chacun de nous n’est-il pas?
      Bien cordialement.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com