Pierre Hillard souligne à quel point il est indispensable d’améliorer notre formation politique, historique, philosophique et religieuse. Car c’est notre ignorance qui permet à nos ennemis d’avancer si facilement.

Retrouvez Pierre Hillard à la deuxième Fête du Pays Réel, le samedi 24 mars 2018 à Rungis.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Mots clefs

21 commentaires

  1. sacré-coeur de jésus + says:

    Je voudrai partager avec vous cette réflexion.

    Dès lors que vous êtes  » rémunéré ou perfusé » par la caf au Rsa notamment, vous n’avez nullement le réflexe de vous révolter contre le gouvernement et donc pendant ce temps où vous ne travaillez pas ou peut-être même vous ne travaillerez plus jamais, deux milles  » envahisseurs- migrants » et bien plus encore s’installent à Rennes ou ailleurs pour prendre votre place dans nos ville et dans nos campagnes .
    Logés, nourris, soignés et rémunérés bien plus que le retraité français avec son béret et sa baguette sous le bras…
    Quand dites vous ? C’est pas chouette l’Europe et le mondialisme ?

  2. LANKOU RU says:

    A Rennes , la population a changé de couleur .

  3. Le mal est fait avec LE VOULOIR, LE CALCUL du gouvernement, del’UE, l’invasion est programmée et définitive!

  4. Je confirme qu’A Rennes mais aussi Pontivy, Josselin, ST Malo, ….. la Bretagne n’est plus bretonne.

  5. Champalier says:

    Le Cardinal Pie disait que la force des méchants étaient la lâcheté des bons.
    (propos rapportés dans « la royauté sociale de Notre Seigneur Jésus-Christ par Théotime de St-Just).

  6. Cadoudal says:

    « Je veux être le président d’une France qui aura compris que la création, demain, sera dans le mélange, dans l’ouverture, dans la rencontre, je n’ai pas peur du mot,
    … dans le métissage. »

    Sarkozy Discours du congrès de l’UMP, 14 janvier 2007.

  7. david chaudat says:

    Pierre Hillard exprime selon lui que la seule cause qui entrainera une réaction des gens actuellement endormis sera lorsque le frigo sera vide … cela laisse perplexe … en quoi le réveil de l’instinct de survie changera t il le fond du problème ? Le pouvoir oligarchique n’y sera nullement menacé … il s’en servira même d’ailleurs sur le principe évoqué par Talleyrand  » agitez le peuple avant de vous en servir !  » Il suffit aussi de comprendre les propos du franc-maçon de 33ème degré qu’était PIKE pour savoir que cette réaction de survie est voulue pour asseoir davantage un pouvoir qui veut guider les gens vers le luciférianisme comme les propos de membres de l’ONU l’ont précisé après Pike.

    En tant que Chrétien, nous savons que le mal est déjà vaincu dans son essence… cette victoire n’est pas manifestée à ce jour car des évènements terribles doivent la précéder … lisez l’évangile !

    L’ignorance de la réelle cause des évènements vient essentiellement de l’ignorance des écritures.

    La seule chose qui compte pour toute personne réveillée et qui comprend ce qui se passe c’est se tourner du côté du véritable vainqueur de tout mal , de vivre grâce à la foi en ce vainqueur cette période difficile qui est là et qui s’amplifie en rendant témoignage de notre confiance au Christ … il est le seul vainqueur, docteur, le seul remède , il n’y en n’a pas d’autres …par la volonté de Dieu. Ceci n’est en rien un avis personnel mais substantiellement le message des écritures et de St PAUL en particulier parlant des temps de la fin … Donc la recette est déjà donnée : la foi, demeurer en profondeur dans l’amour de Dieu et du prochain quoi qu’il arrive !

    • Yann Esteveny says:

      Message à Mr David Chaudat,

      Je suis d’accord avec votre propos sur la foi. Mais la question est de savoir comment la trouver.
      Il faut parfois un évènement déterminant voire dramatique pour trouver la foi. Saint Paul a dû être rendu aveugle pour entendre la volonté de Dieu. Plus prosaïquement, Pierre Hillard évoque le vide du frigo comme un signe matériel individuel de l’effondrement collectif du monde décadent occidental. Cet évènement sera propice pour certains à une prise de conscience et un début de foi.
      Évidemment, comme vous l’évoquez, ce même évènement servira les plans de ceux qui détiennent aujourd’hui le pouvoir pour faire accepter un monde plus totalitaire : un nouvel ordre issu du chaos.
      Pierre Hillard connaît bien tout cela.

      Respectueusement

      • Message à Mr ESTEVENY,

        Merci en premier lieu pour votre message.

        P HILLARD d’après ma compréhension de ses propos paraît articuler ce qui pourrait être la solution vers une réaction purement humaine qui pourrait aussi consister en une réaction de révolte … hors c’est justement cela qu’il faut éviter à mon sens selon ma foi.

        Quant à ce que vous évoquez je vous rejoins et souhaite exprimer par ailleurs que la foi elle-même est un mystère : mariage de plein consentement du coeur de notre part au Christ et don de la grâce par ailleurs indépendant de notre volonté et de nos réactions. Plus nous saisissons que tout est en Dieu plus nous saisissons que rien ne dépend véritablement de nous, plus les choses, les évènements se délient, s’adoucissent, sont conduits par la grâce… en nous et autour de nous… plus nous saisissons aussi que c’est à partir de là que nous pouvons par la prière franche et inspirée par le bon esprit aider, intercéder pour nos frères en Christ et travailler modestement à la conversion de ceux qui le cherchent.

        Respectueusement.

        • Yann Esteveny says:

          Message à Mr David Chaudat,

          La première révolte est celle de Lucifer contre Dieu. Les révolutions conduisent les peuples dans les abimes. La révolution Française a fait choir notre pays.
          Un grand merci à vous pour nous rappeler comment la Foi en Notre Seigneur Jésus Christ est belle.

          Respectueusement

      • sacré-coeur de jésus + says:

        Bonsoir à tous,
        Le vide du frigo souligne également le vide spirituel.

  8. Sophie M says:

    La Bretagne africaine : quelle honte ! Ce n’est plus la Bretagne ! Honte à ceux qui les ont fait venir; à ceux qui ont vendu, bradé, donné la France. Un jour-c’est à dire assez vite- ils seront taxés de « collabos » !

    • Ernoul de la Provôté Philippe says:

      En réponse à Sophie M du 28/02, la Bretagne subit désormais une marée noire permanente dérivant du pas de Calais qui ne s’attaque plus qu’au simple écosystème mais à notre culture. Lorsque Lorient est envahi par le Moyen Orient, que les voiles (islamiques) recouvrent nos ports et que le sarrasin désigne d’autres réalités plus exotiques que la saveur de nos galettes, il est à craindre que le Morbihan voie demain des alignements de kanaks et que notre andouille de Guéméné ne soit proscrite pour faire place à la cuisine hallal. Bon courage.

  9. sacré-coeur de jésus + says:

    Voyez chers amis ce qui attend les français :

    https://www.youtube.com/watch?v=mvOV2A35L40

    Edifiant !

  10. lisant ces pages. says:

    sacré coeur de Jésus +,

    il est très difficile de parler des personnes réduites au RSA sans toucher de très près aux différentes situations qui mènent à y recourir, car réagir face aux problèmex n’est pas simplement la question de s’être fait acheter. D’une part, parce que tous les gens qui pourraient toucher le revenu en question ne le font pas, par dignité, et ne se révoltent pas pour autant et que d’autre part comme pour les gens qui préfèrent parfois une misère très réelle que d’être soumis à l’administration, ceux qui touchent le RSA ont des problèmes monstrueux qui les éloignent beaucoup des considérations « abstraites ».

    on survie avec le RSA, on ne vit pas, ce n’est pas une sinécure, c’est juste une bouée de trèsmauvaise qualité au milieu d’un océan souvent en furie. Trouver du travail, honnête et respectueux du jour du Seigneur est dans un pays comme la France une gageure pure et simple sauf exception. Alor oui pourquoi et surtout comment travailler pour gagner moins, alors que le RSA ne permet pas de survivre à lui seul, déjà.

    Vous parlez de révolte, ce n’est pas la révolte qui permet de s’en sortir, elle va de pair avec la révolution. les révolutions ne sont ni souhaitables ni efficaces comme le faisait remarquer en son temps Gustave Thibon, elles sont mauvaises, puisqu’il à toujours fallu en faire une autre pour tenter de sortir des injustices des précédentes.

    ne confondez pas révolte et juste colère, mais on ne peut pas davantage se « révolter » lorsqu’on on touche le smic et que l’on a deux à trois trois crédits pour pouvoir simplement avoir sa femme au travail et non à la maison pour élever dignement les enfants, un véhicule, et un toit. et on ne se révolter pas davantage lorsqu’on fait parti des classes moyennes ou riches, puisque le volant de chômeurs de très longue durée qui survie au RSA est nécessaire en réalité à l’économie qui leur permet de prospérer.
    Ainsi dans cette perspective en France la fiscalité et la culture idolâtrique du diplôme ne permettent pas aux entrepreneurs de fonder une société sur une bonne idée, et les compétences « sauvages » ne sont que rarement reconnues, car le diplôme ou son équivalent, lui, représente une véritable patente dans son obtention, aussi l’éducation nationale truste bien des positions qui autrefois pouvaient être celles de l’autodidacte et du self-made-man.

    Qui vous dit par ailleurs que la personne au RSA ne cherche pas au contraire, dans sa solitude, à oeuvrer non seulement pour s’en sortir, mais encore pour avoir de réelles possibilités d’action ? mais il est vrai que si vous êtes au RSA, vous êtes catalogué, non seulement par l’administration qui vous rabaisse assez systématiquement, mais encore ostracisé tout à fait. pouvoir agir suppose que l’on ne va pas devoir se contenter comme relations saines d’autre chose que des gens en dépressions, des toxicomanes et autres marginaux.

    mais les multiples aides pourrait-on penser ? rien n’est fait pour que vous puissiez vous payer autre chose que des pâtes et aller dans les soupes populaires, et vous devez sans arrêt rendre des comptes pour ce que vous faites, pour l’argent que vous dépensez. alors il y a certaines aides que vous ne demandez pas, histoire de ne pas vous faire cornaquer davantage. histoire de ne pas être définitivement le profiteur de nos impôts, ou le pauvre type que l’on reconnaît partout et que l’on méprise, car non, ce n’est pas nécessairement la Charité chrétienne qui motive les institutions en question, Chesterton disait que l’on ne devrait jamais avoir à sortir de chez soi pour pouvoir accéder à la charité publique, que le téléphone devrait suffire, ce ,n’est absolument pas ce qui se passe, demander le RSA c’est se faire étiqueter socialement, familialement, profesionnellement et durablement.

    en matière de profiteurs ce sont pourtant bien moins les pauvres qui vivent avec moitié moins d’argent qu’il n’en faut pour être déclaré en dessous du seuil de pauvreté, que ceux qui gaspillent leur superflu au lieu de faire le bien, de chercher le vrai ou le beau, au lieu de « louer honorer et servir Dieu et par ce moyen de sauver leur âme. »
    Bossuet leur prédit un jugement implacable, car leur superflu est le nécessaire des autres, le salut des riches étant dans les mains vides des pauvres et des indigeants.
    Eux ne se révoltent pas, vu d’en bas, le scandale est là, ceux qui ont l’aisance de pouvoir changer les rouages d’une machine qui n’est pas mû par la Charité véritable, se contentent d’imaginer que la misère, la gêne, la flétrisure insensée et l’infâmie n’existent pas, puisqu’ils ne l’éprouvent pas. mais c’est cette insensibilité qui les condamne.

    Vous voulez repousser le grand remplacement ? remplacez les remplaçeurs et non simplement les remplaçants. les pauvres gens réellement de ce pays ne sont ni les uns, ni les autres, pour le reste le comportement sans gène, le prosélytisme terroriste, le mépris de groupe et la haine de ces gens n’est pas une vue de l’esprit pour les pauvres qui le connaissent de plus près que n’importe qui d’autre.

  11. « Tu m’arraches au filet qu’ils m’ont tendu ;
    oui, c’est toi mon abri.
    En tes mains je remets mon esprit ;
    tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.

    J’entends les calomnies de la foule :
    de tous côtés c’est l’épouvante.
    Ils ont tenu conseil contre moi,
    ils s’accordent pour m’ôter la vie.

    Moi, je suis sûr de toi, Seigneur,
    je dis : « Tu es mon Dieu ! »
    Mes jours sont dans ta main : délivre-moi
    des mains hostiles qui s’acharnent.  »

    Psaume 31(30),5-6.14.15-16.

  12. « Lorsque les gens sortiront de leur torpeur »….. le frigo vide en effet, mais je rappelle aussi à Pierre Hillard la Marche Blanche en Belgique suite à l’affaire Dutroux, un sursaut phénoménal du peuple qui fit craindre le pire au système – pédo-satanique – en place. Également la Marche Rouge rapportée par l’historienne Marion Sigaut, pareil : pas touche aux gamins ! Lorsque le peuple prend conscience de ces horreurs, il réagit vivement. Voilà pourquoi c’est une boîte de Pandore hautement cadenassée par le système qui se nourrit littéralement des gosses.

    • sacré-coeur de jésus + says:

      Le peuple français est trop individualiste pour manisfester ensemble.
      Regardez la force d’action perdue : Les motards défilent, les enseignants, les infirmières, ceux qui sont contre l’aéroport de nantes, les étudiants. Tous manisfent pour leur chapelle.
      Aucune unité.

  13. sacré-coeur de jésus + says:

    Allons chantons !

    Merci Macron ! Merci Macron !
    Quel plaisir de travailler pour vous
    On est heureux comme des fous
    Merci Macron ! Merci Macron !
    Ce que vous faites ici-bas
    Un jour Dieu vous le rendra….

    La ï ti la la la ï ti la la ï hé

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com