Grande mosquée de Rome
Grande mosquée de Rome

Après la visite à la grande synagogue de Rome dimanche dernier, 17 janvier 2016, c’est à une visite de François à la grande mosquée de Rome que travaillent les services du Vatican en collaboration avec les instances musulmanes vivant dans la capitale de la chrétienté. Ce sera la première fois dans l’histoire qu’un pape mettra les pieds, déchaussés n’en doutons pas, à la mosquée romaine.

Cette rencontre est organisée depuis une dizaine de mois. Afin de formaliser l’invitation, François recevra  au Vatican, juste avant l’audience générale, une délégation de la grande mosquée mercredi prochain. Des deux côtés on souhaite que cette visite ait lieu au cours du jubilé de la miséricorde dont le thème, et le pape l’avait bien précisé dans sa bulle d’indiction, est commun aux trois religions monothéistes. (sic) Raison de plus pour ne pas participer à ce jubilé de cette fausse miséricorde catho-islamo-juive !

Cette visite inédite d’un pape à la mosquée de Rome peut être considérée également comme un message politique de l’évêque de Rome au monde : elle intervient à l’heure de la crise des migrants dont la majorité professe la religion musulmane. C’est une preuve de plus de la volonté de François d’ouvrir en grand les portes de l’Europe et de soutenir l’idéologie du « vivre-ensemble ».

C’est aussi est un énième facteur aggravant le relativisme et l’indifférentisme religieux de notre époque, promouvant la mise en place d’une religion mondiale où toute une humanité sans racines, sans attache, sans « genre » ni sexe, dans un monde globalisé sans frontières ni repères, communiera dans un élan mystico-dingo à la fraternité, à l’égalité et à la liberté, sur l’autel de « la maison commune », dans une espérance terrestre d’un futur meilleur…

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

13 commentaires

  1. balanine says:

    Pauvre Jésus, si oublié ! Père pardonnez-lui, il ne sait pas ce qu’il fait !

  2. La Bulle d’indiction commence ainsi :
    « Jésus-Christ est le visage de la miséricorde du Père ».
    Le nom de Jésus-Christ est à la première place dans cette bulle.
    « quand tout fut disposé selon son dessein de salut, il envoya son Fils né de la Vierge Marie pour nous révéler de façon définitive son amour. Qui le voit a vu le Père (cf. Jn 14, 9). A travers sa parole, ses gestes, et toute sa personne,[1] Jésus de Nazareth révèle la miséricorde de Dieu.  »
     » Miséricorde est le mot qui révèle le mystère de la Sainte Trinité.  »

    Dans ces extraits de la bulle, il n’est rien qui puisse choquer un Catholique !
    http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/apost_letters/documents/papa-francesco_bolla_20150411_misericordiae-vultus.html
    Tous les hommes ont été créés par Dieu.

    Dieu s’est manifesté au peuple qu’il s’est choisi pour annoncer au monde entier sa Parole :
    « après avoir révélé son nom à Moïse comme « Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d’amour et de vérité » (Ex 34, 6) »
    Ce peuple, réparti dans le monde entier devait annoncer la Miséricorde de Dieu et l’ Avènement du Messie.
    Mais lorsque Jésus est né tout ce peuple ne l’a pas reconnu. Et les descendants de ceux qui n’ont pas reconnu Jésus-Messie, ont encore manifesté dimanche
    17 janvier 2016 qu’ils refusaient de reconnaître
    Jésus-Christ.
    Après, avoir fait cette démarche auprès des rabbins, le Pape, Evêque de Rome, fera une démarche semblable
    auprès des immams qui prêchent un Dieu Miséricordieux aussi.
    Les premiers refusent le nom de Jésus, les seconds citent le nom de Jésus comme celui d’un prophète,
    mais leur description généalogique de ce Jésus, pas fils de Dieu, ne correspond pas à celle des Evangiles. Ils utilisent quelques passages de l’Evangile, mais pas ceux qui concernent la Crucifixion et la Résurrection.
    Et on y trouve même un passage renvoyant vers les chrétiens pour trouver une explication.
    Néanmoins, après les salutations d’usage, il est certain que l’Evêque de Rome recueillera une fin de non-recevoir semblable à celles qu’ont exprimé leurs demi-frères dimanche.
    Le Pape adresse surtout au monde le message du Christ.
    Il est allé faire une démarche difficile dimanche dernier, il va en faire une autre aussi difficile bientôt.

    Ni « les frères aînés dans la foi », ni ceux qui évoquent un Jésus, simple prophète, ne pourront dire on ne savait pas au jour du Jugement dernier.
    Le Pape s’appelle lui-même Evêque de Rome, et a même cité Pierre, le Romain en parlant de lui, en rentrant d’Allemagne l’année dernière.

    Pierre le Romain évoque une certaine prophétie donnant la liste des Papes, le dernier Pierre le Romain.
    Sommes nous donc aux temps de l’Apocalypse ?
    Texte qu’il est si difficile d’interpréter, mais qui nous annonce le retour de Jésus-Christ dans la Gloire,
    pour juger ceux qui n’auront pas demandé sa Miséricorde. Maranatha !

    Un Catholique se doit de demander la Miséricorde de
    Dieu, chaque jour de sa vie, car ce jour peut être le dernier,individuellement.
    L’ Année Sainte de la Miséricorde doit être considérée comme très importante par les Catholiques et à vivre selon les prescriptions de l’Eglise, prescriptions toujours en vigueur.

    Le Pape marche au milieu des loups c’est certain !

    Si vous considérez que le Pape fait fausse route,
    alors levez-vous et allez à Rome pour le destituer !

    Mais si, dans votre cœur vous le considérez toujours comme le Vicaire de Jésus-Christ, alors prions,
    prions avec ferveur que Dieu lui vienne en aide ainsi qu’à toute l’Eglise.

  3. Pauvre EVE,

    Et si le supposé pasteur était lui-même un loup
    déguisé ??? Cécilien

  4. Pauvre Eve,

    Et si le supposé pasteur Était lui-même UN LOUP DÉGUISÉ
    ??? cÉCILIEN

  5. Il faut arrêter de dénigrer le Saint Pere. A chaque fois qu’on parle du Pape sur Media Presse c’est pour dénoncer son ouverture comme une corruption du siècle. Il a le droit et le devoir de maintenir des relations de paix avec les deux autres religions monothéistes car la haine engendre la haine. Il a le droit et le devoir d’annoncer le seul commandement que le Christ a laissé: l’amour. Il a le droit et le devoir de promouvoir la miséricorde car trop longtemps la culpabilité et la tristesse ont pris le pas sur la joie et l’amour. Et contrairement à ce qui est écrit dans l’article il n’y a pas de mise en avant des théories du genre et autres déismes: le Pape a toujours défendu la doctrine de l’Eglise. Sans pour autant s’enfermer dans le refus du dialogue. Quant aux gens qui se prennent pour des docteurs de la loi, les nouveaux pharisiens qui critiquent celui qui est assis sur le trône de Pierre, ils devraient se demander si ce ne sont pas eux les loups …

  6. Boutté says:

    La miséricorde divine exige repentance et réparation

  7. Bergoglio =Imbroglio bien sur c’est un loup déguisé en agneau et plus est un anti pape le vrai est toujours en vie c’est Paul VI car celui qui est mort le 6 aout 1978 est un sosie et les preuves sont contenues au Vatican même il va bientôt réapparaitre

  8. DUFIT THIERRY says:

    Bien sûr nous allons tout droit vers l’apostasie générale et le pape actuel avec son œcuménisme délirant favorise cette apostasie. Toujours plus loin toujours plus loin vers l’apostasie pourrait être la devise du pape. Mais M Tolot ce n’est pas une raison pour délirer et nous inventer un sosie de Paul VI. Si Paul VI vivait encore il aurait 119 ans. Vos affirmations relèvent de la psychiatrie.

    • Volodymyr Bellovak says:

      Mais voyons, vous n’etes pas au courant ?! Le pape François cache la momie du vrai Paul VI dans le placard de sa chambre, c’est bien connu de tout le monde!!! 🙂

  9. charles martel says:

    HIstoriquement et dans les faits, Il y eu des ANTI-PAPES, les Chrétiens Catholiques sont donc en droit d’attendre une réponse ferme de notre Saint Père le Pape Benoît XVI (toujours en VIE !).

    Les portes de l’enfer ne prévaudront JAMAIS contre l’Eglise du Christ.

    La confusion tout comme les pharisianismes hypocrites propres à l’infâme talmud et à son enfant bâtard l’islam, ne sont définitivement pas Catholique.

  10. Etre catholique ce n’est pas considérer que le pape serait un dieu vivant,intouchable et incapable de se tromper,il est un homme parmi d’autres êtres humains.
    La mission du pape devrait toujours être celle de Saint-Pierre,conforter tous les fidèles,clercs et laïcs ,dans la foi en Notre-Seigneur et Sauveur,combattre les hérésies,maintenir intact le dépôt de la foi catholique!
    Notre Eglise n’est pas celle de georges Bergoglio mais celle de Notre Seigneur qui est l’U8NIQUE chemin,vérité et vie,nul ne va au Père que par Lui.
    Bergoglio est un mortel comme chacun d’entre nous il reçoit des gâces particulières liées à sa mission,mais tout comme nos premiers parents il conserve son libre arbitre.
    Cet homme me semble étrange à travers ses déclarations,peut-être rencontre t-il des problèmes de santé,il semble assez confus et incohérent.

  11. L’une des premières décisions de François élu Pape fut la béatification de Jean XXIII et Paul VI, ces deux faux Papes mais vrais franc-maçons…

    • J’ai cru pendant longtemps que le pape Jean 23 était franc-maçon, mais une religieuse, qui avait l’air bien renseignée, m’a affirmé que non, c’est un bruit de couloir bien ancré dans les couloirs (?)…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com