bruni-sarkozy-mpi

Vendredi soir, Nicolas Sarkozy a fêté ses 60 ans. Pas de resto bling-bling. Juste une « petite » fête entre amis à son domicile. Parmi les invités, relevons le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, Anna Billo, journaliste à la télévision italienne, Pascal Nègre, PDG d’Universal Music France, le milliardaire Jean-Claude Darmon et sa compagne Hoda Roche, spécialisée dans les relations presse des stars et célébrités internationales, Stéphane Courbit, entrepreneur du secteur des médias et de la télévision et PDG de LOV Group, la réalisatrice Farida Khelfa et son époux Henri Seydoux, homme d’affaires et PDG de Parrot (produis pour smartphones et tablettes), le comédien Jean Reno, le chanteur Didier Barbelivien, l’actrice Emmanuelle Seigner et son sulfureux époux Roman Polanski sans oublier Jacques Séguéla, Henri Guaino, les époux Balkany,  Laurent Wauquiez, Luc Chatel, Nathalie Kosciusko-Morizet…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Quelle puanteur!
    Un violeur de petite fille aux côtés de Sarkozy! Infect…

  2. Qui se ressemble s’assemble ! Quelle honte, il a autour de lui le type de personnes que l’on exècre et il veut revenir aux commandes du pays ! Il ne nous fera plus le coup de 2007: être venu chercher les voix du FN et ensuite être allé prendre ses ministres à gauche !!

  3. Bah ! on ne change pas un bling-bling qui n’a pas l’étoffe d’un président et qui traite les juges d’instruction de « petits pois ».
    Au fait Sexy Boy (alias Frédéric M.) était présent à la fête, lui qui nous a si bien expliqué le fonctionnement de la justice américaine lorsqu’il était ministre ?

    Tâchons de nous en rappeler en 2017 aux présidentielles et de ne pas écouter à la dernière minute les avertissements de la presse de droite qui nous dira que ce sera lui ou le chaos (Y Rioufol dans « le Figaro », « F. d’Orcival dans « Valeurs actuelles » par exemple).

    Entre la peste et le choléra, il faudra choisir le choléra puisque le vote blanc n’a toujours pas de statut constitutionnel équitable.

  4. Les talmudistes s’amusent encore…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com