Galarreta_fsspx
Mgr Alfonso de Galarreta, entouré du père Pierre Marie, supérieur du couvent dominicain de la Haye aux Bonhommes à Avrillé, et du père Antoine, père Gardien des capucins de Morgon

Résumé de la conférence de Mgr de Galarreta à Bailly (78) le 17 janvier 2016

I – L’ambiance à Rome.

Nous assistons à une recrudescence du modernisme à Rome avec le pape François. Ceci peut avoir un effet positif du fait que de plus en plus de  cardinaux et d’évêques réagissent fermement et publiquement contre cette dérive.

II – L’état de nos rapports avec Rome.

Concernant  nos rapports avec Rome il existe deux voies distinctes depuis que la Congrégation pour la doctrine de la foi a envoyé à Mgr Fellay en juillet 2015 deux nouveaux documents, l’un doctrinal,  l’autre canonique.

Le document doctrinal est moins exigeant que celui de 2012, mais les conditions exigées sont toujours aussi inadmissibles. Elles le seront sans doute toujours, vu que leur but est de nous faire accepter Vatican II. Quand bien même il serait acceptable, il faudrait franchir la deuxième étape, canonique celle-là.

Le document canonique est toujours aussi  inacceptable, car il nous met dans la dépendance concrète d’autorités qui veulent le mal de l’Eglise. Ils ne pourront jamais accepter nos conditions nécessaires à notre sécurité. Quand bien même, par impossible, ils les accepteraient, il resterait la troisième étape :  celle, impossible à contourner, du chapitre général de la FSSPX.

III –  Conclusion : rien n’arrivera par cette voie

Il paraît indéniable que le pape veut un accord (NDLR : à l’instar de Mgr Bernard Fellay depuis 2009). Il peut très bien passer par dessus la Congrégation pour la doctrine de la foi comme il l’a fait à propos de la juridiction sur les confessions. Est-ce souhaitable ?

Côté avantages : cela pourrait nous permettre, d’après Mgr Fellay,  un apostolat plus élargi.

Côté inconvénients : nous serons souvent dans des situations concrètes inextricables avec un risque réel de perte d’unité de la FSSPX car certains membres de la FSSPX feront inévitablement des erreurs, qui diviseront encore plus.

En conclusion, et en l’état actuel de l’Eglise et pour Mgr de Galarreta, il n’est pas à souhaiter qu’un accord intervienne.

Que répondre à la question de savoir si cela arrivait quand même ( par exemple par une reconnaissance « unilatérale ») ? Cela créerait un trouble réel dans la Fraternité. De nombreux prêtres refuseraient et seraient tentés de partir. Dans la mesure où nous ne l’aurons pas cherchée (cette reconnaissance), nous n’y pourrons rien. La Providence veillera encore une fois sur l’œuvre de Mgr Lefebvre.

Contrairement à ce que certains fidèles, présents à la conférence,  ont cru comprendre, Mgr de Galarreta n’a pas dit, au sujet de départ prévisible de nombreux prêtres, que « si cela doit arriver, cela arrivera » mais que tout est entre les mains de la Providence. La nuance est d’importance.

Christian LASSALE

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

13 commentaires

  1. Volodymyr Bellovak says:

    Merci Monseigneur de Galarreta pour votre prise de position juste, claire, sage et prudente, position qui, hélas il faut bien l’avouer, ne semble pas etre totalement partagée par toutes les autorités de la FSSPX…Monseigneur Lefebvre nous avait pourtant bien averti que tant que la Rome « officielle » n’aurait pas retrouvé la vraie Foi catholique pleine et entière, toute tentative de « réconciliation » avec celle-ci serait vouée à l’échec, au « mieux », ou au pire se révèlerait un très dangereux piège pour le maintien de la Foi chez les catholiques fidèles et signerait la disparition de la « résistance » catholique aux erreurs modernes qui ont infiltré les esprits des autorités romaines et de la majorité des ecclésiastiques comme des fidèles….
    Prions donc pour que le Saint-Esprit éclaire toutes les autorités de la FSSPX, afin que celles-ci n’ait d’autre objectif que le salut des ames et la défense de l’intégrité et de l’intégralité de la Foi. Toute discussion avec Rome ne devrait pas avoir d’autre but que de ramener les autorités romaines à la vraie Foi. Dans l’attente patiente et persévérante de ce changement positif qui se fait toujours attendre pour le moment, le combat doctrinal et spirituel continue, et passe par la dénonciation, constante et sans compromis, des hérésies modernes toujours professées, hélas, par les plus hautes autorités humaines de l’Eglise qui est sur Terre. Prions pour que les illusions, les faux espoirs trop humains et impatients, que la lassitude engendrée par la durée et la dureté du combat, que les vues trop humaines et sentimentales, et aussi la séduction du monde et de ses attraits, y compris à travers les sourires hypocrites et factices, les honneurs, et les ors du Vatican , ne nous atteignent pas ( ou plus ! ) ni ceux qui sont chargés de nous montrer le chemin à suivre pour monter au Ciel, chemin qui n’est pas le plus « facile » humainement et qui s’accompagne du portement quotidien de notre Croix à l’imitation du Maitre auquel nous ses serviteurs ne sommes supérieurs et dont nous ne pouvons nous affranchir de son exemple.

  2. DUFIT THIERRY says:

    Encore une fois faites très attention au sujet de cette régularisation canonique de la Fraternité St Pie X par Rome qui revient régulièrement depuis 1978 (élection de Jean Paul II). A chaque fois ces multiples tentatives se sont soldées par des échecs. Il est clair que certains essayent de profiter des discussions avec Rome pour tenter de diviser la Fraternité St Pie X. Ce n’est pas nouveau. Déjà en 1983 des prêtres américains se révoltèrent contre Mgr Lefebvre et créèrent de petites sectes sédévacantistesLes choses sont pourtant claires. La FSSPX est catholique romaine et ne rompra jamais avec Rome. La FSSPX n’acceptera jamais non plus de signer un texte « doctrinal » qui accepterait les erreurs de Vatican II. Les supérieurs de la FSSPX ont encore refusé de signer un texte qui va dans ce sens récemment proposé par Rome. Donc inutile de s’exciter –dans un sens ou dans l’autre- et de publier des articles alarmistes. La FSSPX continue telle qu’elle est dans la fidélité à son vénéré fondateur Mgr Lefebvre.

    • Pythagore says:

      oui vous n’avez pas tort mais là faut se dire que c’est plus Mgr Fellay qui va chercher.
      Je crois qu’on n’a rien à leur demander; laissons le temps faire son chemin et surtout prudence. Ils sont extrêmement intelligents et rusés n’en doutez pas. Ils savent utiliser des arguments auxquels seuls nous donnons importance « schismatiques »! pensez comme ça nous ébranle!! « excommuniez » idem; là ils semblent à cheval sur tous les grands principes catholiques, durs comme fer.
      A côté de ça, ils sabrent les « franciscains de l’Immaculée de Marie » ; vous avez des évêques francs maçons notoires; vous des évêques qui sont n’enseignent plus rien de catholiques comme des mgr Gaillot; d’autres pour la pilule; d’autres pour les gays….Et c’est de ça qu’on s’approcherait????
      Comprends pas bien

    • Merci Monsieur Dufit pour ces parole sages et pleines d’espérance. Mgr de Galarreta en appelait dans cette même conférence à la confiance en la Divine Providence : voir le lien de hincmar.

  3. mouette says:

    ENTIEREMENT D’ACCORD AVEC VOUS ! cher Dufit Thierry

  4. Je suis étranger, comme la plupart des simples mortels, à toutes ces histoires de petit chapeau rond et grand chapeau pointu.

    Pouvez-vous aider le monde ordinaire à célébrer leur Seigneur avec humilité, sincérité et amour ardent, en petits groupes, comme Jésus et les premiers chrétiens le faisaient. L’important est en dedans et non en dehors.

    • « L’important est en dedans et non en dehors. »

      Vous ne voyez pas au dehors quand le dedans est pourri ??

  5. SENTENZA says:

    « (NDLR : à l’instar de Mgr Bernard Fellay depuis 2009) »

    Cher monsieur Christian Lassale, un petit conseil. Lorsque vous affichez en sous titre « résumé de la conférence… », il faudrait éviter d’amener un commentaire en plein milieu, c’est très désobligeant pour le lecteur. C’est comme si l’on coupait le conférencier dans son discours, ça ne se fait pas.

    Si vous souhaitez commenter, il serait mieux de le faire après le rapport, et de façon bien distincte, pour ne pas déranger la lecture. Etant entendu que chacun sera libre de vous suivre ou non, sur le fond comme sur la forme.

    Merci quand même pour l’exposé.

  6. à mon avis l’esprit « résistance » prend de l’ampleur…
    Quel bon sens de ne pas s’approcher de ceux qui portent – pour l’instant- la ruine comme la désolation;
    le poids de la FSSP comme de l’IBP ou comme des prêtres de Campos n’a rien changé à Rome: ils ont été engloutis corps et âme sans rien faire changer là haut. En revanche eux ont changé…..
    C’est vraiment une pure folie ces rapprochements!

  7. La vraie « condition sine qua non de notre acceptation »,
    Mgr Lefebvre l’avait formulée de façon simple et lumineuse :
    que Rome recouronne Notre-Seigneur : « Quand on nous pose
    la question de savoir quand il y aura un accord avec Rome,
    ma réponse est simple : quand Rome recouronnera
    Notre-Seigneur Jésus-Christ. »

    • Votre réaction est encore bien tiède alors que l’église officielle avec le pape en tête donne de plus en plus des signes évidents d’apostasie. « Sortez du milieu d’elle, mon peuple. » Apo 18,4

      • Apocalypse 18
        « 04 Et j’entendis une autre voix venant du ciel qui disait : « Sortez de la ville, vous mon peuple, pour ne pas prendre part à ses péchés et ne rien subir des fléaux qui l’affligent. »

        « 04 …Sortez de la ville, vous mon peuple,  »
        mais pas de l’Eglise !!!
        Ce sont les apostats, depuis Jean 23, qui doivent sortir !!!

        En 1958, la fumée est sortie blanche !
        Un pape avait été élu, mais pour 5 minutes
        car la fumée est devenue noire ensuite.
        donc il y a eu problème, Jean 23 n’était pas un pape validement élu donc …

  8. hincmar says:

    Ci-joint le lien qui restitue vraiment ce qu’à dit Mgr de Galarreta et non le compte-rendu tendancieux de MPI qui fait tout pour savonner la planche aux Supérieurs de la Fraternité Saint Pie X

    http://www.dici.org/documents/mgr-de-galarreta-je-pense-que-le-pape-va-aller-dans-le-sens-dune-reconnaissance-unilaterale/

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com