Bassam Tahhan

Les récents revers que l’armée syrienne subit dans la bataille d’Alep face aux groupes islamistes, surprennent après les brillantes victoires qu’elle a remportées dans la bataille de Palmyre avec la soutien de l’aviation russe.  Pourquoi les islamistes en déroute il y a quelques semaines,  semblent-ils reprendre l’avantage ? C’est ce que tente de dévoiler le professeur Bassan Tahhan.

Bassam Tahhan, Syrien d’origine, a fait ses études au Séminaire Sainte-Anne des Pères Blancs, à Rayak au Liban, avant de poursuivre ses études doctorales en France à l’École normale supérieure, à Paris. Pluridisciplinaire en langues et en géopolitique, il a enseigné à l’université d’Alep, au lycée Louis-Legrand, au lycée Henri IV, à l’École de guerre, à la Sorbonne etc. Il enseigne notamment aujourd’hui à Polytechnique.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. yves ESSYLU says:

    Intéressant ce récit de poker menteur où les français sont copieusement désinformés par l’Etat PS

  2. Eugène-Olivier says:

    L’armée syrienne est bien trop faible face à la guérilla islamiste « modérée ». Fort du soutien aérien russe, ils ont des pertes à peine inférieures à celles des islamistes, là où les Kurdes ont des pertes 10 à20 fois moins élevées dans les mêmes conditions de combat.
    Le compagnon homosexuel des islamistes chiites Meyssan, qui annonçait une libération rapide de tout le pays après le début de l’intervention russe s’est encore planté.
    On va « rire » quand les kurdes vont dégager les troupes de Bachar du gouvernorat d’Hassaké. Ce jour là Poutine dégagera rapidement ses troupes de ce pays artificiel peuplés de consanguins ingérables au QI inférieur à celui d’un afro-américain (ce qui explique bien des choses…)

    • le moine obscur says:

      Je passe sur vos commentaires racistes concernant le QI (qui est un très mauvais indicateur qui a pour mesurer l’intelligence) mais passons. Combien vos rebelles sont ? Par combien de pays sont supportés ? Donc vous demandez à la Syrie, petit pays de pouvoir faire face à l’OTAN et associés. On verra bien si vos kurdes parviennent à prendre Raqqa ! A les kurdes on peu de pertes ? Qu’en savez-vous ? Vous êtes sur le terrain pour comptabiliser les pertes ? Vous seriez membre de la fumeuse OSDH ? Un peu de sérieux voyons !
      Je pense que c’est une sale guerre qui va durer et qui pourrait malheureusement déboucher sur autre chose. Le flot de « migrants » risque de continuer à déferler sur l’Europe avec les odieuses conséquences que l’on peut imaginer. Finalement il n’y a que deux pays qui semblent vraiment profiter de ce chaos les USA et Israël. Les pays arabo-musulmans environnant comme la Turquie, l’Arabie Saoudite paieront tôt ou tard tout ce chaos ! L’Europe et l’Asie aussi, sans oublier l’Afrique.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com