Aux Etats-Unis, le patron d’un bar « branché » californien a décidé de n’engager, désormais, que des « réfugiés ». En pratiquant cette préférence étrangère, cet employeur déclare montrer son opposition au décret anti-immigration du nouveau président Donald Trump.

Le bar a pour enseigne 1951, référence à l’année où les Nations Unies ont établi les premières règles concernant la protection des réfugiés. Autant dire que le patron de ce bar est déjà très « orienté » politiquement.

Au fait, qui va lui dire que sa décision de n’engager que des immigrés est une forme évidente de racisme ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

9 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    C’est bien ! IL pourra leur servir grillades et têtes de PORC (en sauce ) des andouillettes et tripes à la mode de C… Et leur faire boire whisky et autres douceurs .
    J’espère que ce « racisme » anti blanc se retourne rapidement contre LUI !

    • Quoi qu’il fasse, il sera sans doute poursuivi en justice pour coups et blessures cuisiniers.

  2. balaninu says:

    Il est tellement lobotomisé, qu’il ne s’aperçoit même pas qu’il est raciste !!!!!!!

  3. Philibert Boussat says:

    Quelle hypocrisie ! Comme il n’y a pas de SMIC aux US, il va les payer bien moins cher et il pourra même les virer séance tenante s’ils se plaignent !!!…

  4. Michelyne says:

    Tant pis pour lui…..

  5. Renard066 says:

    Rèveil Américain Bravo Trump tu as raison on reconnais les patriotes où pas …

  6. Comme il est propriétaire de son entreprise, il devrait avoir le droit d’engager qui il veut.

    • Raiford says:

      Dans la mesure où il respecte les lois de son pays.
      Mais en définitive, ses clients choisiront ce bar ou non, et décideront de son sort

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com