Aujourd’hui, 22 octobre 2015, les premières cérémonies d’unions civiles homosexuelles ont été célébrées au Chili suite à la promulgation de la loi permettant l’union civile pour les couples homosexuelles au mois de janvier dernier.

En effet, le 28 janvier 2015, le Parlement chilien avait approuvé un projet de loi sur la famille qui reconnaissait l’union civile pour les homosexuels. La loi a créé l’«Accord sur l’Union civile» (AUC), largement soutenue par le lobby gay après quatre années de tractations dans un des pays les plus conservateurs de l’Amérique Latine.

Suite à son approbation et sa publication dans le Journal officiel, la loi est entrée en vigueur à partir d’aujourd’hui, le 22 octobre.

En résumé, cette loi permet aux couples hétérosexuels ou homosexuels, vivant sous le même toit sans être mariés, le partage de leurs biens sur le plan juridique, le droit d’hériter ou de recevoir des pensions, et la possibilité d’être pris en charge dans le système de santé.

Les couples homosexuels ont désormais une reconnaissance juridique et ils sont considérés comme étant une famille.

Ainsi, ce matin, cinq couples ont été reçus pour la cérémonie d’union civile et, bien évidemment, les médias du pays, les associations LGBT, et les politiciens qui ont soutenu dès le début le projet de loi, étaient présents pour les cérémonies « historiques » qui bafouent la morale catholique.

Tout est prêt donc pour l’étape suivante : reconnaitre le mariage homosexuel et, ainsi, rabaisser la dignité du véritable mariage conféré entre un homme et une femme.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

16 commentaires

  1. « En effet, le 28 janvier 2015, le Parlement chilien avait approuvé un projet de loi sur la famille qui reconnaissait l’union civile pour les homosexuels. »

    Je n’aurai de cesse de répéter que le parlementarisme (qui implique l’existence des partis politiques) est le pire fléau de l’humanité.

    La vraie démocratie : http://lavraiedemocratie.fr/

  2. « reconnaitre le mariage homosexuel et, ainsi, rabaisser la dignité du véritable mariage conféré entre un homme et une femme. »

    En quoi reconnaître le mariage homosexuel rabaisse qui que ce soit ? Ca ne change strictement rien, et si quelqu’un pense le contraire, ça veut dire qu’il pense que les homosexuels sont des citoyens de seconde zone qui salissent tout ce qu’ils touchent. Homophobie dans son état le plus fangeux, vomitif et méprisable.

    • « reconnaitre le mariage homosexuel et, ainsi, rabaisser la dignité du véritable mariage conféré entre un homme et une femme. »

      C’est mal dit, en effet, car il est question d' »unions civiles homosexuelles » et non « de mariages ».
      Lorsque l’auteur de cet article parle de « la dignité du véritable mariage », il se réfère au sacrement fait à l’église. Or, ici, il n’est pas question du sacrement, mais seulement d' »union civile ».
      Donc, tu as raison, cette union civile ne rabaisse en rien les autres unions civiles entre personnes de sexes différents.
      Une union civile reste dans l’ordre profane (de l’Etat) et non sacré (de l’Eglise).
      Merci, Lucas, pour la correction.

      • On va même aller plus loin 😉 ni les unions civiles, ni les mariages civils, ni les mariages religieux homosexuels ne rabaissent qui que ce soit ou dégradent quoi que ce soit et ne sont profanes d’aucune façon. Le « véritable mariage » concerne aussi bien les homosexuels, point.

        • Non, car pour parler de « mariages religieux », il faut déjà savoir ce que veut dire « religieux ».
          Or, si le mariage est vraiment « religieux », le mariage est alors un sacrement. Or le sacrement du mariage a été institué par l’Eglise entre un homme et une femme.
          Et, d’une part, l’Etat s’étant séparé de l’Eglise, il n’a pas à y mettre son nez. D’autre part, ce ne sera jamais le profane (ou les profanes) qui changera le religieux ou l’Eglise.
          Que chacun reste donc à sa place.

          • « Or le sacrement du mariage a été institué par l’Eglise entre un homme et une femme. »

            Ce qui est une discrimination odieuse et injuste qui est en passe d’être corrigée comme ça a déjà été le cas dans certaines Eglises et courant, comme il est logique qu’elle le soit.

            « Et, d’une part, l’Etat s’étant séparé de l’Eglise, il n’a pas à y mettre son nez. »

            Tout comme NI l’Etat NI l’Eglise, n’a à dicter aux couples s’ils sont dignes ou pas de quelque chose ni leur conception de ce que leur couple est. L’Etat l’a déjà compris, la prochaine sur la liste, c’est l’Eglise. Certains croyants ne pensent pas du tout comme la doctrine dogmatique de l’Eglise, ça ne fait pas d’eux des personnes moins croyantes ou qu’il faut discriminer aussi !

            « Que chacun reste donc à sa place. »

            NON. Il n’est pas question que les homosexuels ne soient discriminées d’aucune façon, ni concernant le mariage, ni l’adoption, ni la religion, ni la société, ni le don du sang, ni rien.

            • Tu parles de l’Eglise, et tu ne sais pas ce qu’est l’Eglise.
              L’Eglise est le corps mystique du Christ. C’est Lui qui Lui a donné naissance au Calvaire.
              Rien ne pourra jamais atteindre l’Eglise et « les portes de l’enfer ne prévaudront jamais contre elle », car elle fait partie intégrante de Dieu par la grâce. Dieu est bien au-dessus de l’Etat. C’est bien pourquoi Il peut « dicter » comme tu dis les lois de son Eglise, de même que l’Etat « dicte » des lois dans son Etat.
              Pour ce marier à l’Eglise, il faut avoir la grâce de Dieu. Pour que la grâce soit donnée à un Etat, il faudrait qu’il reconnaisse cette grâce. Or, l’Etat combat la grâce. Comment ? En voulant imposer ses lois à l’Eglise. Il n’y aura jamais la paix entre ces Etats dictateurs et l’Eglise divine.
              L’Eglise est une, sainte et apostolique, parce que sa tête, le Christ, est saint. Pour imposer quoi que ce soit à l’Eglise, il faut décider de se battre contre le Christ. Bataille perdue d’avance, car le Christ étant Dieu, Il a toujours raison. S’Il a décidé par le mariage de st Joseph et de la Ste Vierge que le mariage serait un sacrement entre en homme et une femme, rien ni personne ne pourra soumettre à sa volonté propre le Christ et ce qu’Il a institué et transmis à son Eglise. L’Eglise fait ce que Dieu veut. L’Etat n’est pas au-dessus de l’Eglise et encore moins de Dieu.

              • « L’Eglise est le corps mystique du Christ. C’est Lui qui Lui a donné naissance au Calvaire. »

                Oui, donc ça confirme que l’Eglise n’est rien dans la vie réelle.

                Le reste de ton commentaire n’est qu’un galimatias indigeste d’illuminé qui croit en une entité dont il ne pourra jamais prouver l’existence. Ton commentaire tout entier n’est absolument pas un argument.

                L’Etat, et l’humanité tout entière, se porterait mieux sans la religion. Je suis néanmoins pour la liberté de chacun à croire en ce qu’il veut et contre leur imposer quoi que ce soit, via l’Etat ou autre. En revanche, ça ne vaut que TANT qu’aucun religieux n’essaye d’imposer ses croyances irrationnelles sur quiconque. Les croyances irrationnelles de l’Eglise n’ont aucun pouvoir sur les croyances infiniment moins irrationnelles d’un couple homosexuel que se marier à l’Eglise leur permettra d’être plus heureux qu’ils ne le sont déjà.

                « L’Eglise fait ce que Dieu veut. »

                Tu veux, l’Eglise fait ce qu’elle veut de Dieu en Lui faisant dire tout ce qui l’arrange, mais jusqu’à ce qu’on nous prouve Son existence… ça n’aura aucune prise sur la réalité et le droit de chacun d’être heureux comme il l’entend tant que ça ne fait de mal à personne.

                • « se marier à l’Eglise leur permettra d’être plus heureux qu’ils ne le sont déjà. »

                  Et pourquoi ??
                  Tu vois bien que tu crois au bien qu’apporte l’Eglise. Alors ne dis pas stp « Oui, donc ça confirme que l’Eglise n’est rien dans la vie réelle. » , car en disant cela, c’est toi qui es dans la plus grande confusion.

                  « tant que ça ne fait de mal à personne. »
                  Le mal que font ceux qui ne croient pas en Dieu offense l’Eglise, puisqu’elle est divine. Une Eéglise terrestre ne sert à rien. Le but de l’Eglise est d’arriver au Ciel. En quoi cela peut-il intéresser ceux qui ne croient pas au Ciel ?
                  Franchement là, ton commentaire est complètement idiot.

                  • « Et pourquoi ??
                    Tu vois bien que tu crois au bien qu’apporte l’Eglise. Alors ne dis pas stp  »

                    Et pourquoi pas ? Les couples n’ont pas à se justifier, et s’ils le faisaient, crois bien que ce n’est pas parce que l’Eglise leur a apporté ce bonheur, l’Eglise n’a ni le contrôle ni le monopôle de qui se marie ! C’est pouvoir se marier en accord avec leur foi qui est important, et la foi et l’Eglise n’ont rien à voir.

                    « « Oui, donc ça confirme que l’Eglise n’est rien dans la vie réelle. » , car en disant cela, c’est toi qui es dans la plus grande confusion. »

                    Je préfère être confus que lucide dans ton monde. Et ne me parle pas de confusion, toi qui crois au père Noël pour adultes…

                    « Le mal que font ceux qui ne croient pas en Dieu offense l’Eglise »

                    Ceux qui sont offensés, ont CHOISI de l’être via leurs croyances. Et que dire alors des homosexuels qui n’ont pas choisi d’être offensés, parfois jusqu’à des situations dangereuses et même mortelles, par les discriminations et préjugés que maintiennent certains religieux à leur égard ? Préfères-tu voir des homosexuels innocents continuer à être violentés et même tués par certains religieux, ou voir ces mêmes religieux être affligées de la souffrance illusoire les voir se marier, permettant à long terme de diminuer les attentats à leurs personnes, au « prix » inexistant d’un changement de mentalités dont ces religieux sont parfaitement capables en adultes doués de cerveaux qu’ils sont, avant d’être des religieux ?

                    « Une Eéglise terrestre ne sert à rien. Le but de l’Eglise est d’arriver au Ciel. »

                    Comment ? Avec des moteurs d’Ariane ?

                    « En quoi cela peut-il intéresser ceux qui ne croient pas au Ciel ? »

                    Parce qu’il y a des homos croyants. Eh oui !

                    « Franchement là, ton commentaire est complètement idiot. »

                    Merci, c’est le meilleur compliment que tu pouvais me faire 😉

                    • « la foi et l’Eglise n’ont rien à voir »

                      Ah bon.

                    • Eh oui, par définition, la foi est l’amour irrationnel de quelque chose qui nous dépasse, et elle n’a pas à respecter toutes les histoires et règles rigides imposées par l’Eglise. Un exemple très simple : beaucoup de croyants croient en Dieu, sans croire à a Bible. Et les religieux sont de plus en plus nombreux à ne pas croire que ton Jésus, ou ton Dieu, condamnerait les homosexuels de quelque manière que ce soit mais qu’ils seraient au contraire ravis qu’ils contribuent à ce qu’il y ait un peu plus d’amour dans le monde ! Toi qui as sans doute la foi et qui crois en l’Eglise, n’est-ce pas elle qui dit d’aimer son prochain, que l’amour ne peut jamais être un péché ?

                      La voilà, la différence entre la foi et l’Eglise !

                    • « beaucoup de croyants croient en Dieu, sans croire à a Bible »

                      Comment ont-ils connu Dieu ?
                      Ils ont eu une apparition ?

                      « l’amour ne peut jamais être un péché »
                      Tu dis toi-même qu’on peut être amoureux sans croire en Dieu. Alors pourquoi parles-tu de « péché » ? Alors que ces amoureux qui font une fixation sur le péché piochent leur amour là où ils veulent, mais qu’ils ne viennent pas y impliquer un dieu auquel ils ne croient pas, et que la notion de « péché » traumatise. Ce que cherchent ceux qui veulent faire plier l’Eglise à leurs exigences, c’est d’apaiser leur conscience. Cela prouve qu’ils ont une conscience. Le jour où ils n’en auront plus, ils seront perdus.
                      Voilà en quoi l’Eglise peut encore les sauver par ses règles, qui ne sont pas les leurs.

                    • « « beaucoup de croyants croient en Dieu, sans croire à a Bible »

                      Comment ont-ils connu Dieu ?
                      Ils ont eu une apparition ? »

                      T’as jamais entendu parler du déisme ? Tu crois sincèrement que les croyants potentiels ou existants ont besoin de, ou on eu besoin, de passer par la Bible pour se mettre à croire ? L’arrogance religieuse dans toute sa splendeur ! Tu n’as pas le monopôle de la foi avec ta Bible ! Et par ailleurs, beaucoup se mettent à croire par pression familiale, parce qu’ils ont été élevés comme ça. Je doute qu’on aurait autant de croyants aujourd’hui, particulièrement dans le monde musulman, si on laissait les enfants choisir leurs propres croyances sans leur faire bouffer ces satanés livres de force !

                      « Tu dis toi-même qu’on peut être amoureux sans croire en Dieu. Alors pourquoi parles-tu de « péché » ? »

                      Arf, je parle bien évidemment de ceux qui sont croyants, espèce d’idiot… Mais même pour ceux qui n’y croient pas, il doit souvent se trouver des fanatiques qui se mêlent de leur vie de manière désastreuse, l’exemple le plus grave et abjecte étant bien sûr la Manif pour Tous quand une bande de cathos coincés drogués à l’eau bénite ont cru qu’ils pouvaient dicter aux homos leurs (non-)droits à se marier à la MAIRIE, même pas à l’EGLISE ! Tu vois bien que, croyants ou pas, cette idée d’homosexualité = abomination, péché, finit même par concerner les athées ! Comme l’a dit Christophe Beaugrand à Christine Boutin, il y a des mots qui tuent, et il serait temps que tu en prennes conscience ! Alors ne parle pas de faire plier l’Eglise vers quoi que ce soit, il s’agit primordialement de refuser de la laisser persécuter les homosexuels avec des mots ! Elle changera d’avis en temps et en heure, comme c’est en train de se passer en ce moment même. Vois ce prêtre démis de ses fonctions pour avoir affirmé qu’il était gay et heureux en couple ! Ca te paraît normal ça ?

                      « c’est d’apaiser leur conscience. Cela prouve qu’ils ont une conscience. »

                      L’arrogance religieuse, encore une fois ! T’as pas non plus le monopôle de la conscience, tu ne t’es jamais dit que si beaucoup souffraient, ce n’était pas par remords de ce qu’ils faisant et cherchaient désespérément à recevoir de l’approbation de tout côté, mais parce qu’ils subissent de manière continue les mensonges et préjugés haineux de l’Eglise ?

                      « Voilà en quoi l’Eglise peut encore les sauver par ses règles, qui ne sont pas les leurs. »

                      Personne n’a rien demandé à l’Eglise !

                    • « beaucoup se mettent à croire par pression familiale »
                      Tu es en retard de plusieurs décennies.

                      « il y a des mots qui tuent »
                      Pour n’importe qui, c’est vrai.

                      « Vois ce prêtre démis de ses fonctions pour avoir affirmé qu’il était gay et heureux en couple ! Ca te paraît normal ça ? »
                      Il aurait été avec une femme, le jugement serait le même. Un prêtre a choisi le célibat en devenant prêtre. Il n’a pas été pris en traître, c’est un choix qu’il a fait, personne n’a pu l’obliger à se faire prêtre. Et si c’était le cas, son ordination ne serait pas valide.

                      « Personne n’a rien demandé à l’Eglise ! »
                      Alors qu’ils ne viennent pas s’y marier puisqu’ils n’en veulent pas. Chacun chez soi.

                    • « Tu es en retard de plusieurs décennies. »

                      Eh non, malheureusement ça arrive encore trop aujourd’hui, tout comme il y a encore trop d’hommes gays mariés à une femme pour faire plaisir à leurs familles, tout comme il y a des jeunes expulsés de chez eux parce qu’ils ont le malheur d’être gays…

                      « Il aurait été avec une femme, le jugement serait le même. Un prêtre a choisi le célibat en devenant prêtre. »

                      Ce n’est pas le seul problème. Il aurait été mis dehors en révélant son homosexualité, et je trouve cette règle de célibat tout aussi absurde et stupide que les autres. Etre célibataire ne fait pas de quelqu’un un être plus vertueux ; et même, se forcer à être célibataire peut mener à des conséquences désastreuses, entre autres reporter sa frustration sexuelle sur les enfants.

                      « Alors qu’ils ne viennent pas s’y marier puisqu’ils n’en veulent pas. Chacun chez soi. »

                      NON. Ils viennent et veulent se marier à l’Eglise parce que tel est leur choix pour être plus heureux selon eux, ils ne demandent pas leur opinion à l’Eglise, seulement leur bénédiction. Par ailleurs, quelle est cette hypocrisie de dire « chacun chez soi » ? L’Eglise n’est-elle pas censée être ouverte à tous ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com