Voici le communiqué de presse diffusé par Maître Damien Viguier.

Politique criminelle en Syrie et au Dombass : destitution de François Hollande

Paris, le 11 décembre 2015 – Deux femmes victimes en Syrie et au Dombass ont, par la voix de leur avocat, adressé à chaque parlementaire français une demande afin que François Hollande soit traduit devant la Haute Cour.

Il s’agit de deux femmes. L’une, syrienne, a été violée devant son mari, l’autre, habitante du Donbass, a vu sa maison subir des bombardements qui ont tué deux de ses enfants et son mari, blessés ses deux autres enfants et lui ont fait perdre un bras.

Ces faits de nature criminelle sont les conséquences directes des agissements de François Hollande.

Un dixième des parlementaires de l’une ou l’autre Chambre peut prendre l’initiative de la procédure de destitution de François Hollande en déposant une Proposition de résolution de réunion de la Haute Cour.

MPI TV a filmé l’appel à destituer François Hollande lancé par Maître Viguier :

Maître Damien Viguier interroge une jeune femme syrienne qui a été séquestrée, battue, violée par les « rebelles modérés » soutenus et armés par la France.

Maître Damien Viguier interroge une jeune mère de famille ukrainienne du Donbass dont la famille a été décimée par les obus de l’armée « loyaliste » soutenue par la France.

Maître Damien Viguier a adressé aux députés le courrier suivant :

Monsieur le député,
 
Je m’adresse au représentant de la nation, au nom de Madame Anna TOUVE, de nationalité ukrainienne, civile résidant à Donetsk, et d’une jeune femme, elle aussi civile, résidant à Damas (Syrie), qui pour de compréhensibles raisons reste anonyme.
 
Le 26 mai 2015 à Gorlovka (Donbass) Anna TOUVE a perdu son mari et deux de ses enfants dans l’explosion d’obus tirés par les milices du régime de Kiev. Grièvement blessée, elle a perdu son bras gauche. Quant à la jeune femme syrienne, elle a été agressée en 2013, à son domicile, violée et torturée devant son mari par de prétendus rebelles au soi-disant régime syrien.
 
Mes deux clientes sont victimes d’une certaine conception des relations internationales. Conformément aux principes du droit, ce sont les hauts responsables militaires ou politiques qui doivent être sanctionnés, et par l’Etat dont ils relèvent.
 
Au sujet du Donbass, François Hollande a soutenu et encouragé un régime de fait, qui a pris le pouvoir de manière illégale, par la violence, à Kiev. Et dès lors il a fustigé toute tentative de libération de la part des régions de l’Est de l’Ukraine. Il ne cesse d’encourager les exactions contre les populations du Donbass.
 
Pour ce qui concerne la Syrie, le même François Hollande n’a eu de cesse, depuis sa prise de fonction, de relancer l’offensive contre l’Etat syrien. Il a reconnu des livraisons d’armes aux “rebelles”. Et les déclarations de son ministre des affaires étrangères, selon lesquelles “le Front al-Nosra fait du bon boulot”, ont été dites, par les juridictions administratives, relever de la politique étrangère de la France.
 
Ces faits correspondent aux définitions que l’on donne du crime contre la paix et du crime de guerre, et il y a certainement un cas de complicité dans les crimes commis. La question se pose, devant l’Histoire, de notre responsabilité à tous, confrontés aux exactions que commettent ceux qui visiblement abusent de leur position et détournent la mission qui leur a été confiée.
 
D’après l’article 68 de la Constitution et la Loi organique du 24 novembre 2014, dans le cas de manquement aux devoirs d’un Président de la République manifestement incompatible avec l’exercice d’un mandat, une Haute Cour peut prononcer la destitution du chef de l’Etat. L’initiative de cette procédure vous appartient : un dixième des parlementaires de l’une ou l’autre chambre déposent sur le bureau de leur assemblée une proposition motivée de résolution portant mise en accusation et tendant à la réunion de cette Haute Cour.
 
C’est pourquoi Anna Touve et la jeune femme syrienne vous saisissent et vous prient instamment, Monsieur le député, de bien vouloir prendre cette initiative. Pour elles, mais aussi pour toutes les populations civiles, blessés, prisonniers, femmes, enfants, vieillards, qui souffrent dans leur chair du fait d’une politique criminelle que conduisent sous des dehors bonhommes des politiciens sans scrupules et d’un cynisme sans limite.
 
Je me tiens à votre entière disposition pour vous apporter tous éclaircissements et toutes précisions que vous jugerez utiles.
 
Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le député, l’expression de ma haute considération.
 
Damien Viguier
 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

12 commentaires

  1. Peut-on signer cette pétition ?
    Merci de votre réponse

  2. lithoptère says:

    Il vous suffit de cliquer sur la bannière « fermons les frontières » et de suivre la procédure pour laquelle une adresse électronique est nécessaire.

    • Vieux Jo says:

      @ lithoptère : « Il vous suffit de cliquer sur la bannière « fermons les frontières » et de suivre la procédure pour laquelle une adresse électronique est nécessaire. »

      Sauf erreur de ma part, lorsque vous tapez « fermons les frontières » dans le moteur de recherche, vous êtes dirigé vers un site belge.

      Il n’existe pas en France ?

      • Pierre-Alain Depauw says:

        Oui, bien sûr, la pétition « fermons les frontières » existe sur un site français. Encore une fois, comme l’a dit votre précédent interlocuteur, il vous suffit de cliquer que vous trouvez sous cet article…

        • Vieux Jo says:

          Grande confusion de ma part ; j’ai tellement pris l’habitude de ne pas regarder les publicités que même celle qui nous sont nécessaires m’échappent.

          J’avoue que la phrase « …Il vous suffit de cliquer sur la bannière « fermons les frontières… » m’interloquait mais je n’ai pas eu le réflexe d’aller en bas de l’article.

          Merci à vous.

        • Vieux Jo says:

          Et ma signature est refusée car… j’ai déjà signé la pétition ! 🙂

          Directement dans le site de Civitas.

          Aloïs me fait un clin d’oeil…

  3. Destitution…
    Il s’en tirerait plutôt bien.

  4. LANKOUDU says:

    Cela fait au moins 1 an que j’évoque sa destitution pour les exactions gravissimes qu’il a commis .
    Et pour « valls » le même traitement !

  5. Je ne comprends pas accusé un homme qui entretien des relations d’amitiés avec le pays de papaDeach, pays dont il faut reconnaître se bat contre toutes dirigeants dictateurs. L’Arabie Saoudite est pays membre de la Commission des Droits de l’homme de l’ONU et je viens vous apporter la preuve de sa justice n’a rien à envié à État Islamique, Isis Deach, Le Nosra etc…
    Regardez sa justice en allant sur le lien ci-dessus.
    http://reseauinternational.net/grande-fete-de-la-decapitation-en-arabie-saoudite-execution-publique-de-28-condamnes-video/

  6. marandon says:

    Maître

    Votre démarche sur la demande des victimes résonne dans notre coeur avec le sentiment d’assister aux prémices d’un humanisme souhaité par l’ensemble des populations non seulement de France ou d’Occident mais bien par les peuples du monde entier. Nous avons toujours récusé les guerres immondes engagées par nos tristes élus, non seulement fiers d’entretenir des relations de coopération avec des terroristes mais plus enthousiasme encore de les utiliser comme supplétifs des armées de caolitions pour faire le sale travail,  » le bon boulot de fabius » au nom du nouvel ordre mondial.

    Le procès de Hollande doit faire de lui le chef de file de tous les assassins siégeant à Bruxelles qui dictent la conduite militaire de l’Europe en vertu de leur appartenance et de leur soumission à l’Otan pour massacrer des populations qui ont le funeste privilège d’exciter la convoitise des Israéliens. La photo de Hollande serrant le bras de Nétanyahu nous glace d’effroi. L’élu universel soutient la pire dictature au nom débile d’une paix qui n’existe pas. La marque d’appellation masque une ambition mondialiste. Le nombre des morts fait parti du complot dont nous sommes victimes. L’hécatombe s’impose. La terre ne peut nourrir huit milliards d’humains. Cette indécence ne peut perdurer.

    Les multinationales veillent au bon grain livrant l’ivraie aux populations débiles. Monsanto ne doit-il pas sa fortune à sa remarquable efficience au Vietnam? Associé à Big Pharma contrôlant le génie génétique, les médicaments et les vaccins, nous assistons aux tentatives réitérées d’exterminations en Afrique où si longtemps a fleuri le sida dont jamais le virus n’a pu être objectivé. Parallèlement, l’agroalimentaire prodigue aux générations actuelles les OGM afin de sélectionner les moins résistantes, offrant de surcroit à la médecine le bénéfice substantiels de maladies auto-immunes et de cancers riches d’un bel avenir.

    Tandis que les officiels s’agitent dans l’hémicycle, personne aujourd’hui n’est dupe, l’exercice du pouvoir se déroule en dehors des assemblées publiques. Ceux qui exercent un droit de tutelle sur la France ne se cachent plus. Les instances juives et maçonniques ont suffisamment gangrené les bancs de la république pour la soumettre à leurs propres idéaux sionistes. Elles révèlent ouvertement de faire de Jérusalem la nouvelle capitale universelle.

    On laisse á Vals le soin d’exécuter les aboiements du président placé sous commandement direct des banques internationales et de ses parrains à l’Elysée. Mais ce rôle d’amuseur public parait tellement dérisoire aux yeux concupiscents de l’individu enflé d’ambition providentielle qu’il lui faut exercer sa hargne vis à vis de Dieudonné M’Bala M’Bala. Croyant mesurer son intelligence d’homme jouissant du respect national à celle de l’humoriste, l’acharnement juridique illustre le niveau intellectuel de notre premier ministre et la vaste étendue du terrain d’action gouvernementale dont il jouit au cours de ses nuits cauchemardesques à se sentir si profondément ridicule agenouillé avec tant de bassesse aux pieds des capots de ses véritables électeurs. Cette peau de chagrin flatte sa grandeur d’âme et donne à son orgueil de plonger plus avant au sein du ridicule. Suspendu sur le fil de sa brillante image, le saltimbanque nous promet par messages passant en boucles sur les chaînes audiovisuelles de poursuivre son action pour élever la France à sa grandeur historique!

    A son image, plastronnent obama, cameron, merkel, simples pions posés sur l’échiquier du pouvoir pour garantir la politique menée par l’oligarchie affirmant sa toute puissante poigne de fer par l’autorité que confère les cachets mirifiques offerts en sous-main à tous ces prophètes du bonheur promis à leurs administrés au nom de la démocratie planétaire .

    Nous vivons le règne de Lucifer dans les paillettes de la pure décadence. Prisonniers volontaires de ce cercle infernal, nos mercenaires aiment à s’illustrer dans le terrorisme d’état.

    Asuncion 11.12.2015 antoine marandon

  7. tirebouchon says:

    Hollande et Valls ne sont rien d’autres que des criminels de guerre, comme Sarkozy et le pourri BHL. J’espère qu’ils seront jugés de leur vivant et non seulement par l’histoire! Quel ou quelle prétendant(e) à la magistrature suprême dans notre pays mettra cela dans son programme ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com