En 1636, la Sainte Vierge demande à Mère Anne-Marie de Jésus-Christ crucifié d’annoncer au Roi Louis XIII son désir que la France lui soit consacrée.

L’année suivante, le Roi exauce la volonté de la Vierge dans le secret de son cœur en lui consacrant le Royaume de France et multiplie  les prières et les pèlerinages avec la reine Anne d’Autriche, en vue d’obtenir l’héritier qu’il espère depuis 22 ans.

La Vierge lui répond par l’intermédiaire d’une révélation intérieure d’un religieux, le frère Fiacre: le vœu d’obtenir le fils tant désiré sera exaucé seulement à la condition que la Reine Anne d’Autriche demande publiquement trois neuvaines de prières à réciter en l’honneur de Notre-Dame de Grâces.

Les neuvaines commencées le 8 novembre par le frère Fiacre se terminent le 5 décembre 1637. Neuf mois après, jour pour jour, le 5 septembre 1638, naît à St Germain en Laye, Louis Dieudonné futur Louis XIV.

Sans même attendre la naissance et alors qu’il ne peut savoir si la Reine est enceinte d’un garçon, Louis XIII faisant entièrement confiance à la mère de Dieu, publie le 10 février 1638 l’édit qui consacre la France à la Reine des Cieux.

Louis XIII charge l’archevêque de Paris de faire dire tous les ans, le jour de l’Assomption, une commémoration de la déclaration, puis après les vêpres du jour, faire une procession dans toutes les paroisses et monastères du diocèse de Paris où doivent s’y adjoindre les provinces du royaume.

Demande à été faite à ce que les principaux officiers des villes y soient présents.

379 ans plus tard, le vœu de consécration de la France à la Vierge est toujours vivace et même si les officiels sont absents, les fidèles à la Vierge, à la France et au vœu de Louis XIII défilent en procession dans les rues de Paris et de province afin de respecter la parole du Roi et invoquer celle qui reste la mère protectrice de notre pays.

En cette fête de l’assomption 2017, dans les rues de Paris, les badauds et les touristes ont longuement regardé avec intérêt le passage de la procession organisée par la paroisse traditionaliste Saint Nicolas du Chardonnet.
Les fidèles venus en grand nombre ont emprunté la rue des écoles, se sont dirigés vers la fontaine Saint Michel et ont déposé la statue de la Sainte Vierge sous le regard bienveillant de l’Archange.
Devant la Sainte Vierge et l’Archange Saint Michel, l’abbé Baudot a prononcé un discours suivi d’un rappel du texte du vœu de la consécration de la France à la Sainte Vierge par le Roi Louis XIII.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com