Nouvelle profanation d’une église aujourd’hui  par les militantes FEMEN.

On se souvenait notamment de la profanation de Notre Dame de Paris, il y a quelques temps. Aujourd’hui, c’est l’église de la Madeleine à Paris que  ces militantes christianophobes et haineuses ont pris pour cible.

Dans leur souci de vouloir  toujours un peu plus imposer une « culture de mort » et ne supportant pas que l’Eglise Catholique défende la Vie, elles ont choisi de s’attaquer symboliquement à l’une des plus grandes fêtes chrétiennes: Noël.

L’asymétrie des réactions d’indignation en fonction de la victime est toujours frappante dans notre pays.

 

 

Les réactions d’indignation vis à vis de cet acte de haine, blasphématoire et inqualifiable, se multiplient sur les réseaux sociaux de la part de certains responsables politiques de l’opposition:

 

 

 

Mais la condamnation par des membres du Gouvernement ou de la majorité socialiste de cette profanation et de  cette injure publique et haineuse aux chrétiens du monde entier se fait encore attendre.

 Beaucoup de responsables politiques la réclament. Gageons qu’elle ne manquera certainement pas d’arriver à point.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Pingback: Las Femen, cada vez más piradas: exclaman ‘Jesús ha sido abortado’

  2. Une fessee en plublic à ces petites connes

  3. A force de provocations de plus en plus outrancières, elles vont finir par écœurer jusqu’à leurs soutiens et c’est leur mouvement qui finira par avorter.

  4. pourquoi on les met pas en prison?
    et tous les tartuffes qui font semblant de « condamner »

    ce genre de choses,elles n’iraient pas les commettre en tunisie

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com