Le journal Le Dauphiné du 1er novembre signale que des profanations, vandalismes et vols ont visé sept églises du diocèse d’Annecy en deux jours…

Constatés mardi [31 octobre], les faits datent de dimanche et lundi [29 et 30 octobre]. Plusieurs églises, au nombre desquelles celles d’Abondance, La Chapelle d’Abondance, Châtel et Vacheresse, Saint-Jean d’Aulps, Morzine et les Gets, ont été profanées. Les portes de celles qui étaient closes ont été forcées à l’aide d’un pied de biche et à l’intérieur, les malfrats ont fait main basse sur différents objets, dont des calices. Dans certaines églises, le tabernacle contenant les hosties consacrées par le prêtre ont été volées ainsi que les ciboires qui les contenaient. Des troncs ont aussi été vidés. Les auteurs pourraient être deux hommes, ceux-ci ont été aperçus sur l’un des sites. Une enquête est ouverte.

Source : Le Dauphiné, 1er novembre

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. Sancenay says:

    Mais rassurons-nous, la France a un Président qui protège tout…sauf tout ce qui constitue la chrétienté.

  2. Ces actes sont condamnables, mais rappelons que la vraie messe catholique n’est pas célébrée dans ces églises.

  3. Faut-il s’alarmer pour de tels faits ? Je pense que ce ne sont que des actes commis par des voleurs sans aucun lien confessionel .Evidemment c’est lamentable mais comment protéger toutes les églises ?

    • Mantet, diriez vous la même chose si de tels actes avaient été perpétrés sur des synagogues ou mosquées?
      En tout état de cause il s’agit de profanations inacceptables, donc ne cherchez pas à minimiser, merci!

    • C’est ce qui s’appelle des propos insensés, Monsieur Mantet !

      Voici un extrait du Catéchisme populaire de François SPIRAGO (1903), ESR, P.261 :

      La profanation des personnes, des lieux, des choses (ou actions) consacrées à Dieu.

      Le mépris des prêtres retombe sur Dieu, car, dit Jésus-Christ : « Qui vous méprise me méprise » (S. Luc X, 26) ; l’insulteur, le contempteur du prêtre se rend donc coupable d’un outrage à Dieu et mérite le même châtiment que les Juifs qui ont insulté et méprisé le Fils de Dieu » (S. J. Chrys.) ; on le voit déjà dans l’Ancien-Testament dans le châtiment infligé à ces enfants, dévorés par un ours pour avoir raillé le prophète Elisée. (IV Rois, II, 24). _ On profane les églises par une tenue désordonnée (rire, causer, se retourner), en y crachant (surtout près de l’autel, près du banc de communion). Ceux qui sont indécents à l’église, en sortent avec un péché plus grand que celui avec lequel ils y sont entrés. » (S Ambr). Les péchés commis dans la maison de Dieu le blessent davantage ; aussi, Jésus, la douceur même, chasse-t-il avec une indignation du temple les vendeurs et les acheteurs en disant : « Ma maison est une maison de prière et vous en avez fait une caverne de voleurs. » (S Matth., XXI, 13). Celui qui profane le temple de Dieu sera confondu. (I Cor. III, 17). _ Nous sommes obligés au même respect vis-à-vis des choses saintes. Quand David fit transporter l’arche d’alliance à Jérusalem, Oza fut frappé de mort pour l’avoir seulement touchée (et encore dans l’intention de l’empêcher de tomber (II. Rois VI, 7). Le roi Ozias fut atteint de la lèpre, parce qu’il avait eu la présomption d’entrer dans le sanctuaire pour y offir l’encens. (I. Par. XXVI). Le trouble et la raillerie des actes religieux est très coupable ; ce fut le péché des fils d’Héli qui troublèrent les sacrifices et volèrent les victimes. (I Rois II). Ce péché n’est pas rare de nos jours où l’on voit des impies troubler les sermons, les offices, les processions par des actions tapageuses, insulter les prêtres portant le viatique, ou faisant des actes religieux l’objet de leurs moqueries.’’

      Une excellente émission à revoir sur MPI-TV, est celle consacrée par Marion SIGAUT à la défense de Mgr de la MOTTE et au Chevalier de la BARRE et son procès pour avoir manqué de respect envers le T.S. Sacrement :
      http://www.medias-presse.info/marion-sigaut-prend-la-defense-de-mgr-de-la-motte/19750/

      • J’aimerais partager votre avis, mais l’affaire me semble peut-être plus grave que vous ne la pensez.
        Si les voleurs ont fait effraction dans le but d’enlever des objets ayant A LEURS YEUX UNE SEULE ET UNIQUE VALEUR PECUNIAIRE, alors ils n’ont pas le sens du sacré nécessaire pour ressentir même le blasphème. Ils sont complètement aliénés au pouvoir réel de l’argent. Il faut comprendre que… l’argent est LEUR Dieu, mais qu’ils sont même incapables de le reconnaître comme étant sacré.. POUR EUX.
        Voilà le sens de l’idolâtrie de l’argent…et voilà pourquoi la Bible, Ancien ET Nouveau Testament, met en garde contre toute forme d’idolâtrie, d’ailleurs.

  4. Rèveil français la république française est en danger et nos valeurs et nos entreprises et notre civilisation ….

  5. Rèveil français je suis Charlie la république française est en danger et nos valeurs et nos entreprises et notre civilisation..

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com