irlande-monnaie-devise-euros-piece-billet2

la dictature absolue des banques sur les peuples avance à grands pas. La suppression définitive de toute monnaie sonnante et trébuchante est l’aboutissement recherché. Mais il faut surmonter les obstacles pour ce faire, et là, les banksters ne manquent pas d’imagination.

les banquiers planchent depuis des années sur le moyen de supprimer complètement toute liquidité, afin de mieux asservir les populations aux banques. Sans liquidités impossible d’échapper au système bancaire. Le gouvernement français a encore récemment descendu le montant en espèces par lequel les biens et services peuvent être réglés: Au nom de l’antiterrorisme, les paiements en espèces sont interdits au-delà de 1.000 euros. Et la République a également mis en place le contrôles des comptes bancaires, ce qui, pour l’instant, ne concerne qu’une catégorie de la population, mais qui pourraient s’étendre. Toujours au nom de notre bien, évidemment!

Mais la France n’est pas le seul Etat a mettre en place la dictature des banksters. Au niveau mondial divers projets sont examinés dont la mise en place d’une taxe sur les espèces, ce qui conduirait les billets physiques (extérieurs aux banques par définitions) à perdre peu à peu de leur valeur pour finir par en éradiquer totalement l’utilisation. Il ne resterait plus que les paiements numériques, entièrement contrôlés par le système bancaire et donc par Big brother. Impossible, par ce moyen, de sortir nos avoirs de la banque pour en disposer selon nos envies, en toute discrétion, pour des raisons qui ne regardent que nous.

Mais une règlementation pour supprimer la circulation d’argent liquide n’en exclut pas en même temps d’autres pour spolier les clients en ponctionnant directement leurs comptes bancaires, afin de renflouer la banque dont ils sont les clients, si celle-ci venait à être en danger de faillite.

Le système de spoliation des citoyens pour sauver les banques (ou les enrichir) a été expérimenté à Chypre en 2013, lorsque les titulaires de comptes de la plus grande banque de Chypre, la Bank of Cyprus, ont perdu autour de 60% de leur épargne au-dessus de 100.000 euros.

Peu après la spoliation des déposants de la Banque de Chypre, l’Union européenne a étendu la tactique à tous les pays membres et l’a gravée  dans le marbre par une loi de 2014, le Mécanisme Unique de Résolution, qui institutionnalise la ponction des comptes bancaires, sans limite,  en fonction des besoins des banques, sous le prétexte archi-hypocrite que les pertes des banques ne devraient pas être supportées par les contribuables. Comme si tous les contribuables n’avaient pas un compte en banque et comme si tous les clients des banques n’étaient pas en même temps des contribuables!  

Ainsi si les espèces sonnantes et trébuchantes étaient supprimées, la ponction des comptes bancaires ne connaîtrait plus aucune parade, puisqu’il serait impossible de les prévenir en retirant ses avoirs, ou en les transformant en valeurs refuges physiques, par exemple.

Plusieurs banques travaillent à amener le gouvernement américain à limiter l’usage des espèces.

Une des pistes explorée par La FDIC (Federal Deposit Insurance Corporation) a été publiée en décembre 2012 dans un document qui propose que tous les dépôts au-delà de 250.000 dollars soient convertis en actions, de sorte que et si ces actions venaient à baisser, le capital des épargnants concernés s’évaporerait. Extrait: 

Ces stratégies ont été pensées afin de rendre possible pour les firmes complexes et transnationales d’être refinancées sans que soit menacée la stabilité financière, et sans que les fonds publics n’en soient affectés.

Un moyen efficace de rétablir le G-SIFI pour le secteur privé serait d’échanger ou de convertir en actions une quantité suffisante de dette non-sécurisée appartenant aux créditeurs de la société en faillite. Aux Etats-Unis, ces nouvelles actions pourraient devenir du capital pour une ou plusieurs entités opérationnelles nouvelles.

Les déposants assurés n’en seront pas affectés. Les dépôts non-assurés pourront être traités de la même manière que les passifs du même type dans le cadre du processus de résolution, et pourront être dépréciés. 

En d’autres termes, tout passif sera susceptible d’être déprécié si une banque venait à faire faillite. Ceci ne concernerait que les établissements financiers américains et britanniques, dans un premier temps. Mais c’est ce qui s’est passé en Espagne pendant la crise bancaire de 2012. Et c’est parfaitement légal aux Etats-Unis.

Ce n’est que le début d’une stratégie bien plus large de guerre contre l’argent liquide. L’objectif est d’empêcher les gens de convertir leur argent en argent physique et de les forcer à conserver leur capital au sein du système financier à tout prix. (Source

Aujourd’hui, la Norvège se dit prête à supprimer les paiements en espèces. Dans cet esprit la banque JP Morgan Chase, une des plus grosses du monde, ne permet plus de déposer des liquidités dans ses coffres. Pour leur sécurité, bien sûr. 

En Suède, nul besoin de loi pour faire disparaître le cash. Les banques elles-mêmes ne délivrent plus d’argent liquide à leurs clients dans la grande majorité de leurs agences locales. S’adaptant à l’évolution des habitudes de vie des Suédois qui délaissent les paiements en espèces, la plupart des magasins mais aussi des transports publics et même certaines églises se sont équipés d’appareils permettant les paiements par carte bancaire. Dernier exemple en date de l’abandon du cash: l’automne dernier, les sans-abris qui vendent le magazineSituation Stockholm dans les rues de la capitale suédoise ont été dotés de lecteurs de cartes. (Source)

L’Allemagne n’est pas en reste où l’économiste Peter Bofinger cité par Spiegel , déclare : « Avec les possibilités techniques, les pièces de monnaie et les billets, aujourd’hui, sont en fait un anachronisme ».

En France La grosse presse milite comme ailleurs pour la dématérialisation de la monnaie, et développe tous les arguments possibles pour vanter les avantages du système de paiement numérique. Le paiement en espèces ne serait plus que la marque des esprits arriérés. Et quel meilleur moyen pour convaincre les lecteurs que de ridiculiser une France très en retard et complètement ringarde dans le développement de ses systèmes de paiements?  

Bien d’autres arguments en faveur de la suppression des espèces sont mis en exergue, mais la chasse aux fraudeurs fiscaux est leur préférée; la fraude fiscale semblant être devenue le premier de tous les crimes, à côté duquel les crimes de sang ne sont que broutilles. Sauf que là encore, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne, la chasse à la fraude fiscale est seulement pour ceux qui n’ont pas les moyens de brouiller les pistes bancaires, de profiter de paradis fiscaux, de s’installer dans des pays plus propices, de faire du chantage à l’emploi au fisc, ou d’avoir des amis bien placés, très influents, etc. 

Une loi existe qui oblige les banques à délivrer des espèces en France. Mais que vaut une loi ? Quand il est si facile d’en changer ?

C’est un rappel brutal de ce que nous sommes devenus : des consommateurs, rien de plus. Des consommateurs qui, pour consommer doivent le payer de leur travail pour lequel on leur alloue de quoi faire valoir le droit à consommer. L’argent du travail ne représente que le droit à consommer et il semble que les vrais propriétaires de l’ensemble argent-produits à consommer veulent renforcer le contrôle sur la gestion de ce binôme, l’homme devenant un simple paramètre.

Ce qui semble être un bon plan, est en fait plus que cela, mais pour les banquiers. C’est même un plan d’enfer, grâce auquel ils pourront gérer toutes les crises. En passant au tout numérique en matière de mode de paiement, ils pourront augmenter ou ralentir la consommation selon la conjoncture économique. Selon Zero Hedge, il suffit de taxer les avoirs pour inciter à la dépense et inversement. Les jalons ont déjà été testés à Chypre et posés sans aucune résistance.  (Source: Réseau International)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

15 commentaires

  1. zézé says:

    Ces satanistes ne manquent pas de toupet ! mais bien sûr la majorité des gaulois trouve cela tellement fun, djeun, etc etc, que ce petit peuple ridicule béni oui-oui accepte tout sans broncher !
    Mais il ne faut pas oublier que l’argent en monnaie sonnante et trébuchante est NOTRE LIBERTE !

    • Raiford says:

      Le paradoxe :

      Cette mesure provoquera infailliblement le grand retour de la seule vraie monnaie qui existait depuis l’antiquité : les pièces métallique en or et en argent.

      Retour, d’abord de façon souterraine, puis de façon officielle, lorsque le système pourri des banques se sera effondré.

  2. zézé says:

    Sans oublier, que, lorsque un père ou une mère donnera de l’argent de poche à l’un de ses enfants, celui-ci recevra donc un « salaire » qui devra sûrement être déclaré non ? voyons plus loin que le bout du nez. Prévoir, prévoir les coups-bas de nos dirigeants… toujours.
    Texte qui en dit long. Merci Emylie Dufresne.

  3. Rémi de Völn says:

    Merci à Emilie Defresne, qui fait là le tour complet de ce qui se trame en coulisses.
    Comme nous ne pouvons pas supprimer ces banksters et hommes politiques complices – enfin, pas pour l’instant – il faut nous organiser comme nos aïeux pendant les guerres, savoir:
    1 / avoir un métier ou des compétences pratiques, qui permettent de pratiquer le troc ou de faire soi-même les travaux d’entretien de l’habitation et des machines;
    2 / investir dans une maison à la campagne et du terrain cultivable;
    3 / s’intégrer dans un réseau local d’entraide;
    4 / accumuler les métaux « précieux » à conserver absolument à la maison (pas dans un coffre à la banque!!): or et argent en lingots (pour l’héritage) et pièces (pour les achats), plombs petits et moyens (pour la défense). Les banksters manipulent à la baisse les cours de l’or et de l’argent, pour décourager les épargnants: c’est le moment d’acheter, un peu ou beaucoup tous les mois selon vos possibilités.
    Mon père a survécu dans son camp de travail en Allemagne parce qu’il avait des Napoléons cachés dans sa ceinture doublée …
    5 / réduire notre train de vie, chercher d’abord le Royaume des Cieux et le reste nous sera donné par surcroît.

    • Emily says:

      @ Rémi de Völn
      4/ pour les métaux précieux, des sites en ligne proposent des coffres sécurisés … Votre conseil vient à point : il faut en revenir aux méthodes de nos grands-parents, les bas de laine (au sens figuré) !
      5/ j’ajouterais (mais cela va dans le sens de votre propos) : vivre la mortification et les sacrifices (faire un ou plusieurs sacrifices chaque jour pour une âme à convertir, un abbé de notre prieuré, une âme du purgatoire, etc.) : un bienfait collatéral qui en résulte, c’est que l’on aura appris à se priver, lorsque des biens (peut-être le nécessaire) viendront à manquer …

  4. Devenons des majeurs économiques en appliquant les mesures communistes (au sens étymologique du terme, le contraire du bolchevisme) que prône le Réseau Salariat.

    Devenons des majeurs politiques en instaurant la démocratie. Je vous rappelle que les oligarques des partis font de nous des mineurs politiques.

  5. walter says:

    Vous vous trompez de combat: la fraude fiscale représente la plus grande part de la délinquance aujourd’hui, plus de 100 fois toutes les autres délinquences réunies. Seuls les petits employés et cadres paient des impôts et donc financent nos hôpitaux, nos écoles ,nos routes, notre police etc. La faude fiscale représente plus de 1000 milliards en UE . Les « paradis fiscau » représentent plus de 60 000 milliards….d’argent volé aux états. La crise est financière, elle n’est pas due aux salaires déjà très bas de ceux qui travaillent…Mais c’est fini,Après le Big krach obligataire qui ruinera les assurances vies, les états aux abois ne pourront plus s’endetter pour secourir les banques comme en 2008, alors ils feront tous une loi d’une ligne qui en en finira avec les « paradis fiscaux »; » interdiction faite aux banques de toute transaction avec les « paradis » de la zone noire (puis les autres) sous peine de retrait des licences bancaires » (nationalisations sèches comme en 1945) et saisie des biens des fraudeurs. C’était une proposition de …Merkel paniquée en 2008. Le lobby financier avait alors promis de s’auto réguler: c’est pire qu’avant, les « paradis explosent et le « shadow banking » atteint des sommets (plus de 50 trillons en 2015 soit plus de 50 000 milliards excusez du peu ……vérifiez sur google en 2 minutes) Un vendredi soir un état allumera la mèche et c’en sera fini des « paradis » qui ne sont que du banditisme à grande échelle. et vous savez quoi? Personne ne pleurera sur les pertes des voleurs des « paradis qui ne paient pas d’impôt depuis parfois des décennies….

    • Rachel says:

      « Vous vous trompez de combat: la fraude fiscale représente la plus grande part de la délinquance aujourd’hui, plus de 100 fois toutes les autres délinquances réunies. Seuls les petits employés et cadres paient des impôts et donc financent nos hôpitaux, nos écoles ,nos routes, notre police etc. La faude fiscale représente plus de 1000 milliards en UE . Les « paradis fiscaux » représentent plus de 60 000 milliards….d’argent volé aux états. »

      Oui, c’est la Vérité. Mais Mammon va tomber et ses disciples avec lui.

  6. Vieux Jo says:

    Après Rémi de Völn, je rajoute que dans le principe, on distingue :

    -les impôts indirects : pour lesquels il n’y a pas d’obligation absolue en conscience ;

    les impôts directs : pour lesquels il y a une obligation en conscience de justice distributive, avec une imposition maximale de 30 %.

    L’impôt N’EST PAS une contribution de la propriété privée ; ça c’est la doctrine socialiste. Elle est contraire au 7ème commandement de Dieu.

    L’Etat doit protéger la propriété privée. Les citoyens doivent contribuer selon leurs revenus. Et cela était pratiqué dans l’Ancien Régime que, bien évidemment, la Révolution a voulu changer et il lui est hors de question de revenir à un principe moral, évidemment.

    Concrètement, l’Etat nous vole en prenant sur nos biens privés, et la quantité d’impôts est excessive. A chaque fois, qu’on achète quelque chose on paie un impôt : plus on achète, plus on paie d’impôts. CQFD, donc limiter les achats à ce qui est nécessaire.

    Par contre, la contrebande en tant que commerce et faite de manière importante, peut être un préjudice grave pour le commerce local ; il y aurait alors faute contre la justice commutative.

    D’un autre côté, les collecteurs d’impôts pèchent gravement s’ils n’accomplissent pas leur travail en favorisant les tricheurs, par ex. un douanier qui fermerait les yeux sur un passage de marchandises dont il a connaissance, il ne fait pas son métier dans ce cas-là.

    Conclusion pratique : On peut se soustraire à l’impôt indirect par des moyens justes :

    – on peut faire travailler quelqu’un « au noir »
    – acheter sans TVA -sauf bien sûr si c’est un vrai trafic de contrebande qui lèse les commerçants locaux. Ex : la SNCF appartient à l’Etat, je peux donc monter sans payer pour « récupérer » l’impôt injuste ; MAIS si je suis pris je dois payer.

    • « Les citoyens doivent contribuer selon leurs revenus. Et cela était pratiqué dans l’Ancien Régime que, bien évidemment, la Révolution a voulu changer » : contre-vérité historique.
      la révolution a été déclenchée en grande partie du fait du poids énorme des privilèges fiscaux aristocratiques dans l’économie de l’ancien régime, c’est à dire précisément par une situation similaire à notre situation actuelle. Quelle idéologie se cache derrière votre vision stupide ou malhonnête d’un ancien régime idéal fantasmé ? La défense d’une chrétienté elle aussi idéale, elle aussi fantasmée peut-être ?

      • @Yan
        De la fiscalité de l’Ancien Régime.

        Certes, la noblesse bénéficiait de privilèges, mais en contrepartie elle versait « l’impôt du sang » sur les champs de bataille.
        Des familles nobles furent décimées, d’autres virent leur lignée s’éteindre suite à leur sacrifice pour défendre le Royaume.
        Les élites actuelles en font-elles autant,ou, sont-elles plus occupées de la vente de la France à l’encan ?
        Tout n’était pas parfait avant, mais chacun avait sa place et son rôle bien défini.

        http://christroi.over-blog.com/article-des-impots-dix-fois-superieurs-a-ce-qu-ils-etaient-avant-1789-121192672.html

        Les paysans écrasés par l’impôt ?
        http://christroi.over-blog.com/article-10374699.html

        aussi

        http://christroi.over-blog.com/article-lettre-a-louis-xvi-d-un-maupeou-extra-lucide-sur-l-oligarchie-122213226.html

        mais encore

        http://christroi.over-blog.com/2015/01/nous-sommes-tous-louis-xvi.html

        Etc…
        Il faut puiser aux sources que nous livrent les Historiens dignes de ce nom, ceux qui réalisent un réel travail de recherche, le nez plongé dans les archives.
        Ne pas se fier aux « ouvrages de commande » d’idéologues qui véhiculent des mensonges soporifiques bien commodes pour anesthésier le peuple en lui faisant croire que « le jour s’est levé sur la France en 1789 » !!! Imposture ! Quelle insulte pour nos ancêtres qui nous ont légués un patrimoine exceptionnel !
        Leurs « lumières » n’ont apporté que le long crépuscule de l’Ame Française. Sous leurs coups de fouet nous galopons maintenant vers la nuit de l’oubli total, l’évaporation de plus de 2 000 ans de patiente édification nationale.
        La France n’est plus le modèle civilisationnel dans le monde, le Français, langue commune à toutes les personnes cultivées et aux chancelleries, a été délaissé au profit de l’Anglais.
        Alors, je vous le demande, CUI BONO ?

         » Qui déteste les tyrans, aime les Rois. »
        Victor HUGO.

  7. Alexandre says:

    Supprimer les espèces, sauf les pièces de monnaies jusqu’à 2 €, ou alors tous les SDF vont mourir de faim, n’est pas seulement une mauvaise idée.
    Si cela se faisait au profit des consommateurs, avec une carte de paiement électronique gratuite, style « monéo » avec notre photo plus un code personnel, je pense que cela aurait beaucoup d’avantages, car les chèques existeraient toujours.
    De plus en plus de commerçants en France, refusent d’investir dans un lecteur de carte bleue qui leur coûte cher et recommencent a accepter les chèques. Les chèques sont moins dangereux a perdre qu’une carte bleue qui vous permet grâce à Internet, de faire beaucoup de dépenses en ligne, car vous n’avez pas besoin de signer.
    On a de moins en moins besoin d’utiliser des billets de banques, par ailleurs la suppression des billets de banques aurait l’avantage de :
    Réduire considérablement le nombre des cambriolages, notamment chez les commerçants,rendrait impossible les braquages de banques,réduirait les agressions de particuliers, l’évasion fiscale et compliquerait considérablement tous les trafics clandestins, notamment le trafic de drogue. Imaginez un dealer obligé de se promener avec des kilos de pièces de monnaies !

    • templier jésuite sodomite says:

      des kilos d’argent où Or,les malfrat sont ceux qui détiennent le pouvoir ,les ELU apatrides pervers sont le revers de la vérité sur leurs agissement démoniaques,l’illicite a toujours été leurs principale ressource « arts timbres drogues organes armes métaux etc… » sur les états qu’ils ont toujours renié !

  8. Réponse à Alexandre :
    Ah la belle utopie que voilà !
    Il est vrai que jamais ô grand jamais il n’y a eu de cambriolage résultant à prendre en otage les personnes et les menacer physiquement jusqu’à ce qu’elles crachent le bon code de carte bancaire ! Non les cambrioleurs sont bien gentils et ne cherchent que les piècettes et les billets sous les matelas.
    La loi de la vie est que + la pression est forte + les solutions pour y échapper sont fortes elles aussi. Soit les traffics vont exploser, soit il y aura la révolution, et même les deux, c’est simple.
    Notez aussi que le troc continuera d’exister, les SEL (systèmes d’échanges locaux) aussi, etc.

    Réponse à Vieux Jo : oh oui frauder c’est récuper son impôt, tout est bon, allez-y continuez, non non vous n’êtes pas un profiteur, quelle belle mentalité. Faire travailler les gens au noir c’est bien pour vous, mais du coup ils ne sont pas couverts en cas d’accident, n’ont aucun avantage social : vous trouvez ça sympa pour eux ? C’est à cause des fraudeurs que les voyageurs qui paient étouffent, avec tous ces contrôles dans tous les coins, les portes et tourniquets pour entrer et sortir qui sont de plus en plus entravant, et le matériel qui n’est pas renouvelé ou les services qui ferment quand ça n’est plus rentable car pas assez de gens paient. Si les commerces ferment dans les banlieues chaudes c’est à cause de petits caïds qui y règnent : les fraudeurs n’en sont qu’une version édulcorée.

    Réponse à walter :
    les plus grands fraudeurs sont les riches, les lobbys, etc, bref en résumé ceux qui font les lois, donc ceux qui veulent ce nouveau système sans argent physique, et qui jurent devant les caméras la main sur le coeur qu’ils font tout en leur pouvoir pour lutter contre la fraude : vous pensez toujours que ce nouveau système va permettre de mettre fin à la fraude alors qu’ils en sont les premiers bénéficiaires ? Ha ha ha la naïveté !!!

  9. Pour planquer ses sous c’est simple : piece en or et argent, bitcoin. Voila vous etes sauvés, plus d’emprise sur votre argent
    Apres il y a les banques offshore, mais a nos niveaux de revenus il faut etre resident du pays avec un visa de travail.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com