Alors que les médias dominants tentent régulièrement de discréditer les médias dissidents en parlant de fake news, il apparaît de plus en plus au grand jour que les mensonges, manipulations et désinformations proviennent bien souvent de ces médias dominants gavés de subventions et de contrats publicitaires de multinationales cosmopolites.

Nouvel exemple : quand des « grands » médias confondent identitaires et antifas !

L’AFP, le Spiegel, L’Obs et le Standard pris la main dans le sac de la désinformation et de la diffamation

Des journaux allemands et autrichiens à grande audience (Spiegel et Standard) ainsi que L’Obs ont titré que quinze membres de Génération Identitaire avaient été arrêtés pour possession d’armes à l’occasion de la manifestation interdite « Face aux islamistes : Défendons l’Europe ! ».

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose comme l’écrivait Francis Bacon. Surtout si la rectification vient trois jours après les demandes adressées dès dimanche aux médias concernés preuves à l’appui. Le mal est fait et l’essentiel du lectorat passera à côté.

Cette « erreur de traduction » ne serait probablement pas arrivée si l’AFP n’avait pas titré sa dépêche « Manifestation de Génération Identitaire interdite à Paris : 15 gardes à vue pour port d’arme », ce qui est suffisamment (volontairement?) flou pour laisser penser que ce sont des membres de Génération Identitaire qui étaient concernés.

Un commentaire

  1. La preuve, évidente,de la malhonnêteté de nos journaleux qui confondent inévitablement information et propagande .Et ils s’étonnent après que la profession soit dénigrée et eux même mis en doute !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com