famille-gayVia le magazine de la Cathédrale de Vienne, dans un numéro dédié à la famille, c’est une bénédiction pastorale et virtuelle qui est donnée par l’archevêque de Vienne, le cardinal Christoph Schönborn, aux « nouvelles familles » émergentes et innovantes.

« We are family » tel est le titre d’un article qui vante la « famille » d’un couple gay avec enfant. Accompagné d’un photographie de Georg Urbanitsch, ancien présentateur TV, qui s’est « marié » civilement avec Bernd Schlachter. Les deux invertis ont pu adopter l’enfant africain sur la photographie.

Véritable plaidoyer pour ce nouveau genre de « famille », c’est Urbanitsch lui-même qui signe l’article :

« La famille arc-en-ciel, Modern family, la famille non-conventionnelle… il y a de nombreux titres pour notre beau nid et sanctuaire. Mais nous ne sommes pas si spéciaux, il faut le dire : papa Bernd, Papi Georg, et fils Siya (…) Notre rituel le soir est toujours le même. Nous lisons un livre, nous parlons de ce qui a été fait de bien durant la journée, et nous chantons une berceuse. Très spectaculaire n’est-ce pas? »

Ce qui est spectaculaire, c’est qu’un tel article paraisse sur un magazine de l’Église catholique ! Ainsi, les autorités ecclésiastiques modernistes et progressistes influencent les mentalités dans le sens d’une régulation catholique des « familles » gays, considérées ni plus ni moins que l’équivalent conforme, moderne, nouveau genre, de la famille traditionnelle et tout-à-fait « bien ». Rien à leur reprocher est le cri qu’elles lancent à leurs ouailles ! Ces clercs participent activement à la subversion morale et à l’inversion des valeurs que veut imposer au monde le lobby Lgbtqi. Cette bénédiction épistolaire banalise également la marchandisation des enfants et la reconnaissance de leur adoption par des couples de même sexe.

Mais plus grave encore, l’archevêque Schönborn, en permettant cette publication qui promeut l’homosexualité et la famille arc-en-ciel comme mode de vie légitime, détruit toute idée de péché de sodomie et le normalise, véritable scandale pour les âmes, surtout celles des enfants.

Le Christ les a pourtant prévenu ces novateurs immoraux :

« Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer. » (saint Matthieu 18, 6).

Francesca de Villasmundo

http://www.dompfarre.info/client/downloads/Pfarrblatt/PB%20Herbst%202016_web.pdf

https://www.osservatoriogender.it/il-bollettino-dellarcidiocesi-di-vienna-sdogana-la-famiglia-omosessuale/

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

24 commentaires

  1. Il y a vingt ans je pensais naïvement que cet archevêque ferait un bon pape,depuis j’ai compris qu’il n’avait aucune envergure,aujourd’hui je constate qu’il s’agit d’une girouette comme tant d’autres au sein de l’Eglise,il me semble que sous le pontificat de SS le Pape Benoît XVI il y aurait eu des rappels à l’ordre.

    • SS le Pape Benoît n’a pas rétabli la messe traditionnelle ; il a seulement reconnu qu’elle s’était maintenue en dépit de tous les efforts des conciliaires, y compris lui comme jeune homme, pour la changer en quelque chose d’autre. Son terme « rite ordinaire » dans le cas de la messe n’a de sens que comme contraire de « rite grandiose ».

      • Champalier says:

        N’oublions pas que le Cardinal Ratzinger-Benoit XVI, s’est toujours réclamé de la philosophie de Hegel et n’a jamais apprécié St Thomas d’Acquin.
        Il est très imprégné du subjectivisme des philosophes Allemands et la dialectique représente pour lui une base de pensée pour la propagation de la foi.
        Ce n’est pas étonnant que pendant son règne, nous ayons assisté à des actes allant à droite (antithèse) dans la direction de la reconnaissance de l’ordo tridentin puis à gauche en rappelant l’importance de l’introduction du nouvel ordo de de Paul VI ( thèse) puis la proclamation de l’herméneutique de la continuité dans l’histoire de l’acquisition de l’enseignement des conciles depuis la fondation de l’Eglise (synthèse).

        • Ces deux commentaires ne répondent en rien au mien,sous le pontificat de SS Benoît XVI il n’y aurait eu aucune déclaration comparable à celles de Bergoglio,les évêques ne se seraient certainement pas aventuré si loin.
          On apprécie ou pas ce Pape mais la vérité est là,avec Bergoglio il n’y a plus aucunes limites,les nominations épiscopales nous ramènent aux pires années post-conciliaires,le pape Benoît a promulgué un motu proprio libérateur pour les fidèles attachés ,comme je le suis,à la digne et vénérable messe dite de St-Pie V,nous constatons que de nombreux évêques et à leur tête celui de Rome se moquent pas mal de ce motu proprio.
          L’archevêque de Vienne est le type même de la girouette cléricale si répandue!

  2. Ce cardinal est peut-être homosexuel ou il fait partie des satanistes dont parlait Don Gabriel Amorth, et qui est coutumier des sauteries.

  3. théophile says:

    S’il vous plait,arrêtez d’appeler cette hiérarchie apostate, »Église Catholique ».Je vous soutenais moralement et financièrement jusqu’à ce jour,mais je commence à être excédé,de voir que vous appelez pape l’imposteur Bergoglio,et « Eglise catholique »,cette hiérarchie qui n’est plus catholique.

    • Non ; c’est un mauvais pape, mais c’est le pape. Il faut l’inviter à démissionner, et s’il refuse, il faut le déposer comme hérétique et en élire un autre.

    • Champalier says:

      Oui, et logiquement, il faut empoyer les guillemets quand on cite les personalités cléricales de la nouvelle hiérarchie issue de « Vatican II » ou plutôt Vatican d’eux, ce que je ne fais pas toujours, ainsi que des nouveaux sacrements réformés depuis le 18 juin 1968 entâchant très gravement la validité des sacres et des ordinations par la minimisation du rôle du St Esprit, entre autre (voir l’étude très sérieuse de Monsieur Boursier de Carbon dans le site de « rore sanctifica »).

  4. Daniel Daflon says:

    La famille arc-en-ciel ? Cela évoque pour moi la pureté céleste
    Je trouve que la famille « Tuyau de poêle » conviendrait beaucoup mieux à leur sordide pourriture.

    • On y va says:

      La petite maison dans la prairie version New – Âge .

      • Patricia J. says:

        Ah, non svp! La Petite Maison dans La Prairie, on n’aime ou on n’aime pas… c’est un choix personnel, mais c’est gentil. C’est pour les enfants.
        Il vaut mieux qu’ils regardent cette série plutôt que, par exemple, Harry Potter (pratiques sataniques) ou les dessins animés de Walt Disney, dont nous connaissons maintenant le rôle suspect dans la perversion de l’innocence des enfants, et d’aucun disent aussi les prémices de médiatisation de « la théorie du genre. »
        Quant à la nébuleuse du New Age, avec le recul, nous savons ce qu’il en est… cette mode n’aurait pas été aussi prégnante dans les esprits des jeunes des années 70, si l’Occident avait su conserver intact notre Tradition Spirituelle et Religieuse.
        – C’est en quelque sorte presque une question « d’offre et de demande… »
        L’Eglise Catholique Officielle était en voie de décomposition avancée et n’avait plus grand chose de « consistant » à proposer aux gens et aux jeunes en quête d’absolu. J’ai été témoin de cette époque. Et j’ai toujours observé ce qui se déroulait autour de moi, par nature.
        Alors, ceux qui n’étaient pas dans un milieu familial traditionnel et protégé… sont parti ailleurs faire des expériences, pour fortifier et donner du sens à leur vie intérieure.
        Certains d’entre eux se sont égarés du fait qu’ils n’étaient pas suffisamment éduqués… Nous savons aussi le rôle dans l’E.N. et ses conditionnements mortifères sur de nombreuses générations.
        De plus, il faut se replacer dans le contexte de l’époque : c’était dans l’air du temps. Il y avait comme une grande aspiration ; un grand espoir de transcender une vie sans perspective de Réalisations Personnelles et Spirituelles ainsi que collectives. Ce fut un peu naïf et dispersé. Cela manquait de sobriété ; c’est vrai.
        Mais cela a été aussi le départ pour beaucoup de jeunes gens de commencer ensuite une réelle quête spirituelle avec une intériorité mieux structurée.
        Il convient de faire la part exact des choses, surtout dans les temps actuels de grandes confusions…
        En tous cas, je m’applique toujours à le faire, du fait que je cherche la vérité en toutes choses et situation. Sachant que la vérité est une et que l’erreur est multiple.
        D’autant plus que le Seigneur a aussi affirmé :
        – « Seule la vérité rend libre. »

        • Bravo Patricia J. En plus le Seigneur a dit: »Je suis le chemin, la vérité et la vie » Qu’estce qu’il nous faut de plus pour la vie éternelle , qu’une relation d’amour et de confiance par la foi? Nous avons tout l’enseignement de Dieu, progressivement déployé dans les écritures, la Parole de Dieu qui a été faite chair. Dès qu’on la quitte, on tombe dans l’erreur: l’idolâtrie et la superstition. Soyez bénie !

  5. Nicodème says:

    Cette photo illustre on ne peut mieux le suicide des européens : homos , donc inféconds , et adorateurs des autres races . Ils remplacent les enfants (« caucasoîdes ») qu’ils auraient pu avoir par un petit « negroïde » *. Qu’un hiérarque de l’Eglise romaine les approuve , comment s’en étonner ? Jamis une telle abomination n’aurait pu avoir lieu dans une Eglise restée orthodoxe

    *avis aux chiens de garde du système : j’utilise els termes de l’anthropologie scientifique , et je les emmerde .

  6. Sebastien Wolf says:

    Dans le titre vous avez mis « famille » entre guillemets. Il faudrait mettre le mot « archevêque » entre guillemets aussi.

  7. Patricia J. says:

    Nous savons que nous vivons dans le monde de l’imposture, chaque jour nous apporte son lot de preuves.
    Un ami non catholique pratiquant dirait : « toutes les valeurs sont inversées. »
    Je suis triste et écœurée quand je vois de telles choses étalées comme si c’était la norme…
    Je pense aux enfants qui vivent dans la promiscuité de ces gens dépravés.
    On ne peut pas violer sans cesse La Loi Naturelle sans que cela entraîne de graves conséquences sur soi et sur les autres.
    Quant aux soient disant ecclésiastiques qui soutiennent de telles monstruosités… je le dis simplement : il me répugne. Je ne leur reconnais aucune qualité de guide spirituelle. Ils servent le mensonge et l’erreur : ils servent le diable. Ces faux prêtres concourent à la déchéance de l’être humain.
    Honte à eux!
    Vous savez quoi? A un moment donné, je vais arrêter d’être affligée par toute cette boue qui s’étale sur toute la Terre…
    Je vais m’en remettre au Bon-Dieu et laisser Le Seigneur faire ce qu’il a à faire pour rétablir l’Ordre dans Sa Maison…
    Il ne faudra pas s’étonner, après tout çà, qu’il y ait un grand réajustement ; UN GRAND NETTOYAGE!

    • L’inversion délibérée du bien et du mal, voilà ce fameux péché contre l’Esprit, c’est un prêtre qui me l’a dit ! Et leurs auteurs s’enfoncent irrémédiablement dans leur confusion : ces abrutis de cette fausse famille sont sincères dans leur transgression ! S’ils ne se réveillent pas, ils sont mal partis le jour du Jugement, mais « à Dieu rien n’est impossible ». Il faut donc, même à reculons, prier pour eux.

      • Patricia J. says:

        A Clofer.
        Oui, c’est très juste ce que vous dites :
        – le péché contre l’Esprit est cette inversion du bien et du mal qui s’étale partout sur la Terre, à l’heure actuelle…
        Il me semble que c’était aussi une réalité à d’autres moments de notre Histoire, puisqu’ainsi que le dit le dicton lyonnais : « tant qu’il y a de l’homme, il y a de l’hommerie! »
        Mais, c’est vrai aussi qu’en ce moment, c’est la norme. Plus c’est lourd et crasseux et tordu, mieux c’est! Ils rajoutent aussi « qu’ils faut être un gagnant » et tant pis si l’on écrase quelques personnes au passage! Après tout : on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, Ce ne sont que des « sans-dent. » ou des « profanes » selon les FM, etc.
        Je ne vais pas être hypocrite. Ce n’est pas ma nature et à mon âge, cela signifierait que je n’ai rien compris du tout au sens de la vraie vie sur la Terre. Et ce serait grave pour mon salut.
        Bref, je peux prier pour eux, comme vous le dites… quand je me sens débordante d’amour. Comme par l’effet d’un trop plein! En temps ordinaire, je préfère en priorité réserver mes prières et mes pensées d’amour et de compassion, à leurs victimes… si vous voyez ce que je veux dire!
        Et elles sont légions.
        Il y a tant de gens qui souffrent et sont dans « une véritable purée de poix » Et ce, sans en voir jamais le bout du commencement de la fin du tunnel.
        En ce qui les concerne, ces engeances, je suis persuadée que le Seigneur sait mieux que moi ce qu’il y a à faire à leur propos!
        Je n’entretiens pas la haine. Je préfère tout en regardant les choses en face, les ignorer et les mépriser, ces méchants qui peuvent être très méchants. Je peux dire aussi qu’ils me font pitiés de courir ainsi allègrement et l’égo tout boursouflé d’orgueil… droit dans le mur de l’enfer. Quoique là, j’ai dans l’idée, que les portes seront grande ouverte.
        Le problème est qu’ils entraînent les autres dans leur folie et leur orgueil.
        Conclusion : il me semble qu’il faut prier mais aussi agir « juste » en conscience… intériorité/extériorité. Une vie active équilibrée vécue sous le regard du Bon-Dieu.
        Enfin, nous faisons au mieux de nos possibilités et le Bon Dieu fait le reste!

  8. sabinaki says:

    Oui, Patricia; il faut faire violence à la miséricorde de Dieu et demander au Bon Dieu de faire des miracles car Il peut en faire si nous les lui demandons… mais aussi s’abandonner à la Providence car il sera sans doute nécessaire de passer par de terribles épreuves qui purifieront l »homme.
    Laissons-Le faire avec une immense Espérance : un peu comme une énorme pelote de laine dont il faut tirer un fil pour défaire le gros noeud. Lui seul sait quel fil il faut tirer en premier !
    Et nous, à nos chapelets, et restons en état de grace.
    Le Coeur Immaculé de Marie aura le dernier mot.
    Et beaucoup d’humilité : le démon a peur de l’humilité.

    • Patricia J. says:

      O comme c’est juste et beau, ce que vous dites ici!
      J’aime beaucoup l’image de la pelote que le Bon-dieu va démêler… Il me faut m’abandonner toujours plus, jour après jour à cette réalité, toute simple.
      Le démon a peur de l’humilité, on ne le dit pas assez, me semble t’il!
      Merci à vous, Sabinaki.

      • Sainte Mariam Baouardy : « Il y a en enfer toute espèce de vertus, mais il n’y a pas d’humilité ; et au ciel, il y a toute espèce de défauts, mais il y n’a pas d’orgueil »

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com