Au vu du contexte actuel, le gouvernement a très peur d’une abstention qui ne favoriserait pas le PS. Pour cela, il cherche à séduire les jeunes pour les inciter à voter. On peut dire que l’angle de communication choisi est pour le moins original mais aussi pitoyable : « Voter, c’est tweeter en vrai » ou bien « Vous aimez liker ? Votez ». Il y a de quoi être inquiet quand pour un acte aussi sérieux que le vote, le gouvernement le ramène à une action sur les réseaux sociaux comme si c’était aussi anodin et amusant. On pourrait aussi y voir un aveu que les réseaux sociaux sont bien une manière de se rendre compte de l’opinion public et des intentions de vote. Il n’en reste pas moins que si les jeunes n’ont plus une conscience politique, c’est peut-être aussi parce que le spectacle qu’offre la politique française n’attire vraiment plus grand monde.

 ministère

Les commentaires sont fermés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com