Les scientifiques sont parvenus à décoder dans l’ADN l’histoire des cellules humaines, ce qui leur permet de  retrouver leurc mémoires passées.  Ce progrès pourrait s’avérer vital pour les chercheurs qui étudient comment les cellules subissent des modifications génétiques menant à la maladie. Cette recherche a été faite par des ingénieurs biologiques au Massachusetts Institute of Technology (MIT), en utilisant le système du CRISPR-Cas9 découverte par Emmanuelle Charpentier. C’est une sorte de couteau des chaînes d’ADN du  génome. Le système se compose d’un enzyme ADN-Crips couplé au Cas9 et un brin guide d’ARN court. Le brin guide l’enzyme à une zone spécifique du génome. Or, ce brin guide est capable de retrouver et de stocker des informations du passé comme par exemple les variations météorologiques.

Or  bien que CRISPR soit surtout connue pour sa correction de gènes, l’équipe du Massachussetts Institut of technologie (MIT) a réussi à l’utiliser pour le stockage de la mémoire – le premier lieu capable d’enregistrer la durée et l’intensité du gonflement dans les cellules humaines. Il est possible de s’en servir comme stockage de la mémoire.  Ce sont ainsi toutes les modifications de la cellule dans le temps qu’il il est possible de retrouver. Notamment les périodes et l’intensité de l’inflammation ainsi que tout évènement adjacent.

Ceci est très intéressant notamment pour comprendre comment se développent les cancers dans leurs différents stades biologiques. Ils parlent de « monitorage de la progression des cancers ». Le monitorage s’entend ici comme une surveillance continue ou par intermittence rapprochée des évènements cellulaires.

Le MIT a donc réussi à retrouver le passé d’une cellule. Étonnant !   

Cette recherche a été publiée dans la revue Science du 18 août.                                      

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. C’est moi ou ce paragraphe est incompréhensible ? :
    « Ajoutons à cela que Obama faire dépister l’ADN de tous les nouveaux nés. Il trouve entre autres les malades portées par l’enfant. C’est de l’eugénisme car il est capable de comprendre que s’il ne s’est pas passé car n’étant pas submergé. »

  2. Le Dr n’écrit pas d’habitude comme ça. Il doit être bien fatigué.

  3. jpdickes@gmail.com says:

    Oui effectivement, je suis malade présentement plus que ne le voudrais. Mais l’article de base était très obscur. Je m’en excuse. Je vais le revoir. Il faut remplacer le mot de malade par « maladie. ». Je suis allé trop vite.

    Ajoutons qu’Obama veut faire dépister l’ADN de tous les nouveaux-nés. Il trouvera toutes les maladies potentielles de l’enfant. Il y en a un millier qui sont prévues d’être détectées. Car il est donc capable de comprendre leur passé et le futur qui les submergera. Ce qui se sera pas sans conséquences dans la vie.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com