Gender-pink-boys-MPI

Des histoires de petits garçons qu’on habille en filles, le journal Libération en parlait en 2012.

La théorie du genre n’existe pas ? L’idéologie du genre est pourtant une subversion qui se propage sur tous les continents.

Lorsque le journal Libération abordait le sujet des « pink boys », ces petits garçons que les parents travestissent en petites filles dès le plus jeune âge, le journaliste écrivait : « Trois quarts de ces enfants deviendront gay ».

Un phénomène en pleine banalisation aux Etats-Unis… Un blog « Pink is for Boys » prétend normaliser ce comportement. Des mamans y échangent leurs expériences et racontent comment leur fils se rend à l’école coiffé avec des nattes et vêtu d’une robe. Et, bien entendu, des psychiatres encouragent tout cela au nom de l’épanouissement personnel.

Mais les médias du système nous diront qu’il ne faut pas tout mélanger, que cela ne se passe pas en France. Pas encore…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com