Nadia Geerts mérite en tous points son surnom de « Caroline Fourest belge ».

Ancienne présidente du Cercle Républicain au Royaume de Belgique, elle est également à l’origine d’un Réseau d’Action pour la Promotion d’un Etat Laïque (RAPPEL). On la retrouve également dans le comité de rédaction de ProChoix, la fantomatique revue subsidiée fondée par Caroline Fourest.

Cette militante laïciste au look très « typé » de GI Jane est aussi active au sein de Résistances.be, site d’extrême gauche fondé par le militant trotskiste Manuel Abramowicz.

Or, cette « spécialiste » de la laïcité qui enseigne à la Haute Ecole de Bruxelles restera dans les annales pour ce passage mémorable à la télévision au cours duquel elle confond Charlie Hebdo avec le pastiche Shoah Hebdo :

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. A propos de l’ASBL RésistanceS.be, dont il est fait question dans cet article, je pense qu’il est bon de rappeler que c’est par un jugement extrêmement bien motivé d’un point de vue juridique, prononcé ce 20 mai 2014, et désormais passé en force de chose jugée, que la juge Anne-Françoise de Laminne de Bex, qui préside la 61ème chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles, a dit pour droit que Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau, respectivement président et porte-parole de l’association RésistanceS.be, s’étaient rendus coupables, durant l’année 2009, de port public de faux nom au préjudice de Georges-Pierre Tonnelier.

    Il s’agit d’un véritable désaveu judiciaire des méthodes de RésistanceS.be.

    Cette décision rendue par le tribunal correctionnel de Bruxelles, qui est donc aujourd’hui définitive, n’ayant pas été frappée d’appel, constitue une reconnaissance par la Justice du caractère illicite des pratiques prétendument journalistiques des désormais faussaires (car coupables de port public de FAUX nom) Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau.

    Pour lire la suite : http://www.tonnelier.be/manuel-abramowicz-et-julien-maquestiau-resistances-be-condamnes/

  2. Et cette « experte » est payée combien, elle qui « enseigne à la Haute Ecole de Bruxelles »?

  3. Gy de la Croix says:

    Cette bonnefemme est vaillent trop ridicule pour se prétendre être à la hauteur de ceux qui combattent les anti-sionistespour confondre cet hebdomadaire crapuleux de Charlie Hebdo soutenu publiquement à hauteur de millions de dollars par un juif milliardaire avec Le Corbeau qui a reçu la quenelle d’or pour ses dessins antijuifs … en 2012 … il faut le faire… mais bon elle est belge…et ça devient gênant de faire partie d’un pays qui croule sous le cloaque puant…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com