Dans la série politique-spectacle, je demande l’Assemblée nationale française. Avant hier soir, lors d’un débat parlementaire, un député UMP a imité le bruit de la poule lors d’une intervention d’une députée écolo. On crie haro sur le machiste, demandant des explications. L’affaire prend de l’ampleur.  Mais cela ne s’arrête pas là. Les députées de la majorité ont retardé leur entrée dans l’hémicycle pour bien marquer  la protestation. Du coup les « coqs »  de droite sont sortis pour marquer leur désapprobation de ce qu’on peut appeler déjà l’affaire du « cotcot ». Mise en scène, grands mots, sanction à l’égard du député qui semblait-il était ivre…question : faut-il supprimer la buvette parlementaire ? Proposition d’une députée : la remplacer par une crèche. On aura vraiment tout vu pour un malheureux bruit de poule. L’occasion était trop belle pour que les femmes ne nous ressortent pas leur complexe d’infériorité. L’inverse eût été au pire une blague de mauvais goût mais à mon avis n’aurait pas fait autant de bruit que ces caquètements qu’on entend depuis 24h. En d’autres circonstances, j’aurai dit que le pauvre Philippe Le Ray a tapé dans la fourmilière. Mais les circonstances nous font employer un autre vocabulaire. C’est donc ça ce qu’est devenu le Parlement français ? On peut comprendre pourquoi la France va si mal quand les députés s’écharpent autour d’un bruit de poule ! Ce sont carrément des scènes surréalistes que nous font vivre nos députés. Alors que la classe moyenne est frappée par la crise, on nous parle d’un « caquètement » déplacé. C’est un signe supplémentaire de notre politique actuelle basée essentiellement sur le spectacle, le paraître et les paroles. On ne regarde plus les actes, on écoute en étant à l’affût du moindre dérapage qui pourrait faire la une ou lancer le « scandale ». Il n’y a plus que cela qui compte et les gens le croient. Hollande promet une taxe à 75% ! Personne ne s’est posé la question s’il pouvait oui ou non la mettre en place. Il l’a dit, on le croit. Cela se fera. Un autre a osé faire le bruit de la poule pendant l’intervention d’une femme, c’est un goujat qui mérite d’être sanctionné et exposé médiatiquement pour ça. Il faut surenchérir et c’est celui qui caquètera le plus fort qui aura l’opinion et les médias de son côté ! Je me demande si certains se rendent compte du ridicule de la situation. C’est quoi le prochain scandale qu’on va nous pondre ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. marc Sorede says:

    L’incident est minable, j’en conviens. aucun intérêt, je suppose que la député écologiste lésée est assez grande pour se défendre elle même…
    Mais le véritable problème, c’est quand même de voir une assemblée clairsemée (un député présent( sur 7 ou 8?) pour procéder au vote d’une mesure qui engage le quotidien de tant de français.
    le vrai problème c’est de voir que ceux présents à cette heure tardive ont manifestement, pour certains, abusé de la buvette (y a t-il des tests d’alcoolémie possibles, ou bien la cocarde sur le véhicule décourage t-il les contrôles que subissent les automobilistes moyens?).
    le vrai problème c’est l’image que donne notre représentation nationale (au fait, ça gagne combien un député?)à tant de français qui sont convaincus de faire un acte civique en se déplaçant pour aller voter pour « ça »…
    le problème c’est que vraiment ces gens sont déconnectés des réalités…à force de faire partie d’une certaine élite, on finit par être convaincu que, décidément, on peut tout se permettre….

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com