Le blog maçonnique de L’Express signale que, pour assurer la sécurité et l’accueil de son siège maçonnique de la Rue Cadet, le Grand Orient de France (GODF) est sous contrat avec la Société Samsic.

Particularité : « sur une douzaine de salariés détachés Rue Cadet par Samsic, la moitié d’entre eux sont francs-maçons ».

Ce blog maçonnique écrit :

Au sein de l’obédience, le débat a surgi, car en mai dernier le Conseil de l’Ordre a été informé que plus de la moitié des agents francs-maçons de Samsic quittaient l’entreprise. Et cette dernière a manifestement des difficultés à recruter des initiés, compte tenu du salaire (proche du smic) et des conditions de travail (horaires…). Autre problème, et non des moindres, privilégier les francs-maçons lors du recrutement constitue une discrimination, ce qui est bien évidemment illégal.

En interne, des francs-maçons ont fait part de leur inquiétude de découvrir que des non-maçons puissent être en charge de la sécurité du siège du GODF.

Philippe Foussier répond que l’essentiel, c’est que la sécurité soit assurée par des professionnels. Pour sécuriser encore davantage son siège, le GODF pourrait-il imposer à ses membres le port d’une carte magnétique à l’entrée de la Rue Cadet (comme c’est le cas des frères de la GLNF, pour accéder au siège parisien de la Rue Pisan) ? «Nous pourrions y réfléchir», répond Philippe Foussier. Reste une difficulté à régler : il y a Rue Cadet un somptueux Musée, accessible aux profanes… et les visiteurs pourraient, par erreur (ou malveillance), s’égarer dans le reste du bâtiment.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Les forces de haine sont devenues palpables , la peur commence à les tenailler Tribun forcé de la planification déshumanisante et déstructurante de leurs idéologies du Mal
    Le constat de la puissance de leur travail de sape est accablant mais cette fois – ci les réjouissances de la République c’est pour eux !!!
    Le Hell-fast de l’Hell-ite, aux premières loges version acteurs …

  2. Ils n’ont pas besoin de vigiles, ils sont déjà protégés par les innombrables polices et par la magistrature infestés d’innombrables FM., sans parler de l’exécutif et les hauts fonctionnaires.
    Ils jouent à se faire peur, comme tous les agresseurs qui veulent passer pour des victimes aux yeux du public profane.

    • Pas si sûr Toto , ils sentent monter la pression contre eux , les jeunes sont très éclairés sur leurs sinistres services !
      Leur première peur c’est la mort alors imaginons ce qu’ils doivent ressentir face aux évènements !

      • Peut-être ont-ils peur qu’ils leur arrivent la même chose que ce qu’ont fait leur ancêtres immondes à des milliers d’innocents pendant la révolution française…

        • C’est le côté moral des choses , ça va tomber sur les irrécupérables

  3. Bleu, blond, rouge says:

    Les franc-mac sont des adeptes d’une secte. Ils doiventêtre éradiqués des postes de pouvoir. Il apparaît que selon les critères du gouvernement, la franc-maconnerie regroupe à elle seule les six dernier critères.
    A vous de juger.

    LES CRITERES DEFINISSANT UNE SECTE
    .
    Il existe pourtant une liste de critères utilisés officiellement pour reconnaître une secte. Il est à noter que le critère du nombre n’apparaît pas :
    1. La déstabilisation mentale
    2. Le caractère exorbitant des exigences financières
    3. La rupture induite avec l’environnement d’origine
    4. Les atteintes à l’intégrité physique
    5. L’embrigadement des enfants
    6. Le discours plus ou moins anti-social
    7. Les troubles à l’ordre public
    8. L’importance des démêlés judiciaires
    9. L’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels
    10. Les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.

    SOURCE
    http://www.derives-sectes.gouv.fr/quest-ce-quune-d%C3%A9rive-sectaire/comment-la-d%C3%A9tecter

    ./.
    Il suffit de la présence d’un seul de ces critères au sein d’un mouvement pour autoriser l’appellation « secte ».
    A partir de 2 critères réunis, cela augure une situation dangereuse. Plus de 5 critères permettent d’avérer la nocivité totale du mouvement religieux.

    Qu’est une dérive sectaire ?
    Sur la base de l’expérience de la Miviludes, qui reçoit quelques 2 000 signalements par an, la dérive sectaire peut être définie comme suit :

    La dérive sectaire :
    Il s’agit d’un dévoiement de la liberté de pensée, d’opinion ou de religion qui porte atteinte à l’ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l’intégrité des personnes. Elle se caractérise par la mise en œuvre, par un groupe organisé ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de pressions ou de techniques ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique, la privant d’une partie de son libre arbitre, avec des conséquences dommageables pour cette personne, son entourage ou pour la société.

    En savoir plus : consultez la rubrique  Que dit la loi ?
    http://www.derives-sectes.gouv.fr/quest-ce-quune-d%C3%A9rive-sectaire

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

34,52 % récoltés 27.499 € manquants

14501 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 27.499 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com