Le nombre des signataires à la Correctio filialis accusant le pape François de favoriser 7 hérésies à travers Amoris Laetitia est en augmentation : ce matin on comptabilise, sur le site dédié à cette initiative, 147 noms en bas du document.

Parmi les nouveaux venus, un seul évêque, Mgr Rene Henry Gracida, âgé de 94 ans et évêque émérite de Corpus Christi au Texas, États-Unis.

Certains parlent, au vu de ce chiffre, de fronde contre le pontife argentin. De vaste mouvement de contestation. Pourtant la réalité est malheureusement autre. Ce qui frappe dans cette liste, c’est plutôt l’absence des noms de cardinaux et d’évêques, surtout ceux des éminents ecclésiastiques conservateurs de l’Église officielle.

Les cardinaux Raymond Burke et Walter Brandmuller, les deux signataires encore en vie de Dubia adressés au pape François sur le même sujet d’Amoris Laetitia, l’évêque chouchou des mouvements Ecclesia Dei, Mgr Athanasius Schneider, n’ont pas daigné apposé leur signature en bas de cette correction fraternelle. Excepté Mgr Bernard Fellay, supérieur de la FSSPX, sans poste dans l’Église officielle, aucun évêque parmi ceux qui se sont pourtant opposés depuis sa parution aux orientations progressistes contenues dans l’exhortation familiale bergoglienne, n’a signé non plus cette lettre. Le feront-ils un jour ? L’avenir nous le dira. Pour quelles raisons ne le font-ils pas ? Peur ? Hostilité envers ce procédé ? Lassitude ? Désintérêt ? Opposition envers les arguments ?

Mais cette initiative permet aussi aux aficionados de l’action pastorale bergoglienne de resserrer les rangs et de demander l’obéissance au pape. Le cardinal Gualtiero Bassetti, le nouveau président de la Conférence épiscopale italienne lors de l’ouverture des travaux de la CEI le 25 septembre dernier, soit un jour après la parution de la Correctio filialis, a rappelé tout son petit monde d’évêques à l’ordre. En soulignant l’importance « de la spiritualité de l’unité », il a défini une ligne de soutien à l‘action de François et par la même occasion s’est évertué à tuer dans l’œuf toute velléité d’indépendance parmi ces confrères  :

« le pape demande à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice. Il sait que chacun est nécessaire, at-il souligné. Il nous demande de nous libérer du cléricalisme, pour que chaque personne puisse avoir pleinement son espace dans une Église authentiquement synodale », « une Église qui ne se retire pas dans les abstractions moralistes ou égoïstes et qui parle les langages de la contemporanéité en perpétuel mouvement ».

Que les évêques italiens se le tiennent pour dit : tout opposant aux actions bergogliennes est discrédité d’avance comme un égoïste clérical et moralisateur abstrait ! Mgr Gualitiero Bassetti, s’il semble être assez éloigné de la saine doctrine catholique, semble manié en revanche très bien les armes de manipulation de la police de la pensée, l’art de discréditer son adversaire en étant une des plus courantes en notre époque pourtant si libérale envers tous et tout…

Francesca de Villasmundo  

http://www.toscanaoggi.it/Documenti/Chiesa-italiana/Cei-la-prolusione-del-card.-Bassetti

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Gauthier says:

    L’Antéchrist décrit par saint Pie X ;

    « Si grande est l’audace et si grande la rage avec lesquelles on se rue partout à l’attaque de la religion, on bat en brèche les dogmes de la foi, on tend d’un effort obstiné à anéantir tout rapport de l’homme avec la Divinité ! En revanche, et c’est là, au dire du même apôtre, le caractère propre de l’Antéchrist, l’homme, avec une témérité sans nom, a usurpé la place du Créateur en s’élevant au-dessus de tout ce qui porte le nom de Dieu.
    C’est à tel point que, impuissant à éteindre complètement en soi la notion, de Dieu, il secoue cependant le joug de sa majesté, et se dédie à lui-même le monde visible en guise de temple, où il prétend recevoir les adorations de ses semblables. Il siège dans le temple de Dieu, où il se montre comme s’il était Dieu lui-même. »

    – E supremi apostolatus (1903)

    Rome 2017 / https://www.youtube.com/watch?v=a45nIsKmswc

  2. cadoudal says:

    deux papes ont été condamnés pour hérésie par des conciles:

    Benoît IX et Jean XXIII-Cossa

  3. Xavier S. says:

     » … Il (le pape François) nous demande de nous libérer du cléricalisme… »
    Bergoglio nous prépare-t-il la révolution d’une « Eglise sans prêtres », dans laquelle ce serait l’assemblée des laïcs qui serait sacerdotale, qui prononcerait à l’unisson les paroles de la consécration eucharistique (à la place du prêtre) et qui dispenserait les sacrements ? Notez bien que ceux qui espèrent voir un jour cette nouvelle révolution, la justifient en invoquant les paroles du Christ « Si deux ou trois se réunissent en mon nom, je serai au milieu d’eux. » Tout comme les protestants… Mais est-ce bien cela « le sacerdoce commun des fidèles » cher à Vatican II, qui pourtant avait bien fait la distinction entre « sacerdoce ministériel » et « sacerdoce commun des fidèles »?
    Si Bergoglio a vraiment l’intention d’évoluer vers une Eglise non cléricale, donc sans prêtres, alors Mgr Marcel Lefèbvre aura été un vrai prophète inspiré par le Ciel en accusant le Concile et ses réformes de conduire à la destruction du Sacerdoce, de la Messe, des sacrements, de la Foi catholique, à la protestantisation,…

    • cadoudal says:

      Imbroglio a déjà canonisé Luther , en installant sa statue au Vatican , en émettant des timbres à son effigie.

  4. Capitaine RAYMOND says:

    Très bien ! Mgr FELLAY au milieu d’une liste « pluraliste » : très bon début pour intégrer l’Eglise de François, où toutes les tendances ont droit de s’exprimer. Ralliement pratique, une fois encore…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com