BXgwtoaCcAA6UDU.png large A quelques jours de la manifestation Jour de Colère le 26 janvier à Paris, quels Bonnets Rouges de Bretagne y participeront ? On entend un peu de tout. Certes, on peut remarquer sur la page soutien de Jour de Colère la présence de Bonnets Rouges de manière générale. Mais la question se pose surtout sur  le mouvement le plus important de ceux qui ont commencé la lutte contre l’écotaxe en octobre dernier.

Dans un communiqué sorti le 15 janvier, les Bonnets Rouges « officiels » du comité Vivre, décider, travailler en Bretagne ont annoncé qu’ils ne participeraient pas à Jour de Colère : « Cette manifestation intitulée « Jour de Colère » ne correspond ni aux objectifs ni aux valeurs des Bonnets Rouges tels qu’ils sont exposés dans la charte des Bonnets Rouges ». Le mouvement est dans une optique bretonne et pour l’instant se concentre sur les Etats-Généraux de Bretagne qui se tiendront le 8 mars à Morlaix. Reprenant les mêmes méthodes qu’en 1788, le collectif a mis en place des cahiers de doléances qui sont à retourner avant le 15 février. Maintenant nul ne peut dire si certains Bonnets Rouges viendront à titre personnel à cette manifestation.

De leur côté, les Bonnets Rouges Nantais indépendants ont bien annoncé qu’ils participeraient à cette manifestation. Ils discutent depuis plusieurs mois avec différents mouvements locaux d’opposition à Hollande : « Stop Hollande 44 », « les Nantais pour la Famille » ou encore « Hollande Démission ». Ainsi ils se sont rapprochés de Jour de Colère, persuadés que le gouvernement n’infléchira pas sa politique et ils s’en expliquent dans un communiqué : « Au regard des 18 mois passés, il apparait clairement que le gouvernement ne renoncera ni à ses options politiques, ni à ses options sociétales, ni à ses options économiques. Son durcissement à l’égard des contestataires le rapproche dangereusement du totalitarisme…Sans renoncer à nos projets spécifiques pour le Pays Nantais, nous pensons que la priorité est de consolider les liens entre les diverses contestations, tant au niveau local que national. Telle est la raison de notre participation à Jour de Colère ».

Il y aura donc bien des Bonnets Rouges sur Paris le 26 janvier mais pas les fondateurs de ce vaste mouvement d’opposition à l’écotaxe. En plus des Bretons et des Nantais, nous aurons la présence de Bonnets Rouges du Rhône mais aussi de frontaliers en colère suite à la suppression du droit d’option.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. marsouin says:

    L’enjeu est bien de renforcer la résistance dans la perspectives d’autres affrontements à venir avec un gouvernement engoncé dans la fuite en avant du totalitarisme…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com