ldj-militants-mpi

Pour assurer la sécurité de “Tel-Aviv sur Seine”, l’événement organisé par Anne Hidalgo dans le cadre de Paris Plages, qui a fait appel à la Ligue de Défense Juive (LDJ) ? 

Près de 500 policiers et gendarmes avaient été mobilisés. Mais aussi des vigiles, certains identifiables avec des tee-shirts de l’entreprise Isopro, d’autres beaucoup plus discrets.

Les Inrockuptibles, peu suspects d’antisémitisme primaire, ont noté la présence aux abords du chapiteau sous lequel s’organisait la fouille à l’entrée de Tel Aviv sur Seine , de Jean-Claude Nataf, l’un des fondateurs de la branche française de la Ligue de Défense Juive et son porte-parole, qui se fait aussi appeler, selon les circonstances, Itshak Rayman, Michaël Carlisle ou encore Eliahou Tubiana.

La LDJ a-t-elle travaillé avec la police pour assurer la sécurité de cette journée ? Ce ne serait pas la première fois que la LDJ le laisse entendre. En 2014, dans Libération (30 juillet), Jean-Claude Nataf déclarait après les incidents près de la synagogue de la Roquette : « Nous n’avons rien contre la police, au contraire. Lors de la manifestation du 13 juillet, on a même travaillé avec elle« .

Au cours du même entretien, Jean-Claude Nataf ajoutait : « De toute façon, avec Valls, on a ce qu’on veut« .

Voici en tout cas deux extraits significatifs du reportage des Inrockuptibles :

« Ce jeudi 13 août, Jean-Claude Nataf scrute la foule, salue certains visiteurs, retourne discuter avec le service de sécurité, se balade d’un “point d’entrée” à un autre pour “voir si tout va bien”. Aux alentours de 13 h, deux connaissances s’approchent, il les fait passer devant la cinquantaine de visiteurs qui font la queue, et ils se soumettent à la fouille. Il réitèrera cette exception une dizaine de fois en quelques heures avec journalistes, visiteurs qui lui serrent la main ou encore avec Arno Klarsfeld, qui rentre vers 14h30 sans être contrôlé par les forces de l’ordre. À chaque fois, il suffit que Jean-Claude Nataf montre au personnel de sécurité que ces “privilégiés” sont avec lui pour qu’ils passent en premier devant les autres, sans qu’aucune question leur soit posée. A ses côtés, un petit homme à la veste renforcée, une oreillette coincée dans l’oreille, ne le quitte pas des yeux. »

  “Qui est-ce qui s’occupe du checkpoint?”, lance un policier après que l’altercation s’est calmée. “Ah ben c’est plus nous ça, c’est la sécu”, lui répond un collègue. Pendant ce temps, Jean-Claude Nataf est toujours aux côtés des forces de sécurité au point d’entrée. Quel est son rôle dans cette “sécu”? Interrogé sur place par les Inrocks, Jean-Claude Nataf nous assure qu’il travaille “en coopération avec la préfecture et avec la mairie de Paris”. “Il y a des services de sécurité extérieur pour les grands rassemblements, c’est normal. On aide, pour que tout se passe bien. »

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

8 commentaires

  1. Un gros plouf dans la scène sioniste ce Tel Aviv Show, complétement raté les médias n’en ont même pas parlé dans leur journaux du soir.
    Quand à la LDJ, organisation extrémiste interdite en Israël et aux USA, on en attend toujours sa dissolution envisagée par Valls !!

    • lapoussièresousletapis says:

      « Quand à la LDJ, organisation extrémiste interdite en Israël et aux USA, on en attend toujours sa dissolution envisagée par Valls !! »

      Je reste inconsolable que tant de mes compatriotes soient affligés d’une naïveté chronique !

      • cari bou says:

        Lapoussièresousletapis: poser une question pertinente pour mettre bien en évidence un problème sert surtout à faire passer une idée,la populariser et que d’autres personnes s’en emparent à leur tour et la diffusent. En plus, bien évidemment, de bien pointer ce « dysfonctionnement » en France..Que vous ne compreniez pas ce simple procédé est affligeant mais ne me rends inconsolable…

  2. queniartpascal says:

    hidalgo prouve ce qu’elle est 1 étron,et, je suis polis

  3. Diviser pour régner. Cette pauvresse,veut diviser les chrétiens et les opposer aux juifs,ce qui serait tout bénéfice pour ses chers Musulmans qu’elle courtise.

  4. gillic says:

    Donc la Hidalgo utilise des milices privées !!!! Qu’en pense notre pleureur d’état ??

  5. Lavague says:

    Quelle idée saugrenue de parquer ainsi les Juifs aux bords de la Seine !
    Avec « Paris-Plage », je suppose que tout le monde était mélangé et se côtoyait sans problèmes. Les lieux étaient à tout le monde, comme une plage au bord de la mer. Sauf exception récente…
    Je ne vois pas pourquoi faire une place particulière et réservée à une portion de la population qu’ainsi on repère bien ! Si j’étais juive, je refuserais ces conditions de parkage éthnique qui fait mettre à part une catégorie intégrée sans signes extérieurs particuliers, française à part entière.
    Bizarre, parfois, le principe de laïcité !

    • Paez Tony says:

      Je suis tout à fait d’accord avec le commentaire précédent. Pourquoi ne pas organiser des évènements, de quelque association qu’ils soient, dans le cadre de Paris Plage? Je trouve que cela ressemble à de la discrimination. L’état français est multiculturel, multiconfessionnel, il n’y a pas de raison de différencier et de mettre en évidence un groupe quel qu’il soit.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com