streetpress

Emmanuel Ratier vient de rédiger une remarquable enquête sur StreetPress :

Présenté comme site d’information « participatif » et « citoyen », positionné sur « l’actualité sociétale » à destination des « jeunes urbains de 20-35 ans », StreetPress semble missionné pour s’attaquer principalement aux patriotes, à la manière des sites prétendument antifascistes, type Reflex. Pour Actualité juive (28 février 2008), il s’agit tout simplement d’une « société de presse, fondée par des membres de la communauté juive proches du Parti socialiste ».

C’est évidemment tout autrement que son patron, Johan Weisz, présente son site :

 

Johan Weisz, journaliste indépendant ou militant communautaire ? 

Succédant à StreetReporters, lancé en 2007, StreetPress a ouvert le 9 décembre 2009. Le chantre de cette presse de rue, Johan Weisz, ne vient pas franchement du journalisme, et encore moins de la rue. Johan Weisz est né Jonathan Myara le 10 avril 1983. « Aurait-il honte de ses origines sépharades ? », s’interrogeait Claude Barouch, président de l’Union des patrons juifs de France en juin 2008.

Jonathan Myara a été formé idéologiquement à l’Hachomer Hatzaïr, « la jeune garde », où il a été engagé dès son plus jeune âge. « L’Hachomer Hatzaïr est basée sur trois piliers fondamentaux : Le Sionisme, le Socialisme et le Judaïsme », indiquent les statuts du principal mouvement de jeunesse sioniste de gauche, où se nouent des amitiés durables. Implantée dans le quartier de Belleville à Paris, la branche française de ce mouvement international est affiliée au Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF). On compte parmi ses grands anciens des personnalités du monde politique comme Henri Weber (sénateur socialiste, ex-LCR), Christian Picquet (cadre de la LCR, puis du NPA, passé depuis lors au Front de gauche) ou encore des personnalités du monde du spectacle comme les acteurs Élie Kakou, Agnès Jaoui ou le réalisateur Alexandre Arcady

Pour lire la suite de l’article…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Elieja says:

    Elie Kakou, c’est le juif qui se foutait du « mur d’alimentation » dans un de ses sketchs. On connaît la suite.
    Ces gens-là sont censés représenter la Sainteté Divine ici-bas ; ils ne sont que des Dathan, Amalek… Le Jugement Dernier s’annonce plutôt craignos pour vous (ou même le futur proche sur Terre).

    Soral le dit très bien
    https://www.youtube.com/watch?v=8GCBZk4mtL0

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com