quil-soit-anatheme

Miles Christi sert de pseudonyme à un ancien séminariste argentin, titulaire d’une licence en sciences du langage et d’un master de philosophie consacré à l’œuvre de Saint Thomas d’Aquin.

Après un premier ouvrage paru en mars, intitulé Trois ans avec François, l’imposture bergoglienne, l’auteur continue d’examiner le pontificat très peu catholique de ce pape conciliaire et passe en revue les principales aberrations et ravages accomplis par cet homme idolâtré par les médias du système et adulé par tous les ennemis de l’Eglise.

Il convient de s’attarder sur le chapitre consacré à l’éco-encyclique Laudato Si et l’éco-théologie de François au service du gouvernement mondial. Mais en vérité, chaque page de ce livre vient souligner avec force détails les iniquités – plus incroyables les unes que les autres – de ce pontificat.

Qu’il soit anathème ! Trois ans et demi avec François, Miles Christi, éditions Saint-Rémi, 245 pages, 18 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. La couverture de ce livre est inapproprié car Evo Morales, le Président de la Bolivie, n’est pas un mondialiste contrairement au pseudo-pape François. Ce président indien est un souverainiste qui défend les intérêts du peuple bolivien et se rapproche de plus en plus de la Russie.

    • Philibert says:

      La couverture de ce livre semble aproprié puisqu’Evo Morales remet un symbole du Communisme au Pape François, ce qui est en désaccord profond avec nombre d’encycliques condamnant le Communisme. On ne peut servir deux maîtres à la fois…

  2. Question au site medias-presse.info : Allez-vous enfin admettre la réalité de la vacance pontifical et l’admettre publiquement ? Bref, allez-vous mouiller le maillot ?

    • Xavier Celtillos says:

      S’il fallait prendre chaque théorie pour argent comptant…laissez l’Eglise statuer plus tard plutôt que de vous focaliser sur une théorie qui ne change rien au problème et ne le résout encore moins.

      • Êtes vous une personne qui écrit sur ce site ? Pour le reste, votre commentaire n’a pas de sens, l’Église a déjà enseigné sur tout cela. C’est sûr que quand on assimile la vérité à une théorie….

  3. Il y a eu des papes meurtriers. C’étaient des criminels, mais c’était des papes, Cela ne vous suffit-il ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com