ernotte

Le 26/09/2015 Nadine Morano (LR) déclarait sur le plateau d’ONPC de Ruquier :

  • « On a besoin d’être dans cette cohésion nationale chez nous. Pour qu’il y ait une cohésion nationale il faut garder un équilibre dans le pays, c’est à dire aussi sa majorité culturelle. Nous sommes un pays judéo-chrétien, le général De Gaulle le disait, de race blanche, qui accueille des personnes étrangères… »

  • Yann Moix l’a coupée immédiatement : « Il n’y a pas de France éternelle, un jour la France pourra être musulmane ! »

  • Nadine Morano répond : « Je n’ai pas envie que la France devienne musulmane !»

  • Yann Moix ose : « Et ben c’est bien dommage ! »

Cela a engendré un scandale ahurissant, que ce soit chez les médias heureux de cette grosse croquette à se mettre sous la dent, ou dans les sphères politiques pressés de rassurer les lobbies et « la bien-pensance bobo ».

Mais quel scandale au juste ? Le fait que Moix, intervenant régulier sur une chaine publique, trouve « dommage » que la France ne devienne musulmane ? Absolument pas, cela n’a causé de problème à personne. Quel politique ou média a protesté ? Aucun, polémique inintéressante !

Par contre on est allé chercher les mots « race blanche » dans les propos de Morano. Deux mots anodins et justes par ailleurs, sortis de leur contexte et totalement déformés aujourd’hui, avec les conséquences que l’on connait. Déferlement d’articles, de déclarations, de protestations, de discours, de rabâchages… à propos de cette « haine de l’étranger », auquel tout bon citoyen doit répondre par le « vivre ensemble » de la fraternité républicaine : mixité sociale, multiracialisme, multiculturalisme…

Pourtant, le 23/09/2015 la nouvelle présidente de France-Télévisions, Delphine Ernotte, expliquait la bouche en cœur à Jean-Pierre Elkabbach que nous avons aujourd’hui «une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et [que] ça il va falloir que ça change ! ». Racisme primaire que cela ? Point du tout. Clairvoyance et compétence ? Assurément.

Mais où sont donc passés les médias qui criaient au racisme de « la race blanche » ? Pourquoi donc ne réagissent-ils pas au racisme contre « la race blanche » ? Où sont-ils nos élus communautaristes, nos députés opportunistes, nos ministres socialistes ? Eux qui dénoncent avec fougue et véhémence la déclaration de Morano, pourquoi donc n’en font-t-ils pas autant de celle d’Ernotte ? …moins rentable ?

En France le racisme est le jumeau de la liberté d’expression. Ils marchent tous deux de pairs et ne sont valables que dans un sens, le sens unique voulu par les dirigeants du système. A Morano on dira racisme, à Ernotte liberté d’expression. Que répondent à cela les politiques et médias ? Qu’on nous explique !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

21 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    ERNOTTE ? qu’elle se fasse violer par ceux qu’elle voudrait voir en grand nombre , à son tour …
    Elle changera certainement de ton après …

  2. Antiracisme = Anti blancs

    • Catherine says:

      cette fois-ci, Monsieur Konigsberg, c’est ultra-réchauffé et ça devient lassant.
      De plus si ces illuminati ne s’étaient contentés que de créer l’islam pour éradiquer les Européens, ce serait pas encore un trop grand mal, on s’en serait sorti. Mais je pense que leur projet est bien plus sophistiqué et plus maléfique.

      • konigsberg says:

        Lassant pour ceux qui sont conscients… Interressant pour ceux qui sortent de la lethargie… tout les jours arrivent sur MPI de nouveaux lecteurs.

        Si vous voulez partager le projet bien plus maléfique et sophistiqué n hesiter pas… Dieux vous le rendra.

        Je sais que certains aimeraient que le lien entre le genocide en court et la synagogue ne soit pas fait. J espere que ce n est pas votre cas…

  3. Moktar says:

    Dans une année tout au plus la Delphine ernotte pourra à nouveau réitérer son commentaire; d’autres « bons samaritains » également car compte-tenu de l’avancée victorieuse des racailles venus d’une autre planète, nous serons très très vite minoritaires et, Mesdames vous avez intérêt soit à vous enfermer, soit à raser les murs car ces envahisseurs jeunes et plein d’allant devront assouvir leur instinct primitif et somme toute normal at, comme ils viennent en célibataires, il faudra leur trouver de la chair fraiche. Je crois que personne n’a songé à cela.

  4. Philippe De Villiers : la France est un pays multi-ethnique qui a une « uni-culture ». Tout à fait d’accord.
    Le multiculturalisme conduit aux confrontations ou à l’uniformité spirituelle, – si chère aux barbares islamistes.
    Il serait grand temps que les Français lucides, de toute origine, se libèrent des dirigeants et penseurs étriqués dominants actuels qui aiment si peu la France et ses valeurs humanistes qu’ils ne seraient aucunement perturbés à ce qu’elle devienne musulmane, cette religion rétrograde qui met, encore, à notre époque, des interdits à la nourriture, qui voile la femme …, et dont la mouvance radicale veut plonger les sociétés dans l’enfer de leur folie hégémonique. La laïcité que les Français ont créé n’a pas pour finalité de remplacer notre culture judéochrétienne par une autre qui ferait fi de nos valeurs et de notre idéal de contribuer à un monde meilleur. Être français c’est épouser sa culture, c’est aimer son histoire pour construire un meilleur avenir, pas un pire. transrealisme.org

    • Moktar says:

      « Le racisme anti blanc est une ineptie qui sert les desseins de l’islam de soumettre l’Occident. »
      C’est exactement ainsi que la pieuvre islamiste agit; sournoisement, perfidement.
      Il n’y a pas plus sournois qu’un Musulman qui a cette extrême faculté de nier les évidences tout en se victimisant.
      L’Islam religion rétrograde? Pas seulement l’Islam est une religion maléfique dont la doctrine est unique: FAIRE LE MAL.
      C’est une des raisons pour laquelle il serait grand temps de l’éradiquer afin que le monde entier retrouve sa sérénité.
      Et tant pis pour les exceptions, car il y en a tout de même, qui paieront le même prix.

    • Volodymyr Bellovak says:

      Si P. de Villiers pense aux ethnies basque, bretonne, corse, flamande, ou alsacienne, en parlant d’une France « multi-ethnique, il a raison.
      Autrement il aurait tort car l’ethnie française existe :
      géographiquement elle occupe la majeure partie du territoire français ( et au delà dans son voisinage européen et outre-Atlantique en Amérique du Nord ) et se divise en trois ou quatre groupes distincts mais voisins et cousins ( eux-memes divisés en provinces et régions ), distincts par leurs anciens groupes linguistiques, apparentés originellement au latin populaire, avec des particularismes et des différences culturelles, historiques, « socio-économiques » et « climatiques »:
      – la France de la moitié nord ou groupe des langues d’oil, regroupant le bassin parisien et celui de la Loire, allant à l’est jusqu’aux confins des Vosges et du Jura, et allant ,du nord au sud ,de la Wallonie ( dans l’état belge ) au Poitou, de l’Artois-Hainaut-Picardie au Berry-Nivernais-Bourbonnais, et de la Normandie à la Bourgogne, et d’ouest en Est, du Maine et de l’Anjou à la Lorraine.
      – La France du sud, ou groupe des langues d’oc, de l’Aquitaine ( Guyenne et Gascogne ), à la Provence en passant par le Limousin, l’Auvergne, et le Languedoc.
      – La France « intermédiaire » et orientale, essentiellement alpine, ou groupe arpitan ( ou « franco-provencal » ), regroupant le sud-est de la Franche-Comté, le Lyonnais, la Bresse, le Bugey, le Dauphiné, la Savoie, et, hors des frontières étatiques de la république, les cantons ( ou parties de cantons ) de la Suisse romande, ainsi que le Val d’Aoste ( au nord-ouest de l’Italie ).
      – la France d’Amérique du nord ( ex-« Nouvelle France » ), à l’est du Canada, regroupant nos cousins d’Amérique du Nord, les Canadiens-Français, Québécois et Acadiens.
      Ce sont les quatre groupes de l’ethnie française, unie par :
      – les liens du sang ( et donc de race, blanche européenne, avec ses variantes généralement croisées avec le temps; alpines, méditerranéennes, dinariques, et nordiques ), partageant à différents degrés des origines communes celtes ( gauloises ), latines, et germaniques ( Franques, et localement Burgondes à l’est, Wisigothiques au sud, etc.) et aussi préhistoriques ( cro-magnon, néendertalh, etc..),
      – les liens linguistiques et culturels, aux racines latines et helléniques, une langue romane ( avec influences gauloises et germaniques ), et une culturelle originale qui lui est propre,
      – les liens de la Foi et de religion, chrétienne, essentiellement catholique romaine de rite latin,
      – les liens d’un passé commun, de l’Histoire, et de sa mémoire,
      – les liens de civilisation, produit de la Religion, de la culture, du Terroir des ancètres( Patrie ), de l’Histoire, et de(s) la tradition(s) ( transmission ).

      Avec tout ça, qu’on ne nous dise pas que l’ethnie française, qui est devenue une Nation et s’est agrégée d’autres éléments locaux ou régionaux cependant très proches par de l’identité ethnique de tous les Français ( à travers ses éléments énumérés plus hauts ), n’existerait pas ou serait « multi-ethnique », ce qui serait alors un contre-sens !

      • Moktar says:

        Et bien, voila là, un excellent rappel et parfaite révision de ce que nous avions appris et………..hélas quelque peu oublié.
        Il serait sans doute judicieux d’adresser cela à notre guignol homosexuel qui n’est jamais couché et qui ricane avec ses cons vives aussi bien qu’un âne qui braie.
        Peut-être que cela leur permettrait aux trois lies de caniveau de réviser avant d’agresser.

    • Volodymyr Bellovak says:

      Ajoutons pour compléter le « tableau » de ‘identité ethnique des Français ces quelques éléments :

      L' »ethno-génèse » de la population d’ethnie française s’est stabilisé depuis le haut moyen-age entre les Vème et Xème siècle avec l’arrivée de populations germaniques, dont les Francs qui laissèrent leur nom à notre Nation, les « Vikings » d’origines scandinaves ( surtout Danois, et aussi Norvégiens ) cloturant localement ce cycle en Normandie ( littéralement « Terre des Hommes du Nord » ), sans toutefois modifier en profondeur la composition biologique de la population gauloise ou « gallo-romaine ( sauf localement dans les « périphéries », limes et extrémités frontalières de l’ancienne Gaule romane; dans les actuelles Flandres, Rhénanie, Luxembourg et Lorraine, Alsace, ou Suisse alémanique…), les Germains étant « cousins » des Celtes. Se référer aux travaux des historiens médiévistes comme Régine Pernoud et d’autres.

      Depuis ce Haut Moyen-Age jusqu’aux années 1970-80, la population française est restée ethniquement stable et identique, comme l’a démontré le démographe Jacques Dupaquier.
      Toutes les études scientifiques, les sciences de l’Histoire, la Géographie, l’Archéologie, l’Ethnologie, l’Anthropologie, la Démographie, la Linguistique, la Toponymie, la Patronymie, la Généalogie , etc., démontrent ce que le bon sens nous fait voir encore, à savoir l’existence très ancienne, durable et stable dans le temps, jusqu’à aujourd’hui, d’une ethnie française bien identifiée.

      Les Français sont une Nation et un Peuple aux caractéristiques ethniques suivantes :
      – de race blanche européenne, de souche celte ( ou gauloise ) qui forme le principal substrat commun à tous les Français ( avec d’autres substrats pré-historique et proto-historique, et régionalement aussi Ligure dans le sud-est, Aquitain dans le sud-ouest, etc…)
      – de langue et de culture romane d’origine latine, et de religion chrétienne ( catholique romano-latine ), qui sont les fondements de notre Civilisation,
      – avec un apport essentiel germanique, surtout Franc ( pour l’ensemble des Français ) qui nous ont donné une part importante de nos anciennes élites aristocratiques et guerrières, nos dynasties de rois ( depuis Clovis ; les Mérovingiens, les Carolingiens, les Capétiens ), et, outre notre nom ( Français vient de « Franc »; peuple-fédération de clans germaniques, libre ou « affranchi », chargés par Rome de défendre les limes gauloises de l’Empire Romain ), nous ont réuni et constitué en Nation.

      Les Français n’ont jamais constitué un peuple résultant d’immigrations successives; l’immigration ne commence en France qu’à la fin du XIXème siècle et au début du XXème avec l’industrialisation ( et une démographie faiblement croissante suite aux morts nombreuses de la Révolution et des guerres napoléoniennes, puis de la guerre de 1914-18 ), et cette première immigration ( constituée de travailleurs Italiens, Belges, Polonais, et de réfugiés Russes blancs, ou Arméniens à Marseille ) ne bouleverse en rien l’équilibre identitaire ethnique de la population française puisqu’elle est constituée essentiellement de Blancs Européens et Chrétiens qui vont finir par s’intégrer et dont les descendants sont parfaitement assimilés.
      Ce n’est qu’à partir des années 1970-80 que l’immigration en France va d’une part croitre de façon importante numériquement et quantitativement pour des motifs initialement socio-économiques ( due à la reconstruction d’après-guerre, et surtout au système capitaliste et à l’industrialisation croissante de l’activité économique réclamant une main-d’oeuvre nombreuse et « bon-marché », et due aussi à un ralentissement de la natalité avec l’individualisme triomphant dans la société ), et que d’autre part cette immigration va provenir essentiellement des anciennes « colonies » ( suite à la décolonisation…).

      Constater que les Français demeurent ( actuellement encore dans leur très grande majorité ) un peuple , une ethnie, et une Nation de Race Blanche, devrait tenir de l’évidence neutre et objective, comme de constater que les Japonais sont un peuple de Race Jaune, ou les Camerounais un peuple de Race Noire; il n’y a là nul « racisme », mais simple constatation évidente et naturelle, et le nier c’est tromper et mentir, c’est du « négationisme » anti-identitaire, de l’idéologie et de l’auto-racisme !

      • Grand merci pour ce rappel historique, qui mériterait d’être grandement diffusé, face aux détracteurs actuels qui tentent de nous faire oublier, de nous empêcher de dire, de penser, et de choisir notre devenir qui ne saurait se parfaire, s’il nie la réalité de notre passé et de notre profond ressenti. Tel un arbre, l’humain ne peut s’épanouir heureusement et pleinement, qu’à partir de ses racines.

  5. Dans le passé, l’Islam n’a cessé de pratiquer l’esclavagisme, et bien plus que le pays des Droits de l’Homme. L’esclavagisme est même encore pratiqué chez les islamistes.
    Le racisme anti blanc est une ineptie qui sert les desseins de l’islam de soumettre l’Occident.
    L’enfer est pavé de bonnes intentions est un dicton qui devrait faire réfléchir la mal pensante des utopistes suffisants qui nous conduisent, avec toute leur candeur insipide, vers le chaos.

  6. HUGUEL says:

    Rien à ajouter à vos commenta&ires car je suis entièrement d’accord avec vous. En attendant que font les soi-disant « Républicains »? On ne les entend pas et celui « qui a changé »
    mérite d’être balayé en 2017.

  7. tirebouchon says:

    Si les français dignes de ce nom venaient un jour au pouvoir dans c pays, ce dont je doute,il faudrait retirer la nationalité française à ces Moix que rien, le Perruquiers et la Salamé-alikoum et les envoyer dans le pays arabe ou sévit la rigidité islamiste comme l’Arabie saoudite ou ce cher Qatar

  8. La mise en péril de l’identité française par les idéologues multi-culturalistes radicaux intransigeants, va entrainer des réactions radicales patriotiques, tels l’interdiction d’accéder au gouvernement de la France à des personnes non nées en France, le renvoi immédiat à la frontière des sans papiers et des Musulmans sensibles à l’idéologie hégémonique barbare et rétrograde de l’islamisme, impliquant, si nécessaire la dénaturalisation avec renvoi dans des pays islamistes ou l’enfermement, des conditions solides pour acquérir la nationalité française, la révision de la Constitution concernant les pleins pouvoirs donnés au Président, une éducation vouée au goût de l’effort et au respect de soi, à l’amour de son pays, sans lesquels celui des autres est impossible, sauf à s’y soumettre, la construction d’une Europe des Nations qui prend en compte la spécificité de chacune d’elle et la mise en place des intérêts communs, sur le plan économique et politique, …

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com