brassard-police

Les policiers d’élite du Raid et du GIPN ont entamé à Lunel, vers 6h30 ce matin, une nouvelle opération anti-djihadistes. Plusieurs interpellations ont eu lieu.

Le «Midi Libre», quotidien régional, annonce l’arrestation et le placement en garde à vue de quatre à cinq personnes, soupçonnées d’implication dans des filières de recrutement de djihadistes pour la Syrie.

«Plusieurs voitures banalisées sont arrivées. Des hommes en sont sortis encagoulés et ont défoncé les portes des appartements de l’immeuble», a raconté à l’AFP un habitant de l’immeuble qui dit avoir été lui même menacé. «On m’a mis un fusil sur la tempe (… ) finalement ils ont interpellé le voisin du dessus, Saïd». 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. catherine says:

    Le gouvernement rattroupe ses forces d’attaque.il les mettent sous verrou pour pouvoir les utiliser contre ceux qui oserons s’opposer au gouvernement ou qui manifesteront de façon politiquement incorrect.nous aurons maintenant ce genre de recommandations: » manifestations ou conférences ou spectacles interdits car il y a une menace d’attentat ».on verra qui osera désobéir et ce qu’il leur arrivera.pèlerinage de Chartres interdit?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com