L’Ordre des avocats de Paris a ouvert une “enquête déontologique” afin de déterminer si le cumul des activités d’avocate, politicienne et chroniqueuse télé de Raquel était compatible avec le règlement intérieur du barreau, annonce L’Obs.

Le règlement intérieur de la profession stipule que “l’exercice de la profession est incompatible avec toutes activités de nature à porter atteinte à l’indépendance, à la dignité de l’avocat, au caractère libéral de la profession et avec tout emploi salarié autre que celui d’avocat salarié ou d’enseignant”.

Or, l’avocate est aussi porte-parole de la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon et chroniqueuse dans l’émission “Les Terriens du dimanche”, sur la chaîne C8.

Le 31 août dernier, Raquel Garrido, accréditée par C8, avait pu poser une question à Emmanuel Macron en conférence de presse, comme si elle était une simple journaliste malgré son activisme politique. Une confusion des genres qui serait à l’origine de l’enquête selon Raquel Garrido.

“Mon Ordre m’a demandé des observations sur mon statut auprès de TéléParis, la maison de production, pour s’assurer que je n’étais pas salariée et que je restais indépendante […] Je ne suis pas journaliste et je ne compte pas l’être. Je ne suis pas salariée ni dans aucun statut incompatible avec ma déontologie professionnelle”.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com