Marine Le Pen réunissait vendredi et samedi une quarantaine de cadres du FN à Nanterre pour un séminaire consacré à la transformation «profonde» du Front national. Tout ce petit monde s’est entendu sur une seule chose : la volonté de changer le nom du parti. Pour le reste, malgré le semblant d’unité affiché avec plus ou moins de conviction par les caciques du Front devant les médias, ce fut plutôt la confirmation que tout se lézarde en interne.

« Je veux tout changer », avait prévenu Marine Le Pen. Sept groupes thématiques (programme et thèmes de campagne, stratégie, fonctionnement du mouvement, animation et gestion des fédérations, organisation des campagnes électorales et réunions publiques, propagande et communication, élus et implantation locale) ont été chargés de faire table rase. Ce qui ne devait pas demander un grand effort à la plupart des participants. En effet, si on prend en compte qui, parmi ces participants, est homosexuel, franc-maçon et/ou sioniste, on ne peut que conclure que le FN d’aujourd’hui ne peut plus avoir grand chose de commun avec celui de ses fondateurs.

Pour couronner le tout, Florian Philippot, vice-président du Front national, a déclaré ce samedi 22 juillet, sur franceinfo, qu’il aimerait bien « prendre un café » avec Laurent Wauquiez et « pourquoi pas avec Jean-Luc Mélenchon » pour « qu’on discute, qu’on voit ce qui nous oppose« .

« Si nous ne sommes pas à 50% des voix, ce n’est pas simplement la question de l’euro, c’est parce que, parfois, le nom du Front national fait peur ou interdit de réfléchir, ce qui est quand même dommage. Parce que nous sommes très mal perçus sur d’autres sujets sociétaux. », a encore ajouté Florian Philippot.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Mort de rire says:

    Il peut la mettre en veuille deux seconde ce guignol de Phillipot ? dans le reste de l’Europe de nombreux partis sont beaucoup plus conservateurs que le FN sans que cela ne les empêchent d’engranger des voix.

    N’importe quel crétin sait que la seule raison pour laquelle certains irait voter pour un arriviste tel que lui c’est uniquement la marque FN qui dans la tête des gens équivaut à voter pour la remigration des allogènes hors de France, si les électeurs n’ont pas voté pour MLP c’est uniquement à cause de son programme économique qui n’inspire pas confiance, les médias et Macron lui même n’ont cessé de faire peur avec le Frexit, la sortie de l’euro et le pseudo chaos qu’engendreraient l’arrivé au pouvoir du FN. Il serait peut être temps pour l’énarque et ses mignons de se mettre à la réflexion.

  2. Marsi Frederique says:

    Voter pour ce type là ? Jamais d’la vie !!! Lui et ses sbires sont du même cancer que les UMPS-rouges-islamists-de la RIPOUX BLIC franc-maçonne GANGRENÉE….!!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com