Valls taubiraBernard Cazeneuve a annoncé que les contrôles aux frontières allaient être RE-tablis afin d’assurer la protection des oligarques du monde qui vont être réunis à Paris pour décider comment ils allaient accabler les peuples de nouvelles taxes à l’aide des données manipulées du climat.
PAS D’AMALGAME! Il ne s’agit en aucune façon de faire barrière aux torrent clandestin musulman qui submerge notre pays depuis des mois et même des années, et qu’ils appellent au contraire de leurs voeux.
.
En rétablissant le contrôle aux frontières vendredi 13 novembre, le gouvernement français démontre que, comme d’habitude, il contrôle la situation avant même que la crise n’apparaisse. En effet le ministre de l’intérieur lui-même dit craindre la menace terroriste et le risque de trouble à l’ordre public.
 
Ce contrôle sera donc appliqué très strictement envers les ressortissants de l’espace Schengen comme du reste de l’Union européenne. L’heure est grave, on craint que des Européens achètent légalement des billets de train ou d’autobus, accompagnés de réservations nominatives, pour s’infiltrer à l’avance afin de manifester à l’occasion du sommet COP21 sur le climat qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre.
 
Surtout pas d’amalgame, la menace heureusement traitée n’a rien à voir avec le million de hors-la-loi (dont l’essentiel prie cinq fois par jour pour le châtiment des mécréants) qui a fait illégalement irruption cette année dans l’espace Schengen en enfonçant les frontières européennes par effraction, que le gouvernement français a officiellement encouragés à se refuser à tout contrôle d’identité, et auxquels les contribuables de toute l’Union européenne offrent la gratuité du transport (et du logement) intra-européen de masse, en toute préservation de leur anonymat bien entendu.
 
Le contrôle exceptionnel des Européens entrant en France sera d’ailleurs levé dès la fin du sommet, en accord avec l’accord de Dublin dont la France interdit à la Hongrie (et autres pays périphériques) d’appliquer la contrepartie, à savoir le contrôle aux frontières extérieures.
 
Le ministère ne dit pas ce que devront faire les agents de contrôle au cas où une personne d’apparence européenne répondrait qu’elle appartient à la catégorie dont la clandestinité est garantie. Il est vrai que la question a été discrètement réglée d’avance le 31 décembre 2012, pendant que les Français faisaient leurs emplettes de réveillon. (Source: Stratediplo)
.
.
E.D.
.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Vite, vite les portes vont se fermer…. précipitez-vous ! il n’y en aura pas pour tout le monde !!!!! les derniers jours de portes ouvertes……

    Mais voilà, pendant ce temps, d’autres pays ont déjà fermé leurs frontières…

    Et pour sûr ! faut pas que ces assassins (les dirigeants bien sûr, au même titre, que les envahisseurs) doivent se trouver protégés, du bon côté !….

    Et nous français, avons intérêt à ne pas être en train d’acheter des cigarettes ou autres alcools, sinon gare..surtout si nous voulons passer pour rentrer cheu nous !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com