Canada – Le candidat à la chefferie du Parti conservateur et député de Saskatoon-University Brad Trost Trost demande aux candidats à la chefferie du Parti conservateur de se joindre à lui pour appeler le gouvernement Trudeau à revenir sur sa décision de verser une contribution initiale de 20 M$ à un fonds international sur l’avortement lancé par le gouvernement néerlandais.

« Je demande à Justin Trudeau d’annuler la décision malavisée de sa ministre de remettre plus de 20 M$ provenant des contribuables canadiens à des organismes qui pratiquent l’avortement à l’échelle internationale, y compris dans des pays où l’avortement est illégal », a déclaré Brad Trost.

« Je sollicite le soutien de tous les candidats à la chefferie du Parti conservateur pour demander l’annulation de la contribution financière du Canada au fonds d’avortement international. »

Pendant une téléconférence de presse tenue le jeudi 2 mars 2017, la ministre Bibeau avait indiqué que ce montant de 20 M$ n’était que le début. La ministre Bibeau a clairement souligné qu’il s’agissait du premier versement d’une contribution financière annuelle. Elle avait ajouté que les soi-disant « droits » sexuels et reproductifs seront un pilier de la politique étrangère du gouvernement Trudeau.

Ce qu’on sait peu, c’est que les contributions au fonds international sur l’avortement seront affectées à l’International Planned Parenthood Federation (IPPF), l’organisme Marie Stopes International, l’UNFPA (Fonds des Nations Unies pour la population), l’IPAS et l’organisme PSI. Des sources ont révélé que l’organisme Marie Stopes International pratiquait l’avortement dans des pays où l’avortement est illégal.

Bien que le The Globe and Mail ait cité la ministre Bibeau insistant sur le fait que le gouvernement de Justin Trudeau ne fait pas actuellement la promotion de l’avortement, chacun des organismes récipiendaire des fonds milite en faveur de l’avortement auprès de femmes vulnérables dans des régions rurales de l’Afrique.

En 2009 et 2010, après que Brad Trost a lancé une pétition et obtenu le soutien de ses collègues du caucus, aucune contribution financière n’avait été versée à l’IPPF. Après que son prédécesseur a rétabli le financement en 2011, Julian Fantino, ministre conservateur du Développement international, a annulé en 2013 toutes les contributions financières du Canada à l’IPPF et aux organismes militant en faveur de l’avortement à l’échelle internationale ou le pratiquant. Le financement du Canada destiné au programme de santé maternelle des Nations Unies était conditionnel à ce que les fonds ne soient pas utilisés au financement d’avortements. Le financement du Canada était axé sur la santé maternelle et non sur l’avortement.

« Il est irresponsable de promouvoir l’avortement auprès de femmes qui n’ont même pas accès aux soins de santé de base, sans parler des soins de suivis, nécessaires au traitement des complications qui peuvent survenir du fait des avortements pratiqués par ces organismes. En finançant des organismes qui militent en faveur de l’avortement à l’échelle internationale, le gouvernement de Justin Trudeau s’engage dans la pire forme d’impérialisme culturel », a commenté Brad Trost. « Je demande à Justin Trudeau d’ANNULER toute contribution financière, présente et future, au fonds international sur l’avortement, et de plutôt consacrer ces fonds à la santé des mères et des enfants. »

Source : http://www.newswire.ca/fr/news-releases/brad-trost-au-premier-ministre-trudeau—retirez-la-contribution-financiere-du-canada-au-fonds-international-sur-lavortement–615487283.html

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs ,

5 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    Un Apôtre de l ‘Amour des Temps Modernes .
    Un grand homme qui se montre et va au combat pour la santé des femmes et de leurs enfants .
    Quelle est donc cette femme Ministre qui elle-aussi accepte de verser l’argent des contribuables pour ces organismes pro-avortement ?

    Merci Brad Trost de défendre la vie et de ne pas craindre ces mortel(e)s assassin(e)s de nos touts-petits .

  2. Michelyne says:

    Au moment oû l’on se parle au Nigéria, en Ethiopie, en Somalie et au Yemen des ENFANTS MEURENT de FAIM (Unicef)…….
    Mais Trudeau préfère en TUER AVANT qu’ils NAISSENT……C’est certain que c’est plus  »ÉCONOMIQUE ».
    Honte à lui et au CANADA.
    A part être  »beau » qu’a t-il dans le coeur?

  3. MCF68 says:

    Encore un que la souffrance des femmes qui avortent dans la clandestinité ne bouleverse pas. Mais c’est vrai pour certains les femmes sont juste des ventres qui doivent aller jusqu’au bout. J’ai toujours été impressionné par les gens qui décident à votre place.
    En tout cas merci Mr Trudeau. Si votre contribution permet de limiter le nombre de femmes qui décèdent d’un avortement (47 000 par an quand même), vous au moins vous aurez vraiment sauvé des vies.

    • Jadeaouel says:

      Avant d’être un homme ou une femme nous passons tous par le stade embryonnaire et je suis bien heureux de pouvoir te répondre aujourd’hui parce-que moi aussi j’aurai du être balancé à la poubelle. Mais Dieu en a décidé autrement. A chacun son combat.
      A bon entendeur, salut.

      • MCF68 says:

        Ce qui confirme qu’embryon n’est pas un être humain. Et que donc l’avortement n’est pas un meurtre. ce que l’immense majorité des gens savent.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com