Un autre pan de l’Histoire, bien occulté…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Rémi de Völn says:

    Voici deux livres (que j’ai trouvé sur amazon), qui donnent, tous documents officiels à l’appui, les preuves du génocide commis sur le peuple allemand, par les alliés, après la fin des hostilités (jusqu’en 1950):
    ==> « Morts pour raisons diverses », de James Bacque, traduction du livre de langue anglaise « Other losses » – ISBN 2-7107-0462-5
    ==> « Crimes and mercies », de James Bacque, éd. Talonbooks.

    Le génocide a été décidé par les juifs américains Morgenthau, Roosevelt (Rosenfeld) et Eisenhoover, bien avant la fin de la guerre.
    Il fut perpétré par les « alliés »: soviétiques, américains, anglais et français (il y eut deux camps d’exterminations en France).

    Les moyens employés: la faim systématiquement organisée, l’absence de soutien médical, l’absence de logements, l’absence de tenue de registres de prisonniers (pour ne pas laisser de preuves).

    Les populations concernées: prisonniers de guerre, mais aussi beaucoup de civils, hommes, femmes, enfants, vieillards, malades.

    Les deux camps français dépendaient du pouvoir gaullo-communiste (Et dire qu’il y a encore des gaullistes …!!)

    Lisez ces livres (avant qu’ils ne soient interdits!): mais attention, il y a des pages qui vous feront pleurer!

    BILAN: ENTRE SEPT ET TREIZE MILLIONS DE MORTS ……..

    C’est beaucoup plus que les soit-disantes victimes de la shoah, non ?

    Encore une fois, cela prouve que les co-boilles-mâcheurs-de-gomme-judaïsés sont les pires ennemis de l’humanité.

  2. Un article wikipedia sur ce crime qui a fait un nombre indéterminé de victimes (les estimations vont de 3 000 chiffre évidemment fantaisiste à un million). Mais en réalité, comme pour les bombardements on ignore le nombre des victimes.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Rheinwiesenlager

    La photo montre des conditions de détention pires que celles d’Auschwitz.

    Des femmes étaient aussi détenues dans des conditions épouvantables. Aucune étude ne semble avoir été faite sur ces camps de femmes. À quel titre étaient-elles détenues ? Comme « ennemies » ?

    D’autre part noter que ces prisonniers de guerre n’étaient pas traités comme des prisonniers de guerre mais comme « forces ennemies désarmées ». Les Américains tentaient d’échapper ainsi à leurs obligations en tuant des hommes désarmés mais considérés comme des soldats ennemis toujours en guerre. D’ailleurs les Nations unies, sont toujours en guerre contre les forces de l’Axe et, selon moi, tout ce qui peut leur être assimilé (voir article 53 de la Charte).

    Dans les années 70, j’ai reçu le témoignage d’un Allemand détenu dans un camp à 16 ans comme ancien membre des Hitlerjugend. Il m’a dit avoir souffert de la faim au point d’avoir eu des œdèmes aux membres inférieurs alors qu’il n’était pas majeur et aurait dû être considéré comme un enfant…

    Au même moment se préparait le « procès » de Nürnberg, acte de guerre sur lequel nous vivons encore aujourd’hui…

  3. Denis Merlin says:

    L’article wikipedia est en anglais. L’article en français est très (trop) succinct;

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com